Accueil des forums
Voyager sur l'eau 2

Choix d'un canoë gonflable

share(partager)
share posté le 17 août

Addax
1 messages
Bonjour à tous,

Novice dans le domaine, j'aimerais me procurer un canoë gonflable pour nos loisirs familiales.
Il devrait pouvoir accueillir minimum 2 adultes + 1 enfant, de préférence avec bagages.. perso jai plus l'habitude des kayaks (en location), mais vu la capacité de charge et comme la technique m'a l'air sympa, je pense plutôt à un canoë. Aussi surtout parce que je voudrais acheter un Gumotex et que à ce que je sache, ils ne fabriquent pas de kayaks autovideur? 

Enfin comme vous voyez, je cherche le bateau improbable : sachant embarquer pas mal de monde et matériel mais restant navigable tout seul aussi ; ayant la meilleure glisse possible sur les eaux calme, mais pouvant aussi descendre des rivières plus agitées, d'où ma demande, est-ce que le fait d'être autovideur change beaucoup ? Ayant loué des kayaks en France déjà, on m'avais dit que là-bas les kayaks doivent être insubmersibles, du coup j'imagine qu'un autovideur est le minimum à avoir..?

Voilà, pour l'instant j'hésite donc entre le Gumotex Baraka (plus abordable de prix, mais plutôt juste pour voyager à trois il me semble..) et le Scout River qui est quand même plus élevé comme budget.. pour le scout, je m'inquiète de la possibilité de le naviguer seul ? Et est-ce que sa glisse sur eau calme est au moins aussi bonne ou peut-être même meilleure que le Baraka? Sinon apparemment le scout n'est que pour des rivières de niveau 3 alors que le Baraka pour les niveaux 5, ca change vraiment bcp?

Merci d'avance pour vos réactions..
Bonne journée à tous !
share posté le 19 août

Eric31
7 messages
Bonjour Addax
Difficile d'apporter un conseil qui serait susceptible de satisfaire un programme aussi large.
Pour commencer, le scout ( modèle river) et le Baraka possèdent un système de vidange débrayable.
Ces bateaux sont bien adaptés à l'eau vive avec cependant quelques réserves... Même si ils pardonnent ( plus qu'un rigide) les erreurs de navigations, la descente de rivières à partir de la classe 3 nécessite un peu d'expérience ( lecture de l'eau et technique de navigation). Cela ne s'improvise pas surtout sur un bateau chargé. La classe 4 soutenue ... j'ai jamais essayé en canoé... Sur des rivières à volume peut être, mais cela n'est vraiment pas adapté à un novice, encore moins avec un enfant.Un chavirage et une séance de natation dans du classe 4 peut laisser des séquelles douloureuses ! Quant à la classe 5... oublie !
En eaux calmes, ces deux canoés auront moins de glisse qu'un canoé rigide, mais on ne peux pas tout avoir.
La capacité de charge du scout est importante et permet d'envisager sereinement des randonnées sur plusieurs jours à trois et avec le matériel de bivouac.
Il est possible de naviguer seul, même si cela demande un petit peu d'apprentissage: le maniement de la pagaie simple ( surtout seul) est plein de subtilité. Quand on commence à le maitriser, c'est jubilatoire .
Bonne journée
Eric
share posté le 21 août

pmor
21 messages
Nous venons de descendre un bout d'Allier avec bivouac sur 1 semaine. Nous étions équipés de scout et de baraka, 2 personnes par bateau avec pas mal de bagages. Mais ce n'était que du classe 2. 
Les deux bateaux ont un peu le comportement de charriot de super marché, pas très directeurs, et c'est très normal.
Ils sont hyper stable, et donc pardonnent les bêtises - jusqu'à un certain point. Ce qui veut dire, si on n'est un équipage un peu débutant en eaux vives, que l'on va visiter la berges et les branches quand ça drosse, faire un peu de marcha arrière en sortie de virages. Mais on peut apprendre et progresser sans trop dessaler, et dans les planioles, on arrive à avancer. Le scout marche un peut mieux et est plus confortable que le baraka pour la position ( les bans du baraka sont bas et la position à genoux est rude. Le videur fait aussi rentrer de l'eau, surtout quand il se bloque sur les cailloux. Le baraka est hyper stable et sécurisant. Le scout à plus de place et en version autovideur doit être pas mal avec les renforts sous les bancs ( c'est ce que je choisirais ).En eau plate ou en classe 1 avec du vent il doit être ingérable seul. A 2 c'est pas si mal, ( bon c'est pas un Penobscot ). Par contre on peut embarquer à deux avec enfants et bagages. Je n'emmènerais jamais un enfant jeune n'étant pas bon nageur et très aquatique dans du classe2, encore moins au dessus. Mais pour la Loire, par exemple c'est envisageable dès qu'ils savent vraiment nager ( comme demande la fédé, sachant nager 25 mètres et pouvant s'immerger ) .En fait je rejoint Eric31.
share(partager)
Remonter