Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Ladakh-Zanskar à vélo 2
(partager)
posté le 19 janv. 2014

AetJM
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 02/12/11

Message privé
Nous avons traversé le Ladakh et le Zanskar à vélo (de Kargil à Leh en passant par Padum et Sarshu)l'été 2013
Photos et commentaires sur notre blog :

http://aetjm.skyrock.com/28.html
posté le 20 juil. 2014

Manudad
Martinet
(41 messages)
Inscription : 03/03/08
Lieu : Domène (38 Isère)

Message privé
Un grand bravo, et beaucoup d'admiration pour ce voyage !!! Je vais approfondir le sujet, parce que je suis à la recherche d'une belle destination pour un voyage itinérant à vélo de 1 mois. Et là, je crois qu'il y a du très beau. Quels sont les mois propices ?
J'avoue je n'ai pas lu dans tout le détail votre blog, du coup j'ai quelques questions : les parties à pieds, c'est parce que ça ne passe pas à vélo, ou c'était pour varier les plaisirs ? Pour les ravitaillements en nourriture et eau, quelles options vous avez choisies ?
posté le 31 août 2014 mis à jour le 01 sept. 2014

AetJM
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 02/12/11

Message privé
Saison propice : l'été, même si la mousson, comme ces deux dernières années, s'est fait relativement sentir au Ladakh.
Eau : pompe Katadyne et/ou pastilles désinfectantes (beaucoup de bétail, attention aux virus, virus qui ne sont pas stoppés par le filtre katadyne !)
Ravitaillement : en dehors de Leh, Kargil et Padum on ne trouve pratiquement que du coca cola (remarquable pour traiter les gastros...), des oeufs et des noodles.
Partie à pied : Le Shingo La, 5090 m, col prévu à l'origine s'est annoncé comme étant très fréquenté. Nous avons changé l'itinéraire en passant par le Phirste La, très sauvage. Malheureusement celui ci est presque 500 mètres plus haut (à ces altitudes, ça commence à compter !) et le chemin était impossible en vélo. Donc chevaux et horseman pour une courte partie. Du coup, la fréquentation des groupes de trekkeurs s'est limitée à 2 jours. A noter que nous avons pu ainsi assister à une attaque de loup sur un troupeau de yacks. Rare, dramatique mais spectaculaire.
Le Shingo La a déjà été passé en vélo, dans l'autre sens que le notre, mais les vélos étaient débarrassés de leurs pédales et poussés. (des Ukrainiens semble-t-il)
De Kargil à Karsha (proximité de Padum) : pas d'européens (si ce n'est en bus + un italien en moto), un paysage fantastique et un accueil extra.
(partager)
Remonter