19 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 7

descente en radeau

alexj - 29 janv. 2012
bonjour
je compte faire une descente en radeau d'une rivière avec pendant une semaine en Aout mais je n'ai aucune idée du type de rivière a choisir ni de la distance qu'un radeau peut parcourir en 4/5 heures de navigations
Est ce que quelqu'un pourrait m'aider?
Merci d'avance

Trappeur63 - 29 janv. 2012
j'ai fais un petit bout de Loire en radeau ( construction perso un peu comme Nicolas Vanier mais en lus petit on était deux. )
Je me rappel que surtout que ça ne dépasse pas la vitesse du courant lol. ( j'avais pas de voile dessus )
Et deuxième point, plus tu prends une rivière avec un fort débit, plus la maniabilité est difficile. Mais je n'ai fais qu'une journée complète dessus alors ... il doit y avoir d'autre personnes plus à même de te répondre.
Question ? un radeau construit entièrement avec les arbres du point de départ est-ce considéré comme VNI ? rolleyes

riveraddict - 29 janv. 2012
Apparemment, ce type de voyage sur l'eau se pratique sur les rivières nordiques, avec semble-t-il des agences qui fournissent le matériel et les conseils pour l'assemblage. Ici en Suède:

Descente de rivière en radeau (Suède)

C'est sûr que ça donne envie, même s'il faut aimer la lenteur!

Gilles008 - 30 janv. 2012
Très peu de rivières adaptées à ce type de voyage en France... à mon sens.
Le problème d'un radeau est son poids. pour flotter un minimum, il faut une structure conséquente (surtout s'il n'y a que du bois).
Et la très grande majorité des rivières comportent des ouvrages artificiels, où il faudra porter l'engin (ce qui est très difficile).
Celles équipées de passes à canoës ne sont pas franchissables en radeau.

Mais surtout, pensez au "recyclage" de votre radeau !
Un ensemble de troncs assemblés devient vite un projectile qui pourra endommager ensuite un ouvrage humain, ou un autre bateau.
Car même hissé assez haut sur une berge, il finira toujours dans l'eau lors d'une crue !
Et par pitié... si vous le faites flotter avec des bidons en plastique, ou des chambres à air,
Pensez bien à la difficulté de l'évacuation de ceux ci en fin de parcours.

Il m'est arrivé plus d'une fois d'extraire des bidons pour les promener juqu'à une poubelle,
sur un radeau qui avait été abandonné suite à échouage ou abandon pur et simple !
(merci les scouts ?)

Gilles, éboueur de rivières...

Claude41 - 30 janv. 2012
J'ai déjà doublé quelques radeaux (surtout sur la Loire)
Si le radeau avance (par vent de face j'en ai vu reculer !) c'est très lentement ... avant l'échouage...
J'avais eu la forte impression que leurs passagers enviaient ceux des canoës pour la glisse sans efforts particuliers; même les scouts ne me semblaient pas apprécier.
Une descente humoristique est organisée chaque année sur la Sauldre. Bonne ambiance pour cette animation , chacun doit repartir avec tous les éléments de son embarcation en fin de journée.

moineau persévérant 34 - 31 janv. 2012
Je partage beaucoup de points de vue déjà évoqués en particulier pour le "recyclage". Ceci étant dit 2 solutions pour le radeau 1) soit un raft d'occasion pas trop cher (il pourra vous reservir) soit construire un radeau avec des palettes de bois et des bidons en plastique fixés dessous. Pour moi le parcours idéal c'est la Loire à partir de Port de Luynes (après Tours) jusqu'à Ingrandes (avant les effets de la marée) soit environ 120 km. Sur ce parcours il n'y a aucun portage mais attention aux Ponts de Cé. Les jours de grands vents...vous remonterez le courant en marche arrière !

alexj - 01 févr. 2012
Ok merci pour ces bons conseil qui vont bien nous aider pour le voyage

mad - 01 févr. 2012
Il y a une solution absolument géniale : une chambre à air de très gros tracteur ou d'engin de travaux publics : ça se transporte sur un toit de voiture, ou même dans un coffre, on peut le faire gonfler près du départ, et pour les portages, ça se roule. Et on navigue à cheval sur le boudin.
J'avais utilisé ça pour descendre le Tarn avec ma patrouille quand j'étais scout.
Et c'est réutilisable à l'infini !

Remonter