en

/ couchage / quilt /

Sestrals Quilt & Blanket de As Tucas

Sestrals Quilt & Blanket
par Anthony 21 févr. 453 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager) 1

Testé dans le test de gamme suivant :

Les protocoles utilisés : isolation v1.0

Résumé :

Un quilt et une couette fabriqués dans les Pyrénées espagnoles ! As Tucas est une toute jeune entreprise spécialisée dans le matériel léger de qualité. Ils n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour proposer des produits originaux et innovants. Pour la petite histoire, “As Tucas” signifie “les sommets” en aragonais, et “Sestrals” désigne le massif aux alentours de leur atelier.

En bref

Note globale :
Poids total (constaté) : 514 g

Isolation

Quantité d'isolant : 350g
Température confort (EN 13537) : 0°C

Rangement

Volume compressé : 3.3L

Prix approximatif : 245 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • Coupe innovante, qui convient particulièrement à ceux qui dorment sur le ventre ou le côté
  • Design simple et minimaliste, sans sacrifier l'aspect pratique
  • Personnalisation très aboutie : on construit le sac de couchage adapté à son besoin et à ses goûts
  • Finitions irréprochables
  • Fabriqué artisanalement par des passionnés, dans les Pyrénées
  • Choix entre quilt et couette, selon ses préférences

Améliorable ?

  • Pas de cordon de serrage au cou sur ce modèle testé, mais ceci est désormais disponible en option (+20€)
  • Pas de sac de compression fourni : c'est un choix délibéré, voir explication dans le test ;)
Réveil pendant une itinérance à VTT, les Sestrals à l'oeuvre : couette à gauche, quilt à droite.
Réveil pendant une itinérance à VTT, les Sestrals à l'oeuvre : couette à gauche, quilt à droite.

Coupe innovante

Pour innover, le Sestrals (le quilt comme la couette) propose une coupe originale au niveau des épaules : il remonte bien plus haut sur la face supérieure. Comme ils le disent eux-mêmes : le Sestrals est plus long qu’un quilt traditionnel, et il vient couvrir le cou et la tête. C’est une sorte d’hybride entre un sac de couchage et un quilt, avec un gain de chaleur au niveau de la tête : un bonnet très léger voire un buff peut suffire. Cette coupe plus longue apporte un confort supplémentaire, surtout pour ceux qui dorment sur le côté ou sur le ventre. Sur le dos, si on remonte le sac jusqu’à la tête, on risque de respirer directement sur le tissus, ce qui créera de l’humidité... Un seul élément fait défaut à cette construction : un cordon de serrage au niveau du cou, pour encore mieux s'emmitoufler en cas de températures fraîches. Mais Marco Sánchez, le concepteur derrière As Tucas, m’a confié avoir travaillé sur ce point pendant les derniers mois, et cette option devrait être disponible pour le printemps prochain.
Mise à jour 04/04/2019 : cette option est maintenant disponible à la commande, pour 20€ supplémentaires.

Isolation et personnalisation

Son poids est en effet un peu au-dessus de 500 grammes, alors que ce petit test est censé regrouper des sacs sous cette limite. Laissez-moi vous expliquer pourquoi :) As Tucas, pour répondre exactement aux besoins de ses clients, fabrique ses produits à la demande, avec un large choix de personnalisation : la couleur, la taille et l’isolation sont ajustables pour convenir parfaitement à son envie. Or l’isolation est en synthétique : il s’agit du Climashield APEX. Et comme j’avais déjà testé l’APEX 67 avec l’eLite Quilt de GramXpert, j’ai préféré tester l’APEX 133 sur ce modèle, pour voir plus nettement la différence. Or, le modèle en APEX 100 fait bien 100g de moins, et il est donc bien sous la barre des 500g :)

Quel que soit l'APEX choisi, le ratio poids d'isolant versus poids total est très bon : pour la version en APEX133, il est de 70% environ, ce qui est excellent ! C'est tout l'avantage de l'isolation synthétique, qui ne nécessite pas de cloisonnement complexe.

Et concernant la qualité de fabrication : est-il nécessaire de préciser que les finitions sont irréprochables ? Ce sont des produits fabriqués avec passion !

Construction

Pour parvenir à s’alléger au maximum, le Sestrals bénéficie d’une construction très simple, et d’une finition de très bonne facture. Pour ne pas s’emmêler les pinceaux, distinguons le quilt et la couette :
  • Le quilt : il est le plus minimaliste possible ! Seuls 2 boutons pression permettent d’ouvrir plus ou moins le haut du sac, ce qui permet de s’adapter selon les températures rencontrées. Sur ce modèle, on bénéficie d’une véritable footbox parfaitement conçue.
  • La couette (Blanket) : munie d’un cordon de serrage au pied et de 6 boutons pression, le passage du mode couette au mode quilt est facile. Le choix des boutons pression plutôt que d’une fermeture éclair est rassurant en matière de fiabilité dans le temps, même si c’est un peu plus long à manipuler (on prend d’ailleurs plus de précautions pour les ouvrir). Une fois fermé, une footbox très correcte se dessine. À isolation équivalente, la couette présente un très léger surpoids par rapport au quilt (seulement 15g !), mais elle permettra aussi de mieux dormir par températures clémentes. Cette différence de poids provient du fait que la couette fait 15 cm de longueur supplémentaire, pour qu’une fois fermée, elle fasse la même longueur que le quilt. 
Pour les deux modèles, selon le matelas et la corpulence du dormeur, on peut glisser le matelas à l’intérieur du sac de couchage. Personnellement, je préfère quand il y a des sangles de serrage pour border le quilt ou la couette, mais cette absence est un choix volontaire de Marco Sánchez, qui ne recommande pas cette solution. D'après lui :
  • ce n'est pas optimal en matière d'isolation
  • la coupe des "Sestral" devrait être assez large pour ne pas en avoir besoin
  • globalement, les sangles et les cordons réglables rendent les sacs de couchage moins pratiques et donc moins confortables à l'usage
Quoiqu'il en soit, il est comme nous : il convient que la notion de confort est très personnelle, et donc si besoin, il en ajoute volontiers sur demande !

Rangement

Aucun sac de compression n'est fourni : c'est un choix délibéré du concepteur, qui avance que le rangement est très dépendant des préférences de chacun. Certains préfèrent le compresser au maximum, et d'autres le moins possible. Ou alors, comme moi, je préfère avoir un gros sac de compression étanche où je mets plusieurs éléments : sac de couchage, doudoune, vêtements de bivouac... Je ne vois donc pas vraiment d'inconvénient à ce qu'il ne soit pas fourni, dans la mesure où l'on pourra choisir le sien à son gout pour quelques euros supplémentaires (moins de 10€ en général !).

Compressé au maximum, le Sestral est le plus volumineux de notre petit test, tout en restant assez compact pour un sac de couchage bien entendu. D’ailleurs, nous l’avons emmené à VTT BUL, où chaque litre de notre sac est compté !

En bref

Quel plaisir de voir que des petites enseignes artisanales se décarcassent pour proposer des produits légers et innovants, et taillés sur mesure s’il vous plait ! Ce Sestral est une réussite, et montre que l’isolation synthétique s’accorde très bien avec des escapades légères.
item photo
La footbox du quilt est simple et efficace.
La footbox du quilt est simple et efficace.
Le quilt comme la couette ont une coupe très originale à la tête.
Le quilt comme la couette ont une coupe très originale à la tête.
De simples boutons pression permettent d'ajuster l'ouverture. Un système fiable et robuste.
De simples boutons pression permettent d'ajuster l'ouverture. Un système fiable et robuste.
Le quilt n'a que 2 boutons pression, ce qui limite son ouverture, mais qui permet facilement de glisser un matelas à l'intérieur tout de même.
Le quilt n'a que 2 boutons pression, ce qui limite son ouverture, mais qui permet facilement de glisser un matelas à l'intérieur tout de même.
La couette (Blanket) quant à elle peut être totalement ouverte.
Cette photo et la précédente montrent bien à quel point le Sestrals (quilt & couette) est long : il dépasse allègrement le matelas.
La couette (Blanket) quant à elle peut être totalement ouverte.
Cette photo et la précédente montrent bien à quel point le Sestrals (quilt & couette) est long : il dépasse allègrement le matelas.
C'est un système de cordon + boutons pression qui crée la footbox de la couette.
C'est un système de cordon + boutons pression qui crée la footbox de la couette.
Une fois les boutons pression fermés...
Une fois les boutons pression fermés...
...la footbox de la couette est comparable à celle du quilt !
...la footbox de la couette est comparable à celle du quilt !
Sur le site internet d'As Tucas, vous dessinez votre sac comme vous le voulez :-) C'est vous le patron !
Sur le site internet d'As Tucas, vous dessinez votre sac comme vous le voulez :) C'est vous le patron !
Bivouac dans les Cerces. Avec le synthétique, les sacs de couchage, à peine sortis, retrouvent leur "gonflant".
Bivouac dans les Cerces. Avec le synthétique, les sacs de couchage, à peine sortis, retrouvent leur "gonflant".
item photo
item photo

Caractéristiques générales

Note globale :
Poids total (constaté) : 514 g
Poids annoncé par le constructeur : 510 g

Pays de fabrication

Espagne

Isolation

Type d'isolation : Synthétique
Climashield® APEX 133
Quantité d'isolant : 350g
Pouvoir gonflant : 0 cuin
Si s'agit d'une isolation en duvet.
Température confort annoncée : 5°C
Température confort (EN 13537) : 0°C

Rangement

Volume compressé : 3.3L
Sac de compression fourni ? : non
C'est un choix volontaire du fabricant.
Poids du sac de compression : 0g
Volume du sac de compression fourni : 0.0L
Sac de stockage fourni ? : oui

Tissus

Détail : schoeller®-ftc + ecorepel finish 28 g/m² 12D

Taille

Taille testée : Regular L
Convient à : Personne de taille < 190 cm
Autres tailles disponibles ? : 4 longueurs disponibles (S, M, L et XL), et 2 largeurs (Regular et Wide)
marque : As Tucas

Prix approximatif : 245 €

Commentaires