Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Destinations
Demande info gr34 "les Abers chemin des phares" 4
(partager)
posté le 24 juin 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Bonjour, :)

Je compte partir sur le gr34 au mois de septembre,a partir de Roscoff jusqu'a Brest.

Est-ce que quelqu'un a déja parcouru cet itinéraire,quels impressions et sentiments,possibilités de bivouac sauvage,ravitaillement eau-nourriture,camping?

Merci a vous.
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 24 juin 2013 mis à jour le 24 juin 2013

Oscar
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 16/06/08

Message privé
J'ai parcouru cette portion de GR en aout dernier, sur 8 jours je crois.

On a toujours bivouaqué, pas eu de problème pour les ravitaillements, les lieux de bivouac ou l'eau.

Cela dit, on avait bien préparé avant pour rechercher les épiceries, repérer sur géoportail les coins de bivouac, et les robinets.

J'ai trouvé la rando jolie et variée, comme souvent en Bretagne.

Bonne balade.


Ajout : voici ce que j'avais noté sur mon trombi du forum rando leger un peu après cette rando :

"Petit retour sur 2 randos de quelques jours ce mois d'août, en attendant la prochaine :

Bretagne, GR34, de Roscoff à Brest. 1 semaine. 250 km




En continuant notre périple sur le GR34, par petits morceaux, nous avons randonné le long de la côte des Abers, cet été.


Toujours beaucoup d'algues vertes, avec les odeurs afférentes, sur les plages.

Sur cette portion, nous avons trouvé qu'il était un peu plus difficile de trouver de l'eau que sur les coins de Bretagne déjà parcourus (depuis Cancale jusqu'à Roscoff). Moins de points d'eau sur les plages et dans les ports, et les cimetières sont souvent dans les terres. Pour le ravitaillement en nourriture, nous avons du porter pour 3 jours au max. Quelquefois, il y a une seule épicerie qu'il ne faut pas louper. Souvent, les magasins d'alimentation sont dans les centres des bourgs, en dehors du tracé du GR qui suit la côte.

Les Abers interrompent le sentier côtier pour pénétrer plus ou moins profondément dans les terres, en campagne, en partie derrière des haies. Moins de vent dans les Abers.

Orientation : pas de problème : c'est toujours bien indiqué et relativement bien balisé. Et puis, on suit le bord de mer...

Bivouacs : pas de problème particulier non plus - hormis le fait de trouver de l'eau avant de se poser. On a toujours trouvé de quoi planter la tente, au plat, à l'abri des regards. Y compris quelques bivouacs vraiment en bord de mer.

Les derniers jours, on est sur des falaises en hauteur par rapport à la mer, ce qui change des premiers jours plutôt au bord de l'eau. Et des Abers (campagne). Varié donc.

Peu de dénivelée, sauf sur la fin à cause des falaises, mais globalement c'est bien moins accidenté que la côte de granit rose.

S'il faut comparer, j'ai davantage apprécié la portion du GR34 entre Saint Brieuc et Lannion.

Départ et arrivée accessibles en transport en commun."
Quelques récits de mes randos dans ma présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=48159#p48159
posté le 29 juin 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Merci Oscar pour tes renseignements et la jolie photo. :)

C'est sympa. ;)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 23 août 2013

L_émerillon
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 23/08/13

Message privé
Oscar dit : "Bivouacs : pas de problème particulier non plus - hormis le fait de trouver de l'eau avant de se poser. On a toujours trouvé de quoi planter la tente, au plat, à l'abri des regards. Y compris quelques bivouacs vraiment en bord de mer. " Et puis quoi encore ?????????? !!!!!!!!
Le problème est que le bivouac est illégal sur le littoral. Ceci est important pour la préservation de la nature en général et de l'eau en particulier. Sur le GR34 il n'y a pas d'endroit où l'homme n'est jamais allé et ceux qui vivent à proximité voient d'un très mauvais oeil que les "vacanciers" polluent sans vergogne leur environnement : baignade ou pêche à pied interdites parce que l'on trouve des salmonelles dans l'eau. Les porcheries suffisent. Il n'est pas souhaitable que les randonneurs s'y mettent !!!!!
posté le 24 août 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Je pense que tout bon randonneur se doit de respecter les interdictions sur le terrain.

Cordialement. :)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
(partager)
Remonter