Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
SK200 SD pour utilistion mixte. 8
(partager)
posté le 17 janv. 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
Je recherche des renseignements sur le SK200 DS de sevylor de la part d'utilisateurs.
Ce serait pour emmener en avion et une utilisation polyvalente mer-lac -rivière.
Ce qui me plait à priori , sa construction , son fond haute pression , il est autovideur et pas trop lourd et biplace.
Cela vous parait il un bon choix ou il y a bien mieux (dans les gonflables).

Je précise que je ne recherche qu'un gonflable , mais le plus performant possible selon les critères ci dessus; je possède un Nautiraid 460 pour les "expéditions" mer purement kayak et 2 SOT .
Le gonflable serait plus pour une option touriste outre mer (mais pas joujou!)
posté le 17 janv. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
yves76 :
Cela vous parait il un bon choix ou il y a bien mieux (dans les gonflables).

Il y effectivement bien mieux mais çà ne veut pas dire que le SK200 soit un mauvais choix dans la mesure où il est en gros conforme à ton programme.
La caractérique "Autovideur" n'est à mon avis intéressante que pour les utilisations qui comportent des situations de submersion soudaine sans possibilité d'écoper rapidement(eaux-vives classe III et plus, surf). Dans les autre cas (rivière classe I-II, lac et mer) la quantité d'eau embarquée étant bien moindre et relativement lente, son évacuation est beaucoup moins critique.
Je pense que les Gumotex (Sunny, Solar 410, Helios) et le Yakkair HP2 sont bien mieux que le Sevylor SK 200 (plus solides et plus rapides).
posté le 17 janv. 2011 mis à jour le 17 janv. 2011

BM
Sterne arctique
(106 messages)
Inscription : 04/09/06
Lieu : Toulouse (31)

Message privé
Je ne partage pas l'opinion de Gaëlounet sur l'intérêt de "l'autovidage" (il le sait... ;) ). Je crois au contraire que c'est une qualité aussi intéressante en mer qu'en descente de rivière.

J'ai vu le SK 200 DS en action, ainsi que sa version mono, en eau vive dans les gorges du Verdon. Ils m'ont paru parfaitement adaptés à ce genre d'exercice.
Le fait de pouvoir les équiper d'un gouvernail en option (fragile, paraît-il...) devrait les rendre utilisables pour la randonnée. J'ai peur toutefois qu'ils ne soient handicapés par une carène pas très hydrodynamique.

Pourquoi ne t'intéresses-tu pas au SKS 500 dont la carène est plus travaillée avec notamment une meilleure étrave et un plus grand allongement, gages d'une plus grande finesse ? Sur le papier, je ne lui vois que deux défauts : le poids et l'encombrement quand il est plié. Ca peut malgré tout ne pas être rédhibitoire si tu es prêt à payer un supplément bagage en avion et si tu as les épaules assez larges.
Hélios 380 et Safari (Gumotex), Raid I 460 (Nautiraid), Holiday 3 (Grabner).
posté le 17 janv. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
BM :
Je ne partage pas l'opinion de Gaëlounet sur l'intérêt de "l'autovidage" (il le sait... ;) ). Je crois au contraire que c'est une qualité aussi intéressante en mer qu'en descente de rivière.

Ah bon ? Non je ne le savais pas. Admets qu'en mer (hors surf) ce n'est pas aussi indispensable qu'en eaux-vives.

BM :
J'ai vu le SK 200 DS en action, ainsi que sa version mono, en eau vive dans les gorges du Verdon. Ils m'ont paru parfaitement adaptés à ce genre d'exercice.

C'est plus ou moins ce que j'ai dit non ?

BM :
Le fait de pouvoir les équiper d'un gouvernail en option (fragile, paraît-il...) devrait les rendre utilisables pour la randonnée. J'ai peur toutefois qu'ils ne soient handicapés par une carène pas très hydrodynamique.

J'ai vu celui de Patricia et Philippe : le problème est surtout la souplesse du safran, surtout dans leur cas ou m'enfin est équipé d'une voilure (voir leur site).

BM :
Pourquoi ne t'intéresses-tu pas au SKS 500 dont la carène est plus travaillée avec notamment une meilleure étrave et un plus grand allongement, gages d'une plus grande finesse ? Sur le papier, je ne lui vois que deux défauts : le poids et l'encombrement quand il est plié. Ca peut malgré tout ne pas être rédhibitoire si tu es prêt à payer un supplément bagage en avion et si tu as les épaules assez larges.

Tu l'as essayé ? Moi pas. Par contre j'avais essayé la version précédente du 500 : une vraie ventouse. Le fait qu'il soit plus long que le 200 augmente surtout la surface mouilée, donc la résistance de friction, prépondérante sur ce genre de kayak. L'allongement diminue la résistance de vague mais marginalement.
posté le 18 janv. 2011

BM
Sterne arctique
(106 messages)
Inscription : 04/09/06
Lieu : Toulouse (31)

Message privé
Gaelounet :
Ah bon ? Non je ne le savais pas. Admets qu'en mer (hors surf) ce n'est pas aussi indispensable qu'en eaux-vives.

Je voulais dire par-là qu’il me semblait que tu étais plus partisan du pontage que de l’autovidage pour la pratique en mer (hors surf, bien sûr), considérant que les risques d’embarquer de l’eau sont moindres qu’en rivière.
Je pense que peut-être ta position vient du fait que tu navigues plus sur l’océan où la houle est plus longue. Les vagues en méditerranée sont plus hachées et nous avons souvent un clapot qui a la fâcheuse tendance de s’inviter dans le cockpit. J’avoue que personnellement j’ai du mal à écoper et pagayer en même temps pour rester manoeuvrant et garder un cap !

Gaelounet :
Tu l'as essayé ? Moi pas. Par contre j'avais essayé la version précédente du 500 : une vraie ventouse. Le fait qu'il soit plus long que le 200 augmente surtout la surface mouilée, donc la résistance de friction, prépondérante sur ce genre de kayak. L'allongement diminue la résistance de vague mais marginalement.

Je n’ai pas eu l'occasion de l'essayer non plus. L’augmentation de la traînée induite par l’augmentation de la surface mouillée peut effectivement l’emporter sur les bénéfices apportés par celle de l’allongement. Par contre le fait d’avoir redessiné l’étrave devrait quand même bien améliorer les performances et corriger "l’effet d’essuie-glaces" propre à ce type de bateaux à fond plat.
Hélios 380 et Safari (Gumotex), Raid I 460 (Nautiraid), Holiday 3 (Grabner).
posté le 18 janv. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
BM :
Je voulais dire par-là qu’il me semblait que tu étais plus partisan du pontage que de l’autovidage pour la pratique en mer (hors surf, bien sûr)

Jusqu'à présent j'ai toujours utilisé mon KG sans pontage. Mais le prochain aura un pontage amovible.
BM :
Je pense que peut-être ta position vient du fait que tu navigues plus sur l’océan où la houle est plus longue. Les vagues en méditerranée sont plus hachées et nous avons souvent un clapot qui a la fâcheuse tendance de s’inviter dans le cockpit. J’avoue que personnellement j’ai du mal à écoper et pagayer en même temps pour rester manoeuvrant et garder un cap !

J'ai navigué à peu près autant en Méditerranée qu'ailleurs. Au cours de mes pérégrinations, j'ai rencontré majoritairement des vagues type clapot ou ressac et donc embarqué de l'eau. Comme je pratique la randonnée côtière, je suis rarement plus de deux heures sans pouvoir faire halte et écoper. Il m'est arrivé de temps en temps de terminer une étape avec de l'eau presque jusqu'au nombril mais je n'en suis pas mort.
posté le 18 janv. 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
Pour moi , le côté autovideur est un gros plus.
Il est vrai , et ceux grâce à tous vos commentaires , que je visait le SOLAR 410 , je l'ai vu au salon et c'est vrai qu'il est superbe et il a un excellent rapport qualité prix.
J'avais aussi envisagé le SKS500 mais trop grand , trop lourd et finalement vu la forme pas adapté à des conditions venteuses , c'est vrai ce n'est pas la force des KG!
En mer, dès qu'il il a du clapot (c'est souvent), on embarque de l'eau , alors randonner dans une baignoire ,ce n'est pas mon but.
En fait j'aurais voulu avoir l'avis d'utilisateurs : quelle est sa vitesse , sa solidité , ses qualités, ses défauts constatés (et pas supposés).
Le gros problème c'est que sur le papier tout est beau mais on ne peut que très rarement essayer ,ce qui changerait toute la donne.
posté le 18 janv. 2011

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
yves76 :
Pour moi , le côté autovideur est un gros plus.
Il est vrai , et ceux grâce à tous vos commentaires , que je visait le SOLAR 410 , je l'ai vu au salon et c'est vrai qu'il est superbe et il a un excellent rapport qualité prix.

Le Solar est une bonne affaire mais tu as pu constaté qu'il n'est pas autovideur.

yves76 :
En mer, dès qu'il il a du clapot (c'est souvent), on embarque de l'eau , alors randonner dans une baignoire ,ce n'est pas mon but.

Alors évite d'embarquer dans un bateau ouvert : autovideur ou pas, tu seras copieusement aspergé et tu auras droit au bain de siège.

yves76 :
En fait j'aurais voulu avoir l'avis d'utilisateurs : quelle est sa vitesse , sa solidité , ses qualités, ses défauts constatés (et pas supposés).
Le gros problème c'est que sur le papier tout est beau mais on ne peut que très rarement essayer ,ce qui changerait toute la donne.

steepenwolf a posté un très bon compte rendu de ses sorties en Solar .
En cherchant un peu tu devrais retrouver d'autres discussions sur ce forum ayant trait au Solar. Un autre article intéressant bien qu'un peu ancien se trouve ici.
posté le 18 janv. 2011

yves76
Martinet
(49 messages)
Inscription : 20/01/10

Message privé
Galounet , merci pour les liens.
Je croix que tu m'a définitivement convaincu.:)
(partager)
Remonter