Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Carburant du cycliste 25
(partager)
posté le 12 juin 2013

oli_v_ier
Martinet
(29 messages)
Inscription : 03/06/06

Message privé
Salut à tous,

Je soumets le texte suivant à votre critique. Il est extrait de cette page et aboutit à la conclusion que "le cycliste n'est pas plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone" .

-----------------------------------------------------------------------------
Le carburant du cycliste ?

L'exemple le plus couramment utilisé pour désigné le moyen de transport produisant le moins de carbone, est celui de la bicyclette, mais est-il aussi est efficace qu'il y paraît ? Un cycliste voyage à 4,5 m/sec (soit près de 16 km/h, la vitesse d'un shopping non athlétique ou d?un trajet domicile-travail pendulaire), supposant qu?une bicyclette conventionnelle nécessite près de 75 Watts (les données dans cette section proviennent de Whitt F. et Wilson D. (1982) Bicycling Science MIT Presse, Cambridge, Mass. Pages 151 à 188-), qui est en fait le rendement énergétique qu'une « personne moyenne » peut entretenir sans inconfort sur une période prolongée de temps. Cependant, cette énergie doit être fournie, et son origine est la nourriture ingurgitée par le cycliste. Whitt et Wilson annoncent que les personnes « en bonne santé » utilisent celle-ci avec une efficacité proche de 24%. Ceci représente « le rendement énergétique fourni au travail en rapport avec la valeur énergétique des aliments ingérés en plus de ceux nécessaire pour entretenir la vie ». Ce qui signifie qu?un cycliste voyageant à 16 km/h doit manger en équivalent énergétique, une nourriture fournissant plus de 300 Watts heure chaque heure en plus de sa consommation normale de nourriture pour l'entretien de la vie (75 Watts travaillent avec un rendement de 0,24 soit 312,5 W.h).

La nourriture comme carburant, plutôt que comme plaisir, est une idée qui a déjà été considérée avant son apparition dans ce document, et démontrée dans la citation suivante d'un chimiste Britannique : « Les arachides représentent une très bonne source pour trois composants majeurs de la nourriture. Une ingérence de 420 grammes approvisionnerait l'exigence quotidienne complète pour une personne requérant 2500 Calories (soit 10460 kilojoules) et représenterait un approvisionnement adéquat en protéine nécessaire, bien que le contenu en hydrate de carbone est très inférieur à ce qui est recommandé pour un régime équilibré. Une telle quantité d'arachides coûterait moins $1,50NZ (1kg d?arachides coûte $2,99NZ). Aucun ustensile ou vaisselle ne serait nécessité et le rythme d?ingérence des noix pourrait varié entre 1 à 3 séances (qu?il serait inapproprié d?appeler des repas) à un taux presque continu de trois petits noix chaque cinq minutes sur une période de douze heures. Les personnes vivants (?) sur un régime d'arachides devraient agrémenter leur consommation avec une tablette par jour de multi-vitamines et de minéraux et boire quantité raisonnable d'eau, particulièrement si les arachides sont salées. » (P.S. : les valeurs en Livre Sterling dans la citation originale ont été converties en Dollars Nouvelle-Zélande) Barrett, J. (1994) Chimie dans votre environnement, Albion Publiant, Chichester, pages 150-151.

L'auteur va suggérer qu'un régime très bon marché et complet, avec aucun besoin pour des suppléments, serait trois repas fait chacun de trois ration de Weetabix (un produit anglais) et d?une boite de sardines. Cela cependant, est faux. Une personne nécessite réellement 10 MJ/jour. Trois boites de sardines fournissent près 2,7 MJ. Le restant, 7,3 MJ représente approximativement 500 grammes de Weetabix ou 9 biscuits/repas. C?est un régime monotone et qui n'est pas bon marché. Le coût pour une famille de quatre « travailleurs » serait de $ 150NZ/semaine.

Cette digression dans le royaume des régimes, montre que les scientifiques n?ont pas nécessairement toutes les réponses. Cependant, la science est requise pour déterminer de nouvelles options de transport. Le contenu énergétique des nourritures est donné en calories, qui sont en fait des kilocalories. Une kcal = 4,187 kJ. Le contenu énergétique de la plupart des produits est annoncé sur leur emballage. Par exemple, un pain complet tranché de 700 grammes annonce que son contenu énergétique est 1027 kJ par 100 grammes, ou 400 kJ par tranche de 39 grammes. Un megajoule représente 0,278 kWh, si une tranche de pain dispose d?un contenu énergétique de 0,4 MJ x 0,278 = 0,.1112 kWh (111 W.h). Le pain entier sur cette évaluation, dispose d?un contenu énergétique de 2,0 kWh. Il suit de ces calculs, qu'un cycliste voyageant à un tranquille 16 km/h, a besoin de consommer trois tranches de pain à l'heure en plus de son régime normal (111 x 3 = 333 W.h). Il pourrait manger du pain blanc et obtenir le même résultat mais diététiquement moins riche en fibres. Le pain qui alimente le cycliste ne représente pas dans la réalité 333 W.h. Il requière de l'énergie pour labourer le champ, semer le blé, le fertiliser, le récolter, le moudre, cuire le pain, faire l'emballage, le transporter jusqu?au magasin et ainsi de suite jusqu?à ce que le pain soit mangé. Chapman P. dans (1975) Fuel?s paradise : energy options for Britain Penguin Books (page 54), annonce qu?il faut 5,6 kWh pour produire un pain (son contenu énergétique inclus), qui signifie en fait, que la consommation du cycliste est en réalité de 333 kWh d'énergie de nourriture x 5,6/2,0, la proportion d'énergie incluse dans le pain à son contenu énergétique = 932 W.h. Cette consommation de presque 1 kWh chaque heure signifie qu'un cycliste emploie en pédalant près de 60 W.h par km, ou 6 kWh au 100 km. C'est l?équivalent de presque 0,6 litre d'essence pour 100 km, soit 10 fois l'efficacité d'une petite voiture. C'est un mode de transport très efficace, mais il n'est pas sans émission de CO2. Pour revenir au pain qui fournit le carburant du cycliste, Chapman donne la perte d'énergie engendrée pour que le pain soit disponible au consommateur :

La perte énergétique pour la génération d'un pain au Royaume-Uni

Au niveau de la ferme Fertiliser 11,6%
Carburant pour le tracteur 7,3%
Autres 0,4%
Au niveau du moulin Transport 1,4%
Autres 2,0%
Energie du moulin 7,4%
Emballage 2,2%
La "fabrique de pains" Transport 5,0%
Autres ingrédients 9,4%
Energie de cuisson 23,6%
Emballage 8,3%
Détaillant Transport 12,2%
Energie pour le magasin 8,6%

(à noter que cela ajoute jusqu'à 99,4%)

Si ces divers éléments sont concaténés, ils peuvent être affectés aux carburants et aux émissions de CO2 en utilisant les données du Building Research Establishment, ce qui donne les résultats suivants :

Emission de CO2 associée à la production d?un pain tranché
% du total
facteur d'émission * kg de CO2
fertilisation 11,6% (base pétrole) 0,27 0,175
diesel 25,9% (base pétrole) 0,27 0,392
emballage 10,5% (plastique base pétrole) 0,27 0,159
énergie moulin 7,4% (électricité) 0,59 0,244
énergie cuisson 23,6% (gaz naturel) 0,19 0,251
énergie magasin 8,6% (gaz et électricité) 0,39 0,188
Autres 11,8% (gaz, pétrole et électricité) 0,35 0,231
TOTAL : 1,640 kg de CO2 émis pour réaliser le pain?




*Emission de CO2 sources énergétiques en UK en kg par kWh

électricité 0,59
carburant 0,31
autres produits pétroliers 0,27
gaz 0,19

(Données par Evans P. (1997) communication privée BRECSU, Building Research Establishment, Garston, Watford, UK. 11 Février)

La conséquence de ceci est qu'une seule tranche de pain « contient » ou incarne près de 90 grammes de CO2. Un typique pain de 700 grammes avec 18 tranches, si chaque tranche pèse seulement 39 g. Un cycliste voyageant à 16 km/h et s?alimentant avec trois tranches de pain à l?heure engendrera l'émission de 270 grammes de CO2 en une heure, soit 0,017 kg de CO2 par km (0,27 kg par 16 km = 0,.017). Le cycliste peut maintenant être inscrit dans la table des émissions par mode de transport, et se révèle pas plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone.

Les émissions de dioxyde de carbone en kg par passager par kilomètre

Cycliste 0,02
Voiture 0,02
Autobus d'Auckland 0,02
Voiture électrique (2 places) 0,04
Monospace (5 passagers) 0,05
Train inter-ville diesil 0,06
Ferry 0,08
Voiture diesel 1,8 litre 0,09
posté le 12 juin 2013

Enzo007
Sterne arctique
(194 messages)
Inscription : 18/08/08

Message privé
Excellent ce petit laïus (pas ennuyeux).

Déjà le postulat de base est faux. ... 75 watts pour un cycliste; dans une descente des Alpes ou lors d'une tempête vent dans le dos peut être :).

Donc si je suis le raisonnement et si nous partons sur une dépense de 200 W, le cycliste mangeur de pain anglais cellophané et industrialisé se révèle moins efficace qu'une voiture en terme de CO2 :) :) :)

Bref, sus aux vélos, vive les autos :)

Je vous invite à voir ou à revoir Thank you For Smoking ou comment apprendre à manipuler les foules grâce aux belles paroles (et à l'argent acessoirement).

Enzomdr
posté le 12 juin 2013

ankalagon
Martinet
(19 messages)
Inscription : 08/05/13

Message privé
Merci pour ce bon moment de rigolade ^^
Rémy.
posté le 12 juin 2013

ankalagon
Martinet
(19 messages)
Inscription : 08/05/13

Message privé
Quid du bilan carbone associé à la fabrication d'une voiture???
Rémy.
posté le 12 juin 2013

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
La grosse différence c'est qu'on fait nettement moins de km à vélo !
Et pourquoi pas ?
posté le 12 juin 2013

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
L'article hyper confus, compare les émissions de co2 du cycliste à celle d'une voiture, alors qu'il faudrait comparer le vélo à la voiture ou le cycliste au conducteur de la voiture, et j'aurais plutot tendance à croire que le conducteur de voiture émet davantage de co2 à cause son alimentation quand je vois parfois une bidoche posée sur le volant :D

Cette tentative de désinformation n'est pas la 1ère, je me souviens d'un article similaire qui expliquait qu'un cycliste est obligé de manger X kg de viande en plus qu'un automobiliste pour faire avancer son vélo, donc émet plus de CO2 que le pauvre conducteur d'un 4X4 :D, c'était simplement oublier qu'il n'y a pas que la viande pour produire des calories et que le conducteur de voiture en mange peut-être plus que le cycliste.
posté le 12 juin 2013

Stepeurabord
Martinet
(39 messages)
Inscription : 16/08/11

Message privé
Donc prenez du bide!
Cette étude, c'est du bidon.
C'est l'art du masquage.
Ne pas prendre en compte la tonne de matériau nécessiare entre autre qui sert de véhicule d'un côté et les 10 à 20 kg de l'autre est une imposture.
Les plaisirs simples, c'est ça qui rend heureux !...
posté le 13 juin 2013

oli_v_ier
Martinet
(29 messages)
Inscription : 03/06/06

Message privé
Ok pour l'énergie dépensée et la pollution associées à la production de l'engin.

Donc si l'on exclu la production de l'engin, vous êtes d'accord pour dire qu'à distance égale les émissions de CO2 dûes au pédalage sont équivalentes à celles liées à la consommation d'essence d'une voiture ?
posté le 13 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
c'est foireux , comme le dit PHILIP dans les faits un automobiliste ne mange pas moins qu'un cycliste .
posté le 13 juin 2013

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
Cela dépend si on compte au km ou par unité de temps.
Pour les distances qui nous intéressent, je crois qu'il ne faut pas confondre transport et voyage. Si, pour raisons personnelles ou professionnelles, on veut aller à Pékin (au hasard) on peut se demander si on émettra plus de CO2 en y allant à pieds, à cheval, en voiture ou en vol charter. Si on veut voyager un an, il n'y pas besoin de calcul pour savoir qu'on émettra moins de CO2 en sillonnant la Terre à vélo qu'en Boeing.
François
posté le 13 juin 2013

Gilles008
Martinet
(49 messages)
Inscription : 04/11/08

Message privé
L'être humain en grand nombre pollue et perturbe bon nombre d'équilibres quoi qu'il fasse... c'est avéré.
Il n'y a guère que le préservatif qui puisse sauver la planète !!!
:P
posté le 13 juin 2013

oli_v_ier
Martinet
(29 messages)
Inscription : 03/06/06

Message privé
rubis :
c'est foireux , comme le dit PHILIP dans les faits un automobiliste ne mange pas moins qu'un cycliste .


Certes, mais il ne s'agit pas celà.

Dès le premier paragraphe le texte ne considère que la nourriture que le cycliste consommera pour pédaler, en supplément de sa consommation quotidienne.
posté le 13 juin 2013 mis à jour le 15 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
oli_v_ier :


TOTAL : 1,640 kg de CO2 émis pour réaliser le pain?
Un typique pain de 700 grammes avec 18 tranches



Pour Jean-marc Jancovici 1kg de pain génère 200 grammes d'équivalent carbone soit 740 grammes de CO2 , çà fait 518 grammes d'émissions CO2 pour un pain de 700 grammes et pas 1,640 kg , çà fait 3 fois moins .

http://decroissance.over-blog.org/article-6069715.html



La conséquence de ceci est qu'une seule tranche de pain « contient » ou incarne près de 28,7 grammes de CO2. Un typique pain de 700 grammes avec 18 tranches, si chaque tranche pèse seulement 39 g. Un cycliste voyageant à 16 km/h et s?alimentant avec trois tranches de pain à l?heure engendrera l'émission de 86 grammes de CO2 en une heure, soit 0,0053 kg de CO2 par km (0,086 kg par 16 km = 0,0053). Le cycliste peut maintenant être inscrit dans la table des émissions par mode de transport, et se révèle plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone.

Les émissions de dioxyde de carbone en kg par passager par kilomètre .


Cycliste 0,0053
Voiture 0,02 0,055
posté le 14 juin 2013

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
oli_v_ier :
rubis :
c'est foireux , comme le dit PHILIP dans les faits un automobiliste ne mange pas moins qu'un cycliste .


Certes, mais il ne s'agit pas celà.

Dès le premier paragraphe le texte ne considère que la nourriture que le cycliste consommera pour pédaler, en supplément de sa consommation quotidienne.


Je viens de comprendre pourquoi les utilisateurs de velib, vlille ou velov à Paris, Lille ou Lyon sortent tous les kms 3 tranches de pain :D

Sérieusement oli_v_ier, tu crois vraiment que les cyclistes mangent davantage que les automobilistes ?? regarde autour de toi et tu verras des cyclistes (je ne parle pas de ceux qui pratiquent le vélo comme sport) plutot sveltes, et au contraire des automobilistes toujours plus gros (la part d'obèses et surpoids se trouve plutot dans la 2ème catégorie que dans la 1ère)

Donc le raisonnement est vraiment foireux, il compare des choux et des carottes, c'est comme si je te disais que ton petit déjeuner c'est 130 g de CO2 donc quand tu ne bouges pas tu émets plus de CO2 qu'un km de voiture .

Merci à Rubis d'avoir souligné la grossière erreur de calcul (11 fois moins ce n'est pas une paille)
posté le 14 juin 2013 mis à jour le 14 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
PHILIP :

Merci à Rubis d'avoir souligné la grossière erreur de calcul (11 fois moins ce n'est pas une paille)


en fait Jancovici indique l'équivalent carbone , il faut multiplier par 3,7 pour avoir le poids CO2
çà fait 140 grammes * 3,7 = 518 grammes de CO2 pour un pain de 700 grammes ( çà fait 3 fois moins )


il y a un autre bilan ici : http://www.cma-isere.fr/virtuel/fck_upload_fichier/File/artisans/Alimentaire/Depliant_Bilan_Carbone_2010_BD.pdf
pour une baguette , 140 grammes de CO2 soit 392 grammes de CO2 pour un pain de 700 grammes .



pour la voiture le bilan Jancovici :
http://www.manicore.com/documentation/serre/assiette.html
6 kg d'équivalent carbone pour 100km soit 6kg*3,7 = 22,2kg CO2 soit 0,222 par kilomètre
divisé par 4 personnes çà donne 0,055 par personne .

Les émissions de dioxyde de carbone en kg par passager par kilomètre

cycliste 0,0053
voiture 0,055

çà fait 10 fois moins ! ( et avec une seule personne dans la voiture çà fait 40 fois moins ! )
posté le 14 juin 2013

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
PHILIP :

Sérieusement oli_v_ier, tu crois vraiment que les cyclistes mangent davantage que les automobilistes ?? regarde autour de toi et tu verras des cyclistes (je ne parle pas de ceux qui pratiquent le vélo comme sport) plutot sveltes, et au contraire des automobilistes toujours plus gros (la part d'obèses et surpoids se trouve plutot dans la 2ème catégorie que dans la 1ère)


Quel raisonnement étrange !
Quand je me suis mis au vélo pour aller bosser, j'ai maigri un peu, mais cela ne veut pas dire que je mangeais moins, au contraire.
Si on prend les choses par l'autre bout, le rejet de CO2, je suis certain que je respirai plus, et exhalai plus de CO2, quand je faisais ce trajet un peu valloné en vélo par rapport au même trajet en voiture.
Il n'empêche qu'il me semble quand même que je rejettai moins de CO2 que le moteur d'une voiture qui, en ville, roulai globalement à la même vitesse. Mais cela n'est qu'une impression.
François
posté le 14 juin 2013

oli_v_ier
Martinet
(29 messages)
Inscription : 03/06/06

Message privé
Voilà de bon arguments, merci Rubis, je ne suis plus très loin de considérer l'affirmation initiale comme un mythe (on la retrouve sur plusieurs forum du net) :) .

Reste à comprendre d'où viennent de telles différences entre les chiffres. L'article cite quand même ses sources et le BRE (Building Research Establishment) c'est plutôt sérieux. De l'autre côté, je donne beaucoup de crédit aux chiffres de Jancovici.

Est-ce qu'une différence France - Royaume Uni peut amener de telles différences d'émission de CO2 ? Où est l'erreur dans les données ci-dessous ?

La perte énergétique pour la génération d'un pain au Royaume-Uni
Au niveau de la ferme Fertiliser 11,6%
Carburant pour le tracteur 7,3%
Autres 0,4%
Au niveau du moulin Transport 1,4%
Autres 2,0%
Energie du moulin 7,4%
Emballage 2,2%
La "fabrique de pains" Transport 5,0%
Autres ingrédients 9,4%
Energie de cuisson 23,6%
Emballage 8,3%
Détaillant Transport 12,2%
Energie pour le magasin 8,6%
(à noter que cela ajoute jusqu'à 99,4%)

Si ces divers éléments sont concaténés, ils peuvent être affectés aux carburants et aux émissions de CO2 en utilisant les données du Building Research Establishment, ce qui donne les résultats suivants :

Emission de CO2 associée à la production d?un pain tranché
% du total
facteur d'émission * kg de CO2
fertilisation 11,6% (base pétrole) 0,27 0,175
diesel 25,9% (base pétrole) 0,27 0,392
emballage 10,5% (plastique base pétrole) 0,27 0,159
énergie moulin 7,4% (électricité) 0,59 0,244
énergie cuisson 23,6% (gaz naturel) 0,19 0,251
énergie magasin 8,6% (gaz et électricité) 0,39 0,188
Autres 11,8% (gaz, pétrole et électricité) 0,35 0,231
TOTAL : 1,640 kg de CO2 émis pour réaliser le pain
posté le 15 juin 2013

paleo_Flo
Sterne arctique
(217 messages)
Inscription : 29/08/06

Message privé
FrançoisB :

Quel raisonnement étrange !
Quand je me suis mis au vélo pour aller bosser, j'ai maigri un peu, mais cela ne veut pas dire que je mangeais moins, au contraire.


Je plussoie dans le sens de FrançoisB, en particulier l'hiver, j'ai 12 km à faire, matin et soir, pour aller au boulot et l'hiver ça me donne la dalle, beaucoup moins dès qu'il fait bon.
Solar 300, 405, Osprey triple_construction amateur, Bavaria 32
posté le 15 juin 2013 mis à jour le 15 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
il y a une spécificité Française : le facteur d'émission pour l'électricité est très faible 0,013 kg equ C/kwh soit 0,013 * 3,67 = 0,047
( http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=24826
Guides des facteurs d'émissions : France metro : chapitre 2 énergie page 32 )

0,047 au lieu de 0,59 dans les calculs çà fait 428 grammes de C02 en moins soit 1,640kg moins 0,428kg = 1,212 kg de CO2 pour le pain de 700 grammes

çà reste une estimation bien plus haute que celle de Jancovici .


divers bilan pour le pain trouvé sur le net :

http://www.fazer.com/Our-responsibility/Corporate-responsibility-areas/Environmental-responsibility/Fazer-is-committed-to-reducing-its-carbon-footprint/Calculation-principles-of-the-carbon-footprint-of-Ruispuikula-bread/


http://training4ecf.eti.hku.hk/sourcemap/parts/bread-fresh-rolls-at-retail

( http://training4ecf.eti.hku.hk/sourcemap/parts/ )

http://greenresearch.com/2011/04/04/the-carbon-footprint-of-bread/
posté le 15 juin 2013 mis à jour le 15 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
oli_v_ier :

L'article cite quand même ses sources et le BRE (Building Research Establishment) c'est plutôt sérieux. chiffres ]


il ne faut pas tout confondre la dépense énergétique de 5,6kwh et les pourcentages c'est de Chapman en 1975 ! le calcul est fait avec çà .
la source BRE c'est uniquement pour les facteurs d'émissions .



pour info le pain anglais de 800 grammes Kingsmill à un bilan CO2 de 1kg soit 875 grammes de CO2 pour un pain de 700 grammes , on est loin du calcul de 1975 .
http://www.kingsmillbread.com/fresh-thinking/environment/carbon-footprint/


le bilan carbone voiture expliqué en vidéo par Jancovici :
http://videos.tf1.fr/jt-20h/eco2climat-le-bilan-carbone-des-voitures-a-la-loupe-7047708.html

pour une voiture il faut ajouté 91 grammes aux données constructeur :
exemple pour une voiture indiqué à 130 grammes + 91 grammes = 221 grammes de CO2 par kilomètre .

divisé par 4 passagers = 0,055 kg de CO2 par kilomètre par passager .



pour le cycliste anglais :
La conséquence de ceci est qu'une seule tranche de pain « contient » ou incarne près de 48,6 grammes de CO2. Un typique pain de 700 grammes avec 18 tranches, si chaque tranche pèse seulement 39 g. Un cycliste voyageant à 16 km/h et s?alimentant avec trois tranches de pain à l?heure engendrera l'émission de 145,8 grammes de CO2 en une heure, soit 0,0091kg de CO2 par km (0,1458 kg par 16 km = 0,0091). Le cycliste peut maintenant être inscrit dans la table des émissions par mode de transport, et se révèle plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone , 6 fois plus !


Les émissions de dioxyde de carbone en kg par passager par kilomètre .

cycliste 0,009
voiture 0,055

conclusion le cycliste anglais est 6 fois plus efficace qu'une voiture en terme d'émission de CO2 .


CQFD !
posté le 15 juin 2013

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
oli_v_ier :
Voilà Est-ce qu'une différence France - Royaume Uni peut amener de telles différences d'émission de CO2 ? Où est l'erreur dans les données ci-dessous ?


Biensur il y a une énorme différence d'un point de vue émission de CO2 entre la France et le Royaume Uni
France = 80% de nucléaire (58 réacteurs) + 15% hydroélectricité + 5% thermique
Royaume Uni = 20% de nucléaire (23 réacteurs) + ????? (sans doute 75% de thermique à vérifier)
.... pour la partie cuisson si le four qui cuit le pain est électrique !

FrançoisB :

Quel raisonnement étrange !
Quand je me suis mis au vélo pour aller bosser, j'ai maigri un peu, mais cela ne veut pas dire que je mangeais moins, au contraire


Je n'ai jamais écrit qu'un cycliste mangeait moins, j'ai simplement dit que les cyclistes ne mangeaient pas forcément plus qu'un automobiliste.
La différence est qu'à égale consommation de calories, le cycliste grossira moins ou perdra du poids tandis que l'automobiliste en prendra.
posté le 16 juin 2013

oli_v_ier
Martinet
(29 messages)
Inscription : 03/06/06

Message privé
rubis :
en fait Jancovici indique l'équivalent carbone , il faut multiplier par 3,7 pour avoir le poids CO2
çà fait 140 grammes * 3,7 = 518 grammes de CO2 pour un pain de 700 grammes ( çà fait 3 fois moins )


Ah ouaip, différence poids CO2 / équivalent carbone. Je note.

PHILIP :
il y a une énorme différence d'un point de vue émission de CO2 entre la France et le Royaume Uni
France = 80% de nucléaire (58 réacteurs) + 15% hydroélectricité + 5% thermique
Royaume Uni = 20% de nucléaire (23 réacteurs) + ????? (sans doute 75% de thermique à vérifier)


Bien vu. Pour l'électricité, ça fait donc quand même 15 fois plus de thermique au RU.

rubis :
pour info le pain anglais de 800 grammes Kingsmill à un bilan CO2 de 1kg soit 875 grammes de CO2 pour un pain de 700 grammes , on est loin du calcul de 1975 .


Ok, autre source d'erreur: la date des données.

Le cycliste peut maintenant être inscrit dans la table des émissions par mode de transport, et se révèle plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone , 6 fois plus !


Merci ! :)

Et en France l'écart est encore plus grand :P .
posté le 16 juin 2013 mis à jour le 16 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
oli_v_ier :
(on la retrouve sur plusieurs forum du net) :) .


et pourtant avec le chiffre indiqué pour la voiture on voit de suite qu'il y a un truc qui cloche .


<<Les émissions de dioxyde de carbone en kg par passager par kilomètre

Voiture 0,02 >>


0,02 * 4 passagers çà fait 80 grammes de CO2 pour la voiture , elle est où la voiture qui émet 80 grammes de CO2 ?????


les copier/coller viennent sûrement d' ici , et ces glands vendent des vélos électriques , pffff !!!
posté le 16 juin 2013 mis à jour le 17 juin 2013

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
pour continuer à me marrer :D

je prends uniquement le rejet indiqué par le constructeur d'une fiat 500 4 s&s = 135 grammes de C02 par km .
je prends par heure les 3 tranches de pain anglais Kingsmill pour le cycliste = 9 grammes de CO2 par km


135/9 = 15

1 cycliste = une fiat 500 avec un taux d'occupation de 15 passagers :D

çà donne çà :

http://www.youtube.com/watch?v=LzkvQ0Z7z1Q&feature=player_embedded
posté le 17 juin 2013

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
rubis :

1 cycliste = une fiat 500 avec un taux d'occupation de 15 passagers :D


il y a des comparaisons qui marquent, je pense aussi au fait qu'une voiture de 1250 kg qui transporte une personne de 80kg : quand 100 l de carburant ont été brulés, 6 l ont servi à déplacer la personne, 94 l la voiture !
posté le 18 juin 2013

Stepeurabord
Martinet
(39 messages)
Inscription : 16/08/11

Message privé
Bidonné, je vous dis, de quoi être bidonné par cette conclusion trop hâtive du début et proposé à la critique par oli_v_ier
"le cycliste n'est pas plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone"
Pour un peu l' avion deviendrait plus efficace qu'une voiture en termes d'émissions de carbone, et on pourrait le prouver en isolant quelques chiffres clés par exemple sur les contenus énergétiques dans les repas servis à bord, pourquoi pas ?
Je vous rassure, je n'irai pas chercher de chiffres autour du co2 émis par les uns et les autres et pourtant je peux vous affirmer qu'un cycliste pollue moins qu'un automobiliste et qu'un passager en avion ( qui ne paye jamais le prix réel de son voyage ).
J'ose rajouter, encore sans chiffres, que le cycliste représente un danger moindre que l'automobiliste sur le reste de la population en matière de circulation. N'y aura-t-il point toujours des personnes ( peut-être parmi les automobilistes ) pour affirmer que ce sont les cyclistes qui sont très dangereux.
Mais cela est un autre sujet.
Les plaisirs simples, c'est ça qui rend heureux !...
(partager)
Remonter