6 invités en ligne

Sacoches de bikepacking de Riverside

par Anthony 20 juin 2023 521 lecteurs Soyez le premier à commenter Lecture 3 min.

Testé dans le test de gamme suivant :

Récapitulatif des éléments testés :
  • Guidon : 50€ le harnais + 20€ sac étanche - 510g + 250g
  • Selle : 55€ le harnais + 20€ sac étanche - 583g + 194g
  • Cadre : version half-frame - 69€ - 226g
  • Top tube : 35€ - 185g
  • Potence : 25€ - 97g

Riverside a mis un peu de temps à sortir sa gamme complète de sacoches de bikepacking, mais on comprend pourquoi maintenant : sans innover, ils ont cherché à proposer, pour chaque sacoche, ce qui se fait de mieux sur le marché. Toujours à un prix très contenu, comme on en à l’habitude avec cette enseigne. Résultat : un ensemble complet qui doit convenir à tous les pratiquants. Pari réussi ?

Petite liste non exhaustive des points positifs qui ont retenu notre attention :
  • Globalement, l’ensemble des sacoches dégage une sensation de solidité à toute épreuve. De plus, l’ensemble du système est parfaitement étanche. Bref, un kit fait pour les baroudeurs qui voient du pays !
  • Pour les sacoches de guidon et de selle, il est possible d’acheter séparément le harnais et le sac étanche. C’est un détail pour certains, mais cela permet de choisir ce qui lui convient. Ou de ne remplacer qu’un élément en cas d’usure.
  • Sacoche de selle : les sangles de serrage sont très pratiques à utiliser à une main. Un système qui garantit une fixation optimale, pour éviter tout ballottement de la sacoche. De plus, elle dispose d’un bel espace pour ajouter quelques affaires dessus.
  • Sacoche de potence : comme pour la sacoche de selle, le système de serrage/desserrage très pratique à une main. On peut s’en servir en roulant !
  • Sacoche de guidon : sur le harnais, la daisy chain est bienvenue pour ajouter du matériel si besoin.
  • Sacoche de cadre : vraiment étanches, par conception soudée (et non cousue). On apprécie les petits détails, comme le système pour tenir la languette du zip, ou le rabat de la sacoche top tube.
  • Kit de bikepacking parmi les moins chers.

Sans oublier quelques bémols :
  • Kit le plus lourd de notre test de sacoches de bikepacking : chaque sacoche prise indépendamment est la plus lourde (guidon, selle, cadre). Mais avouons que les matériaux semblent aussi un cran au-dessus en matière de résistance !
  • Sacoche de guidon : attacher le sac étanche au harnais dans les règles de l’art n’est pas si facile ! En effet, si l’on passe les 3 sangles du harnais dans les anneaux de la daisy chain du sac étanche, l’opération est bien fastidieuse. Bon, en pratique, on peut se passer de la daisy chain.
  • Sacoche top tube : si l’on installe une sacoche de potence à gauche (pas comme sur les photos donc), le clapet de la sacoche top tube ne pourra pas s’ouvrir pleinement (cela dépend toutefois de la géométrie du vélo, dont la longueur de la potence).
  • Légère interférence des systèmes de fixation : sur mon vélo, un sangle du dessous de la sacoche top tube vient frotter celle du milieu de la sacoche de cadre (sans mutualisation possible, pas du tout le même format de sangle !).
  • Pour le moment, Riverside ne propose qu’un modèle par type de sacoche (excepté pour la sacoche de cadre). Bien qu’elles soient dessinées pour une compatibilité optimale, on espère que de nouveaux modèles verront le jour.


Fin Mosaic

Caractéristiques générales

marque : Riverside
Commentaires
Voir tous les tests de la catégorie "sacoches"