Communiqué
  • il y a 3 jours : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage nature écoresponsable
Le temps disponible
(partager)
posté le 19 déc. 2011
H3

Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Le temps disponible semble être un obstacle majeur à la pratique du VNI.
Moins pour un voyage au (très) long cours que pour celui opéré pendant les vacances annuelles ou durant un week-end.
Qu’en pensez-vous ?
posté le 19 déc. 2011
mad

Oie des neiges
(588 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Je dirais, mon cher H3 (tiens, j'ai rencontré un de tes potes à Fontainebleau il y a 10 jours ;) ), que tu enfonces des portes ouvertes !

Mais tu le fais bien sûr pour amorcer la discussion ...

Alors, oui, je suis d'accord que le problème du temps de transport se pose bien moins pour un très long voyage que pour un WE. Si tu pars faire le tour du monde en voilier, prendre un TER pour aller au port d'embarquement ne pose aucun problème.

Mais un parisien qui veut naviguer le WE devra prendre la voiture ou le TGV.

En général, dans les clubs d'entreprises, on utilise à fond le covoiturage - c'était du moins le cas quand j'étais chef de bord pour le CNRS. Mais est-ce que même alors c'est acceptable ? Il est plus facile de dire non si on a soi-même beaucoup de temps...

Dans le même ordre d'idées : je travaille en écologie tropicale, et je suis intimement convaincu que mon travail est utile pour comprendre - et préserver - les écosystèmes. Mais quand je vais les étudier, je prends l'avion. Au moins, j'essaie d'optimiser : si je vais à un congrès, j'essaie de faire aussi du terrain. Et quand je fais du terrain, j'essaie de faire aussi des cours etc.

Mais vaudrait-il mieux que je n'y aille pas du tout ?
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 19 déc. 2011
H3

Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
mad :
En général, dans les clubs d'entreprises, on utilise à fond le covoiturage - c'était du moins le cas quand j'étais chef de bord pour le CNRS. Mais est-ce que même alors c'est acceptable ? Il est plus facile de dire non si on a soi-même beaucoup de temps...

Dire Non à :( , Oui à :) , souvent les 2 piles et/ou faces d’une même pièce jouée par le hasard ou la nécessité ?


Dans le même ordre d'idées : je travaille en écologie tropicale, et je suis intimement convaincu que mon travail est utile pour comprendre - et préserver - les écosystèmes. Mais quand je vais les étudier, je prends l'avion. Au moins, j'essaie d'optimiser : si je vais à un congrès, j'essaie de faire aussi du terrain. Et quand je fais du terrain, j'essaie de faire aussi des cours etc.
Mais vaudrait-il mieux que je n'y aille pas du tout ?

Si les facteurs de prise de décision sont identifiés, je pense que cela doit pouvoir se calculer ou au moins s’évaluer.
Sans savoir toutefois si cela est réellement possible, pensant de surcroît qu'il faut prendre en compte le court mais aussi le moyen terme.


Tu travailles en écologie tropicale.
J’imagine le sujet particulièrement passionnant.
Et ta pratique (congrès, terrain, cours) fleure bon la jungle et les contacts humains.
Alors si tu veux bien raconter...
posté le 19 déc. 2011 mis à jour le 19 déc. 2011
Grégoire

Sterne arctique
(234 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Personnellement, je sais que la plupart du temps je prend ma voiture pour faire mon activité nautique "manuelle" :P Mais imaginez que ca soit pour tirer une remorque avec dessus un engin à moteur type scooter, bateau, etc... Je trouve cela pas trop mal :)
J'ai fait le choix depuis trois ans de n'avoir qu'une seule voiture avec un scooter 125cc pour mes propres déplacements. Avec le scooter, je consomme deux fois moins est je trouve cela correct :)
Depuis presque deux ans, j'ai changé d'habitat pour vivre plus en métropole. Ainsi ma famille utilise beaucoup plus les transports en commun :)
Voili voilou ce que je fais et ca me plait :)
posté le 20 déc. 2011
Stepeurabord

Martinet
(39 messages)
Inscription : 16/08/11

Message privé
Qu'il est difficile d'aborder le sujet de nos déplacements sans enfoncer de portes ouvertes !
Nous vivons tous avec nos contradictions, allez une de plus !
Pour ma part, je réduis mes déplacements en voiture le plus possible. Professionnellement je me suis organisé pour travailler au plus près du domicile depuis plus de 20 années pour une meilleure qualité de vie, et ce à la campagne malgré une activité audio-visuelle + adaptée à la ville. Cela n'est pas suffisant pour me passer de voiture équipée au GPL.
Toutefois, j'étudie professionnellement mon activité audio-visuelle liée au déplacement VPH.
Pour le loisir, les solutions proposées par H3 m'intéressent.
Je pense qu'une réflexion pourrait se faire sur un réseau d'accueil et d'échanges pour des voyageurs VPH de passage. En existe-t-il ? Est-ce souhaitable ?
Pour l'instant, j'en suis là .
Les plaisirs simples, c'est ça qui rend heureux !...
posté le 20 déc. 2011
Kaldera

Martinet
(23 messages)
Inscription : 14/11/07
Lieu : Le MANS

Message privé
Si on le compare aux moyens de transports motorisés, le VNI est quasiment toujours la manière la plus lente de se déplacer (encore que, comparé à la trotinette électrique :/...). Pour aller loin (ou pas) cela prendra souvent (un peu, beaucoup, à la folie) plus de temps via ce mode de déplacement. En soit ce n'est pas un problème.

Ca peut cependant le devenir à partir du moment ou "notre crédit de temps à vivre" est limité, que le potentiel de trips est quasi-illimité et que nos désirs (surtout) peuvent êtres infinis. Dans ce cas, "Pour voir un maximum de choses dans un minimum de temps on cherchera toujours à aller le plus vite possible" - proverbe (touriste) japonais.

Je pense que le problème est moins le temps qui nous manque que nos "envies" que nous peinons souvent à modérer et/ou mettre en phase avec ces réalités et nos convictions.
posté le 20 déc. 2011 mis à jour le 20 déc. 2011
Grégoire

Sterne arctique
(234 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Taratata nan nan, c'est quoi c'est cogitation à la noix ;)
Donc a suivre certain, la terre serait deux fois plus grande qu'il y aurai deux fois plus de choses à voir.... et comme tout le monde veut voir la même chose, la chose sera détruite par le nombre qui voudra la voir tellement l'usure des autres détruise le patrimoine des uns ! Gniouf Hargn !
Rien de pire qu'un troupeau de mouton qui croit que le bonheur est commun !
NON Il est juste particulier, éphémère, renouvelable, en évolution constante suivant l'aboutissement de chacun :D
Point besoin de parcourir le monde pour trouver un univers au pied de sa porte les amis, ouvrez juste les yeux et votre coeur... vous verrez que le sens de votre vie ne tient qu'a l'ultime...
Bien à vous
posté le 20 déc. 2011
tounoki

Sterne arctique
(101 messages)
Inscription : 19/05/10
Lieu : Saint-Brieuc

Message privé
H3 :
Le temps disponible semble être un obstacle majeur à la pratique du VNI.
Moins pour un voyage au (très) long cours que pour celui opéré pendant les vacances annuelles ou durant un week-end.
Qu’en pensez-vous ?


Ola
La dose homéopathique de congés que le commun des travailleurs a, à savoir grosso modo entre 3 et 6 semaines par an tout compris, est le pire ennemi du VNI :rolleyes: Même les vacances doivent être "rentables".
Avant les vacances, c'est la société qu'il faut changer ! (hasta siempre ;))
ça m'empêche pas de planter ma tente à 10km de chez moi, et d'y prendre plaisir... et de ne toujours pas comprendre pourquoi l'avion coûte si peu cher.
a+
Nico
posté le 21 déc. 2011
Bixente

Milan noir
(349 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
tounoki :
ça m'empêche pas de planter ma tente à 10km de chez moi, et d'y prendre plaisir... et de ne toujours pas comprendre pourquoi l'avion coûte si peu cher.

Nous abondons totalement Nico.
Nous aussi nous trouvons que les carburants (quels qu'ils soient) ne sont pas assez chers, et effectivement que les billets d'avion "low cost" n'aident pas non plus.
A nous ici, de retrouver les vraies valeurs des choses.
Bixente
posté le 21 déc. 2011
Olivier

Caribou
(1620 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Nous avons la chance d'avoir presque 2 mois de libre entre 2 bouclages, mais même comme ça difficile de partir à l'autre bout du monde (sans prendre l'avion).
C'est frustrant d'un certain côté, mais oui ça permet de redonner de la valeur à ce qui est juste à côté.
En octobre on s'est fait 4 jours de VTT BUL, le tour du Thabor dans les Hautes-Alpes. Pour moi c'est une des plus belles balades que nous ayons faite.
Paysages magnifiques, avec la montagne zébrée de neige et ça à 1h de route de la maison...
Quelques photos pour montrer que ça peut être très beau, très sauvage, très près...

Edit 7/03/2012 : Rajout du lien photo Thabor
Et pourquoi pas ?
posté le 21 déc. 2011
tounoki

Sterne arctique
(101 messages)
Inscription : 19/05/10
Lieu : Saint-Brieuc

Message privé
Depuis qu'on est sur Warmshowers, on connait mieux la Belgique ;)
Donc en Belgique, ils ont un super système qui s'appelle la Pause-Carrière (très joli nom avec l'accent).
Grosso modo, c'est comme la dispo en France mais en gardant une grosse partie du salaire. Donc très intéressant pour un voyage. ça ressemble à un congé payé d'un an.
*Joker* valable une fois (et une seule) dans sa carrière de travailleur, mais c'est déjà vraiment bien. Ceci dit j'ai pas lu le dernier CA sur le sujet qui en parle peut-être.
S'il y a des belges qui lisent, ils préciseront...
a+
Nico
posté le 22 déc. 2011
Stepeurabord

Martinet
(39 messages)
Inscription : 16/08/11

Message privé
Pour rebondir sur le voyage-évasion et notre temps disponible ...Ma modeste expérience de 3 années et demi de randonnée locale totalisant 3000 km en kayak par petits bouts de 12 à 60 km à la journée.
C'est au cours d'une " croisière d'une durée de quelques heures seulement " à 15 km du domicile en 2008 que j'ai vécu un "choc" devant une des plus belles démonstrations de beauté de la nature. C'était à la fin d'un jour de printemps avancé, au milieu d' une grande étendue d'eau entourée de marécages, le soleil lâchait ses rayons dans une lumière inédite encore pour moi sur une eau lissée par le non-vent. Effet de surprise, de rêve, puis un long moment de contemplation qui m'a rappelé lorsque j'ai vu la mer pour la première fois ( enfant ) ou plus récemment la première vue des dunes désertiques du Sud-Marocain. Depuis à la recherche de nouvelles sensations je ne recherche plus à aller forcément très loin, car je constate qu'à pratiquement chaque sortie, je découvre, repère les changements, croise et fait des rencontres sous des lumières différentes et cela m'enrichit et me satisfait.
Je découvre aussi par la " répétition " des mêmes itinéraires sur plusieurs années et ce à toutes les saisons et aussi la nuit que je commence seulement à connaître et comprendre cet environnement et ça c'est tout simplement sidérant ! Je perçois surtout aussi aujourd'hui ce que je ne voyais pas lors de mes premières sorties. C'est une façon de s'évader que je conseille à tous, car elle permet à ceux qui croient qu'ils n' ont jamais le temps, de le faire et ce en brûlant très peu de pétrole.
Les plaisirs simples, c'est ça qui rend heureux !...
posté le 22 déc. 2011
H3

Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
A relire tout ce fil, le temps disponible apparaît bien imposer des limites certaines aux envies de VNI.


Concernant les sorties de proximité, d’autres témoignages (voire des récits complets) intéresseraient probablement la communauté des adeptes de cette façon de se faire plaisir. Car l’expérience des un(e)s est aussi une puissante source d’inspiration pour les autres.


Concernant les destinations lointaines, quatre pistes pourraient alimenter nos réflexions :
1) Comment disposer du temps suffisant pour réaliser le prochain grand voyage de nos rêves sans employer de MGV ?
2) Quels moyens de déplacement connus pourrions-nous utiliser à cet effet et quels seraient les rapprochements ou partenariats éventuels à opérer avec des réseaux existants du type ‘bourse aux équipiers’ des voileux par exemple ?
3) L’imagination (ou le délire ;) ) peut-elle être source de conception de nouveaux véhicules dédiés aux VNIstes au long cours ?
4) Si un délai plus ou moins long est nécessaire avant de pourvoir réaliser le projet qui nous fait tant envie (le VNI de nos rêves !), comment employer au mieux cette attente nécessaire ?
Soit par exemple :
- Sélectionner et adapter ou concevoir et (faire) fabriquer le véhicule qui va bien
- Se documenter à fond sur le(s) pays et peuple(s) visité(s)
- Apprendre ce qui donnera une dimension particulière à ce voyage (langue(s), biologie, géographie, etc…)
- Travailler ce qui fondera l’excellence du reportage (l’écriture, la photo, la vidéo)
- Nouer par avance des contacts sur l’itinéraire prévu
- Mettre en place une dynamique de communication au service des avantages à ne pas utiliser de MGV.
- Etc…
posté le 05 janv. 2012 mis à jour le 05 janv. 2012
ophildelo

Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
Bonjour,
Le temps disponible ??
Etre pris par le temps ou prendre le temps !
Chacun fait ses choix, devrait le faire, ou croit le faire .... on y croit dur comme fer , hi,hi,hi !
Hier, aujourd'hui peut être, encore, surement, on nous propose (j'ai pas trouvé le mot juste) de travailler plus pour gagner plus .
Plus de sous donc plus de loisirs ??? Euh oui ! Euh non ! Moins de temps en tout cas ! Donc des loisirs plus concentrés, donc plus couteux !
Je vais pas raconter ma vie, mais disons que je suis le fils d'un chiffonnier (comme Kirk Douglas), dont la carriére a connu des hauts et des bas (financièrement parlant), je parle de mon père pas de Kirk Douglas !
Le résultat de mon éducation se résume à ceci : Les voitures et l'argent ne font pas le bonheur, et sont les deux plus gros voleurs de temps que je connaisse.
Mais l'argent et la voiture sont des piliers de nos systèmes de société... alors ne pas en tenir compte c'est aller droit dans le mur.
Quand j'ai commencé ma vie autonome je me suis dit ceci:
Pour vivre bien il y a deux approches possibles: Soit gagner plus d'argent que je n'en ai besoin , soit en dépenser beaucoup moins que je n'en gagne .
J'ai choisi la deuxième option et je ne l'ai jamais regretté, car c'est la plus libératrice de temps .
Bien sur il y avait une troisième option (variante de la première), celle qui consiste à retirer du profit du travail des autres, c'est la plus lucrative ... j'étais trop orgueilleux pour m'y résoudre !
Ce que je voulais simplement dire c'est que nos loisirs sont à l'image de notre manière de vivre .
On peut prendre l'avion, la voiture .... on peut, on n'est pas obligé !

Aujourd'hui il pleut et les rafales de vent abattent la pluie sur les carreaux, juste devant l'ordi . Il fait bon dans la maison et tout est bien . Mes voisins sont partis dans les îles, ils ne verront pas les nuages filer dans le ciel et le bel arc-en-ciel qui est en train de se former ... c'est dommage !

http://www.youtube.com/watch?v=_K8zehtWsYs
Bisous à tous
Amicalement,
Francis
posté le 05 janv. 2012
cath

Martinet
(48 messages)
Inscription : 10/02/07
Lieu : Bruniquel (Tarn et Garonne)

Message privé
ophildelo :

Pour vivre bien il y a deux approches possibles: Soit gagner plus d'argent que je n'en ai besoin , soit en dépenser beaucoup moins que je n'en gagne .
J'ai choisi la deuxième option et je ne l'ai jamais regretté, car c'est la plus libératrice de temps .


Moi aussi.
Bienvenue au club :).
Allonz-à-l'aventure Randonnée à pied, canoë et bivouac en famille
posté le 05 janv. 2012
H3

Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
ophildelo :
Aujourd'hui il pleut et les rafales de vent abattent la pluie sur les carreaux, juste devant l'ordi . Il fait bon dans la maison et tout est bien . Mes voisins sont partis dans les îles, ils ne verront pas les nuages filer dans le ciel et le bel arc-en-ciel qui est en train de se former ... c'est dommage !

Si j'ai bien noté ce que tu as exprimé il y a peu sur ce forum : Tu trouves cela dommage et tes voisins pourraient bien penser le contraire ;)
posté le 05 janv. 2012
ophildelo

Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
Comment voudrais tu qu'ils pensent autrement .... surtout compte tenu du prix de leur voyage, hi,hi,hi !
Mais peu importe, je suis content pour eux ... euh non, en fait je m'en fous . Je voulais juste dire que si eux étaient content de voir des cocotiers, moi j'étais content de voir un arc en ciel . Je suis content de voir la pluie tomber sur mon pays, abreuver la terre qui me nourrit, parce ce que sans elle je vais crever de faim , parce que je sais que c'est elle qui me nourrit, que je sais que j'ai besoin de carottes , navets, de salades, de pomme de terre , etc , pour vivre . ... alors que l'on a réussi à faire croire à la grande majorité des hommes qu'on a besoin d'argent pour vivre .
Au dernière présidentielle j'ai même entendu un homme politique dire, sans rire, qu'on était sur terre pour travailler ... m'en fiche moi je vis dans les étoiles !
L'argent et les loisirs ne sont pas des besoins, ce sont des nécessités créés par un certain type de civilisation.
Beaucoup d'entre nous pourrait se déplacer à bicyclette pour leur activités quotidiennes, ils ne le font pas , et au lieu de çà ils pédalent sur place plusieurs fois par semaine, dans des gymnases, et passent des heures à tirer sur des élastiques pour entretenir leurs musculatures et leur forme ... je ne dis pas que c'est bien ou mal, je dis que c'est un choix . Moi je trouve çà rigolo !
Je sais aussi qu'il est très difficile de se comprendre . Par exemple , tous les ans je consacre plusieurs semaines à la randonnée, mais je n'arrive pas à mettre ce temps dans la catégorie "loisirs", pourquoi ??
Parce que pour moi : loisirs = argent + urgence . Hors, pendant ce "temps" je ne dépense pas plus d'argent que pendant le "temps ordinaire", et que l'échéance du voyage est flou . Je vais d'ici à la-bas (ou à ici) et pas d'aujourd'hui à telle date du calendrier .
Marcher un loisir ??? Non, l'homme est un nomade, il est fait pour marcher, et je suis convaincu que la plupart des maladies de civilisation pourrait être grandement améliorées si les hommes marchaient régulièrement . D'ailleurs certains médecins de renoms et même des cancérologues affirment que la marche est un des meilleurs remédes . On oublie toujours de mettre le cout monstrueux de cette mauvaise santé au passif de la voiture, comme chaque citoyen oublie également que la construction et l'entretien des routes, c'est bien lui qui les paie.
Un société qui voudrait libérer du temps pour ces citoyens pourrait le faire en se passant de la voiture ... le cout de l'automobile pour les petits salaires doit représenter 4 à 5 mois de travail annuel .... de quoi faire des milliers de kilométres en marchant !

Bon, la liberté avant tout .... que chacun fasse comme bon lui semble !
Moi je préfére marcher, pédaler, biner, piocher, faire les foins, etc, que tirer sur des élastiques, hi,hi,hi !

Quelqu'un a dit plus haut que c'était un problème de société, çà l'est ... la société c'est toi et moi , c'est nous !

Bisous
Francis
posté le 05 janv. 2012
PHILIP

Etourneau
(69 messages)
Inscription : 06/09/08

Message privé
ophildelo :
Un société qui voudrait libérer du temps pour ces citoyens pourrait le faire en se passant de la voiture ... le cout de l'automobile pour les petits salaires doit représenter 4 à 5 mois de travail annuel .... de quoi faire des milliers de kilométres en marchant !Francis


cela me fait penser à la notion de vitesse généralisée qui dit que dans le " temps que l’on met à parcourir une distance" il y a le temps effectif du déplacement et le temps que l’on passe à se donner les moyens du déplacement.
Et l'on arrive toujours à la conclusion que la vitesse généralisée d'une voiture est de l'ordre de 25 km/h, vitesse très proche d'un vélo ! :D

Voir la démonstration ici et
posté le 06 janv. 2012
ophildelo

Martinet
(18 messages)
Inscription : 20/11/10

Message privé
Oui, Yvan Illich avait déjà fait ces démonstrations il y a plusieurs dizaines d'années .

Pour ma part mes calculs me donne une vitesse relative de 15 km/h pour la voiture ... donc bien inférieure à celle d'une bicyclette .
Vitesse qui peut d'ailleur être atteinte sur de moyennes distances par un coureur moyen .
http://petithous.free.fr/decroissance/transports/vitesse_voiture.php

Les cas ou il y a une réelle nécessité de se déplacer vite sont très rares .
Et la réalité c'est que c'est la voiture elle même qui a créé le besoin qu'on en a aujourd'hui.
Par exemple, si on peut faire ses courses aujourd'hui à 15 km de son domicile, ce n'est pas grace à la voiture, mais à cause de la voiture ... pareil pour le travail, l'école, les loisirs, etc ...

A+
Francis
(partager)
Remonter