Accueil des forums
Destinations 40

Tour de France en kayak et vtt

share(partager)
share posté le 08 oct.

Rikou
72 messages
Bonjour à tous

Donc tout est dit (ou presque) dans le titre. Je vais donner plus de détails quand même.

Il s'agit de faire le tour de France en kayak de mer et en VTT (mode bikepacking) ou gravel (bikepacking aussi), voire les deux si le budget le permet, dans le sens anti-horaire, au départ (et retour) de Menton (06).

Le périple se compose en plusieurs étapes :

1- Les Alpes en vtt de Menton (06) au lac Léman
2- Traversée du Léman en kayak de mer et navigation sur le Rhône, jusqu'à Challex (01)
3- Vtt jusqu'à Huningue (68
4- Kayak sur la Rhin, jusqu'à Lauterbourg (67)
5- Vtt jusqu'à Bray-Dunes (59)
6- Kayak le long des côtes de la Manche et de l'Atlantique jusqu'à Hendaye (64)
7- Les Pyrénées en vtt jusqu'à Cerbère (66)
8- Le littoral méditerranéen jusqu'à Nice
9- Ferry puis kayak pour le tour de la Corse
10- Retour en ferry pour finir le dernier jour en kayak de Nice à Menton (06)

Le but est de longer au plus près la frontière terrestre avec nos voisins et de naviguer le long du littoral français.

Les bivouacs se feront la majorité des cas à la belle étoile, et un peu en camping. Mais aussi, le cas échéant, dans les bases nautiques ou club voile/kayak.

Le gros de l'organisation est le transfert et l'acheminement du matériel aux "points d'échange".

L'organisation des étapes 1, 2, 3, 4, 5, 8 et 10, est d'ores et déjà mise en place.

L'étape 6 est la plus engagée. J'ai scindé l'itinéraire en 6 sections. Avec un point d'échange en début de chaque section où je récupérerai un carton de nourriture (pour 15 jours) et matos préalablement envoyé à l'un de mes contacts.

Si je connais le littoral méditerranéen ainsi que le littoral breton entre Saint-Nazaire et Cancale, le reste m'est totalement inconnu.

C'est pourquoi je sollicite ici, par la biais du forum, des infos sur les parties du littoral que je ne connais pas.

Je me documente également de mon coté, bien entendu. Mais rien ne vaut les avis et expériences des "autochtones".

J'ai déjà toutes les cartes marines des zones concernées. Les itinéraires "terrestres" sont faits et répertoriés. Les campings repérés.

Les cartes "papier" me serviront de support où j'afficherai les tracés, dangers et routes à suivre.

J'ai pratiquement tout le matos pour le kayak. Le gros du budget va être consacré à la partie vtt.

Le départ officiel est prévu pour le 1er mai 2021. C'est un défi d'une durée de près de 6 mois (le congé est posé), pour plus de 7 500 km.

Je me tâte pour partir directement depuis chez moi, en vtt.

Voilà...
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 09 oct.

jeanpatriceveilhan
142 messages
C'est ambitieux et stimulant! Beau parcours...
Je comprends mieux la question sur le sac-à-dos que tu as posée dans un post que j'ai suivi (packraft + VTT).

Quelques questions que je me suis posé en lisant  ce que tu as écrit:
- Tu fais l'ensemble tout seul? (je ne parle pas de la logistique, des ravitaillements...)
- étape 9: tu n'es pas tenté de faire la traversée vers la Corse en kayak, quitte à te faire assister par un voilier ou un bateau à moteur pour te sécuriser?
- Pourquoi penses-tu que la partie VTT va te revenir plus cher que la partie KdMer ?
- Sur les 7500km, ou sur les 180 jours, quelle est la répartition kayak/VTT ?

Rem: Rien ne t'oblige à y répondre. C'est juste des questions que je me posais par curiosité!

En tout cas, une chose est sûre: en navigant sur la mer plutôt que sur le Rhône, tu éviteras tous les portages que tu t'étais tapés en 2013.

Bon courage pour le gros boulot d'organisation!
share posté le 10 oct.

Rikou
72 messages
C'est vrai que c'est un projet ambitieux. Et tous les jours je me demande si je n'ai pas vu trop grand. Mais ma motivation et ma détermination chassent rapidement les ondes négatives.

Je vais faire la majorité de l'itinéraire en solo. Je serai accompagné d'un copain kayakiste pour la traversée du lac Léman, ainsi que pour la navigation sur le Rhin. Il sera là également le dernier jour de navigation entre Nice et Menton.

Je rebondis sur ta remarque de faire la traversée du continent à la Corse. C'est quelque chose qui me tente beaucoup. Et l'assistance que tu suggères est effectivement possible. Tout sera fonction de la météo à ce moment-là. Si par exemple je décide de faire Nice / Calvi, il y a 180 km à parcourir. Si j'ai une moyenne de 6 km/h, cela fait 30 heures de navigation, sans faiblir, avec une mer clémente. Il faut une bonne fenêtre météo. Il faut aussi sollicité un bateau /sécurité pour l'aller et pour le retour. Mais tu as évoqué une expérience que j'aimerais beaucoup vivre...

Ayant fait déjà quelques périples en kayak de mer, j'ai déjà pratiquement tout le matériel. Ce qui n'est pas le cas pour le VTT. C'est pour ça que je dis que cela va me revenir plus cher. Mais tout est relatif.

Quand à la répartition km/jours, cela fait 2 700 km/44 jours en VTT et 4 900 km/128 jours en kayak. Soit 172 jours en tout.

Et il est certain que je vais me taper moins de portages. Ceci dit, et tu sais de quoi je parle, une fois que tu as pris le rythme pour décharger/charger, ou pour démonter/remonter... les choses se font toutes seules (ou presque)

Je reviens également sur le sac à dos pour le VTT. C'est effectivement dans ce but que j'ai posé la question.

En attendant, merci de d'intéresser au projet. J'actualiserai le post au fur et à mesure.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 11 oct.

jeanpatriceveilhan
142 messages
Merci d'avoir répondu à ma curiosité!
Je ne sais pas si tu as vu "trop grand". De toutes les façons, c'est en le faisant que tu le sauras! Et si tu arrives à boucler le tout, ce sera génial. Et si tu n'y arrives pas, finalement, c'est presque aussi génial.
Allez, bon courage, je jetterai un coup d'oeil à ton post de temps en temps!
share posté le 09 janv. mis à jour le 10 janv.

pierre83
151 messages
Bonjour,
Merci pour les informations sur ton prochain défi dont j'avais entendu parler alors que ce n'était encore qu'un projet
D'après ta feuille de route, c'est vers septembre que tu longeras les côtes de Provence ; si les conditions le permettent ce sera sans doute l'occasion de rencontrer des pagayeurs locaux.
Ton périple sera suivi avec intérêt.
Tous mes voeux de réussite pour ton nouveau challenge.
PS : Quant à la traversée vers la corse si "Abusus Non Tollit Usum" ! "usus in abusu relinquit errat"  !! ?
"Je courrais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part". Forrest Gump,
share posté le 10 janv.

Rikou
72 messages
Bonjour Pierre. Merci pour tes vœux de réussite. Effectivement, rencontrer des pagayeurs locaux sera très plaisant et bénéfique. Nous aurons par conséquent peut-être l'occasion de faire un bout de nav. ensemble.
La traversée vers la Corse ! c'est la cerise sur le gâteau... Mais bon, je n'en suis pas encore là... Ne nous égarons pas ;)
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 12 janv. mis à jour le 12 janv.

Rikou
72 messages
Bonjour à tous.

Je ne résiste pas à la tentation de vous présenter l'article paru dimanche dans le progrès et qui parle du projet.

Abusus Non Tollit Usum
share posté le 24 janv.

Rikou
72 messages
Salut à tous !

Voici un essai avec les sacoches bikepacking montée sur le vélo. C'est pas mal visuellement !

 

Mais pratiquement, l'avant supporte un poids d'un peu moins de 3 kg avec le chargeur frontal et le matos (sac de couchage + matelas gonflable + bivy + sac de drap + popote alu)



Les sacoches freeloader situées sur le cintre, de chaque côté du tube supérieur, ne sont pas trop gênantes. Il faut juste ne pas positionner la sacoche toptube trop près du tube de direction.



Et puis il faut bien rangé les affaires dans la sacoche de selle pour éviter qu'elle ne s'écrase quand on serre les sangles de fixation.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 30 janv.

grandpas
69 messages
Beau projet !!

En plusieurs tronçons, j'ai fait une partie du tour de france au plus près des frontières (tout le flanc Est: alpes par GR5 à pied, puis jura et vosges en VTT par GTMC et GTV, puis la traversée des pyrénées (à pied par GR10) ainsi que la cote ouest de la corse en kayak de mer.

 il me reste à faire toute la cote maritime continentale (atlantique, manche et méditéranée) en vélo (par eurovélo ?), puis relier  Calais à Wissembourg en vélo.

lorsque je vois ton vtt en photo, cela me rappelle le mien, néanmoins j'avais chargé un peu plus au dessus des gourdes, sous la barre transversale du cadre (centre de gravité plus bas). Ne pas hésiter à mettre des sacs en plastique plus légers pour emballer que la housse (de guidon). les sacs en plastique avec sandows, cela marche très bien, c'est moins chère, plus léger et c'est changeable rapidement.

Bon courage !! Mais méfiances du kayak de mer sur la cote normande traitre de falaises ....(à relire les galères de kim Hafez sur ce tronçon en kayak de mer, ...à éviter hors saison..)
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 30 janv.

grandpas
69 messages
oups !!  c'était la GTJ pour la traversée jura le long de la suisse, et la TMV pour la traversée des vosges le long de l'allemagne.  

(la GTMC, c'était une autre traversée, mais aussi une autre histoire combinée avec la GTMV, traversée du Morvan, pour une traversée de la france du nord au sud).
On a de quoi faire en france, finalement, en période de fermeture de frontières....lol 
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 31 janv.

Rikou
72 messages
Bonjour Granpas.

Tes infos sont très précieuses. C'est toujours utile d'avoir des retours pratiques comme les tiens. Pour la GTJ et la TMV, peux-tu me dires combien de km tu faisais par jour en moyenne. Je sais que chacun avance à son rythme, et que ce qui est valable pour l'un, ne l'est pas forcément pour l'autre. Mais au moins cela donne une indication.

C'est une belle coïncidence que tu parles de Kim Hafez. Je me suis régalé avec ces deux ouvrages et, bien entendu, j'ai bien pris note de sa mésaventure du côté d'Etretat, si je me souviens bien.

Et enfin, même si j'ai quelques envies d'aller tremper mon kayak au-delà de notre Hexagone (Islande, Québec...), je suis d'accord avec toi quand tu dis que l'on a de quoi faire en France.

:)
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 31 janv.

Kajak
300 messages
Rikou: 
Traversee morvan: 50-55 km et 1200 m D+ par jour. J’en avais fait la moitié seul. 

Gtj: 45 km et 900 m D+ avec un enfant de 17 ans

GTMC ancienne trace volvi-sete: 55 km et 1100 m D+ . Nous etions 5 de 40 a 71 ans. A la fin a deux (40 a 65 ans les distances etaient sur les 70 km et deniveles 1100 ) moins on est plus on avance!

Lors de mes balades seul je table sur 50-60 km et entre 1000 et 1500 m D+. Par jour. Je fais regulierement du vtt mais je ne suis pas tout jeune. 

Beau projet que le tien 👏👏
share posté le 01 févr.

grandpas
69 messages
oui, je suis à peu près pareil. autour de 50-60 km par jour en moyenne et 1200-1500m positifs par jour en moyenne.
tu iras 2 fois plus vite par les routes goudronnées mais la sensation sauvage d'aventure et de découverte n'est pas vraiment la même.

j'ai mis 10 jours entre karlsruhe et belfort, en reprenant la tmv à wissembourg (mais mon bus flixbus venait de Nice et stoppait à karlsruhe) , puis 8 jours entre Bale et Culoz (idem pour Bale avec  flixbus de nice).

Pour la traversée du Morvan, j'avais mis 5 jours (entre Avallon et Luzy) et pour la GTMC , j'avais mis 12 jours (entre Volvic et cap d'agde).

Je charge mon vélo de la façon suivante : 
- le duvet sous sac en plastique au niveau du guidon tenant par sandows.  (aucune inertie pour al rotation du guidon)
- la tente et tissu de protection vélo sous la barre du cadre au dessus des gourdes (tenant par sandows)
- la gourde au niveau de la gourde comme toi
- Sous la selle, meme système que toi, avec rechaud-popote, vetements, matelat gonflable)
-petit sac à dos avec appareil photo, guide, papiers divers, un peu de vetements legers et nouriture et deuxième gourde
-petite housse sur le cadre attaché au guidon (un peu comme toi) comprenant outils, et petits appareils

pour les parties techniques, je n'ai jamais été gené pour l'équilibre. Par contre le vélo est plus lourd dans les montées.

un conseil utile : prend une patte de dérailleur arrière adapté à ton modèle de vtt (qui plie et casse lorsque la chaine s'emmele sur une descente technique avec vibrations).  cela arrive souvent à ceux qui partent sur de longs parcours et généralement on en trouve nulle part chez les réparateurs. donc à commander sur le net avant le départ. (c'est arrivé à mon binome sur GTMC, et voyage terminé dans les gorges du tarn
prend aussi des plaquetes de frein de rechanges pour freins à disque (sauf si tu es sur d'en trouver sur le parcours) car tu vas voir que cela s'use à vitesse grands V.  (sur la gtj, un reparateur de vélo m'a dit qu'il n'avait jamais vu des plaquettes dans un tel état d'usure...il faut dire que j'ai réussi à les percer en freinant sur la partie metallique car la garniture n'existait plus depuis longtemps...).  Miracle !! un reparateur en pleine cambrousse en avait de rechange.
j'avais cassé aussi quelques rayons sur la TMV, mais parce que mon vélo etait vieux (8 ans). finalement j'ai fait presque toute la TMV avec 3 rayons de roue arrière en moins et cela a tenu  !!! les dieux du voyage sont avec nous...
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 01 févr.

Kajak
300 messages
Tout a fait d’accord pour les pieces de rechange:
Patte de derailleur, plaquettes de frein et maillon rapide indispensables. 
J’emmene aussi un bout de pneu (10 cm) au cas ou je dechirerais un pneux. 
share posté le 01 févr.

Rikou
72 messages
Bonjour à tous

Granpas et Kayak, merci pour toutes ces indications je vais pouvoir faire une estimation plus sérieuse du nombre de jours à parcourir, en fonction du dénivelé. Vous avez même répondu à une question que je n'avais pas posée à propos du matériel de rechange/réparation.

Pour en revenir à ce qu'a souligné Granpas concernant le fait d'aller plus vite par les routes goudronnées, je suis d'accord avec toi, cependant ce que je recherche c'est effectivement, comme tu l'as deviné, la "sensation sauvage d'aventure et de découverte".

;)
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 01 févr.

Rikou
72 messages
J'ai oublié de préciser que je vais faire la partie entre Huningue et Lauterbourg, en kayak, via le Rhin. Il y a un peu moins de 190 km. Avec un bon courant, cela peut se faire en 3 jours.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 03 févr.

grandpas
69 messages
ah oui, je connais Lauterbourg, c'est là ou je suis entré en France (par une célèbre porte) après avoir pris le ferry à coté pour traverser le rhin venant de Karlsruhe.
c'est vrai qu'il y avait un courant assez rapide sur le fleuve.
après tu as une longue ligne droite goudronnée jusqu'à wissembourg (jolie ville alsacienne typique), mais ensuite tu peux suivre la TMV agréable à travers forets vallonées et chateaux médiévaux. 
la TMV commence à wissembourg et longe la frontière allemande sur un beau parcours sur une bonne demi journée. d'ailleurs tu seras parfois en allemagne sans t'en rendre compte.
Ensuite, si tu optimises bien , tu as des pistes forestières jusqu'à bitche.  ensuite, c'est peut etre moins beau, sauvage et typique...quoi que.
Mais tu traverses les alpes en vtt par quelle voie ?  (chemin du soleil ?)
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 03 févr. mis à jour le 03 févr.

grandpas
69 messages
Moi aussi, je combine le vtt et la navigation sur le rhin...:)

après beaucoup de forets... le long de la ligne Maginot. mais aussi de beaux chateaux et villages
message image
message image
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 04 févr.

Rikou
72 messages
Je vois mieux comment tu as équipé ton vélo.

Pour les Alpes, de Menton à Saint-Gingolph, au bord du Léman, je vais faire une partie du GR5. Mais je vais privilégier les chemins et les petites routes plutôt que les singles. Mais il y a certain passages où je ne pourrai pas y échapper.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 04 févr.

grandpas
69 messages
c'est clair que, les alpes sur GR5 en VTT, cela risque d'etre sportif,... surtout au mois de Mai. néanmoins, rien n'est impossible.
les cols sont encore enneigés tout le mois de Mai.
Dans le 06, on fait encore des balades en raquettes et ski de rando au mois de Mai. les cols d'altitude sur route sont encore fermés (col d'allos, col des champs, col de la bonette, etc..)

Le GR5, avant la mi juin, il faut prévoir les crampons pour les névés d'altitude, etc,..

En commençant en Mai, du lac léman et en finissant la boucle, par les alpes en octobre (la plus belle saison), ce n'est pas moins risqué pour les conditions météo ? (le jura en Mai, je pense que c'est faisable meme si un peu boueux et les pyrénées en fin d'été, cela passe bien).
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 05 févr. mis à jour le 05 févr.

grandpas
69 messages
je t'ai retrouvé une photo prise près du GR5 dans les alpes maritime début Mai 2017 (à coté du col de salèse pour relier la colmiane à Menton par GR) (attention les vtt sont interdits dans tous les parcs nationaux). (attention la date de "propriétés" de la photo est fausse, c'est bien début Mai).

cela te donne une idée de l'enneigement dans le 06, début Mai vers 2000m dans l'arrière pays niçois et la difficulté qui t'attend si tu ne contournes pas les alpes en Mai....  (ou si tu parts de Menton en Mai)

les cols d'altitude routiers ouvrent généralement fin Mai - Mi juin.  
Attention ,cette année l'enneigement est très bon, donc il faut s'attendre à des déneigements de routes pas avant Juin.
En partant de Menton tu seras obligé de longer la mer pour t'éloigner des alpes et la contourner. (par "Les chemins du soleil" vtt, etc,..)

(un conseil, fais ta boucle dans l'autre sens en inversant toutes tes étapes) car honnètement , je ne vois pas comment tu peux faire en partant de Menton début Mai et longer la frontière sachant que tous les cols alpins d'altitude routiers sont fermés en Mai dans le 06, 04, etc,... (tu auras le meme souci plus au nord, col de vars, galibier, lautaret, etc,.. etc,..)
message image
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 05 févr.

grandpas
69 messages
et non , je suis bete !! tu es obligé de le faire en sens anti-horaire (à cause du courant du Rhin en kayak).
il ne te reste qu'une solution : décaler ton lieu de départ de boucle (commence ta boucle à banyuls, ou lac léman, etc,..).

tiens nous au courant de ton périple et stratégie météo.
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 05 févr. mis à jour le 05 févr.

petit tetras
97 messages
Bonjour,

Très beau projet que je suivrais avec intérêt !

Pour les côtes du Nord de la France, le récit de Kim Haffez fait bien entendu flipper. Mais il faut quand même relativiser : il naviguait seul dans biplace chargé à plus de 250 kg !  J'ai déjà essayé avec moins de poids, c'est infernal ! Avec le kayak que je vois en photo dans l'arcticle (Ysak ?), ce sera 100 fois plus facile. De plus, il n'utilisait aucun service météo et aucun moyen de sécu type VHF.

Je pense qu'en monoplace, en prenant la météo au moins une fois par jour, avec un moyen d'appeler les secours, avec des bonnes cartes, en se renseignant des courants et avec l'expérience que tu as déjà du kayak, tu part bien mieux armé que Kim H. ne l'était. De plus, en monoplace, il est possible d'esquimauter. Plus dur en Bélouga II chargé à bloc + un malamute !

Dans ce but d'esquimauter, quand je navigue solo, il m'arrive de glisser sous les élastiques, devant l'hiloire, une petite planche de piscine. Elle me permet d'esquimauter très facilement, si je n'ai plus ma pagaie, ou si je ne sait plus où j'en suis... De plus, c'est pratique pour s’asseoir dans les cailloux.

Au plaisir de suivre tes aventures.
Aime ce que tu fais, fais ce que tu aimes. Depuis 20 ans, les Alpes et l'Europe à pied, à vélo, en kayak et sur la neige... https://treksandkayak.com/ (site pro)
share posté le 08 févr.

grandpas
69 messages
Le défi et challenge de ton voyage, reste bien la partie VTT, si tu longes la frontière.

Pour les pyrénées, tu as la nouvelle traversée d'une mer à l'autre , la GTPO, GTPC en BTT (car coté espagnol). 

à priori, cela se fait en 3-4 semaines sur vélo chargé (en poids, et non en électrique :)). cela évite les montagnes russes du coté français.
(Par le GR10 en vtt, c'est assez ambitieux et extrème, sauf si tu aimes porter ton vélo sur les épaules (avec son chargement...)).
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 08 févr.

Kajak
300 messages
Granpas
Ou puis je trouver info (traces gps etc) sur gtpo et gtpc?
Ps: a quoi correspondent les sigles gtpo et gtpc??
Merci
share posté le 08 févr.

grandpas
69 messages
il y a des topos édités (dont un qui reprend la traversée intégrale) mais c'est en espagnol, néanmoins, il y a les cartes. (google est ton ami..)

je crois que GTPO (grande traversée des pyrénées orientales) et GTPC (Grande traversée des pyrénées catalanes) peuvent meme se greffer avec la via del Norte (jusqu'à saint jacques de compostelle) en BTT, qui permet de faire l'intégralité de la face nord espagnole en vtt, et ensuite tu récupères la via del plata en BTT toujours, qui t'amène jusqu'à séville tout au sud.

bref, cela fait le plus long tronçon de vtt en europe (8 ou 9 semaines) et si tu es courageux tu finis ton tour de l'espagne tranquilou par l'eurovélo le long de la cote méditéranéenne.

seul hic !! la période !  car si tu fais le nord en été (forcément pour les pyrénées), il fait chaud pour le sud (plutot en automne)... mais cela fait une bonne concurrence aux américains avec leur divides en vtt.
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 08 févr.

Kajak
300 messages
Merci de l’info. 
Programme ambitieux probablement au dessus de ma condition physique et du temps dont je dispose. 
J’avais suivi le senthier cathare en vtt il y a qqes annees, un beau parcours assez physique mais tres interessant historiquement. Nous etions restés dans la partie française des pyrenees. 
share posté le 11 févr.

Rikou
72 messages
Encore merci pour toutes ces infos. Comme le remarque très justement Grandpas, le gros du défi réside dans les parties VTT (Alpes et Pyrénées). Si le challenge est effectivement de passer au plus près de la frontière, je saurais réviser l'itinéraire, si les conditions d'enneigement l'imposent. Cela vaut effectivement pour les Alpes en mai. Je suis donc en train de voir comment contourner ce problème. Rouler dans cette zone plus tard dans la saison est évidemment la solution, si je veux conserver l'itinéraire initial.
Quant aux Pyrénées, le problème du portage est également à considérer. L'avantage par rapport aux Alpes, je pense, c'est que je ne devrais pas être trop contraint par la neige. Enfin, je crois.
Enfin, quand je dis que le gros du défi réside dans les parties VTT, c'est parce que j'ai beaucoup moins d'expérience dans ce domaine. Je ne minimise pas la partie "kayak" qui va être un sacré morceau à gérer :)
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 22 mars

Rikou
72 messages
Bonjour à tous

Je suis à quelques semaines du départ de ma prochaine aventure et plusieurs partenaires ont déjà rejoint le projet

Robert THONNERIEUX, Agent Général ALLIANZ
Randovive
RTM Kayaks
Voyager Adventure Food

Je suis aussi très fier d'annoncer que l'Association Killian est également partenaire du projet. Je vais donc pagayer et pédaler au profit de cette association qui œuvre en faveur des enfants et adultes atteints du syndrome d'Angelman.

Une brève consacrée au projet paraitra dans le prochain numéro des Carnets d'Aventures #63, disponible dès le 25 mars 2021 dans tous les kiosques.

Une cagnotte est en place pour soutenir le projet www.leetchi.com/c/kv2021

Vous pouvez également soutenir l'Association Killian directement sur le site et le Facebook de l'association.

En attendant de suivre l'aventure ici même, voici un lien sur Strava vers le tracé de ma dernière rando en VTT, histoire de m'entrainer un peu...
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 26 mars

Rikou
72 messages
:) Bonjour à tous

Le numéro 63 des Carnets d'Aventures est dans tous les kiosques... Et une brève annonçant le projet également... Merci à la rédaction

Abusus Non Tollit Usum
share posté le 07 avr. mis à jour le 10 avr.

Rikou
72 messages
:) Bonjour à tous

J'ai suivi vos conseils avisés et je me suis équipé en matos de rechange : maillon rapide, dérailleur arrière, plaquettes de frein à disque... Je me pose la question de prendre également une chaîne de rechange !

J'ai revu la position des sacs sur le VTT. Voilà ce que ça donne. Il manque juste une gourde de 750 ml, sous le cadre.

message image
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 07 avr.

Rikou
72 messages
:) Et, malgré le confinement et la situation liée à la COVID 19, je poursuis ma campagne pour trouver des partenaires et des soutiens, pour le projet (à voir sur ma page Facebook)  et pour l'association Killian
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 09 avr. mis à jour le 10 avr.

Rikou
72 messages
Salut à tous. Je vous présente la configuration définitive du VTT... Avec la répartition du poids... Soit près de 19 kg de matos... Ça fait lourd quand même...
message image
message image
message image
message image
message image
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 12 avr. mis à jour le 12 avr.

Rikou
72 messages
:) Salut à tous. Hier, petite sortie de test avec le vtt chargé. Randonnée sur 03 heures et 19,5 km environ...

https://www.strava.com/acti...

Et quelques photos... 
message image
message image
message image
message image
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 13 avr.

grandpas
69 messages
salut,  
c'est vrai que 19kg de bagage, c'est beaucoup...tu vas t'en rendre compte dans les cotes..et surtout lorsque tu roules ensuite sans bagage, tu as l'impression de t'envoler avec ton vélo.

à mon avis, la chaine de rechange, c'est pas nécessaire. 
normalement, cela tient quelques milliers de km si elle est neuve. (il faut changer souvent toute la transmission ensemble: plateaux , pignons , chaines) car tout s'use en meme temps. lorsque tu rajoutes une chaine neuve sur des pignons déja usés, cela saute !! (car les ecarts sur les maillons ne sont plus les memes à cause de l'usure).

je vois que tu as mis des pneux sans bande de roulement. c'est bien si le terrain est gras (printemps) ou caillouteux, mais sur les routes goudronnées, c'est du freinage supplémentaire. cela dépend donc de ton parcours et tracé... (bitume ou single ?)

d'ailleurs ton tracé m'intrigue: 
tu passes où en Mai , en partant de Menton ? car regarde les webcams (isola 2000, etc,..), tu n'auras pas les routes de cols ouverts début Mai.  (bonette, col des champs, allos, etc,.). tu contournes les alpes par un retour vers la provence et drome, par "route du soleil vtt" ? 
bon courage
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 13 avr.

Rikou
72 messages
Salut

Je suis en train de réviser l'itinéraire à cause de la neige et des routes encore fermées, justement. Je ne sais pas trop encore par où je vais passer. Peut-être peux-tu me donner quelques idées, d'ailleurs, à ce sujet.

Concernant les pneus, je suis encore indécis, effectivement. Ceux qui sont actuellement montés sont provisoires. Je vais en changer. Je pense que je vais rouler principalement sur du sentier, du gravier, sur du chemin de campagne et sur route bien sûr. Donc effectivement un pneu avec une bande de roulement serait plus adapté.

Je ne sais pas trop comment la situation va évoluer vis-à-vis de la covid 19. Mon départ risque d'être différé. Je verrai bien.

En attendant, merci, pour toutes ces informations et tes encouragements.
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 14 avr.

Rikou
72 messages
Bonjour

Je reviens juste sur l'itinéraire à partir de Menton. J'avais pensé passer par Castellar, Castillon, Sospel, Le col de Turini (la route était dégagée il y a 24 h), selon l'état, chemin de Malagratta, La Bollène-Vésubie, St-Martin-Vésubie, La Colmiane, La Roche, Rimplas, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Isola (par la vallée de la Tinée), Saint-Etienne-de-Tinée et c'est là que ça commence à se corser... 
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 14 avr.

grandpas
69 messages
salut,

oui, après le col de turini et ses virages réputés versant sud (c'est un bon col de tour de france pour tester le poids de ton vélo...), tu arriveras sans problème jusqu'à st martin de vésubie puis eventuellement au boréon au dessus.  (enfin attention, cette zone a été sinistrée récemment, mais en vtt, cela passe).
renseignes toi à st martin de vésubie, mais au lieu de grimper vers la colmiane et redescendre à saint sauveur sur tinée et faire cette route vraiment galère en vélo en fond de gorge, tu peux aller en vtt jusqu'au col de salèse (début Mai, cela passe parfois jusqu'au col enneigé). tu as ensuite une piste sympa et jolie qui t'emmene jusqu'à isola 2000 par col mercière.  normalement, meme si c'est le parc mercantour, tu as le droit en vtt.  
mais seulememt si la neige t'y autorise en Mai (entre col de salèse et col mercière). (c'est pas toujours le cas...).  à la rigueur, si cela passe à pied, c'est plus agréable que de redescendre à st sauveur du tinée. 
en juin, normalement cela passe, mais en Mai, cela dépend....

ensuite, tu seras bloqué à st Etienne de tinée, voie sans issu !!! à mon avis, il faut faire une croix sur cette possibilité en Mai...  trop de neige sur les cols !!  tu risques d'etre déçu et découragé dès le début de ton périple.

bref, si tu arrives jusqu'à st martin de vésubie et colmiane, tu redescends alors à rimplas et fond de vallée, pour remonter en face au col de roubion, puis valberg et redescente à guillaumes et vallée pour Annot.  de là, tu peux rejoindre st andré les alpes par la nationale, et tu récupères "les chemins du soleil vtt" à st andré , pour t'éloigner des alpes et rejoindre le lac léman: https://www.route-grandes-a...
cela fait un sacré détour dans tous les cas... tu avais prévu combien de temps pour aller jusqu'au lac léman ?

autrement , de Menton, tu vas à Nice dès le départ et tu suis "les chemins du soleil , vtt", mais il y a des parties techniques en sens inverse habituel. le début est très caillouteux. (06, 04).
dans tous les cas, tu ne pourras jamais suivre la frontière alpine en Mai en vtt. c'est impossible .  sauf en prenant des raquettes et en portant le vélo pour tous les cols au dessus de 2000m .

si tu veux éviter une grosse déception dès le début de ton voyage, ne te plante pas de parcours au début, car tu risques de rouler 2 ou 3 jours en vélo pour te rendre compte qu'il faut changer de parcours et revenir en arrière, voire retourner au point de départ (st etienne de tinée, etc,..).

en Mai, il n'y a que cela qui passe : https://www.route-grandes-a...

l'idée de longer la frontière en vtt par GR5, etc,..n'est possible qu'en mi juin (voire juillet..).
bonne préparation.
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 14 avr.

grandpas
69 messages
une petite nuance à mon message précédent :

si tu redescends à annot par mon parcours proposé (via valberg et guillaumes),  de là, tu peux monter à la colle st michel et redescendre vers thorame. de là, tu peux te greffer directement au chemin du soleil via lambruisse. je suis passé l'été dernier à la colle st michel en vélo, la redescente était interdite (éboulements) coté thorame, mais si tu négocies avec les ouvriers, cela passe. mais je pense qu'ils ont fini les travaux de sécurisation. (risque éboulements).

cela t'évite de redescendre à st andré via la nationale et cela coupe un peu plus le parcours: https://carnetdunsauvage.wo...
bref, tu arrives à Digne, et après....bah,... suis les chemins du soleil... (long)  ou prend la nationale jusqu'au lac de serre ponçon, mais c'est moins beau par la route goudronnée. mais tu vas directement vers briancon pour passer le col au dessus de nevache (cela passe peut etre en mai pour redescendre à modane).  bref, beaucoup de route goudronnée dans tous les cas...
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share posté le 14 avr.

Rikou
72 messages
Salut

Merci pour toutes ces précisions. Je vais étudier tout ça, avec les cartes sous les yeux. Dans ces itinéraires tu parles d'endroits que je connais bien : Saint-André-les-Alpes, Thorame.. Cela me donne de bons points de repère. Quoiqu'il en soit, effectivement, la frontière au plus près, faut oublier à cette époque de l'année (mai).

Initialement, idéalement même, j'avais prévu 11 jours, dans les meilleurs des cas. Mais rien n'est définitif, et je m'adapte avec souplesse à toutes les éventualités.

Surtout que je vais certainement faire plus de route que prévu. Donc, je suis supposé aller un peu plus vite...

Merci encore :)
Abusus Non Tollit Usum
share posté le 15 avr.

grandpas
69 messages
salut,

11 jours,.... c'est chaud avec 19kg de bagages.
les chemins du soleil vtt (de nice à leman), c'est 1400 km, donc meme si tu fais un peu de routes au debut (pour te greffer vers thorame dessus), tu risques d'approcher plutot le double de temps (à 60 km par jour en vtt, cela te fait un peu moins de 3 semaines).

au fait, entre nevache et Modane, cela ne passe pas (col vers les 2500m sous le thabor) donc tu seras obligé de passer vers gap (chemins du soleil).
par la route, c'est galère....néanmoins, en faisant que de la route de menton jusqu'au léman, c'est surement faisable en 11 jours.
mon neveu a fait grenoble - cannes en 1 journée en vélo (plus de 300 km), mais l'interet du voyage aventure n'existe plus vraiment.
bon courage
La Merveille n'est point miracle....(Simon Stevin)
share(partager)
Remonter