Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Test matériel
Réchaud Evernew (alcool et bois) 14
(partager)
posté le 26 oct. 2011

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Et pourquoi pas ?
posté le 26 oct. 2011

batopirat
Sterne arctique
(114 messages)
Inscription : 23/07/09
Lieu : 59

Message privé
Bonjour à tous,

j'ai emmené ce réchaud avec moi, cet été, sur le massif des écrins. Je confirme que l'objet est à emmener dans une démarche MUL/BUL. Cependant il s'est avéré beaucoup plus efficace que les réchauds ESBIT emmenés par mes compagnons de marche pour chauffer l'eau nécessaire à nos lyophilisés. (désolé je n'ai effectué aucune mesure de temps d’ébullition).

Ayant du me reposer une journée entière , j'ai eu l'occasion , dans un camping prés de Briançon, de l'utiliser pour le repas du midi en mode réchaud à bois.

J'ai simplement utilisé quelques gouttes d'alcool pour démarrer le feu et ensuite alimenté avec des brindilles mortes. Avec quelques brindilles ( disons 3 petits fagots d'environ 10 cm de diamètres) la puissance de chauffe est très largement suffisante pour un repas type soupe, pâtes (non lyophilisées)et café.

En revanche, il y a 15jours, lors d'une sortie kayak, j'ai utilisé le réchaud à alcool en mode haut. Celui a une fâcheuse tendance à s'éteindre lors du préchauffage.

Quant à la power plate, je ne l'ai jamais utilisée avec le réchaud à alcool.

Le tout est très compact et peut être rangé très facilement dans un mug en titane avec couvercle(de la même marque je crois) en plus d'un briquet minibic et d'une 1/2 éponge grattoir .
Ce qui en fait une réchaud ultra léger/compact que je n'hésite pas à prendre en fond de sac.

Voila pour mon expérience.
A+
posté le 27 oct. 2011

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Merci pour ton retour d'expérience
Et pourquoi pas ?
posté le 06 janv. 2012

flamwolf
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/01/12

Message privé
Réchaud utilisé depuis deux ans : un voyage en Islande, un en Estonie. Nous l'avions acheté car j'avais peur de ne pas trouver de recharge pour notre superfly et que le froid rende son utilisation problématique.
-En Islande utilisé à 1000m pour faire de la soupe avec de la neige, un vent terrible, avec la powerplate aucun mal à chauffer 900 ml "d'eau", dans un camping ouvert au vent les personnes autour de nous étaient contraintes d'utiliser leur tapis de sol pour protéger leur réchaud au gaz et nous aucun problème. Trois semaines de popote par tous les temps pas de problème.
-En Estonie pas moyen de dégoter de l'alcool à brûler, utilisé avec des cubes d'allumages pour barbecue, un cube suffit pour chauffer 900ml.

Quelques remarques :
-comme tout réchaud alcool la consommation explose en cas de vent, notre erreur en Islande était de ne pas posséder de paravent, attention pour cuisiner en intérieur le réchaud est très légé et s'il tombe l'alcool va se répandre;
-préférer des allumettes pour l'allumage, l'alcool a besoin de chauffer un peu avant de s'enflammer surtout par temps froid, un briquet ça chauffe surtout un minibic, ce que je fais c'est que je colle deux allumettes ensembles et je les mets justes au dessus de la coupelle qui est déjà insérée dans le logement.
-l'utilisation en power plate avec le réchaud bas a un bien meilleur rendement (avec notre popote 900ml)
-en mode réchaud bois utiliser la power plate en mode haut, mettez les arrivée d'air face à face et évitez d'entasser trop de bois
-nous utilisons cette popote
http://www.arklight-design.com/PBSCProduct.asp?ItmID=3368325
le réchaud est stocké à l'intérieur (dans un zipbag) avec les allumettes les compléments alimentaires et deux quarts plastiques, pour deux cela suffit.

petit vidéo (pas de nous) :
http://www.youtube.com/watch?v=iZnnWTT5oqA
posté le 17 juin 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Nous sommes totalement néophytes avec l'utilisation de l’éthanol.
Est ce que vous pourriez nous préciser :
- la consommation de carburant (approximative du réchaud),
- le temps approximatif d’ébullition (disons pour un litre à 10°C) sans vent,
- le diamètre de la popote que vous conseilleriez afin de récupérer un maximum de flammes extérieures,
- si ce type de réchaud peut fonctionner sous un abside,
- si l'on est obligé d'utiliser des allumettes ou si un fire steel peut suffire ?

Merci pour ces précisions.
Bixente
posté le 06 août 2012

flamwolf
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/01/12

Message privé
Réponse un peu en retard mais sait on jamais :

1-consommation variable en fonction de la qualité de l'alcool et des conditions météo, en Islande je dirais une peu plus d'un 1/2l pour douze chauffes de 900 ml d'eau.

2-Temps pour ébullition entre 3 et 4 minutes pour 900ml mais c'est aussi lié à la température extérieure et à celle de l'eau

3-On utilise celle-ci :
http://www.arklight-design.com/PBSCProduct.asp?ItmID=3368325
les flammes engobent bien la base sans vent mais je pense que quelques cm de plus ne changeront pas grand chose

4-A priori je dirais oui, mais être très très prudent ne pas oublier que l'alcool n'est pas dans un réservoir à part si on renverse le réchaud on se retrouve avec une flaque d'alcool enflammé...

5- jamais essayé un fire steel mais j'ai des doutes, ce qui brûle ce sont les vapeurs de l'alcool qui se dégagent quand il chauffe il faut donc élever la température de celui-ci pour lancer la combustion. Quand il fait froid l'alcool est plus dur à allumer, on conseil de tenir la réserve contre son corps en marchant ou d'utiliser une coupelle d'allumage. Les allumettes restent une bonne solution car on peut les tenir juste au dessus du liquide pour le réchauffer.
posté le 08 août 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Merci Flamwolf pour avoir pris le temps de nous écrire toutes ces précisions qui nous apportent beaucoup à notre réflexion.
Utilises-tu le réchaud seul ou avec le support ?
Il faut que nous peaufinions nos calculs et acceptions de devoir emporter des allumettes ou un briquet, et nous franchirons sans doute le pas.
Bixente
posté le 09 août 2012

toto38
Martinet
(43 messages)
Inscription : 05/06/09
Lieu : Lans en Vercors (38)

Message privé
Bonjour,

Je n'ai jamais vu ce réchaud Evernew, mais il semble assez similaire au bruleur Trangia.
C'est donc juste pour t'informer que celui-ci s'allume facilement avec un firesteel, au moins lorsque la température est positive.
Si tu veux, je te fais un essai après avoir mis le brûleur au congélateur (-20°C) !

Olivier
posté le 09 août 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
Merci Toto38 pour ta réponse.

toto38 :
Si tu veux, je te fais un essai après avoir mis le brûleur au congélateur (-20°C) !

Pourquoi pas, la réponse pourrait être utile à pas mal de membres.
Bixente
posté le 21 août 2012

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
toto38 :
Si tu veux, je te fais un essai après avoir mis le brûleur au congélateur (-20°C) !

Bon, essai effectué : ça ne fonctionne pas.

En revanche après quelques jours d'utilisation, nous avons toujours de grosses flammes jaunes qui sortent de la lumière rectangulaire horizontale, est-ce normal ?
Le réchaud semble puissant, nous constatons néanmoins une grosse déperdition thermique (nous avons été mal habitué avec le MSR Reactor qui était optimisé), et il faut que nous nous fabriquions en pare-vent (là aussi mal habitué avec le Reactor, il n'est pas nécessaire)

Quoi qu'il en soit, nous ne nous aventurerons pas à le faire fonctionner sur l'abside, les flammes sont trop changeantes, trop de risque d'incendie ou de déformation de la toile.

Pas évident les première fois de trouver la bonne charge d'alcool.
Bixente
posté le 30 juin 2013 mis à jour le 30 juin 2013

flamwolf
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/01/12

Message privé
Réponse avec un an de retard mais peut-être cela peut intéresser quelqu'un ou pas :)

Utilises-tu le réchaud seul ou avec le support ?


Le gros intérêt c'est le support il te permet de disposer de l'équivalant (pour sa forme) d'un feu au gaz.

Je n'ai jamais vu ce réchaud Evernew, mais il semble assez similaire au bruleur Trangia.


Oui même principe de fonctionnement sauf qu'n fermant le tangia tu peux conserver de l'alcool à l'intérieur du réchaud pour une ou deux chauffes ce qui n'est pas le cas chez evernew (et c'est dommage). Par contre le support le rend bien plus efficace que le Tangia (à mon avis).

En revanche après quelques jours d'utilisation, nous avons toujours de grosses flammes jaunes qui sortent de la lumière rectangulaire horizontale, est-ce normal ?


Il faudrait que tu sois plus précis mais à première vue je dirais que tu ne l'a pas monté correctement. Logiquement le réchaud se pose sur le support et les flammes sortent bleu vers le haut comme un feu de gaz.

nous constatons néanmoins une grosse déperdition thermique


Oui la pression trop faible de ce type de réchaud les rends assez sensibles au vent.



Quoi qu'il en soit, nous ne nous aventurerons pas à le faire fonctionner sur l'abside, les flammes sont trop changeantes, trop de risque d'incendie ou de déformation de la toile.


A mon humble avis sage décision.

il faut que nous nous fabriquions en pare-vent


Nous avons utilisé une simple feuille d'aluminium plier en deux et collée à la colle à bois. Je ne sais pas par contre si les émanations de la colle chauffée sont toxiques...

Pas évident les première fois de trouver la bonne charge d'alcool.


Jamais évident cela dépend trop du vent etc...
Le mieux c'est de souffler la flamme et de poser ton pare-vent sur le réchaud. Une fois l'alcool froid tu replis le pare-vent en deux et tu t'en sert pour remettre l'alcool dans la bouteille.

Sinon quelqu'un a t'il fait des essais en diluant l'alcool?
posté le 03 juil. 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
J'ai acquis le bruleur 'Evernew titanium' presque a sa mise en vente sur le marché.

J'ai toujours utiliser le support 'trivet' qui lui est dédié,le maillon faible est bien le 'trivet',il faut maintenir sa popotte au-dessus de la flamme pendant au moins 1 minutes et parfois 2,sous peine d'étouffé la combustion avant de la poser sur le système.

Mon ami avais le système complet combo Evernew,et cela fonctionnait mieux,chauffe plus rapide.

Le mijotage est possible en déposant directement la popotte sur l'Evernew sans avoir besoin de support,mais il faut évidemment préchauffer l'Evernew sous peine d'extinction de la pyrolyse.

L'avantage de ce système c'est principalement sa légèreté.

J'ai réalisé plusieurs test avec de l'alcool a 90 et 96 degrés,mais j'ai toujours utiliser de l'alcool a brûler a 85 degrés qui est nettement moins cher en Belgique.

Force est de constater que l'Evernew est nettement plus efficace avec la teneur a 90 degrés,amorçage plus rapide sans étouffement de la flamme pendant la combustion,consommation égale.

L'alcool a 96 degrés est trop puissant,les flammes déborde largement de la popotte.

Je possède également un Trangia,celui-ci par contre travaille très bien avec l'alcool a 85 degrés,c'est la composition laiton-cuivre qui monte plus rapidement en température que le titane-alu qui en est la cause,désavantage par rapport a l'Evernew c'est le poids.

Perso,j'ai abandonné l'Evernew pour l'Esbit avec son mini-trépied en titane.

Je vous invites a consulter un comparatif très bien détaillé des performances et consommation des carburants principaux que sont le gaz,l'alcool a brûler et l'Esbit,en tenant compte des poids globaux des systèmes de chauffe et emballage carburant,l'Evernew est de la partie!
Ces tests avec tableaux synoptiques ont été réalisée avec rigueur et honnêteté.

Le lien de mon ami Pierre:

http://www.moncoinrando.be/matos/rechaud-esbit-gadget-ou-solution-fiable/
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 03 juil. 2013

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
v.raptor :
Je vous invites a consulter un comparatif très bien détaillé des performances et consommation des carburants principaux que sont le gaz,l'alcool a brûler et l'Esbit,en tenant compte des poids globaux des systèmes de chauffe et emballage carburant,l'Evernew est de la partie!
Ces tests avec tableaux synoptiques ont été réalisée avec rigueur et honnêteté.

Merci V.Raptor pour ton apport et le lien de ton ami Pierre.

Je ne pensais pas que le Trivet pouvait autant améliorer le rendement (30% de consommation en moins, ça commence à faire sur plusieurs mois d'utilisation ).
Nous avions opter pour le DX Stand pensant que le rendement serait meilleur, qu'il protégerait un peu du vent (que nenni) et qu'il protégerait le sol (le brûleur n'étant pas en contact avec le sol). En revanche, la stabilité est assez médiocre vu le rapport hauteur/surface.

Bref, la lecture de ce test m'interroge.

Nous avons toujours des flammèches jaunes quelques soit l'alcool que nous utilisions.
Bixente
posté le 04 juil. 2013 mis à jour le 04 juil. 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Bixente :
Nous avons toujours des flammèches jaunes quelques soit l'alcool que nous utilisions.


Salut Bixente,:)

Quand il y a trop de flammes jaunes c'est que le fond de la popotte est trop éloignée de la base de la flamme,a la bonne distance il y a encore parfois un peu de cette flamme jaune,avec l'alcool a 90 degrés la flamme est plus vigoureuse et nette,cela n'empêche pas non plus d'avoir ces flammes jaunes comme expliquer ci-dessus.

Cordialement ;)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 14 juil. 2013

flamwolf
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 06/01/12

Message privé
Très intéressant j'ai également le DX, la seule limite que je vois sur ce test c'est effectivement l'impact du vent. Ce serait bien aussi de le refaire avec 1l. Avec 350mml cela favorise les réchauds qui ont une montée rapide en température comparé à ceux qui ont une certaine inertie.
Reste que le esbit est impressionnant. Nous avons quelques tablettes à utiliser en cas d'urgence je vais peut-être voir les choses autrement.

v.raptor :
Quand il y a trop de flammes jaunes c'est que le fond de la popotte est trop éloignée de la base de la flamme,a la bonne distance il y a encore parfois un peu de cette flamme jaune,avec l'alcool a 90 degrés la flamme est plus vigoureuse et nette,cela n'empêche pas non plus d'avoir ces flammes jaunes comme expliquer ci-dessus.


Je confirme.
Ceci étant il m'a fallu pas mal d'essai avant de trouver une configuration optimale.
(partager)
Remonter