Accueil des forums
Le voyage à vélo 3

Itinérance à pied et VTT : Problème logistique vélo

share(partager)
share posté le 24 nov.

Kaldera
27 messages
Bonjour à tous, je travaille à la préparation d’un projet d’itinérance solo et bivouac de plusieurs mois programmée pour 2021 en France qui mixera des sections à pied et en VTT. Côté pédestre, je prévois notamment d’enchainer la grande traversée des Pyrénées et des Alpes et de réaliser toutes les sections intermédiaires en VTT. Mais j'ai un problème à ce niveau, car je ne sais pas trop comment gérer les 'abandons' et récupérations successives de mon VTT le long de mon parcours, en sachant qu’il y’aura parfois quelques centaines de Km entre 2 points et que je n'ai pas de contact sur place…:(
 
Est-ce que certains parmi vous auraient déjà fait une itinérance qui alterne section marche et vélo et auraient du coup des tuyaux à me donner pour savoir comment gérer ces transitions? Merci d’avance pour vos conseils!
 
Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’en profite pour glisser un lien vers une chaîne Youtube axée Nature et Aventure que j’ai récemment créé (où je prévois bien sur de parler plus en détail de mon projet :) . Bon visionnage!
C'est ici >>> https://www.youtube.com/cha...
share posté le 24 nov.

Olivier
2250 messages
Salut, peut-être en appelant les clubs de vélo ou rando locaux, ou les vélocistes pour présenter ton projet et demander des contacts de personnes qui pourraient héberger ton vélo ? Je le tenterais comme ça ;)
Et pourquoi pas ?
share posté le 24 nov.

Anthony
138 messages
Salut !

Selon ton programme, vu que tu ne dois pas être pressé par le temps si ton aventure s'étale sur plusieurs mois, je pense que tu peux miser sur la non-organisation et voir une fois sur place. Notamment si tu prévois de laisser ton vélo dans des villages de taille moyenne : c'est une bonne occasion de rencontrer des gens et donc de laisser ton vélo en lieu sûr. C'est ce que j'ai fait tout l'été en confiant à chaque fois mon vélo à quelqu'un quand je partais marcher/voler dans les Alpes et les Pyrénées (je ne m'absentais qu'entre 24 et 48h, mais le principe est le même) : à chaque fois, les gens rencontrés étaient aux petits soins, et je suis parti l'esprit léger.

Si tu dois laisser ton vélo dans une plus "grande ville", l'approche suggérée par Olivier est sympa aussi, mais demande plus d'organisation et de timing finalement. Donc un poil plus contraignant.
share posté le 25 nov.

Kaldera
27 messages
Merci pour vos retours! :) L'idée de contacter des clubs cyclistes locaux me parait intéressante à creuser, le côté un peu compliqué en fait c'est qu'outre le gardiennage pendant que je marcherais, il y'a la contrainte de faire voyager mon biclou par intermittence sur de longues distances. Par exemple en le déposant au départ du GR10 à Hendaye , il faudra que je puisse le récupérer environ 1000Km plus loin en arrivant à Banyuls. Ce qui me rassure c'est que j'ai heureusement encore le temps de réfléchir sur la manière d'organiser tout ça! :D En tout cas dès que ce sera cadré, je manquerais pas d’actualiser ce post, et si d'autres personnes ont des suggestions en attendant, je reste ouvert à tout!

Vincent
share(partager)
Remonter