Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Philosophie du voyage nature
Programme Sans Trace 17
(partager)
posté le 03 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
Bonjour à tous,

je vais vous proposer de participer à un petit sondage dans le but de développer un nouveau programme en France. De quoi s'agit-il? Sans Trace, pour certains d'entre vous celà évoquera peut-être quelque chose pour d'autres rien du tout, alors je vais vous en parler un peu avant tout.

Sans Trace est un code d'éthique du plein air, qui a pour objectif d'offrir des techniques simples et des conseils pour limiter notre impact sur l'environnement et la nature, dans la pratique de nos activités récréatives en plein air. Il s'articule autour de 7 principes fondamentaux, qui peuvent s'appliquer dans toutes les régions du globe.

Originaire des Etats-Unis, il se développe partout dans le monde (Nouvelle-Zélande, Irlande, Canada,etc).

Ce programme s'enseigne sous différentes formes, ateliers de sensibilisation d'une journée, formation plus longue de 2 ou 5 jours.

Si vous voulez plus d'informations sur ce programme visitez le site de Sans Trace Canada (www.sanstrace.ca).

Ma question est donc la suivante: Pensez-vous qu'un code d'éthique global, et donc un message unique, puisse être une bonne chose pour le tourisme et les pratiquants d'activités nature en France?

Merci du temps que vous consacrerez à tout celà.

Bonne journée. Stef
posté le 03 janv. 2012

ophildelo
Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
Bonjour,
Pour moi ce concept est un leurre !
L'enfer est pavé de bonne intention, dit on !
Pas de trace ... entre quoi et quoi ??? Voilà la vraie question quand on regarde la bannière du site cité en référence .
Les équipements modernes et sophistiqués dont on semble ne plus pourvoir se passer pour la moindre promenade "nature", sont bien plus qu'une "trace".
Chaque fois qu'il y a d'ailleur échange d'argent avec un "institutionnel du système" un "professionnel" il y a une trace , un impact et une souillure de la nature ... même si l'impact ne se fait pas à l'endroit de l'échange et ne nous apparait pas visiblement .
Si l'on voulait vraiment voyager "sans trace" , ce n'est pas dans la parenthèse "vacances" qu'il faudrait le faire, mais surtout le reste du temps .... dans la vie quotidienne .
Gagner de l'argent pendant 10 ou 11 mois par des activités polluantes, pour se payer un matériel qui represente lui aussi une source de pollution importante, prendre l'avion pour aller dans un coin reculé de la planête, pour y pratiquer des activités de loisir "sans trace .... !!!
Est ce bien pour moi de laisser cette "trace" ?
Aller, bonne année à tous !
Amicalement,
Francis
posté le 03 janv. 2012

foudetrek
Etourneau
(59 messages)
Inscription : 05/03/09
Lieu : Ambérieu

Message privé
Bonjour,

Nombre de pratiquants d'activité de plein air restent dans une attitude très consumériste vis à vis de la nature et pour ceux-là, chaque action visant à faire évoluer les pratiques peut-être un plus. Reste que les 7 principes fondamentaux de "leave no trace" sont plus que basiques, mal détaillés, suffisamment évolutif et pourraient laisser à penser qu'on est un parfait éco-gentleman dès lors qu'on les applique. On trouvera déjà beaucoup plus sérieux auprès des associations de protection de la nature et des fédération type FFME .

Cordialement
posté le 03 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
Bonjour Francis,

je suis bien d'accord avec toi toutes nos activités ont un impact, malgré tout ce programme n'impose en rien l'achat de matériel et équipement dispendieux (financièrement et écologiquement) pour être mis en application. Il est surtout basé sur une prise de conscience, un part important du jugement en fonction d'une situation donnée et aussi un choix raisonné sur l'utilisation de notre matériel.

Je pense aussi qu'une prise de conscience de notre impact en pleine nature, peut, et c'est l'un des objectifs également de Sans Trace, avoir un rayonnement beaucoup plus large dans notre vie quotidienne.

Responsabiliser les gens que ce soit dans la pratique ou même en amont pour justement limiter l'achat de gadgets inutiles. Car si tu regardes bien sur le site internet, je ne pense pas que tu trouves dans la boutique des gadgets du genre bâtons de marche hi-tech qui ne laisse aucune empruntes au sol et qui favorisent la reproduction des escargots ;) . Par contre oui, certains équipements peuvent aider à appliquer les principes, comme par exemple le port de guêtres grâces auxquelles un randonneur restera sur le chemin principal, même si celui-ci est boueux, au lieu d'élargir le sentier existant pour rester propre.

Moi aussi je pensais un peu comme toi avant de connaître un peu mieux ce programme, encore des donneurs de leçons qui vont en profiter pour te vendre tout et n'importe quoi, mais après coup ce n'est pas le cas.

En tout cas merci pour le commentaire, j'espère que de nombreux autres suivront, c'est justement le but savoir ce que vous en pensez et essayer de vous faire découvrir ce programme.

Si tu as encore des commentaires, n'hésite pas.

Cordialement, Stef.
posté le 03 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
foudetrek :
Bonjour,

Nombre de pratiquants d'activité de plein air restent dans une attitude très consumériste vis à vis de la nature et pour ceux-là, chaque action visant à faire évoluer les pratiques peut-être un plus. Reste que les 7 principes fondamentaux de "leave no trace" sont plus que basiques, mal détaillés, suffisamment évolutif et pourraient laisser à penser qu'on est un parfait éco-gentleman dès lors qu'on les applique. On trouvera déjà beaucoup plus sérieux auprès des associations de protection de la nature et des fédération type FFME .

Cordialement


Bonjour Fou de trek,

sur le site tu ne trouves que les 7 principes évoqués pour que les visiteurs les découvrent mais lors des ateliers ou formations, ils sont vus beaucoup plus en profondeur.
Sans Trace est une assocation à but non lucratif qui se développe par la formation, donc si tout est dit sur le site plus de formations...

Mais les conseils vus sur ton lien sont vraiment similaires aux 7 principes, donc je ne vois pas en quoi d'un côté on serait un "parfait écolo-gentleman" et de l'autre un parfait je ne sais quoi. :D

Stef.
posté le 03 janv. 2012

ophildelo
Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
stef59 :
Bonjour Francis,

je suis bien d'accord .............................................................................................................................................................
Si tu as encore des commentaires, n'hésite pas.

Cordialement, Stef.


C'est un si vaste sujet !! Mais je peux simplifier en disant juste ceci :
Pour 90 % des habitants des pays dit "developpés" ou "civilisés", la nature est un lieu de loisirs, un terrain de jeux, (certains diront ressourcement).
Pour moi et quelques autres, la nature est d'abord un lieu de vie .
A partir de ce constat, difficile de se comprendre .

Je suis un campagnard ;) , et je ne vis pas du tourisme ! :cool:
posté le 07 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
N'hésitez pas à laisser vos commentaires en ce début d'année, le sujet reste ouvert!

Merci d'avance.

Stef
posté le 07 janv. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
stef59 :
je vais vous proposer de participer à un petit sondage dans le but de développer un nouveau programme en France

Tu peux en dire plus sur ce nouveau programme ?
posté le 07 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
stef59 :

Sans Trace est un code d'éthique du plein air, qui a pour objectif d'offrir des techniques simples et des conseils pour limiter notre impact sur l'environnement et la nature, dans la pratique de nos activités récréatives en plein air. Il s'articule autour de 7 principes fondamentaux, qui peuvent s'appliquer dans toutes les régions du globe.

Originaire des Etats-Unis, il se développe partout dans le monde (Nouvelle-Zélande, Irlande, Canada,etc).

Ce programme s'enseigne sous différentes formes, ateliers de sensibilisation d'une journée, formation plus longue de 2 ou 5 jours.

Si vous voulez plus d'informations sur ce programme visitez le site de Sans Trace Canada (www.sanstrace.ca).



Salut H3, voilà quelques éléments pour t'éclairer, si tu as d'autres question et/ou commentaires, n'hésite pas.

Stef
posté le 07 janv. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Ok, mais tu évoques un nouveau programme en France ?
Concrètement de quoi s'agit-il ?
Un website, un collectif, une association, une entreprise, autre chose ?
posté le 07 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
Il s'agit d'une adaptation du programme Sans Trace Canada que tu as pu voir sur le site. Il subirait juste quelques modifications car il y a des nuances entre les deux pays.

Mais c'est un organisme à but non lucratif, qui s'insererait certainement dans le cadre d'une association.

On cherche également des partenaires financiers et autres pour promouvoir, financer et permettre le développement du programme.
posté le 08 janv. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Et des clients visiblement!
posté le 08 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
Bonjour MichMich,

comme pour tout, si on veut développer quelque chose il faut qu'il y ait de la demande, sinon....
Mais je ne suis pas mandaté par Sans Trace pour lancer ce programme, c'est une démarche personnelle. J'ai connu ce programme lors d'études suivies au Canada et je pensais qu'un tel programme serait positif pour le tourisme en France.

Mais à en juger par les commentaires, je me suis trompé.
posté le 08 janv. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Si cela n'existe pas par chez nous, pourquoi ne pas le faire aussi !
J'aime bien lire leur définition :)
Qui est Sans trace Canada?
Sans trace Canada est un organisme sans but lucratif qui a pour but de promouvoir l'usage responsable des aires naturelles par l'entremise de l'éducation, la recherche, et le partenariat.
posté le 08 janv. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Il y a nécessité impérieuse de développer la culture "écologique".
C'est ma conviction.
@ stef59 : Tu apparaîs encore jeune (études - récentes ? - au Canada).
Mon conseil de vieux : Si tu sens le coup, vas-y !
Je pense même que le créneau est vraiment porteur.
La seule incohérence potentielle, à mon avis : Participer au grand mouvement actuel qui consiste à se limiter à ce qui fait tendance et poser son cul sur les vrais problèmes de la Terre de l'Homme.
Je pense que l'écologie a besoin du vent frais de la radicalité (du souffle de la jeunesse ?).
Trop d'ONG, entreprises, individus, partis politiques en ont fait une source de bizness et/ou d'agitation dans le bocal gouverné par les sempiternels schémas dont les effets nous reviennent en pleine poire.
Alors va sur ta vague sans te poser trop de questions !
Tu sais, un sondage n'a que la valeur d'un sondage.
J'ai suivi la formation HEC (Hautes Etudes Communales) il y a bien longtemps.
L'étude de marché n'était pas au programme.
Le surf non plus et ça c'est vraiment dommage !
posté le 08 janv. 2012

PHILIP
Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
A mon humble avis, le programme "Sans Trace" tel qu'il est conçu ne met le doigt que sur une infime partie du problème. Il y a un sérieux décalage dans les ordres de grandeur, ça apparait comme une toute petite goutte d'eau. Ne pas laisser un papier gras sur le lieu de bivouac alors qu'on vient de larguer une tonne de CO2 pour aller faire un trip à l'autre bout de la planète, on se trompe de problème.

De plus, ce n'est pas sur ce forum que des résultats probants peuvent être obtenus puisque tu t'adresses à des gens qui pour la très grande majorité sont déjà sensibilisés (du moins je l'espère :)). Cependant si tu t'adresses aux organisateurs de manifestations de masse (diagonale des fous, ultratrail du mont blanc, marathon de ton village ou brevet vtt de la pentecote), Sans Trace pourrait avoir quelques effets bénéfiques significatifs.

Sans Trace peut donner bonne conscience à ceux qui seront convaincus qu'ils font là un geste important pour la nature ou la planète.
posté le 08 janv. 2012

ophildelo
Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
stef59 :
Bonjour MichMich,
Mais à en juger par les commentaires, je me suis trompé.


Bonsoir

Bon j'espère que je ne fais pas partie de ceux qui t'aménent à penser çà !
Si tu penses en conscience que quelque chose est bien, fais le !
Les commentaires des uns et des autres peuvent t'être utile pour déterminer ta manière d'agir, mais ne peuvent être des prétextes revevables pour renoncer à tes convictions .

Concernant l'éducation je n'y crois guère (même pas du tout ). Mais je n'empêche personne d'y croire, d'autant plus que ce n'est pas demain, et j'en suis heureux, que je retounerai à l'école .
Petit fils de nomade , je regardais, enfant impuissant et désolé, mon père jeter les poubelles à la rivière .
C'était comme çà chez nous, c'était mon éducation ... et çà me dégouter . Pourtant personne ne m'avait appris que c'était "mal", ni pourquoi .
Plus tard j'ai travaillé pour la DDASS en tant que famille d'accueil . Conclusion : éduqués de la même façon , sensibilisés à l'écologie , les enfants réagissent une fois adultes de façons différentes . Certains sont sensibles et d'autres s'en foutent complétement .
L'écologie pour moi c'est d'abord une question de respect de soi associé à une conscience de soi .
Pourquoi ai je des réflexes écologistes (je ne parle pas de la pantalonade politique) est une mauvaise question .
La bonne question (à peu près) serait : Pour qui ?
Et la réponse est : Pour moi !
Quand on a le respect de soi on a le respect de tout !

Nous sommes une civilisation du nombre , de la masse , une civilisation qui mesure, qui compare, qui pése, qui calcule, qui récompense et qui divise surtout ... le contraire d'une société qui respecte l'individu, qui aime ses différences .

Eduquer à l'écologie c'est un peu comme vouloir apprendre à aimer ....l'amour ne s'apprend pas , c'est un mystère qui dort au fond de nous, une graine en dormance ... si le terrain est propice alors le miracle de la germination se produit.
Je n'ai jamais appris à une graine à germer, jamais en lui expliquant comment elle devait pousser, croitre et donner les fruits . Par contre si je la respecte, respecte ses besoins , alors çà se fait tout seul .

Bonne soirée à tous !
Bisous
Francis
posté le 10 janv. 2012

stef59
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/01/08

Message privé
Bonjour à tous,

je ne compte pas donner à ce sondage une autre valeur que celle qu'il a à mes yeux, à savoir ce que vous justement, adeptes du plein air, pensez de cela.

Car, même si l'impact global d'un tel programme reste moindre comparativement au problème de fond de la pollution, je pense que vous êtes comme moi, et que le comportement de certaines personnes qui côtoient les mêmes lieux que nous lors de nos sorties, vous rend parfois assez dingue. Quand je vais en randonnée, j'y vais pour admirer et profiter des beautés de la nature, par pour voir les compositions de déchets de toutes sortes que l'homme est en mesure de produire.

C'est pour cela que je pense que la sensibilisation qui passe par les plus jeunes est très importante, ainsi que, comme le dit Philip, le fait de faire prendre conscience aux gens que nos voyages ont un impacts avant que nous arrivions sur les lieux de ceux-ci.

H3, merci pour le conseil de "vieux", à bientôt 30 ans je le prend tout de même.

Stef
(partager)
Remonter