Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Bâche pour pontage canoé 18
(partager)
posté le 31 mai 2015 mis à jour le 31 mai 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour à tous,

je voudrais fixer une bâche sur l'avant de mon canoé et lui donner une sorte de pontage souple pour protéger
les équipements des projections d'eau.

Je dispose d'une bâche armée assez grande que j'ai découpé vaguement à la forme mais je me suis arrêté là dans le projet:

je ne voudrais pas faire de trous dans mon beau canoé tout neuf et je m'interroge sur les modes de fixation possibles.
Voici quelques images réduites pour plus de clarté:






Qui, d'entre vous a déjà réalisé une protection similaire ??
A votre avis quels sont les modes de fixation envisageables ?

Je pense pouvoir replier les bord de la bâche, et y mettre des œillets
un peu comme ceux qui sont déjà en place d'origine, mais est-ce un début de solution?
Peut on utiliser du sandow au mètre ?

Je voudrais pouvoir replier facilement la bâche pour accéder au matériel stocké, ce qui signifie que le mode de fixation vers le centre doit être facilement amovible alors qu'il peut être plus fixe en tête de canoé.. peut être utiliser la barre de portage ?

Bref, j'attends vos idées pour avancer ..

Merci de vos conseils suggestions et expériences
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 31 mai 2015

Adishatz
Martinet
(26 messages)
Inscription : 28/12/10
Lieu : Gradignan (33)

Message privé
Faut pas avoir peur de percer. Je l'ai fait et ça pose aucun problème depuis 5 ans sur mon oldtown.
Un exemple ici : http://www.songofthepaddle.co.uk/forum/content.php?113-Outfitting-My-Canoe
posté le 31 mai 2015 mis à jour le 31 mai 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
bel exemple et belle série de trous en effet !!
Mais je ne me lancerais pas dans ce type de réalisation sur un canoé neuf , bien que je sois conscient que ça n'a pas d'incidence sur la bonne tenue du canoé.

J'ai vu au passage que l'assise est recentrée pour une utilisation solo; sur mon Ranger 16 le siège arr me semble très arr justement.Un peu comme sur le Old town mais justement, dans l' exemple, le pagayeur est plus vers le centre, (avec un siège supplémentaire) ?
est-ce une nécessité ? Pagayer en solo à partir du siège arr est il possible ??
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 31 mai 2015

Trappeur63
Sterne arctique
(168 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
Une ligne de vie tout autour de permettrait de mousquetonner tout ce que tu veux. Jak91 ponte son canoë avec son poncho tout en portant sur lui ce dernier. Ça fonctionne bien.
T'as des photos Jak91 ?
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 31 mai 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
La ligne de vie en périmètre pourrait être une bonne idée, mais comment est elle mise en place ? comment tient elle ?? en quoi est elle? diamètre ?
Oups ça fait beaucoup de questions ;)
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 01 juin 2015

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
Bonjour
pour ma descente de la Loire j'avais préparé mon old-town en choisissant une protection rigide, finalement plus facile à faire tenir sur le canoë.
la difficulté de la protection avec une bâche est d’empêcher la formation d'une poche qui stocke de l'eau et ralentit l'évacuation rapide.

A l'usage mon système s'autobloquait avec la forme du canoë et cela me permet de l'installer en étant seul à bord ou à deux en retirant le premier 'couvercle'
j'avais pris du contre-plaqué marine, il est toujours efficace en 2015.
un image valant 1000 mots, voici un lien pour meiux comprendre mon installation

http://www.kayakmerrando.org/loire_2009/page02.php5#fig/

bon préparatif
posté le 01 juin 2015 mis à jour le 01 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour philou,


si je comprends bien ta protection est une succession de plaques qui se bloquent les unes après les autres ? La réalisation à l'air propre et bien faite; comment fais tu pour tenir la dernière ? est ce celle de la pointe qui verrouille tout ou celle vers le centre du canoé ?

Je suis réticent à faire du perçage dans mon canoé ( tu penses, il est tout neuf et n'a pas encore été mis à l'eau) :P

Je vais peut être coller des crochets sur le tiers avant, autour, qui me serviront à tendre le sandow de la bâche. Bon ce n'est pas encore fait, je poursuis la réflexion...



Cette méthode me parait moins invasive et on peut toujours retirer les crochets, c'est pas simple mais plus facile que de boucher les trous. ;)

La question de l'eau se pose effectivement et il est important qu'elle ne puisse pas s'accumuler sur la bâche, sinon on aura juste déplacé le problème. La tendre en V avec les bidons en dessous est-ce suffisant ?
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 01 juin 2015

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
@Alaintr

mes plaques sont découpées pour recouvrir le bordé du canoë. vissé et collé dessous j'ai posé des tasseaux sur le pourtour, à l'intérieur du bordé pour qu'ils se coincent. Les tasseaux sont aussi épais que le bordé avec en dessous des cornières pour empêcher une sortie des plaques sur un choc.

il faut respecter un ordre pour les mettre et les enlever : en premier la pointe avant, puis l'intermédiaire puis le grand final.
si j'ai un passager je n'installe pas la plaque avant et la forme du canoë permet à la plaque intermédiaire de se bloquer vers l'avant.
la plaque finale est assez grande pour "tenir " l'intermédiaire.
A chaque liaison de plaques la suivante présente une mortaise pour recouvrir la plaque précédente.
Le découpage demande un peu de précisons mais tout le monde peut le faire, c'est relativement simple et pas cher.

Chaque plaque est renforcée dessous par des tasseaux transversaux pour éviter de passer à travers en appuyant dessus.

dans ton cas si tu veux utiliser une bâche, je te suggère de mettre dessous une armature pour l’empêcher d’être en creux mais de préférence bombée pour une évacuation rapide de l'eau.

bon bricolage
posté le 01 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Ah oui, une armature style arceaux de tente en fibre, pour tendre la bâche, pas bête! Je devrais pouvoir trouver ça chez Décath..ou équivalent et ça se découpe et s'ajuste relativement bien.
Il me reste 10 jours pour finaliser ma préparation; je vais voir tout ça. Possible que je ne mette rien en œuvre dans l'immédiat, je voudrais bien être sûr de mon coup et faire un truc solide et efficace.
Il ne faut pas que les œillets de la bâche soient sur le dessus, mais sur les côtés, pour que ça couvre bien et qu'il n'y ait pas d'infiltrations. Il faut que je prépare la bâche et son sandow de tension avant de positionner les crochets.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
[ins]J'ai vu au passage que l'assise est recentrée pour une utilisation solo; sur mon Ranger 16 le siège arr me semble très arr justement.Un peu comme sur le Old town mais justement, dans l' exemple, le pagayeur est plus vers le centre, (avec un siège supplémentaire) ?[/ins]
Ouvre un autre sujet sur cette question, ce sera plus simple.
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 06 juin 2015

nidrey
Etourneau
(80 messages)
Inscription : 18/11/09
Lieu : Reims

Message privé
Sur le marché nord-américain, Northwater propose une gamme complète de pontages de canoë :
Northwater
Ce produit n'est pas importable, car il y a beaucoup trop de configurations possibles ; je pense que vous pouvez commander ce que vous souhaitez et qu'ils vous l'enverrons ; sinon ça peut vous donner des idées pour la réalisation...
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
nidrey :
[ins]J'ai vu au passage que l'assise est recentrée pour une utilisation solo; sur mon Ranger 16 le siège arr me semble très arr justement.Un peu comme sur le Old town mais justement, dans l' exemple, le pagayeur est plus vers le centre, (avec un siège supplémentaire) ?[/ins]
Ouvre un autre sujet sur cette question, ce sera plus simple.


Bonjour,
oui, c'est ce que j'ai fait ICI
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Merci pour le lien vers ce fournisseur canadien dont je viens de parcourir rapidement le site.

Effectivement, bien spécialisé dans les pontages de canoé.
l'exemple de la page ICI(clic sur " standard features")
me donne une idée précise sur la façon dont on peut procéder pour mettre
en place et fixer un pontage en périphérie.

Je vais voir plus en détail ce site, notamment sur le type de bâches utilisé,
( ça me parait solide)

Ce que je recherche, c'est une solution de couverture pour le quart avant,
au maxi jusqu'au siège pour diminuer les projections d'eau
et protéger l' équipement.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Sur la Loire , en solo chargé , il ne reste pas beaucoup de passage (en dehors de ceux que tu prévois de passer à la cordelle) pour justifier d'un pontage. Naviguer seul justifie bien de prendre ces précautions car il n'est pas toujours facile d'aller reconnaître et après un chavirage il n'est pas facile de tout récupérer et remonter en bateau. En groupe c'est le meilleur navigateur , le moins chargé (souvent avec un kayak jupé) qui passe en premier et guide ou stoppe le reste du groupe. J'ai déjà navigué du côté de Saumur avec un grand vent de face qui formait des vagues assez hautes pour passer par dessus bord avec le 158 , mais avec de telles vagues il est quasi impossible de pagayer seul en canoë chargé. Le pontage avant protège surtout d'un ''enfournement'' à la sortie d'un seuil important (que tu as prévu de passer à la cordelle). Par exemple à Blois il n'y a pas de difficultés particulières : le barrage effacé se passe avec un tout petit seuil , le premier pont se passe tout seul , le pont de pierre se passe sur la deuxième arche à droite (quelques roches à éviter) et pour le troisième pont on voit bien la coulée.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 06 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonsoir Claude,
l'idée du pontage, c'est plus pour éviter les éclaboussures que pour franchir les seuils en force :o

Tous les passages délicats je les ferais à la cordelle ou en portage, en espérant ne pas me rater.
De toute façon concernant le pontage, rien n'est fait: j'ai une bâche vaguement en forme, dont il faut affiner la découpe mais rien de fait pour la fixer. On verra sans doute ça plus tard..
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 10 juin 2015

Le_Calme
Martinet
(26 messages)
Inscription : 10/06/15

Message privé
Bonsoir,

@Alaintrt
on peut faire des arceaux à partir des arceaux pour serre tunnel vendus en jardinerie.

J'avais utilisé ces tubes il y a quelques années pour me faire une toile d'affût (observation des oiseaux).
posté le 11 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Oui, c'est aussi une bonne idée; dès l'instant qu'on peut recouper et ajuster à son usage c'est bon à voir.
ce qu'il faut c'est arranger une courbure pour éviter que l'eau ne stagne sur la bâche, il faut faire quelque chose qui tienne bien et qui soit aussi facilement démontable pour accéder à l'équipement rangé en dessous; pas trop haut, juste tendu un peu au dessus des plats bords.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 11 juin 2015

plume37
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 19/06/14

Message privé
Il y a le système d'étau effectivement, qui est une solution reversible et qui peut te permettre de trouver au fil des améliorations la solution idéale. L'idée d'un canoé au sec reste néanmoins très hypothétique, fait attention à ce que la flotte ne coule pas directement au niveau de la position du rameur. Le systeme d'évacuation de l'eau peut etre fait avec du matos que tu transport (bidon étanche leger par exemple) tout en lui permettant d'etre calé grace à la jupe.
Mais effectivement s'il y avait eu une ligne de vie.. (Peut-etre pourrais tu à l'avenir réfléchir à son installation, je trouve cela très pratique et polyvalent).
Gonflé comme un canoë :)
posté le 12 juin 2015

Alaintrt
Martinet
(23 messages)
Inscription : 19/10/12
Lieu : 91090

Message privé
Bonjour Plume37

bien entendu il ne faut pas se faire trop d'illusions: un canoé par définition est soumis aux projections d'eau et il y en a plus ou moins au fond, l'idée de protéger à l'avant est pour minimiser les projections ver l'intérieur mais il y en aura toujours.

Je vais lister les diverses solutions et je ferais un choix plus tard. Merci de ta participation.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
(partager)
Remonter