en

/ pied / chaussures /

Trail 5 de Salming

Référence fabricant : Trail 5
par Jojo38 27 mars 438 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Résumé :

Pour ceux qui ont envie de courir avec des chaussures qui facilitent une foulée naturelle mais qui recherchent aussi une certaine protection du pied (notamment pour les terrains rocailleux), de nouvelles marques se sont positionnées sur ce créneau intermédiaire, avec peu ou pas de « drop » (différence de hauteur sous le pied entre l’arrière et l’avant de la chaussure) et de l’amorti. La Salming Trail 5 s’inscrit dans cette optique, en tant que chaussure de trail légère, dotée d’un « drop » de 5mm et d’un amorti classique. La semelle fait appel à un modèle Vibram® aux crampons de 4mm de hauteur. Le dessus est en mesh respirant mais robuste, le pare-pierres n’apporte aucune rigidité supplémentaire.

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 684 g

Parties

Détails : Tige

Note globale :

Détails : Semelle

Note globale :

Prix approximatif : 149 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • Mesh à la fois aéré et résistant
  • La combinaison faible drop avec amorti

Améliorable ?

  • Longévité perfectible de la semelle et et de l'amorti
Un mesh fluorescent ultra-costaud associé à une semelle Vibram®, voilà qui attire le regard !
Un mesh fluorescent ultra-costaud associé à une semelle Vibram®, voilà qui attire le regard !
Un décroché au niveau du tendon d'Achille et une sangle pour faciliter le chaussage. On note l'affaissement de l'amorti et le décollemene de la semelle avec l'usure.
Un décroché au niveau du tendon d'Achille et une sangle pour faciliter le chaussage. On note l'affaissement de l'amorti et le décollemene de la semelle avec l'usure.
Après quelques mois d'utilisation régulière, il ne reste plus grand chose des crampons de 4mm dans les zones les plus sollicitées.
Après quelques mois d'utilisation régulière, il ne reste plus grand chose des crampons de 4mm dans les zones les plus sollicitées.
Ci-dessous, quelques images d'une paire de chaussures de Trail d'une marque plus connue à ce jour (avec drop classique) pour se faire une idée de l'écart de longévité.
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée 2 fois plus longtemps : un décollement est apparu à l'avant. La conception Salming avec mesh robuste intégral et pointe relevée semble un compromis préférable.
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée 2 fois plus longtemps : un décollement est apparu à l'avant. La conception Salming avec mesh robuste intégral et pointe relevée semble un compromis préférable.
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée 2 fois plus longtemps : l'amorti boost n'a pas bronché malgré deux années de course !
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée 2 fois plus longtemps : l'amorti boost n'a pas bronché malgré deux années de course !
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée deux fois plus longtemps : la semelle Continental s'est révélée fantastique pendant plus d'une année. Le niveau d'usure après deux ans est comparable avec celui de la semelle Vibram® MegaGrip® utilisé à peine un an.
Comparaison avec une Adidas response tr boost utilisée deux fois plus longtemps : la semelle Continental s'est révélée fantastique pendant plus d'une année. Le niveau d'usure après deux ans est comparable avec celui de la semelle Vibram® MegaGrip® utilisé à peine un an.

Parties

Détails : Tige

Résumé :

Le mesh extérieur s’avère le plus robuste rencontré jusqu’ici : aucun accroc malgré un an d’utilisation intensive.

Caractéristiques spécifiques Tige

Note globale :
Robustesse apparente :
Robustesse constatée sur le long terme :

Détails : Semelle

Résumé :

A l'origine, l'accroche s'avère excellente... sans doute parce que la gomme est tendre, mais du coup moins durable, toujours une histoire de compromis... La semelle extérieure, pourtant réalisée par Vibram®, est bien usée après seulement un an d’utilisation, et tend à se décoller par endroits, et la semelle intermédiaire d’amorti s’est affaissée largement. Peut-être un manque de chance, la vendeuse m'a dit n'avoir eu aucun autre retour négatif.

Caractéristiques spécifiques Semelle

Note globale :
Robustesse apparente :
Robustesse constatée sur le long terme :

Accroche

la joie de courir sur du Vibram® Megragrip® (au moins les premiers mois)

Amorti

Il s'agit d'une chaussure à l’amorti classique. Apparemment, elles ne sont pas dotées de pare-pierre interne sous le pied mais l’épaisseur et la densité de la semelle suffisent pour ne pas être dérangé par les cailloux.

Sensibilité du terrain

La semelle est bien présente et limite la sensation du sol par rapport à des chaussures plus minimalistes.

Marque de la semelle

Vibram® Megragrip®

Caractéristiques générales

Note globale :
Robustesse apparente :
Robustesse constatée sur le long terme :
Poids total (constaté) : 684 g
La paire, poids mesuré en taille 48. Note : ces chassures « taillent » petit. Si vous avez le pied large et souhaitez avoir de la place pour les orteils, n’hésitez pas à prendre une ou deux pointures au-dessus de votre taille habituelle (équivalent pour ma part à du 45,5 chez Inov-8 et 47 chez Altra). Il s’agit de la valeur mesurée avec première de propreté (20g environ).

Flex

Surtout à l'avant du pied.
La rigidité latérale est élevée. Selon vos habitudes et votre foulée, cela peut surprendre, car la semelle haute sur la moitié arrière de la chaussure peut amener au début les chevilles à « partir » sur certains obstacles. Après quelques sorties, on raccourcit naturellement les pas et tout va bien.

Isolation thermique

C'est fait pour courir, pas besoin d'isolation thermique ;)

Température d'usage

Chaussures légères et respirantes.
  • tempéré
  • chaud

Respirabilité

Mesh intégral souple recouvert d’un mesh rigide, et empiècement « rocshield » sur l’avant du pied. Ce composant, imprégné sur le mesh extérieur limite la ventilation au niveau des orteils, sans que cela ne soit gênant en course.

Pare-pierres

Un empiècement « rocshield » est situé sur l’avant du pied. Ce composant, comme son nom ne l’indique pas, ne joue pas ici le rôle de pare-pierres pour les pieds, il s’agit d’un revêtement imprégné sur le mesh extérieur pour accroître la longévité de la chaussure. Au niveau de la protection contre les pierres, comme le maintien du pied est bon, l’espace libre devant les orteils assure cette fonction.
La note est valable si l'espace à l'avant des orteils est suffisant. Ne pas compter sur l'empiècement Rocshield comme élément de protection des orteils. En revanche, il vient parfaire la robustesse du mesh.

Laçage

Lacets plats classiques. Les points de maintien des lacets sont judicieusement disposés afin d’offrir un maintien homogène du pied.
passage des lacets :
  • sangles
  • trous simples
Nombre de passages : 10
Type de laçage : classique
facilité de réglage :
Le pied se trouve bien enveloppé, maintenu de façon homogène.

Membrane

Pas de membrane

Chaussage

Le chaussage est aisé, avec une large entrée pour le pied, un décroché au niveau du tendon d’Achille, et même une petite boucle de sangle au talon.

Maintien du pied

Bandes réfléchissantes

non

Languette

Fermée sur la moitié basse pour limiter l'entrée de petits éléments dans la chaussure (mesh souple).

Protection talon

Aucun renfort particulier pour la rigidité, mais l’épaisseur de mousse assure un bon confort.

Drop

5 mm

Confort

marque : Salming

Prix approximatif : 149 €

Commentaires