Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Pagayer en solo 38
(partager)
posté le 31 mai 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour,

je trouve que le siège arr sur le Ranger 16 est très en arrière et qu' en randonnée solo ça doit augmenter la difficulté pour progresser avec un canoé un peu chargé.
Qu'en pensez vous? Qu'en est il exactement ?
La progression ne serait elle pas plus facile avec un siège avancé de 1m environ ??
Bien sur on peut passer à genou et utiliser alors l'espace devant le siège, mais je ne suis pas en capacité de maintenir cette position, donc , retour forcé au siège arr!!!



Vos avis sur ce point ?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour,

pas d'avis sur la question de la position du siège arrière ??? 8.( :o
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
même reflexion que toi, il est trop en arrière à mon goût pour pagayer en solo.
Ce n'est pas tant d'être chargé ou pas, le problème sera le vent de côté ou de face. Et enfin tu vas énormément de faire les bras pour redresser ton bateau.
Cette configuration en lac et sans vent ne poserait pas soucis. En rivière ça va être physique.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 06 juin 2015 mis à jour le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bon, et quelles solutions peut on envisager ?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Avancer le siège arr de 1m me parait un peu excessif, mais si on décale de 0.5m, il me semble qu'on serait mieux centré.

Je vais peut être demander l'avis de JF S, Canoé Company ??
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
la solution est celle que tu connais. Avancer le siège. 50 cm c'est déjà très bien effectivement. Pense à bien répartir ta charge. ( sur toute la longueur du canoë restante, et le plus lourd vers le bas.
Ca va le faire.

PS : charge ton bateau comme au jour J et essais le sur un court tronçon.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 06 juin 2015

Adishatz
Martinet
(26 messages)
Inscription : 28/12/10
Lieu : Gradignan (33)

Message privé
Il est pas symétrique ce canoe?

Si oui, tu t'assois sur le siege avant et basta :)

Sinon, essaye quand même de t'asseoir sur le siège avant et évalue le comportement du bateau. Cest quelquefois pas vraiment gênant. Bien souvent, le bateau dérape un peu plus mais ça se compense avec l'équilibrage du chargement.
posté le 06 juin 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,
Je pagaie souvent en solo , c'est beaucoup plus facile avec le 164 qu'avec le 158 qui est plus difficile à conserver en ligne par grand vent. Sur la photo , le canoë me semble avoir une coque de forme intermédiaire entre mes deux Old town . Le chargement a effectivement une bonne influence sur la manœuvrabilité par vent de travers. Débutant , j'avais aussi essayé d'inverser le sens de navigation : c'est une erreur car le canoë est trop large à partir du siège conçu pour le passager avant. Avec une pratique régulière les épaules se développent et j'ai déjà pagayé 10 h seul à pleine charge sur le Cher : un saine fatigue mais pas mal au dos ni dans les bras(mais j'avais plus de puissance il y a 15 ans !)
Rien ne remplace des entraînements en conditions réelles , mieux vaut commencer sur une rivière pas trop rapide , pas trop large : près de chez moi le Cher est une bonne alternative. Naviguer en groupe (club) permet de comparer ses capacités , personnellement je n'ai jamais été dans le plus rapides mais je compensais par une bonne résistance sur une dizaine de jours. Comme je récupère avec 6 h de sommeil , j'étais frais et dispo dès le lever du jour.

Demain matin , je prévois une petite descente du Cher (c'est à 2 h du 91) juste pour voir quelques oiseaux.

Bonne préparation sur le terrain , difficile de progresser par correspondance dans ce loisir.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 06 juin 2015 mis à jour le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Merci pour tous vos commentaires sur ma question.

Je viens de recevoir une réponse de Jean François Souchard qui me dit que le canoé est symétrique et que la première chose à faire est d'utiliser le siège avant en changeant le sens de marche, bien sur.
C'est effectivement sans risque puisque cette solution ne demande pas de modifications ou d'agencement. Je vais revoir la disposition du chargement pour répartir les charges correctement.

Pour reprendre ce que dit Claude, le canoé est effectivement assez large au niveau du siège avant et la solution qui consiste à repositionner un siège 0.50m en avant du siège arr me semblait mieux mais demande de modifier l'existant, ce qui me freine un peu.


Je vais suivre l'avis de JF. Pour lui pas d'hésitation, c'est la bonne solution
Pas de raison que ça ne marche pas.

On aura l'occasion d'en reparler

Merci
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 07 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
Pour une utilisation à l'envers, assis sur le siège avant (solution la plus couramment utilisée), on n'est pas obligé de rester au centre du canoë, on peut se déporter du côté où on est bordé. Ensuite ça dépend aussi du gabarit du pagayeur : un grand aura plus de facilité... mais plus de prise au vent.
Pour info, les canoës Venture n'ont pas les sièges plus rapprochés des extrémités, au contraire. Dans les trois marques que je connais, Le plus excentré c'est Novacraft (sur mon Pal, j'ai rapproché les sièges du centre de 5 cm lors du montage, sinon la place avant est ridicule), ensuite il y a Esquif et enfin Venture.
Le Ranger 16 est assez large, mais c'est la rançon d'une stabilité primaire importante et d'une bonne capacité de chargement ; je suis allé faire un tour la semaine dernière en duo ; poids des pagayeurs à poil : 175 kg (au total ;) ) et il y avait encore de la marge.
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 07 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
bonjour nidrey,

merci de ces infos.
Pour le gabarit, je suis assez grand (1.80) mais aussi assez lourd (90kg)
Je n'ai pas l'expérience ni la capacité de référence à d'autres modèles, c'est simplement une intuition: autant en duo sur le ranger 16, ça ne doit pas poser de problème autant en solo, je trouve que le siège arr n'est pas au mieux en position.

Comme me le suggère Jean François S. , je vais inverser et utiliser le siège avant, le canoé étant symétrique.
175kg à deux, ça fait pas mal; ceci dit, le Ranger 16 est vendu pour une charge offerte de 450kg donc comme tu dis il y a encore de la marge, même si 450kg me parait bien utopique. Disons que 450 kg c'est ce qu'accepte la structure, mais à cette charge, il ne doit plus être manœuvrable.

Pour finir, je ne savais pas qu'on pouvait pagayer à poil :8
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 07 juin 2015 mis à jour le 07 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
Si, on peut ! :)
Pour les 175 kg, ça fait 90 + 85, et tu fais 90... :D comme moi. :(
La capacité de charge des canoës est un vaste sujet ; les Nord-américains ont tendance à annoncer toujours plus, et ça tourne au délire.
Le patron de chez Esquif, quand on lui pose la question de la capacité de charge d'un canoë, répond : "Le moins possible". Plus un canoë est chargé, moins il est rapide et moins il est manœuvrant.
Dans le cas que je cite au dessus, pour une itinérance, on aurait du s'orienter vers un 17' voir un 18'.
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 07 juin 2015 mis à jour le 07 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Oui , je sens bien cette tendance à exagérer le potentiel de charge au détriment de la manœuvrabilité.
La réponse "le moins possible" est significative:

Pour ce qui me concerne, je ne sais pas quelle sera la charge au départ de mon trip; j'estime à environ 100kg de matériel et 90kg de pagayeur; je devrais rester en dessous de 200kg tout compris pour un ranger 16' en solo mais ce n'est qu'une estimation.
Peut être que je vais peser le chargement pour avoir une idée plus précise de l'influence du poids sur la manœuvrabilité.
Malheureusement, je ne me vois pas en train de diminuer la charge, ou plutôt en train de sacrifier.

Sur la question de la répartition du chargement, je pensais répartir avant/arrière en chargeant plutôt sur le tiers avant, ou les 40% avant, avec le pagayeur à l'arr. Est-ce un bon compromis ou doit on plutôt étaler sur la longueur ?

Quel positionnement des charges a la moindre influence sur la stabilité, la capacité à manœuvrer...?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 07 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
100 kg de matériel ? Tu vides ta maison, tu déménages ? :) Un couple de ma connaissance n'emmène que 20 kg en rando, et ils estiment emmener des chose inutiles...
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 07 juin 2015 mis à jour le 07 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Non, je ne déménage pas, :D je pars de Roanne ( voir ici )et je vais jusqu'à l'embouchure (si tout va bien) en solo et en autonomie. Comme je ne fais pas une course, je compte un mois de rando et je prends du café et du riz pour cette durée.

Une tente, un tapis isolant, un matelas un sac de couchage, un hamac, un peu de change, ( vêtements) l'alimentation, un chargeur solaire, mon portable, une caméra, un chariot, bref encore deux ou trois trucs (trousse médicale, savonnette, matériel de pêche...) mais je n'ai pas encore fait de pesée. il me faut encore acheter le riz et le café. :)

Il fait quoi ,ton couple d'amis ? de où à où, et sur combien de jours ?
s'ils vont au camping et au restau, ça change la donne !! ;)
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 08 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
Tu ne traverses pas le désert, tu trouveras des épiceries en route... Et ce que tu décris n'est pas si lourd.
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 08 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bien entendu que je pourrais me ravitailler en route, on est en France et les villes et villages sont nombreux au bord des fleuves et/ou rivières, mais je répugne à laisser mon équipement sans surveillance pour aller faire les courses. Et mon challenge est de faire ce parcours en autonomie; je ne sais pas si j'ai bien calculé mon coup et s' il y aura adéquation entre le nombre de jours de descente et le stock de riz, mais je veux essayer, en emportant des provisions pour 40 jours, espérant couvrir la distance.

Possible que je sois en dessous des 100kg (j'espère bien!!) de matériel/alimentation etc... Si c'est le cas, tant mieux. "Le moins possible" me semble bien.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 08 juin 2015

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Et pour l'eau potable comment comptes tu t'y prendre?
posté le 08 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Pour l'eau, je vais utiliser un filtre
Avant le filtre je vais clarifier l'eau en lui faisant traverser un filtre papier.

le filtre ci dessus stoppe les bactéries et les protozoaires.

ensuite je vais utiliser des pastilles d'hydroclorazone pour éliminer les virus, ou l'ébullition pour le café et la cuisson.
En combinant toutes ces techniques je devrais atteindre un niveau consommable.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 08 juin 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

J'espère que tu as une bonne expérience pratique (canoë et bivouac en autonomie) pour ce grand périple , cela représente beaucoup de temps et de contraintes.

Aujourd'hui , pour moi c'était une petite descente du Cher (4 h) avec l'assistance de mon petit moteur électrique : très pratique pour la photos d'oiseaux avec ce grand vent en rafales. Que du plaisir avec les jumelles et le téléobjectif , pas mal de bonnes photos.

Au mois de juillet , je serai un peu sur la Loire pour le marathon du Saumon : rien à voir avec un raid solitaire !

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 08 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Expérience oui mais pas aussi intense qu'il le faudrait! On verra bien. Je n'ai aucune contrainte ni aucune obligation d'aller au bout: je peux stopper à n'importe quel endroit, aller dans un camping et organiser mon retour. Le challenge est bien de ne pas en arriver à ça.

Si tu passes sur la Loire en juillet peut être aurons nous l'opportunité de nous rencontrer..
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 09 juin 2015

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
Bonjour
belle idée de prendre un filtre pour avoir de l'eau potable, j'avais la même idée avant, avant de faire réellement une descente en canoë; Après j'avais changé d'idée.
Je suis parti avec 15 jours d'autonomie totale, pour l'eau j'ai vite compris que filtré de l'eau prends énormément de temps et d'énergie, avec un résultat moyen.
donc le plus simple est de partir avec un bidon ou une vache à eau et de la remplir régulièrement, la bonne piste est de trouver le cimetière du coin car il y a toujours un robinet en accès libre.
Tu découvriras également qu'en France il est très facile d'avoir de l'eau potable, ce n'est pas vrai dans tous les autres pays.
posté le 09 juin 2015 mis à jour le 09 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour philou et merci de ton post;

Que veux tu dire par:

philou :

j'ai vite compris que filtré de l'eau prends énormément de temps et d'énergie, avec un résultat moyen.


En ce qui me concerne, je n'ai pas de délai, le temps passé ne compte pas trop.

Le filtre que j'ai fonctionne par gravité ou en pression mais sans action de ma part sauf mettre de l'eau dans un contenant.

Que veux tu dire par "résultat moyen" ?? Pour moi c'est blanc ou noir mais ça ne peut pas être gris :D soit l'eau est filtrée, donc potable soit, ça ne marche pas!

Une question à laquelle tu dois pouvoir répondre: Quelle était ta consommation journalière en eau potable, tous besoins confondus ?


Je connais bien le principe du robinet de cimetière, car je pratique le camping car depuis de nombreuses années et c'est un des moyens de refaire le plein en eau potable; cependant je répugne à laisser mon canoé et son matériel durant des heures sans surveillance, pour chercher le cimetière, faire le plein du bidon et revenir au fleuve. La plupart du temps c'est jouable et tout se passe bien, mais je ne veux pas être confronté au cas ou ça se passe mal, donc je ne prends pas de risque.

A noter qu'on trouve assez bien de l'eau en Allemagne, Autriche, avec de nombreuses fontaines dans les villages. En Scandinavie, on trouve aussi assez bien.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 09 juin 2015

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
ps pourquoi prendre un fusil harpon ? je ne suis pas sur que ce soit autorisé.
il est interdit de pécher à la traine depuis un bateau sur la Loire
pour pécher depuis une rive ou un bateau à l'ancre il faut une carte de pèche, qui est valable sur une zone et un laps de temps précis.
il est vrai que le risque de contrôle est faible.

a propos de pécheur, je me suis trouvé une fois agressé par deux pécheurs qui avaient mis leur ligne en travers du "chenal" de la loire et qui gênaient ainsi la navigation; visiblement il ne servait à rien de parlementer avec eux, d'autre part ils sont généralement de fins connaisseurs du fleuve, capable de savoir ou te retrouver en aval.

ta préparation est bien détaillée, mais tu peux te préparer à avoir un vent de face qui se léve généralement autour de 10h00 ou 14h00 et qui te fait perdre un peu moins de 2 km/h.
Pour la partie entre Ancenis et Saint-nazaire il faut composer avec la marée, pas la peine de vouloir descendre si c'est marée montante, en fonction des horaires de marée que tu peux trouver ici : http://marine.meteoconsult.fr/meteo-marine/horaires-maree-nantes-chantenay-1020-0.php
tu devras aménager ton temps de navigation.
posté le 09 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Je ne prends pas (plus) de fusil harpon il était dans une liste générale mais j'ai revu et corrigé pour de nombreux points.
Je connais les conditions légales de pêche avec permis et du bord ou en bateau. On ne peut pas pêcher à la traine sur les cours d'eau en France.

Ok pour cette anecdote avec les pêcheurs, qui ne sont pas toujours des plus fins, mais ceci sans généraliser heureusement pour les autres. Il ne se rendent pas compte qu'ils ne sont pas visibles d'un canoé ou d'un bateau quand ils sont sur les rives derrière des bosquets d'arbres. Certains hélas, s'estiment un peu sur un territoire conquis

Merci pour ces précisions sur le vent de face, je sais que je devrais y faire face ( justement ;) ) s'il est trop fort je ferais une pose.

Merci pour le lien meteoconsult pour les horaires de marée, je vais regarder ça de plus près.

Visiblement c'est un tableau, je vais l'imprimer et le conserver avec moi
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 09 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Pour la pêche on peut pêcher en dérivant, c'est à dire pêcher en laissant le bateau descendre le courant, à condition bien sur d'en assurer la sécurité et avec un permis.
Bref, ce n'est pas ma préoccupation que de pêcher chaque jour, je préfère observer et faire des photos.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 09 juin 2015 mis à jour le 09 juin 2015

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Alaintrt :
Pour moi c'est blanc ou noir mais ça ne peut pas être gris :D soit l'eau est filtrée, donc potable soit, ça ne marche pas!


ça peut être potable et avoir ( très ) mauvais goût .



Alaintrt :
Pour l'eau, je vais utiliser un fitre
Avant le filtre je vais clarifier l'eau en lui faisant traverser un filtre papier.

le filtre ci dessus stoppe les bactéries et les protozoaires.

ensuite je vais utiliser des pastilles d'hydroclorazone pour éliminer les virus, ou l'ébullition pour le café et la cuisson.
En combinant toutes ces techniques je devrais atteindre un niveau consommable.




il n'y a pas de charbon actif , ça filtre pas les produits chimiques ( les nitrates, les pesticides et herbicides ) et métaux lourds .



Alaintrt :
ensuite je vais utiliser des pastilles d'hydroclorazone



tu veux boire de l'eau de piscine pendant un mois ? remarque ça couvrira peut-être le goût de croupi .
posté le 09 juin 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
le filtrage de l'eau est un procédé que j'utilise justement pour resté coupé de la civilisation. Dernière grosse utilisation en date, la descente de la Dordogne. Une bouteille d'eau + une gourde bidon. A chaque halte, filtrage et complément. Aucun problème avec l'eau filtrée.

De plus je suis très favorable à l'utilisation d'une "Kelly Kettle". Cette dernière avec peu de combustible t'offre une ébullition d'eau très rapide et avec quelques options de la cuisson. A mon sens pas trop encombrant, très léger et d'une grande compatibilité avec la rando canoë.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 09 juin 2015 mis à jour le 09 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
bonjour rubis,

je prends bonne note de tes remarques. Effectivement aucun filtre à charbon dans ce dispositif et donc une possibilité de trouver divers composants chimiques dans l'eau traitée. Mais comment faire ?? Quelle solution adopter pour pouvoir boire l'eau de la Loire ? Tout ce que j'ai pu trouver concernant la façon de rendre l'eau d'un fleuve potable passe par les filtres ou l'ébullition; quelques fois on parle de charbon actif et certains filtres l'intègre ( Katadyn) mais ce n'est pas la préoccupation première. C'est peut être une erreur?

Oui, je mettrais des pastilles dans l'eau que je ne ferais pas bouillir, et là encore comment faire ?? as tu d'autres solutions ?




Bonsoir Trappeur63

La question soulevée par rubis, concernant les produits chimiques des eaux de rivière a t elle une solution ? (hormis les filtres à charbon actif bien sur )
Que préconises tu? comment fais tu ?


Ton mode de fonctionnement, (décrit ci dessus une bouteille une gourde et filtrage à chaque stop) sera également celui que je compte adopter; j'espère que l'eau de Loire vaut celle de la Dordogne??
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 10 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
Quelle solution adopter pour pouvoir boire l'eau de la Loire ?

Pourquoi boire son eau, alors qu'il y a tant de bons vins de Loire ?
Bon, pardon, je sors... ;)
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 10 juin 2015 mis à jour le 10 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Non, Non nidrey, reste là ! tu as raison !! On va en ouvrir une ensemble !!! :D
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 10 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Trappeur63

je ne connaissais pas la Kelly Kettle, belle invention que cette bouilloire autonome.
La double paroi est le bon truc de ce produit. Et ça doit être effectivement très efficace car le feu est protégé, activé et chauffe directement les parois de la bouilloire avec l'eau
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 10 juin 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
Perso j'utilise le katadyn que tu as mentionné plus haut. ( sans pastille ni ébullition pour la Dordogne ou l'Allier ) Je fais bouillir de l'eau pour rincer mon filtre de temps en temps et j'en profite pour le café ou le thé. Si tu as un doute passe par l'ébullition. Recherche évidemment des veines d'eau courante pour poser ta crépine ça va de soit.
Si tu fais bouillir, n'hésite pas à remettre une petite quantité de sel dans ton eau. ( car l'ébullition enlève aussi les sels et minéraux utiles pour notre organisme ).
Aussi, si tu n'as pas le choix et que tu dois faire ta sauce dans une eau vraiment pas belle ( genre troublée dans 30 cm de profondeur), filtre + ébullition.
Enfin si tu te veux t'amuser ou que tu retrouve dans la panade au milieu de nul par avec canicule essais les méthodes de survie bushcraft qui fonctionnent ( filtrage dans bouteille plastique + ébullition )

Pour la kelly kettle c'est génial, une branche de bois d'un mètre de long te fait le repas plus le café. En plus tu ne te soucis pas de la suie.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 10 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Dommage pour la kelly kettle , ce sera pour une prochaine rand'eau.

J'étais parti pour le Katadyn mais le Care Plus de Sawyer est arrivé sur le marché pour un encombrement moindre, mais il ne filtre pas au charbon alors que je crois que le Katadyn le fait.

Oui, ok pour prélever l'eau non stagnante;
De quels sels parles tu ? par quoi dois je remplacer ? du chlorure de sodium ?? sels minéraux ?

Ben oui, filtrage dans bouteille plastique, et en plus ébullition si j'ai des doutes , c'est ce que je compte faire:

1) prélèvement dans une bouteille plastique

2) filtrage dans un filtre papier type filtre à café pour clarifier et stopper les particules en suspension

3) filtrage par gravité avec le filtre Care Plus vers une dernière bouteille: on visse le filtre sur la bouteille d'eau à filtrer, on retourne la bouteille et on filtre par gravité vers une dernière bouteille (eau potable)
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 10 juin 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
Le sel qui sert à la rétention d'eau ( Nacl ) se trouve chez nous dans la plupart de notre alimentation normale (viandes principalement).
Soit tu remets ne pincée de sel dans ta flotte, soit un très bon astuce en canicule, le soir tu utilises un bouillon de cube.
En effet, il est préconisé d'avoir des bouillons cube dans son kit pour s'hydrater en boisson chaude tout en ayant un apport de sel régulier.

Pour le filtrage à la bouteille, essais ça pour voir :
1/ bouteille plastique coupée au fond
2/place un mouchoir enfoncé dans le culot
3/sur le mouchoir dépose de la cendre de ton feu de bois ( la cendre de couleur blanche )
( 4/ si tu trouve des sphaignes sur les lieux ceuilles les et déposes les sur la cendre sinon c'est tu n'en trouve pas ce n'est pas grave )
5/du sable tout en haut de ta colonne.
6/remplis d'eau et attends que la gravité filtre l'eau à travers les différentes couches

Récupère l'eau, fais bouillir 5min. Et dis moi ce que t'en pense ? ;)
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 10 juin 2015 mis à jour le 10 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Le sel qui sert à le rétention d'eau est du sel de table Nacl c'est du chlorure de sodium
j'en remettrais dans mon eau bouillie une fine pincée.

Ca, c'est le filtre à eau bushcraft avec rien dans le sac ;)

OK, je vais emporter une bouteille plastique juste pour essayer ça

Je pars samedi matin pour Roanne; je devrais démarrer mon trip samedi ap midi
pour des news ce sera en rentrant, je ne vais pas envoyer de mails ni de posts en route, tout de même !! :D
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 11 juin 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,
Samedi , c'est le Bec d'Allier en fête : http://www.cen-centre.org/component/eventlist/details/101-le-bec-dallier-en-fte
Si la météo est acceptable je pense y aller.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 11 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour,

Dans ce cas, bonne journée au Bec d'Allier; pour ma part, je serais sur la route direction Roanne.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 20 juin 2015

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Bonjour,

Pour répondre à la toute première question, à mon humble avis, il n'est pas nécessaire d'avancer le siège ni de retourner le bateau. Plus tu peux planter ta pagaie loin vers l'arrière du bateau, plus il te sera facile de le diriger. L'efficacité d'un coup de pagaie mis au milieu du bateau est médiocre pour diriger l’embarcation. Pour aller droit sans changer la pagaie de bord, il suffit de terminer son mouvement de propulsion par ce qu'on appelle un "écart" ou par un "col de cygne", afin de redresser l’embarcation. C'est en fait un léger mouvement de gouvernail que l'on donne avec sa pagaie à la fin du mouvement de propulsion. Pour tourner dans l'autre sens, il suffit de faire une belle demi-circulaire sur l'arrière.

C'est vrai qu'en compet CI ou en "Open Canoë", le bonhomme est au centre. Mais les bateaux sont plus courts et il est donc possible de placer un coup de pagaie loin devant ou loin derrière.

Bien sûr, il faut aussi veillez à bien répartir son chargement pour que le bateau reste bien à plat.

Bonne nav'

A+
(partager)
Remonter