5 invités en ligne

Albula In Hybrid Jacket de Mammut

par Johanna 13 sept. 2023 483 lecteurs Soyez le premier à commenter Lecture 4 min.

Résumé :

Une petite doudoune synthétique à la coupe réussie, utilisable à la fois en action par conditions froides grâce aux inserts de tissu stretch et respirants entre aisselles, taille et intérieur du bras, et au bivouac/repos par températures plus clémentes.

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 354 g

Prix approximatif : 200 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • - Coupe réussie, bien pensée et bien ajustée
    - Utilisable à la fois en action – grâce aux larges inserts bien stretchs et respirants entre aisselles, taille et intérieur du bras –, et au bivouac/repos en dernière couche ou en sous-couche au sein d'un système multicouche.
    - Bon rapport poids/isolation/plage d'utilisation/praticité pour une doudoune synthétique.

Améliorable ?

  • - Eventuellement ajouter un serrage à la taille mais la coupe réussie ne le nécessite pas vraiment.
Bivouac printanier au bord de la Loire, parfaite en dernière couche pour ce type de conditions.
Bivouac printanier au bord de la Loire, parfaite en dernière couche pour ce type de conditions.
Nous testons ici la version femme de l'Albula IN Hybrid Jacket en taille S et couleur noire ; elle existe dans d'autres tailles (5 : de XS à XL), d'autres coloris et en version homme.

UTILISATION ET ISOLATION

On trouve avec l'Albula les avantages des doudounes à garnissage synthétique : l'utilisation mixte action / repos, et une isolation qui garde davantage son efficace par conditions humides.
L'usage en action est facilité par les larges inserts en tissu bien stretch et respirant (polyester recyclé), facilitant à la fois l'évacuation de transpiration / la régulation thermique, et la liberté de mouvement.
Le matelassage est constitué de caissons de petite taille garni de polyester recyclé, un choix cohérent pour ce type de doudoune pour l'action et les températures moyennes, et avec coutures traversantes, ce qui correspond également au choix majoritaire sur cette gamme de produits.
Au bivouac/repos, elle tiendra chaud et coupera du vent par des températures moyennes. À noter qu'en choisissant la taille appropriée, sa coupe bien ajustée permet de la porter en sous-couche dans un système multicouche (sous une doudoune plus isolante par exemple) en cas de conditions plus froides. Elle servira alors en journée en action lorsque les conditions le nécessitent, et en sous-couche au bivouac.
Utilisation à ski de randonnée, ici lors d'une pause.
Coupe réussie et ajustée.
Utilisation à ski de randonnée, ici lors d'une pause.
Coupe réussie et ajustée.
Les caissons de garnissage vus de près au niveau des manches.
Les caissons de garnissage vus de près au niveau des manches.

Fin Mosaic

LÉGÈRETÉ ET COMPACITÉ  

Nous avons pesé cette version femme en taille S (pour une personne de 1,71m et 58 kg) à 354 g (pour 339 annoncés...) ce qui parait raisonnable pour une doudoune au garnissage synthétique et comportant les vastes inserts de tissu stretch.
Son rapport poids / isolation / plage d'utilisation / praticité nous semble bon.
Le volume de l'Albula est forcément moins réduit qu'une doudoune équivalente en plume. En la compactant/roulant, on obtient un cylindre d'environ 12cm de diamètre et 27cm de haut.
L'Albula femme en taille S à côté d'un (excellent :-)) magazine au format A4 (donc 21x29,7cm), on obtient un cylindre d'environ 12cm de diamètre par 27cm.
L'Albula femme en taille S à côté d'un (excellent :)) magazine au format A4 (donc 21x29,7cm), on obtient un cylindre d'environ 12cm de diamètre par 27cm.

Fin Mosaic

COUPE ET FINITION

La coupe est réussie ; bien pensée, ajustée et féminine.
Les finitions sont classiques mais bonnes. Les fermetures-éclair (de marque TH) inspirent confiance et fonctionnent bien.
- Zip frontal intégral à plastique injecté, simple curseur, pratique et doublé d'un rabat garni de 2 cm sur toute la longueur avec un fourreau au niveau cou (pour éviter les frottements). Tirette rallongée pratique de 4cm, aisée à manipuler avec des gants.
- Zips des poches à plastique injecté, fins et invisibles mais fluides et sans tendance au coincement. Tirettes rallongées de 5cm, également bien manipulables avec des gants.
- 2 poches latérales pratiques et suffisamment vastes pour y glisser les mains, un gros smartphone ou un appareil photo compact.
- 2 vastes poches intérieures sans fermeture.
Certains pourraient regretter l'absence de capuche, et en même temps il s'agit d'un choix de design cohérent pour une doudoune à la fois d'action et de bivouac/repos par températures clémentes. Le résultat global s'en trouve plus léger, et on pourra aisément "sous-traiter" la protection de la tête et du cou à des bonnets/tours de cou légers en action, et à d'autres plus chauds et/ou à une dernière couche plus isolante pour le bivouac/repos par températures basses.
Il n'y a pas non plus de réglage/serrage de taille ni de poignet, mais là encore, la coupe ajustée ne justifie pas ces petits ajouts de poids et de complexité.
Le zip frontal à tirette allongée et doublure confortable au niveau du cou.
Le zip frontal à tirette allongée et doublure confortable au niveau du cou.
Zips des poches : invisibles et à tirette allongée aisément manipulable avec des gatns.
Zips des poches : invisibles et à tirette allongée aisément manipulable avec des gatns.

Fin Mosaic

MATÉRIAUX ET ENVIRONNEMENT

Le garnissage des caissons est en polyester recyclé, l'enveloppe en polyamide recyclé avec traitement déperlant longue durée sans PFC , et les inserts constitués à 95% polyester et 5% élasthanne.
Un soin a été apporté par le constructeur au choix de matériaux plus respectueux de l'environnement (même si la fabrication reste hors UE : Bangladesh en l'occurrence) et Mammut annonce :
Les modèles Albula Hybrid bénéficient en outre d’une fabrication respectueuse de l’environnement en tous points : matière extérieure en polyester recyclé, doublure en polyamide recyclé. Le matelassage en fibres synthétiques Thermore® Ecodown® est fabriqué à partir de bouteilles en PET recyclé et constitue l’alternative végane au duvet facile à entretenir.
Une des 2 vastes poches intérieures non zippées.
Une des 2 vastes poches intérieures non zippées.

Fin Mosaic

EN CONCLUSION 

En bref, un bon compromis pour cette doudoune synthétique à la coupe réussie, bien pensée et bien ajustée. L'Albula elle est utilisable à la fois en action par conditions froides – grâce aux vastes inserts de tissu stretch et respirant entre aisselles, taille et intérieur du bras –, et au bivouac / repos par températures plus clémentes, ou par froid plus marqué dans un système multicouche, en sous-couche d’une veste ou doudoune plus isolante.
Son bon rapport poids / isolation / plage d'utilisation / praticité en fait une petite doudoune qui a sa place tout au long de l'année sur soi ou dans le sac !

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

Note globale :
Robustesse apparente :
Poids total (constaté) : 354 g
Exemplaire testé et pesé modèle femme en taille S
Poids annoncé par le constructeur : 339 g

Tissus

Garnissage 100% poylester, enveloppe 100% polyamide, inserts 5% polyester, 5% élasthanne

Isolation

Type d'isolation : Synthétique

Pays de fabrication

Bengladesh
marque : Mammut

Prix approximatif : 200 €

Commentaires
Voir tous les tests de la catégorie "doudoune"