Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
J'ai essayé le Hobie Mirage Kayak 'Oasis' 5
(partager)
posté le 07 août 2011

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
J’ai supprimé la discussion initiale sur ce sujet.
J’en ai toutefois sauvegardé les messages postés (concernant le bateau, pas le gilet) pour le cas où un auteur aimerait récupérer son texte (me contacter par MP).
Voici donc à nouveau le récit de l’essai de l’Oasis enrichi de quelques photos.
Celles-ci ont été prises pendant l'essai du bateau par Jean-Luc Arru.


Je voyage depuis 3 ans avec BFM, un trimaran à pédales et à voile.
Cet engin m’a offert bien des joies sur des canaux, sur des fleuves, en mer.
Il a également pas mal souffert sur les cahots des milliers de km sur lesquels je l’ai tracté, à pieds et derrière mon vélo, surtout, pour rejoindre les spots de navigation.
Aussi, envisager l’achat d’un nouveau bateau m’apparaît de plus en plus incontournable.
Mon ami Jean-Luc, Mirage Driver lui aussi (le Mirage Drive est le nom du génial système de propulsion à pédales de l’Américain Hobie) me vante les avantages de l’Oasis depuis plusieurs mois.
Et aujourd’hui, puisque je fais escale dans le golfe du Morbihan, pas très loin de chez lui, il me propose un essai complet du bateau.
Le Golfe, doté de courants parmi les plus puissants d’Europe, constitue un excellent terrain pour évaluer les qualités d’un tel bateau.
Le coefficient de marée égale 95 (vives eaux) : c’est parfait !
Partis du Logeo avec le jusant nous nous baladons pendant 2 heures avant l’arrêt picnic sur l’ile Longue.
Nous remontons à bord à presque mi-marée : le flot (marée montante) déboule donc dans le Golfe avec le mors aux dents !
Les aptitudes de l’Oasis durant la nav de retour vont vraiment m’épater.
Je suis aux manettes et j’amène le bateau dans les plus beaux chahuts que je lorgne sur le parcours, devant la Jument notamment : clapot, pyramidales, cisaillements, marmites, vagues d’avant, vagues arrières et traversières, le tout agrémenté des remous générés par les nombreux bateaux à moteur (nous sommes un dimanche ensoleillé) qui sillonnent la zone.
Précis dans la gestion du bateau nous sommes aussi à la rigolade.
Je ne porte jamais de gilet et celui de mon partenaire est rangé, cela n’entame pas notre sérénité.
Je suis à peine mouillé, Jean-Luc plutôt davantage, étant installé dans le cockpit avant nettement plus exposé.
En fait je suis tout simplement bluffé par cet engin !
Alors d’ores et déjà j’imagine le chariot sur mesure, la voile et les flotteurs latéraux, l’ergonomie apportée par le chargement du matériel à l’avant (emplacement du passager), la possibilité de dormir confortablement à bord et, à confirmer, celle de pouvoir embarquer un vélo pliant à l’arrière du poste de pilotage.
Sans hésiter, et pour l’usage que j’en attends, je lui attribue 18/20.





posté le 18 août 2011 mis à jour le 18 août 2011

paleo_Flo
Sterne arctique
(217 messages)
Inscription : 29/08/06

Message privé
Salut H3,

tu as l'air fort emballé par le Mirage Oasis, est-ce que la carène t'apparaît plus perfo que le Mirage Adventure bi-place.
Tu as l'air d'avoir besoin de plus de place est-ce le poids du bi-place qui te retient, sa longueur ? autre ?
Solar 300, 405, Osprey triple_construction amateur, Bavaria 32
posté le 18 août 2011

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Après réflexion approfondie le TI (Adventure Tandem Island) m'apparait comme le meilleur bateau par rapport à ma pratique.
Sur l'eau seulement, toutefois.
En effet, le poids (et, peut-être, l'encombrement) me semble source de complications certaines dès que le bateau doit quitter son milieu naturel afin de se déplacer sur terre, qu'il soit tracté à pieds ou derrière un vélo.
L'Oasis sera mon prochain bateau : un trimaran à pédales et à voile, formule gagnante (en plaisir) pour ce qui me concerne.
Cela très prochainement (le bateau est commandé) puisque BFM, mon Adventure Island monoplace, vient de terminer sa carrière de fidèle compagnon voyageur après des milliers de milles sur l'eau et sur terre.
Celui-ci va commencer une nouvelle vie.
Je l'ai offert à Savager's, l'importateur Hobie, qui l'exposera au public intéressé par le voyage sur les bateaux à pédales de la marque.
Le plan d'aménagement de l'Oasis en vue de futurs et prochains voyages est déjà limpide dans ma tête.
Dormir à bord, bénéficier d'une ergonomie plus que parfaite, accueillir un(e) co-équipier(e) sont au programme de l'agencement de l'engin.
J'escompte publier bientôt des photos de BFM2 sur ce forum.
A suivre...
posté le 18 août 2011 mis à jour le 18 août 2011

paleo_Flo
Sterne arctique
(217 messages)
Inscription : 29/08/06

Message privé
H3 :
L'Oasis sera mon prochain bateau : un trimaran à pédales et à voile, formule gagnante (en plaisir) pour ce qui me concerne.
...
Le plan d'aménagement de l'Oasis en vue de futurs et prochains voyages est déjà limpide dans ma tête.
A suivre...

Super !

je te souhaite un bon aménagement :)

Sur l'Oasis, y a-t-il une voile de base proposée ? est-ce celle que tu vas retenir ? peut-on y monter la voile du Adventure bi ? la structure le supporterait-elle, n'est-elle pas trop grande ?
Solar 300, 405, Osprey triple_construction amateur, Bavaria 32
posté le 19 août 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
H3 , penses tu utiliser les stabilisateurs et la voile Hobie ou compte tu développer tes propres accessoires?
posté le 19 août 2011

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Tenter de marier le mât de l'Island mono avec un Oasis ne m'apparaît pas, de prime abord, particulièrement judicieux.
A cause de l'emplacement du centre de poussée de la voile qui va avec et de la nécessaire création de l'emplanture ad hoc dans la coque de l'Oasis.
Réussir à employer mât et voile du Tandem Island me semble plus ardu encore.
Il faut aussi garder à l'esprit que l'Oasis ne peut s'équiper d'un plan anti-dérive aussi facilement que les Island dont la coque est munie d'un puits de dérive rotomoulé d'origine.
Je projette d'utiliser des flotteurs de l'Island mono avec des bras "self made" adaptés à toutes les configurations possibles.
Et aussi le kit voile (mât+voile) standard prévu par Hobie pour l'Oasis, durant la phase de mise au point, pour le moins.
Pour la suite je n'écarte pas l'idée d'employer une plus grande surface de tissu.
Je vais bien sûr doter mon mât d'un enrouleur fabriqué "maison".
(partager)
Remonter