1 membre et 21 invités en ligne

Sacoches de bikepacking de Ortlieb

par Anthony 20 juin 2023 1365 lecteurs 2 commentaires Lecture 4 min.

Testé dans le test de gamme suivant :

Récapitulatif des éléments testés :
  • Guidon : HANDLEBAR-PACK QR - 150€ - 552g (annoncée à 530g) - 11L
  • Selle : SEAT-PACK QR - 170€ - 658g, dont 26g de support (annoncée à 625g) - 13L
  • Cadre : FRAME-PACK - 125€ - 194g (annoncée à 200g) - 4L
  • Fourche : FORK-PACK (l’unité) - 58€ - 284g (annoncée à 290g) - 4,1L

Dans le monde des sacoches classiques, Ortlieb n’a plus sa réputation à faire : depuis de nombreuses années, on ne compte plus les cyclo-voyageurs qui leur ont fait confiance sur les routes du monde, avec succès. Malgré tout, la marque allemande a tardé à sortir une gamme dédiée au bikepacking… Pour notre plus grand bonheur ? En tout cas, les innovations apportées méritaient cette attente !

Rapide tour d’horizon des points positifs que nous avons retenus :
  • Le système Quick Release (QR) est très pratique ! Comme son nom l’indique, il permet d’installer (et de retirer) la sacoche de selle et de guidon plus simplement. La sacoche de selle nécessite tout de même quelques réglages (2 sangles + 1 velcro), mais demeure simple d’utilisation. Voilà une bien belle innovation, qui change des systèmes harnais + sac étanche, tout en améliorant leur praticité ! À noter : Ortlieb propose également des sacoches de guidon et de selle sans système quick release, mais leur géométrie est différente.
  • La sacoche de guidon, dans cette version QR, est particulièrement adaptée aux cintres route/gravel : aucun risque d’interférer avec les poignées de frein (notamment pour le passage de vitesse). De fait, elle rappelle leur sacoche de guidon classique (modèle Ultimate) avec son ouverture par le haut, bien plus pratique à utiliser en journée (contrairement aux sacs cylindriques, dont l’accès est plus compliqué). Ajoutons que le système QR de cette sacoche de bikepacking s’installe bien plus facilement, et peut facilement être déplacé sur un autre vélo.
  • Grâce à sa géométrie, la sacoche de selle pourrait être installée sur une tige de selle télescopique. Idéal pour une itinérance à VTT ! 
  • Les sacoches de fourche disposent d’un système d’attache ingénieux : de véritables mini-sacoches qui s’installent et se retirent en 2 secondes ! Parfait pour les fourches équipées d'œillets. De plus, elles sont déclinées en 2 tailles différentes.
  • Étanchéité sans faille, comme on en a l’habitude chez Ortlieb !
  • La sacoche de cadre est de belle facture, dessinée pour laisser un porte-bidon accessible (et non pour occuper tout le triangle). Elle est simple, bien pensée et bien finie avec son zip étanche, et un petit système pour tenir sa languette, afin qu’elle ne fasse pas de bruit en roulant.
  • Large choix de sacoches de cadre : pour ceux qui souhaitent éviter la fermeture éclair, cette sacoche est déclinée en version RC (roll closure, fermeture par enroulement) dans des dimensions rigoureusement identiques. Avec ou sans RC, deux tailles sont disponibles : 4L et 6L. Enfin, les sacoches de cadre existent aussi en version toptube (longiligne, et non triangulaire).
  • Solidité apparente : les matériaux choisis et les finitions dégagent un sentiment de fiabilité, qui fait honneur à la réputation de la marque. Dans cet esprit, leurs produits sont garantis 5 ans, et pièces de rechange disponibles pendant 10 ans, même si le produit est arrêté. Bravo à eux !

Et les quelques bémols que nous avons notés :
  • Systèmes de fixation QR : en introduisant de la rigidité (contrairement aux systèmes à sangles et velcros uniquement), il peuvent faire un petit peu de bruit sur terrain accidenté. Bon, il faut tendre l’oreille hein !
  • Dommage que les sacoches QR (selle et guidon) ne soient pas disponibles en plusieurs tailles. Dans sa version non-QR, le Handlebar-Pack semble bien plus adapté à un cintre de VTT par exemple… à quand une version QR ? Ce serait idéal pour attacher un packraft au guidon d’ailleurs !
  • Il ne manque qu’une sacoche de potence pour un kit complet ! Notez qu’il existe bien une sacoche top tube, mais nous ne l’avons pas testée (Fuel-Pack).
  • Sacoches de fourche : le support possède 3 points de fixation. Sur le vélo de Manon, un gravel pourtant très récent, ces 3 points ne sont pas parfaitement alignés avec ses œillets… Étonnant ! Nous n’avons donc pu utiliser que les 2 points supérieurs (cf. photo) : la fixation est déjà bien solide ainsi, mais pourquoi les fixations ne sont pas “ovalisées” pour s’adapter à ces petites variations ? Par ailleurs, notons qu’aussi pratique soit-il, ce système est plus lourd qu’un ensemble cargo cage + sac étanche.

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

marque : Ortlieb
Commentaires
Xavier le Parisien - 30 janv.
1 messages
Bonjour,
Pour moi a l'identique pour l'avant , et pour l'arrière deux sacoches de 12.5 litres avec porte bagage amovible de la même marque. Plus pratique pour le rangement. Gravel 70% route 30% chemin.

Anthony - 30 janv.
279 messages
Bonjour Xavier. Effectivement, c'est un bon choix aussi, qui privilégie la facilité de rangement/organisation :)

Voir tous les tests de la catégorie "sacoches"