Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Kayak en Bretagne 26
(partager)
posté le 17 juin 2011

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Je vais faire un tour en bretagne en juillet, du 4 au 22.

Je cherche d'une part, des personnes avec qui pagayer du côté de Concarneau / Dournenez.

D'autre par des conseils sur des balades à faire dans ce secteur et sur les marées et les courrant.

Enfin, je cherche un endroit ou stocker mon kayak du 9 au 16 juillet, période pendant laquelle je participe à un stage de voile au Glénans.

Merci pour votre aide.
posté le 21 juin 2011 mis à jour le 22 juin 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
dans la région de concarneau la rando sympa c'est les glénan , la traversée de mousterlin est facile ( le marnage est pas très important et les courants sont faibles tu pars quand tu veux ou presque , départ avec je jusant et retour avec le flot ou pas c'est un peut comme on veut c'est toujours gérable , il n'y a pas vraiment d'horaire stricte a respecter comme dans le pas-de-calais ou la bretagne nord , c'est toujours gérable à la pagaie même si tu as le courant contre toi )
pour les marées et la méteo t'as tout ici :
http://maree.frbateaux.net/
http://maree.frbateaux.net/94?g=4
pour le reste sur kayak eu ou forumkayak tu trouveras sûrement des bretons adeptes du pagayage en groupe ( plutôt en ponté sur kayak eu , en gonflable sur forumkayak )
l'année dernière je me suis bien amusé aux glénan c'est super a explorer à la pagaie .



posté le 21 juin 2011

Kajak
Milan noir
(275 messages)
Inscription : 10/03/09
Autre

Message privé
tit tetras:
tu as demandé aux glenans s'ils avaient un endroit ou tu pourrais laisser ton kayak pendant le stage chez eux?
K
posté le 30 juin 2011 mis à jour le 30 juin 2011

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
Petit tétras :
aller aux Glénans n'est pas une balade mais une traversée pas si anodine. même si les courants de marée ne sont pas très présents. Avant l'assouplissement de la règlementation ce n'était pas à portée légale d'un kayak , ce ne l'est que pour 2 Kayaks.
En mer c'est sans doute le vent qui par son absence à amusé Rubis. Parce que s'il souffle, un retour des Glénans peut te donner une idée de l'enfer. Je ne précise pas le sens car le vent gène les débutants qu'il souffle de face, de côté ou de dos.

Si j'étais toi, pendant un stage de voile à l’École de voile des Glénans, j’apporterai mon kayak aux Glénans. Dans le fort Cigogne, de la place il y a. Tu en profiterais "after hours" Car c'est le meilleur véhicule dans l'Archipel.
Le reste du temps les côtes peuvent t’apporter plus d'agrément que de soucis et surtout visite le Minaouet à marée haute.
(Entre Trégunc et Concarneau. )

Quand Rubis évoque "kayak eu", il parle sans doute de www.kayakdemer.eu où il n'y a pas que des Bretons ni des grégaires. Mais ce forum est actif toute l'année car il recèle de nombreux pratiquants du littoral. De plus il n'est pas que virtuel: http://www.youtube.com/watch?v=-5vsINPcP8M&feature=player_embedded
posté le 01 juil. 2011

Jluc_NAVIKAYAK
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 01/03/11
Lieu : Brest

Message privé
Une traversée vers les iles n'est jamais "facile".
Il s'agit de parcours dit "engagés". Une fois parti plus question de faire demi-tour.

J'appelle cela de l'inconscience de vouloir le faire croire juste parce qu’une fois cela s'est bien passé. Il y a une préparation en termes de navigation pour commencer.
Je fais régulièrement des traversées vers les iles de Molène, Ouessant, Groix ou Sein.... et je reste à chaque fois modeste.
posté le 02 juil. 2011

Grégoire
Sterne arctique
(238 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Personnellement j'y vais cet été pour la première fois. Et je peux vous dire que je n'irai pas voir les iles.
Je considère avoir le niveau pour la rade de Brest et la baie de Douarnenez... pas plus car je ne pratique pas suffisamment durant l'année.
Tchusss
posté le 03 juil. 2011

petit tetras
Etourneau
(66 messages)
Inscription : 23/02/10

Message privé
Rassurez vous, même si le message de Rubis donne des envies, je n'ai pas l'intention de faire la traverser vers les Glénans. Vue la distance, il faut compter au moins 1h30 à 2 h de traversé par bonnes conditions. Dans une région que je ne connais pas, c'est beaucoup trop long. En mer, il peut se passer tant de chose en si peu de temps... Je prévois plutôt des balades côtières, en calculant toujours des solutions replie.

Les Glénans n'ont pas voulu "accueillir" mon kayak à Concarneau durant le stage. Peut être que sur le l'ile du stage, ils auraient bien voulu, mais il y a le problème de la traversée, et surtout du temps qu'il fera le jour du retour. Heureusement, par ami d'ami d'ami d'ami... j'ai trouvé une solution.

Merci pour vos réponses.
posté le 04 juil. 2011 mis à jour le 04 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
GruuZ :
Dans le fort Cigogne, de la place il y a.

maître JEDI tu es .:D:D
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.
En grand danger, vous êtes.
À vos intuitions, vous fier, il faut.
Beaucoup encore il te reste à apprendre.
T'aider, je puis.
posté le 04 juil. 2011

Irk
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 13/03/11

Message privé
Drôle de réaction Rubis !
Tu es vexé parce que des gens qui savent de quoi ils parlent n'abondent pas dans ton sens.
Gruuz, comme Jean-Luc, ont peut-être évité à la SNSM de secourir un type de plus cet été.
posté le 04 juil. 2011 mis à jour le 04 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Jluc_NAVIKAYAK :
Il s'agit de parcours dit "engagés". Une fois parti plus question de faire demi-tour.
.

c'est pas le cas pour les îles de glénan .

Jluc_NAVIKAYAK :
Je fais régulièrement des traversées vers les iles de Molène, Ouessant, Groix ou Sein.... .

çà n'a pas grand rapport avec les glénan


je viens de voir sur kayademer.eu un post sur rando pointe du Raz : http://www.kayakdemer.eu/forum/showthread.php?8338-rando-pointe-du-Raz&p=54006#post54006
tu as mis une vidéo d'expert en kayak .
http://www.dailymotion.com/video/xc4mne_kayak-de-mer-dans-le-raz-de-sein-po_sport
sur cette vidéo un expert en kayak barbu nous explique devant d'autres kayakistes experts ( à 6minutes )

"on va aller au début de la marée çà veut dire que une heure après il va y avoir 2 fois plus de courant et puis une heure après encore 2 fois plus "
c'est quoi cette règle ?
tu fais de la nav peut être que tu pourrais m'expliquer .
posté le 04 juil. 2011 mis à jour le 04 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Irk :
Drôle de réaction Rubis !
.

pourquoi ?
je trouve simplement amusant cette manière d'écrire .
vexé ? de quoi ? je suis invexable :D:D
posté le 04 juil. 2011

Irk
Hirondelle
(8 messages)
Inscription : 13/03/11

Message privé
Pfff, tes questions devront suffire à Petit Tétras pour comprendre qu'il vaut mieux qu'il se fie aux conseils de Gruuz et JL qu'aux tiens...
Le courant va en s'accélérant, c'est comme un véhicule lourd qui ne peut pas être lancé tout de suite à pleine vitesse, imagine la masse d'eau qu'il faut déplacer ! Le courant est le plus fort aux 3e et 4e heures de marée. C'est une des bases à savoir... (et en même temps c'est tellement logique...)
Si tu ne vois pas le rapport entre une traversée aux Glénan et des navigations régulières à Ouessant, Molène et autres, tant pis.
Je te le dis comme je le pense, puisque tu ne te vexes pas.
posté le 04 juil. 2011 mis à jour le 04 juil. 2011

Grégoire
Sterne arctique
(238 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
C'est quand pour vous la prochaine navigation pour vous détendre un peu les pagaies ;)

Et puis depuis le temps, on le connait bien notre Rubis.... Il est malin, taquin et certainement marin (il fallait absolument que je trouve un truc qui rime :ange:)

La prochaine fois, Irk....tu le verras arrivé... T'en fais pas ;)
posté le 05 juil. 2011

pierre83
Sterne arctique
(136 messages)
Inscription : 22/11/07
Lieu : 83

Message privé
Merci Rubis pour tes photos, autant dire que kayakiste de mer je ne me serais jamais lancé dans cette traversée sur un océan que je ne connais pas (seul j''entend ! accompagné par un autochtone habitué à naviguer sur une des mers les plus dangereuses du monde " comme dit, redit.. re-redit .. sur le forum auquel il est fait allusion plus haut - faut voir !) .
Je remarque que dans ce fil tu passes pour un inconscient et un téméraire.
Dans le fil, réactualisé sur " demi tour du monde en kayak , en soulignant l'inconscience d'un tel projet tu t'étais fait traiter de troll :
Je trouve ça RIGOLO ! Merci à tous
"Le rire est le propre de l'homme" Rabelais citant Aristote - Kayak ponté fibre
posté le 05 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Irk :
Pfff, tes questions devront suffire à Petit Tétras pour comprendre qu'il vaut mieux qu'il se fie aux conseils de Gruuz et JL qu'aux tiens...
Le courant va en s'accélérant, c'est comme un véhicule lourd qui ne peut pas être lancé tout de suite à pleine vitesse, imagine la masse d'eau qu'il faut déplacer ! Le courant est le plus fort aux 3e et 4e heures de marée. C'est une des bases à savoir... (et en même temps c'est tellement logique...)
Si tu ne vois pas le rapport entre une traversée aux Glénan et des navigations régulières à Ouessant, Molène et autres, tant pis.
Je te le dis comme je le pense, puisque tu ne te vexes pas.

c'est pas vraiment des questions :D
l'explication que tu vois dans la vidéo c'est une espèce de règle des sixièmes à la sauce expert kayak :D
la vrais règle c'est çà et pas autre chose :D:


Irk :
Le courant est le plus fort aux 3e et 4e heures de marée.

c'est typique de quelqu'un qui mélange tout et qui confond la règle des douzièmes pour la hauteur d'eau avec la règle des sixièmes pour les courants .
règle des douzièmes pour la hauteur d'eau :
1ère heure + 1/12ème
2ème heure + 2/12ème
3ème heure + 3/12ème
4ème heure + 3/12ème
5ème heure + 2/12ème
6ème heure + 1/12ème

et je te parle même pas de l'onde de marée progressive ou le maximum du flot est à la pleine mer , çà te concerne pas c'est au large :D:D
pour toi c'est l'onde de marée stationnaire ou le maximum du flot est à mi-montant .

Irk :
Si tu ne vois pas le rapport entre une traversée aux Glénan et des navigations régulières à Ouessant, Molène et autres, tant pis.

c'est plus compliqué vers Ouessant , Molène , c'est pour çà qu'il n'y a pas de rapport :D
toi comprendre moi :D
pas vexé j'espère :D
posté le 05 juil. 2011 mis à jour le 06 juil. 2011

Grégoire
Sterne arctique
(238 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Après le topo de Rubis,
Monsieur IRK ira certainement faire la marée basse d'un petit KIR pour faire passer tous ça ;) Hips :p


Breton le Kir, à la différence de ce qui vous préoccupe... Le courant est plus fort la première heure pour s'atténuer sévèrement. Bizarrement, à la pleine mer où plus rien ne coule... tout bouge la dedans. Un courant virtuel vient balloter l'embarcation a en fracasser les idées les plus sommaire.... Pour la suite, c'est le reflux très rapide de la première heure pour terminer doucement dans un étal vaseux.... :snif:
posté le 07 juil. 2011

Nomade en mer
Etourneau
(81 messages)
Inscription : 26/07/10
Lieu : Namur
Belgique

Message privé
@Rubis

Saches que malgré des débuts un peu difficiles (pour moi), j’adhère entièrement et définitivement à ton humour ! ;)

Et soyons fou…!

J’ai l’impression que Jluc_NAVIKAYAK est en route pour le kir aussi :D:D:D
Ni course, ni défi, ni extrême, Mais changer mon mode de vie… dans le respect de la nature et des hommes.Monture et Embarcation: Wheelie IV Traveller + remorque Cyclone, Canoë Nautiraid rando 450 et Windrider 17 :) En route pour Cap Nord, au départ
posté le 07 juil. 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
Sincèrement le projet proposé par Rubis ne me semble pas farfelu , c'est un projet ambitieux mais qui ne rentre pas dans les "exploits de l'humanité".
Tout aà fait faisable par quelqu'un de confirmé dans de bonnes conditions météo.
J'ai fai moi même des périples similaires , notamment Lorient île de Groix (Locmaria) puis tour de Groix chargé seul en octobre par beau temps , je me suis fait plaisir , un petit peu d'adrénaline mais pas le sentiment d'avoir fait un exploit!
cela me semble même plus facile que de faire un périple sur les côtes d'Albatre (chez moi) ou les courants sont violents ou le golfe de Porto en Corse où la mer est trés imprévisible et les possibilité de replis rares.

C'a ne fait pas parti des délires qu'on peut lire de temps à autre.
posté le 07 juil. 2011 mis à jour le 07 juil. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
rubis :
c'est typique de quelqu'un qui mélange tout et qui confond la règle des douzièmes pour la hauteur d'eau avec la règle des sixièmes pour les courants .
règle des douzièmes pour la hauteur d'eau :
1ère heure + 1/12ème
2ème heure + 2/12ème
3ème heure + 3/12ème
4ème heure + 3/12ème
5ème heure + 2/12ème
6ème heure + 1/12ème

En fait la règle des douzièmes s'applique aussi pour approximer la vitesse du courant au cours de la marée.
Pour simplifier disons qu'on a un courant de marée symétrique sur une marée de 6 heures avec une vitesse nulle à la renverse. L'amplitude de vitesse de courant étant égale à 2VMax (de -Vmax à +Vmax), son douzième est égal à 2Vmax/12 = VMax/6, d'où le nom de règle des sixièmes pour le calcul approché de la vitesse du courant :

3 heures avant la renverse, V = VMax
2 heures avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 = 5VMax/6
1 heure avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 -4VMax12 = VMax/2
A la renverse V= VMax - 2VMax/12 -4VMax12 - 6VMax/12 =0
1 heure après la renverse, V = 0 + 6VMax/12 = VMax/2
2 heures après la renverse, V = VMax/2 + 4Vmax/12 = 5VMax/6
3 heures après la renverse, V = 5VMax/6 + 2Vmax/12 = VMax
posté le 07 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Gaelounet :
rubis :
c'est typique de quelqu'un qui mélange tout et qui confond la règle des douzièmes pour la hauteur d'eau avec la règle des sixièmes pour les courants .
règle des douzièmes pour la hauteur d'eau :
1ère heure + 1/12ème
2ème heure + 2/12ème
3ème heure + 3/12ème
4ème heure + 3/12ème
5ème heure + 2/12ème
6ème heure + 1/12ème

En fait la règle des douzièmes s'applique aussi pour approximer la vitesse du courant au cours de la marée.
Pour simplifier disons qu'on a un courant de marée symétrique sur une marée de 6 heures avec une vitesse nulle à la renverse. L'amplitude de vitesse de courant étant égale à 2VMax (de -Vmax à +Vmax), son douzième est égal à 2Vmax/12 = VMax/6, d'où le nom de règle des sixièmes pour le calcul approché de la vitesse du courant :

3 heures avant la renverse, V = VMax
2 heures avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 = 5VMax/6
1 heure avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 -4VMax12 = VMax/2
A la renverse V= VMax - 2VMax/12 -4VMax12 - 6VMax/12 =0
1 heure après la renverse, V = 0 + 6VMax/12 = VMax/2
2 heures après la renverse, V = VMax/2 + 4Vmax/12 = 5VMax/6
3 heures après la renverse, V = 5VMax/6 + 2Vmax/12 = VMax

en fait tu t'embrouille un peut ,
non la règle des douzièmes pour les hauteurs d'eau ne peut pas s'appliquer aux courants
là tu fais la règle des sixièmes par 2 , çà reste toujours la règle des sixièmes pour les courants ; tu peux la faire par 4 si tu veux etc..
la règle des douzièmes pour les hauteurs d'eau c'est de prendre la hauteur du marnage et de la diviser par 12 et d'appliquer la règle :
1ère heure + 1/12ème
2ème heure + 2/12ème
3ème heure + 3/12ème
4ème heure + 3/12ème
5ème heure + 2/12ème
6ème heure + 1/12ème
exemple si tu prends 3 noeuds de Vmax et que tu applique la règle des douzièmes pour la hauteur d'eau çà fait 3 noeuds /12 = 0,25
1ère heure + 1/12ème = 0,25 N
2ème heure + 2/12ème = 0,75 N
3ème heure + 3/12ème = 1,5 N
4ème heure + 3/12ème = 2,25 N
5ème heure + 2/12ème = 2,75 N
6ème heure + 1/12ème = 3 N
et çà c'est faux bien sur .

avec la règle des sixièmes pour les courants :
3 heures avant la renverse, V = VMax =3 N
2 heures avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 = 5VMax/6 = 2,5N
1 heure avant la renverse, V = VMax - 2VMax/12 -4VMax12 = VMax/2 = 1,5 N
A la renverse V= VMax - 2VMax/12 -4VMax12 - 6VMax/12 =0 = 0
1 heure après la renverse, V = 0 + 6VMax/12 = VMax/2 = 1,5 N
2 heures après la renverse, V = VMax/2 + 4Vmax/12 = 5VMax/6 = 2,5 N
3 heures après la renverse, V = 5VMax/6 + 2Vmax/12 = VMax = 3 N
posté le 07 juil. 2011

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
la traversée vers les glénans,
pour moi je les fait deux fois, la dernière avec un bon force 4 mais nous étions en club donc par groupe de 6 kayaks et tous les participants n'étaient pas des cadors.
dans les deux cas nous sommes partis de la plage de mousterlin en faisant une petite pause sur l'ile aux moutons, il nous a fallu un peu plus de deux heures de navigation tout compris.

nous avons rencontré des kayakistes partis de la pointe de trévignon qui eux avec le vent dans le nez ont mis 4 heures très fatigantes et heureusement ils étaient tous bons.

je pense qu'il y a moins de piéges de navigation que pour rejoindre molene ou ouessant et que c'est une traversée plus facile.
Il y a quelques années la même traversée c'était faite dans la purée de pois et les gps étaient très appréciables.

Donc si tu ne te sent pas capable de le faire prends la navette mais la proposition d'emmener ton kayak sur les iles est très bonne, cela te donnera une plus grande liberté.

Bon séjour car les glénans sont magnifiques
posté le 08 juil. 2011 mis à jour le 08 juil. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
rubis :
en fait tu t'embrouille un peut ,
non la règle des douzièmes pour les hauteurs d'eau ne peut pas s'appliquer aux courants
là tu fais la règle des sixièmes par 2 , çà reste toujours la règle des sixièmes pour les courants ; tu peux la faire par 4 si tu veux etc..

La règle des douzièmes peut s'appliquer à n'importe quelle fonction périodique assimilable à une sinusoïde.
Le douzième est une valeur "approchée" de (1-cos30°)/2 considérée comme acceptable. Le calcul est juste que pour les 2ième (parce que cos60°= 1/2), 3ième (parce que cos90°= 0) et 4ième heure de marée (parce que cos60°= 1/2) pour la hauteur comme pour la vitesse du courant, et bien sûr pour les renverses. Ceux qui sont allergiques au calcul mental peuvent se contenter de la méthodes des quarts qui est suffisante pour les petites amplitudes de hauteur et de vitesse de courant, car il suffit de savoir diviser par 4 pour la hauteur et par 2 pour le courant ce qui est plus facile que de diviser par 12 ou par 6 à mon avis.


rubis :
exemple si tu prends 3 noeuds de Vmax et que tu applique la règle des douzièmes pour la hauteur d'eau çà fait 3 noeuds /12 = 0,25
1ère heure + 1/12ème = 0,25 N
2ème heure + 2/12ème = 0,75 N
3ème heure + 3/12ème = 1,5 N
4ème heure + 3/12ème = 2,25 N
5ème heure + 2/12ème = 2,75 N
6ème heure + 1/12ème = 3 N
et çà c'est faux bien sur .

Oui, mais ce n'est pas du tout le calcul que j'ai expliqué. Au passage merci de me faire passer pour un crétin :D:D:D:D:D.
Dans ton exemple d'un courant dont la vitesse maxi est de 3 noeuds, et en admettant qu'il s'agisse d'un courant alternatif déphasé de 3 heures avec la hauteur d'eau sur une période de 12H, la vitesse du courant varie de -3 à +3 noeuds entre PM -3H et PM +3H, soit une amplitude de 6 noeuds avec un douzième de 0,5 noeud, ce qui est aussi le 6ième de VMax évidemment.
posté le 08 juil. 2011

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Le temps est à l'orage :siffle: ...

Bon, en fait, rubis et Gaelounet ont tous les deux raisons, c'est juste la façon de s'expliquer qui cloche.
Je vous propose de rédiger ensemble une règle claire et lisible par tous (j'ai failli le faire cet AM quand j'ai vu comment le vent commençait à se lever ;) ).

Et ça, ça sera vraiment utile à tous.

Un petit tableau avec la règle des hauteurs et la règle des courants (en y ajoutant une mise en garde que les particularités locales peuvent faire que ces règles soient violées - l'exemple le plus familier étant la double marée autour de l'île de Wight) ;)
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 08 juil. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
mad :
Le temps est à l'orage :siffle: ...

Bon je rajoute un smiley dans mon message précédent sinon tu vas croire que je suis énervé.

mad :
Bon, en fait, rubis et Gaelounet ont tous les deux raisons, c'est juste la façon de s'expliquer qui cloche.
Je vous propose de rédiger ensemble une règle claire et lisible par tous (j'ai failli le faire cet AM quand j'ai vu comment le vent commençait à se lever ;) ).

Et ça, ça sera vraiment utile à tous.

De mon côté je voulais simplement expliquer d'où sortent la règle des 12ièmes et celle des 6ièmes. Il y a des bouquins de navigation qui sont très bien, on ne va quand même pas en recopier des chapitres entiers sur ce forum, si ?
posté le 08 juil. 2011

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Gaelounet :
Au passage merci de me faire passer pour un crétin .

loin de moi l'idée de te faire passer pour un crétin , tu es certainement bien plus savant que moi j'en suis persuadé .
posté le 08 juil. 2011 mis à jour le 08 juil. 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
Le Shom édite aussi de bonne cartes de courants de marée en fonction de l'heure et du coef .
Cela dit c'est l'indication de base , à cela il y a des perturbations de ces données avec les courants de surface dus au vent ou les micro phénomène non décrit : haut fonds - pointe etc...
Dans certains endroits la possession de ces cartes est indispensable : la manche en générale et pointe Finistère , golfe du Morbihan .
Dans d'autre cas c'est moins indispensable.
Le bloc côtier des voileux est très intéressant pour préparer une nav.
posté le 24 juil. 2011

Jluc_NAVIKAYAK
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 01/03/11
Lieu : Brest

Message privé
Rubis pour te répondre sur la question des traversées ou trajets dit "engagés" voici leur définition que tout kayakiste connait.
- lorsque que tu te rends d'un point A à un point B sans possibilité de repli en cas de problèmes (météo, physique, matériel...) que la seule possibilité que tu as, est d'aller jusqu'au bout sans pouvoir t'arrêter car tu es soit en pleine mer ou le long de cotes inhospitalières (falaises).

Cela peut être une traversée vers une ile ou celle d'une baie, d'un Goulet..... (par exemple celle de Douarnenez 5milles nautiques ou les Glénans 6milles nautiques, le Goulet de la rade de Brest 1.25milles nautiques )

Lorsque tu as franchis les 2/3 ou même moins tu fais quoi en cas de problème ? demi-tour ou tu continues ?

Il n'y a jamais deux fois la même traversée.
(partager)
Remonter