Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
L'odyssée tragique d'une famille rochelaise 5
(partager)
posté le 19 mai 2015

lecantalou
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 19/01/13

Message privé
Je viens de tomber sur cet article. Ce devait être le voyage de leur vie mais ça s'est bien mal terminé pour cette famille...

http://www.parismatch.com/Actu/International/L-odyssee-tragique-d-une-famille-rochelaise-764324
posté le 20 mai 2015

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
Un "sauvetage" qui s'est bien mal passé. Alors qu'il ne semble pas avoir eu de raison valable de quitter le bateau. Mais la fatigue fait parfois prendre des décisions absurdes et mortelles.
François
posté le 20 mai 2015 mis à jour le 22 mai 2015

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Pour les brillants journalistes de Paris Match , ce n'est pas un tour du monde mais un tour de l'Atlantique .




EDIT :Le site de Ouest-France évoque le blog retraçant le parcours de cette famille, qui était régulièrement mis à jour . On y apprend que la famille souhaitait revenir à La Rochelle «pour mieux repartir», en partie parce que «les côtes vénézuéliennes ne sont pas sûres». C'est pourquoi les parents trentenaires avaient entrepris la longue traversée retour à bord de leur catamaran de 12 mètres .
posté le 22 mai 2015

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Dans la même zone :

Huit plaisanciers navigant sur trois autres voiliers ont été secourus dans cette zone depuis mercredi, selon un communiqué de la marine portugaise.
La vidéo d'un de ces sauvetages, réalisée par l'armée de l'air portugaise.

http://www.sudouest.fr/2015/05/07/naufrage-en-plein-atlantique-le-navire-serait-parti-de-la-rochelle-1914438-1391.php


ps : dans cette video pourquoi abandonner leur monocoque ???
posté le 22 mai 2015 mis à jour le 22 mai 2015

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
C'est difficile de se mettre à leur place, et de savoir ce qui s'est passé et pourquoi. En se basant non sur les faits réels, mais sur ce qu'on peut lire et visionner sur Internet :
C'était une grosse tempête. Cinq navires ont lancé un appel de détresse.
- un vent de 30 à 40 nœuds, avec des rafales à 50 nœuds. Un coup de vent assez banal de ce point de vue.
- des vagues de 5 à 10 m en moyenne, avec un maximum de 15 m. C'est fort, mais là non plus, pas exceptionnel. Rien qui ne dépasse les capacités d'un bon voilier hauturier. Et le Swan 44 autant que le Lagoon 400S sont de bons voiliers hauturiers largement éprouvés.
- des déferlantes, mais c'est normal par ce type de temps.
- une houle croisée. Cela complique sérieusement les choses. Il faut barrer en négociant chaque vague au mieux. Aucun pilote automatique courant n'est capable de le faire, c'est donc un barreur humain expérimenté qui doit le faire. Si cela dure plusieurs jours et qu'un unique équipier a la force et la compétence pour le faire, l'épuisement est inévitable.
- les bateaux ne semblent pas avoir la moindre avarie. Sauf le Swan dont l'étai de trinquette est peut-être décroché, ce qui serai effectivement gênant, l'empêchant de faire route au près ou de prendre la cape qui sont les deux allures les plus naturelles pour ce type de bateau dans ce type de temps.
Ce serai probablement la fatigue et l'angoisse qui ont motivé les appels de détresse. Impossible de savoir si cette angoisse était justifiée. Mais c'est l'occasion de rappeler qu'un sauvetage en haute mer, en pleine tempête, est une opération difficile et dangereuse, plus dangereuse souvent que de rester à bord d'un bateau même si celui ci est malmené par la tempête, livré à lui-même faute de barreur en état. Les bateaux modernes continuent généralement à flotter avec une obstination étonnante (... sauf à être fracassés par des collisions répétées avec un cargo).

En gros, lancer un appel de détresse en pleine mer, c'est pas comme faire le numéro d'urgence quand on est à terre, en Europe ou en Amérique du Nord. Le sauvetage est beaucoup plus long, difficile et dangereux.
François
posté le 24 mai 2015

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
FrançoisB :

- les bateaux ne semblent pas avoir la moindre avarie. Sauf le Swan dont l'étai de trinquette est peut-être décroché,


pas évident , c'est peut-être une drisse qui pendouille , il me semble voir par moments l'étai de trinquette ( pas évident à voir , comme pour les haubans d'ailleurs ) .
si le Swan n'a pas de voie d'eau , il n'y a pas de raison de l'abandonner , si les mecs sont KO avec l'état de la mer dans la video la cape sèche ça devrait le faire avec le Swan .




Kolibri, the S&S 44 is Norwegian and own by our friend Guttorn Guttormsen. The boat was abandoned because the crew were simply extremely tired whilst the boat was floating and quite alright. Kolibri is not lost and will, perhaps, be recovered. The issue is being examined. Guttorn is a very experienced and tough sailor. His decision to abandon the ship was correct at the moment when it was taken. As Guttorm said afterwords, "all was in such terrible chaos and we coul not cope anymore"
(partager)
Remonter