Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Moi je préfère le "bikepacking"... 4
(partager)
posté le 15 avr.

pipo21
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 14/11/11

Message privé
Salut à tous,
 
Quel équipement sur le vélo et pour quel trip ? Grosse question et on pourrait en parler des heures et des heures. Personnellement j'ai flashé sur le "bike packing" ! Plus lourd que le VTT BUL mais plus léger que la formule vélo+ sacoches et/ou  remorque, le concept "bike packing" mérite qu'on s'y intéresse. En gros c'est comme si vous mettiez tout votre sac à dos sur votre vélo (d'où le terme de "bike packing" qui fait penser à "backpack", sac à dos en anglais).
Dès que l'on choisit de rouler plus d'une semaine je trouve cette formule vraiment intéressante et je vous dis pourquoi plus bas.
Par contre je ne trouve pas de bonne traduction en français pour ce terme de "bike packing", c'est pourquoi je l'ai laissé tel quel.
 
Auparavant, pour ceux qui ne connaissent pas le VTT BUL, c'est ici (merci Carnets d'aventure !)
http://www.expemag.com/article/vtt-bul/vtt-bul-1
 
Et pour ceux qui se demandent qu'est-ce que le "bike packing", un exemple en anglais ici (il en existe beaucoup d'autres)
http://www.bikepacking.com/
 
Après avoir testé plusieurs types de voyage à vélo en France et à l'étranger (VTT + gite / VTT BUL /voyage sur route avec sacoches / voyage sur chemins et sentiers avec remorque), je me suis dit qu'il était temps de partager un peu. Tout était génial mais selon le projet mes choix n'ont pas été les mêmes.
Ci-dessous je résume mon expérience dans quelques tableaux. Et en fin de message je vous explique pourquoi le "bike packing" a désormais ma préférence.
 
DUREE
Trip "court" (moins d'une semaine)

Trip d'une à plusieurs semaines

Trip long (plus d'un mois)

 
Vélo rigide ou VTT selon le revêtement du trip
VTT BUL
ou
vélo avec / sans sacoches (selon type d'hébergement)
ou
"Bike packing"
Vélo avec sacoches ou remorque
ou
"Bike packing"
Vélo avec sacoches ou /et remorque
ou
"Bike packing"
 

 
 
REVETEMENT
route

Pistes, chemins, sentiers, single tracks

 Vélo rigide
ou
VTT semi-rigide
VTT semi-rigide voire VTT tout suspendu
Par contre le tout suspendu empêche l'installation d'une sacoche de cadre grand format à cause de son amortisseur

 
TYPE D'HEBERGEMENT
 

Impact sur le poids du matériel (du plus léger + au plus lourd +++)

 

 Hôtel  ou hébergement chez l'habitant +Gite ou auberge de jeunesse
++
Camping ou bivouac
+++
 l'hébergement chez l'habitant est une super expérience
https://fr.warmshowers.org/
 
Il est généralement demandé d'avoir son couchage (parfois aussi possible d'en louer)la solution qui implique le plus de matériel mais aussi la moins chère
elle offre une grande liberté et des souvenirs inoubliables (c'est ma préférée)

 
 
 
 
 
TRANSPORT
Départ de chez soi

 

Transport en avion (coût et difficulté)

 

Transports collectifs

(coût et difficulté)

 
tout type d'équipement

vélo seul

vélo avec sacoches

vélo avec remorque

vélo seul / vélo + sacoches / vélo + remorque

 
 l'idéal et le plus écolo, mais pas toujours possible+
Peu de compagnies aériennes acceptent de considérer votre vélo comme un bagage principal, la plupart du temps il faut payer une franchise supplémentaire "équipement sportif " (voir plus bas)
+
si vous faites passer vos sacoches comme bagage principal vous n'aurez que le transport du vélo à payer
 
sinon franchise bagage supplémentaire à payer
++
+
si vous arrivez à faire passer votre remorque partiellement démontée en bagage principal (je l'ai fait) ou à la glisser dans votre carton à vélo si elle est complètement démontable (fait aussi) auquel cas vous n'aurez que le transport du vélo à payer
 
sinon franchise bagage supplémentaire à payer
++
De façon générale toujours plus simple avec un vélo seul, plus le volume de bagage est élevé plus ça devient cher et parfois compliqué (mais c'est aussi la saveur d'un voyage à vélo et ça laisse là encore de beaux souvenirs).
Je rajoute que la difficulté varie aussi énormément selon le lieu où l'on voyage et le type de transport:
 - curieusement prendre un TER en France avec son vélo peut s'avérer galère alors qu'une pirogue en Asie pas du tout (du vécu pour les deux)
- dans certains pays les gens prendront soin de votre fidèle monture, dans d'autres pas du tout, c'est parfois au petit bonheur la chance (du vécu aussi)
 

 
Concernant  le transport en avion on trouve des pages entières sur le web dédiées à ce long et épineux sujet.
Mon retour d'expérience: les compagnies aériennes ont des tarifs très différents (tarifs qu'elles ne connaissent pas toujours), le vélo est souvent malmené dans le transport (mieux vaut un bon carton bien solide), et en cas de correspondance avec changement de compagnie aérienne (cela arrive souvent) le prix peut changer complètement (à la hausse comme à la baisse). Bref l'avion c'est souvent galère et ça colle pas trop avec le HS de Carnets d'aventure sur le "Voyage écologique" (désolé) mais ça peut valoir le coup.
 
 
RAVITAILLEMENT
Vélo seul et sac à dos

Vélo et sacoches

sacoches et remorque

"typiquement"

 
C'est la moyenne que je tire de mon expérience mais là c'est surtout fonction du voyageur et du type de nourriture qu'il souhaite consommer (lyophilisé ou produits frais)
1 à 3 jours d'autonomie5 à 6 joursde 1 semaine à….?
 
Mais à quoi bon se charger comme une mule ?
D'autant que le voyage à vélo se prête bien à la découverte des spécialités locales (avec plus ou moins de succès il faut l'avouer…)

 
 
Pour le coût de l'équipement je renvoie à l'excellent HS de Carnets d'aventure qui recense beaucoup de matériel et aide à se faire une idée plus précise du montant à investir (car ça peut chiffrer vite). Toutefois le matériel évolue rapidement  et de nouveaux produits arrivent sur le marché régulièrement. Il faut aussi signaler, même si je préfère acheter sur des sites français, qu'à ce jour les sites marchands anglais proposent plus de choix.
A titre d'exemple les sacoches de cadre, "frame bags" en anglais, (je parle là de celles qui occupent tout l'espace du triangle de cadre), sont difficiles à trouver sur les sites français et je n'en ai jamais vu dans le commerce chez nous à ce jour (mais je peux me tromper !).
 
A ceux que le montant de l'investissement inquiète,  il existe beaucoup de solutions pour réduire la facture:
achat de matériel d'occasion, DIY (do it yourself), location voire prêt gratuit de matériel... 
Ainsi le sac dans lequel je range mon duvet en VTT BUL m'a coûté 18 euros en tout (un sac étanche bas de gamme pour duvet –sac dont j'ai réétanchéisé les coutures au silicone pour tissus- et deux sangles basiques pour le fixer sur le cintre). C'est moins résistant que le modèle du commerce (100 euros en moyenne)  mais ça passe !
Et puis la mentalité du voyageur compte aussi énormément, j'ai rencontré des voyageurs avec des vélos achetés sur place pour une somme modeste et qui en cas de pépins mécaniques (fréquents il est vrai) le prenaient avec philosophie et attendaient qu'une bonne âme les secoure le long de leur route. Ce qui prime c'est votre plaisir, à vous de savoir quelles situations vous vous sentez capables d'affronter et de choisir le voyage et le matos qui vous correspondent.
 
Revenons enfin au "bike packing".
J'ai roulé l'an passé avec plusieurs cyclos qui avaient la configuration suivante: grosse sacoche sous selle, sacoche de cadre grand format, sacoche de guidon. J'ai pu essayer leurs vélos et ça m'a vraiment plu. Cette formule leur permettaient d'envisager des durées de voyage très variables (de quelques jours à plusieurs semaines, voire mois pour ceux qui n'avaient besoin que de peu de confort).
Pour le portage de l'eau certains d'entre eux avaient soit un sac à dos avec poche à eau soit des porte bidons sur les plongeurs de la fourche.
http://cyclingabout.com/wp-content/uploads/2015/11/BedRock-BikePacking-Bags.jpg
 
D'autres préféraient des sacoches light à l'avant du vélo pour pouvoir ranger plus d'affaires.
http://2.bp.blogspot.com/-g6EizFbR_c8/UBuhFtOmBZI/AAAAAAAAJWU/u4fmAR1Ujyg/s1600/IMG_9336.jpg
 
Avec cette configuration, l'autonomie est réelle (on peut avoir plusieurs jours de nourriture), le volume disponible était un peu inférieur à celui que j'avais avec ma remorque et mes deux sacoches avant, mais tout est sur le vélo, au plus proche du cadre. Résultat: un confort de pilotage, une stabilité et une maniabilité bien supérieures à ma formule avec remorque (particulièrement sur sentiers et single tracks). Et je ne parle pas des séances de portage lorsqu'on a une remorque…
 
Outre  les forums de Carnets d'aventure, on peut trouver des infos sur les sites suivants (en anglais):
http://www.bikepacking.net/
http://www.bikepacking.com/gear/
 
Des limites au "bike packing" cependant:
- les trips par temps froid qui impliquent vraiment un équipement plus lourd que celui avec lequel voyageaient mes petits camarades (tente, duvet, doudoune ultra light),
- ou encore le désir d'avoir un peu plus de confort.
Dans ces deux cas, je garde ma remorque (l'été dernier elle m'a par exemple permis de transporter une hache, 800 petits grammes supplémentaires qui m'ont offert des bivouacs au coin du feu sous des nuits étoilées).
 
Bon trips à tous.
vélo + remorque (Asie)
vélo + remorque (Asie)
vélo + sacoches (Asie)
vélo + sacoches (Asie)
vélo + sacoches avant + remorque (USA)
vélo + sacoches avant + remorque (USA)
vélo + sacoches avant + remorque suspendue (Canada)
vélo + sacoches avant + remorque suspendue (Canada)
VTT bul (France)
VTT bul (France)
Fat bike en mode "bike packing" (USA)
Fat bike en mode "bike packing" (USA)
posté le 15 avr. mis à jour le 20 avr.

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Merci pour cet article très complet !!!!
Et pourquoi pas ?
posté le 19 avr.

jeanpatriceveilhan
Etourneau
(92 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
Merci Pipo de nous faire part de toutes ces variantes.
Personnellement, je suis tenté par la variante Fatbike + porte-bagages arrière (en profitant qu'il n'y ait pas de suspension!) + sacoches arrière. Mais j'hésite entre fourche suspendue ou normale. Tu as un avis sur la question?
posté le 20 avr.

pipo21
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 14/11/11

Message privé
Bonjour Jean Patrice, 

j'ai pu essayer la configuration dont tu parles, et moi qui préfère la fourche suspendue je n'ai pas trouvé ça indispensable finalement. 
Je m'explique: avec des pneus de Fatbike (entre 3.5 et 5 de section),  l'amorti est tel que même sur de la tôle ondulée sans fourche avant c'était plus confortable que mon Vtt avec suspension et des pneus en 2.0.
Par contre le vélo que j'ai essayé était monté en tubeless et donc avec une pression bien plus basse que lorsqu'on l'utilise des chambres à air.
Donc si on parle bien de cette configuration je prendrai un Fat sans fourche suspendue. 
Là où j'hésiterai c'est pour les vélos à mi chemin entre le vtt "classique" et le Fatbike,  ceux qui ont des pneus en 3.0 avec chambres à air. Là la fourche peut s'avérer intéressante selon moi si tu roules sur sentiers et singles (mais c'est plus cher à l'achat évidemment). 
J'espère que cela t'aide un peu.
Bon trips ! 
Till
posté le 20 avr.

jeanpatriceveilhan
Etourneau
(92 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
Merci, Till, d'avoir pris le temps de répondre à ma question. Il est vrai que je rêve d'un vélo sans suspension, sans fourche suspendue, sans dérailleurs mais avec un moyeu-vitesse... bref, sans presque aucun entretien! Si je peux me passer d'une fourche suspendue, je préfère en effet mettre l'argent économisé dans un moyeu Alfine 11 pour plus de tranquillité.
En tout cas, j'ai essayé un fatbike 4 pouces, et j'ai été conquis: ça passe partout (bon, sur le sable sec, non!), ça roule sur tous les chemins d'une façon hyper confortable... Peut-être que ça manque de la subtilité de direction d'un VTT, mais perso, je m'en fiche un peu.
Encore merci pour ton avis et ta fiche.
(partager)
Remonter