Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Traversée Continent Corse - Kayak De Mer (échange conseil, expérience)
(partager)
posté le 01 oct.
Marc1302

Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 01/10/16

Message privé
Monsieur Dames kayakistes ou pas bien le bonjour, je viens vers vous car je suis à la recherche d'informations et retours d'expériences si il y en as sur une traversée France Corse (Nice Calvi) en kayak avec assistance. Je suis actuellement en entraînement simplement physique, exercices liés aux groupes musculaires principalement utilisés en kayak et du Cardio mais comme toute bonne traversée la condition physique n'est pas le seul élément à prendre en compte. Donc si vous avez des conseils info contact qui pourrais m'aider à réaliser cet exploit unique en son genre (blague) je suis preneur.
- Expérience perso plusieurs randonnée en kayak mer et lac principalement sur des kayak de mer intermédiaire d'une longueur de 4m20 et largueur de 55 60 cm assez peu de kayak de mer type Ysak.
Adepte d'effort long j'ai fait de la randonnée à pied sur des distances moyenne et de la randonnée en vélo sur de la longue distance 1500km
Et d'autre broutilles...
Je travail dans le sport j'ai donc une condition physique acceptable sans être un athlète.
Voilà je trouve intéressant de se décrire un peu quant on pause le genre de questions que je pause (ce n'ai pas une envie narcissique d'étaler ma vie ;) )
Merci à ce forum (je suis un nouvel élément sur ce site), et merci à vos future réponses si il y en as ;) au plaisir de vous lire
Marc.
posté le 10 oct.
khutzeymateen

Milan noir
(396 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
bonjour Marc, quitte à encore une fois passer pour un donneur de leçon , avoir la forme athlêtique ne suffit pas..

les milieux aquatiques ( mer, lacs..)c'est traitre parfois ; comme je l'ai appris lors d'un stage pour devenir moniteur de kayak ,le formateur nous a pourtant dit que "la lecture de l'eau c'est important".

Parce que contrairement à pied ou à vélo le milieu aquatique est parfois imprévisible.
posté le 11 oct.
Olivier

Caribou
(1620 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Quand on a fait notre traversée Sardaigne - Galite (Tunisie) en 2003 on avait environ 45 jours de kayak derrière nous pour arriver là (Italie, Corse Sardaigne). Sinon on n'était pas très aguerris mais on était jeune et on avait la fougue et l'inconscience ;) on avait quand même un bateau suiveur. Et on a bien galérer (c'est le cas de le dire) pour parcourir les 170km environ en 42h non stop...
Une des choses qui nous a beaucoup gênés au début du trip c'est qu'on n'avait pas le bon geste et on s'est collé de petites tendinites (poignet/coude) et c'est à ça qu'il faut faire attention je pense. Faire une journée avec un moniteur qui montre le bon geste et corrige en temps réel peut être une bonne idée.
Et pourquoi pas ?
posté le 19 oct.
khutzeymateen

Milan noir
(396 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
bonsoir Olivier ouah 42h non stop sans se reposer ?
posté le 20 oct.
Olivier

Caribou
(1620 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Oui, à part des espèces de micro-siestes de quelques secondes, tout en pagayant ! On a bien sûr fait des pauses de quelques minutes toutes les 2 heures environ (manger, pipi...).
On a pu tester les hallucinations (d'autant qu'on a décollé en soirée du coup on n'a pas dormi pendant + de 50h), c'est une expérience particulière... ;)
Et pourquoi pas ?
posté le 28 mars mis à jour le 28 mars
GruuZ

Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
Trois filles ont traversé vers la Corse ensemble il y a quelques années avec assistance bien sûr. Elles avaient entre autres préparations un bon niveau de course en ligne, la seule qui donne le bon geste en mer. 
Jean-Paul Gendry l'a aussi réalisé seul avec assistance. dans le cadre de son tour de France (avec aussi une traversée de la Manche)
Le kayak que tu as prévu ne me semble pas un croiseur. 

C'est très difficile de pagayer sans dormir. les hallucinations dues à la fatigue , la monotonie, sont garanties. Cela m'est arrivé pour moins que cela. 
posté le 15 avr. mis à jour le 15 avr.
Pierre83

Sterne arctique
(128 messages)
Inscription : 22/11/07
Lieu : 83

Message privé
Comme dit Olivier "...on n'était pas très aguerris mais on était jeune et on avait la fougue et l'inconscience http://www.expemag.com/assets/SCEditor-1.4.7/emoticons/wink.png..." ça peut aider je suis encore bluffé par votre traversée de la Méditerranée ou celle de l''Adriatique par l"'Odysséte" avec leur niveau de kayak ;). ... "on avait quand même un bateau suiveur..." ça me parait essentiel, surtout en solo :angel:!
Marc à te lire " Je suis actuellement en entraînement simplement physique, exercices liés aux groupes musculaires " tu es encore dans du "in vitro", passes au plus tôt à de l'"in vivo", et pagaies du mieux possible dans le kayak que tu auras choisis, surtout sur notre littoral du 13. Rien ne remplace les sensations sur le "terrain", surtout en mer et viens nous au courant.
Sur un littoral l'envie d'aller sur les iles au large est naturelle, depuis le Provence celle-ci est plutôt grande mais lointaine mais beaucoup y ont pensé en ont rêvé et quelle que soit la suite de ton idée, fais nous en part  : elle intéressera du monde :)
"Le rire est le propre de l'homme" Rabelais citant Aristote Kayak : Marlin de Goltziana
posté le 19 avr.
jeanpatriceveilhan

Etourneau
(84 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
Olivier écrit: "On a pu tester les hallucinations (d'autant qu'on a décollé en soirée du coup on n'a pas dormi pendant + de 50h), c'est une expérience particulière... "
Et si j'ai bonne mémoire, ça a même été une expérience tellement particulière que quand quelqu'un a écrit un livre où des aventuriers devaient raconter la pire galère qu'ils ont connue, ta compagne en a écrit un chapitre pour raconter ces fameuses 42 heures face à un vent défavorable! :'(
Bon, je n'ai pas lu le livre... mais c'est dans un coin de ma tête car j'ai bien envie de le lire un de ces jours.
En attendant, bravo pour avoir tenu le coup... et avoir renoncé à monter sur le bateau suiveur qui, par définition, ne devait pas être loin et constituait ainsi une tentation permanente!
posté le 20 avr.
Olivier

Caribou
(1620 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
jeanpatriceveilhan :
Et si j'ai bonne mémoire, ça a même été une expérience tellement particulière que quand quelqu'un a écrit un livre où des aventuriers devaient raconter la pire galère qu'ils ont connue, ta compagne en a écrit un chapitre pour raconter ces fameuses 42 heures face à un vent défavorable! :'(
Bon, je n'ai pas lu le livre... 

En fait c'est pas forcément les pires galères (je n'associe pas cette traversée à une "pire galère" bien au contraire ;) ), le livre s'appelle "coups de folie en mer", et en l'occurrence, avec cette étonnante expérience d'hallucination, le titre colle assez bien :)
Et pourquoi pas ?
posté le 20 avr.
jeanpatriceveilhan

Etourneau
(84 messages)
Inscription : 10/05/12

Message privé
Bon, il va vraiment falloir que je commande ce livre alors!
Et tant mieux si le souvenir de ces 42 heures reste "le contraire d'une 'pire galère'", donc un excellent souvenir!
"coups de folie en mer": je vais chercher dans mes vieux CA les références précises.

J'habite à la Réunion où le trail fait partie de la culture. Ceux qui font le Grand Raid mettent souvent 50h. En effet, certains délirent, s'effondrent, repartent... Mais au moins ont-ils "un sol en dur" pour s'affaler quand leur corps n'en peut plus! En kayak, c'est une autre paire de manche...
(partager)
Remonter