Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Construction bateau en bois d'arbre 8
(partager)
posté le 03 janv. 2011

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
J'ai déjà présenté ce texte dans la rubrique "je me présente", mais à la reflexion beaucoup de passionné de l'eau ont sans doute en favori la rubrique "voyager sur l'eau" et ne consulte que celle-là. C'est pourquoi je me permet de recopier mon texte ici. Meilleurs voeux à tous...

Je suis le contre exemple de beaucoup d'entre vous. Je me défini souvent comme un "sportif vétéran non pratiquant". Et s'il m'arrive de voyager, c'est plus souvent en rêve ou par lectures interposées. Campeur invétéré pendant de longues années, mes dernières aventures n'ont eu lieu que sur votre site, j'y ai descendu la Loire et la Dordogne et retrouvé le Yukon des lectures de mon enfance avec beaucoup de plaisir. Tout cela grace à vous avouez que ce n'est pas si mal.

Blague à part, j'ai trois disques dorsaux écrasés et même si cela limite nettement mon champ d'activité sportive, je n'ai pas renoncé pour autant.
La cinquantaine bien engagée, je peux me considérer comme un bricoleur confirmé. C'est pourquoi j'ai la modeste ambition de construire moi même un "rafiot". Seulement le cahier des charge est corsé. Ce "petit navire" doit d'abord pouvoir être porté à deux, transporté sur le toit de ma voiture (scénic) et pouvoir quand même emporter mon épouse, et ma fille (handicapée mentale de 20 ans) accompagnée de son chien (stheland). Il se doit d'être très stable et il se peut que nous y rajoutions quelques bagages. Mon épouse et moi n'arrivant pas à nous départager il faut aussi que nous puissions ramer à deux. J'ai bien dit ramer et non pas pagayer car mon dos n'acceptera pas d'effort dissymétrique prolongé...L'ambition première c'est donc la construction d'un bâteau (en bois d'arbre), puis de nous entraîner et tester nos limites sur des plan d'eau douce (ceux qui sont plat, pas en pente)...ensuite, peut-être, si ça s'trouve, envisager de descendre avec bivouac une partie d'un cours d'eau calme et navigable tel quel la Marne ou la Saône (encore que j'ai un doute sur les efforts répétitifs au passage aux écluses si celles-ci nous sont interdites)...Rien de bien extraordinaire comme vous voyez, mais après tout d'autres se font le canal du midi en kayak, à chacun l'exploit dont il se sent capable et la distance peut être une difficulté aussi...
J'ai jeté mon dévolu sur un modèle en technique cousu-collé de chez arwen marine. C'est le Skerry que vous pouvez visualiser à l'adresse suivante: http://www.arwenmarine.com/BateauxSkerry.html.
Longueur: 4,58m, largeur: 1,37m, poids: 45kg, charge utile: 225 kg. Je le prendrais sans voile, car si je dessale il me sera impossible de faire remonter ma fille à bord. Nous pensons nous installer comme suit: moi et mes 95 kg au centre, mon épouse 55kg à l'avant (tous les deux tournant le dos au danger), notre fille et son chien 60 kg en tout à l'arrière. Ceci nous laisse théoriquement 15 kg de bagage mais je sais que ce bâteau supporte largement plus. Je pense ajouter une trappe rectangulaire sur l'un des caissons pour un meilleur accés. Un gouvernail peut être ajouté en fonction de la compréhension que notre fille en aura (là c'est pas gagné).
Même s'il est très loin de la planète desKayakistes répondez moi, que pensez vous de ce projet?
posté le 03 janv. 2011

ansrick
Sterne arctique
(210 messages)
Inscription : 14/03/10
Lieu : Val de Marne

Message privé
Ce bateau sera très stable, c'est sûr. En plus il est beau.
Tu peux aussi fabriquer un grand canoe en bois, qui serait moins stable (encore que se soit déjà bien) et tu le chargeras plus facilement sur la voiture. Canoe sur lequel tu pourrais fixer 2 dames de nage et tes rames, de bons fauteuil. Vous tiendriez aussi bien à 3 avec le chien ; mais évidemment vous ne pourriez pas vous déplacer dedans.
posté le 03 janv. 2011

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Le Skerry est un chouette canote, mais je ne pense pas que vous puissiez ramer à deux ensemble. Il faudrait avancer les deux bancs de nage : un peu celui du milieu, afin de laisser assez de place à l'arrière pour ta fille et son chien, et beaucoup celui de proue, afin que tu ne choppes pas de grands coups dans le dos. Mais alors, la largeur de la coque au niveau des dames de nage est trop faible ...
Ramer à tour de rôle serait suffisant, mais il y a le problème de répartition des poids.
Par ailleurs, c'est vraiment dommage de te priver de la possibilité d'utiliser une voile, au moins de temps en temps, surtout que même sans, tu ne seras jamais sur de ne jamais chavirer, ce qui fait qu'il te faut de toutes façons une solution de repêchage ...
Je vais cogiter sur ton cahier des charges, et je suis sur que je ne serai pas le seul !
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 03 janv. 2011

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Merci pour ton intervention.
La difficulté pour ma fille est dans la confiance qu'elle accorde ou pas. S'il y a chavirage, il y a des chances qu'il y ai surprise, et dans ce cas une perte de confiance qui l'empêchera non pas de remonter à bord sur l'instant mais d'accepter de participer à une autre sortie.
Pour ce qui est des dimensions nécessaire à la nage à deux, j'ai communiqué avec Didier (blog à cette adresse: Blog Didier ). Nous avons pu comparer les dimension du Skerry et son Doris avec lequel il a entrepris le tour de Ouessant en solitaire. Il lui arrive aussi de nager à deux sur ce canot (image sur You tube) et l'espace disponible est le même. Pour la voile, j'ai pour habitude de franchir les choses pas à pas...En plus, vue l'utilisation à laquelle je destine le bâteau sera-t-elle bien utile si c'est pour traverser un lac trois fois plus vite et rentrer dans la foulée...Quand à son utilité dans la descente d'une rivière...
posté le 04 janv. 2011

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
j'aurai du m'en douter, l'excitation est de retour et avec elle les insomnies. J'en ai profité pour fouiller mes notes. Dans le post précédent je comparais le Skerry (mon projet) avec le doris d'un certain Didier: l'Abadenn (voir le lien de son blog au post précédent).
Pour valider le sérieux de mes recherches, voilà ce que le comparatif des mesures avaient données (source arwenmarine et Didier).
Longueur: Skerry 4,58 Abadenn 5,65
Largeur max: Skerry 1,37 Abadenn 1,41 (je crois qu'il y a un terme marin plus approprié mais moi je ne suis pas baux)
Poids: Skerry 45 kg Abadenn 100 kg (inutile de parler de tonnage!)
Distance entre nageur (entre-axe des bancs) Skerry 1,17 Abadenn 1,07
Distance banc/Dame de nage 0,30 pour les deux.
La forte différence de poids s'explique par le mode de construction de chacun de ces canots.

Sur le blog de Didier (adresse au post précédent) vous avez sur la droite de la première page différents item sur fond couleur saumon, cliquez dans l'item Catégorie sur le dernier titre: "vidéo Youtube". Là vous trouverez à la date du Vendredi 7 août 2009: titre Houot le Bono une vidéo de nage à deux sur son doris. Il y a aussi à la date du 22 août 2009 plusieur vidéo d'un petit exploit "du Loch à l'Ile de Sein...à la rame.

@mad:
Je suis assez réticent à modifier un bâteau qui fonctionne pour plusieurs raisons.
D'abord, quoique bricoleur averti, je suis trop novice en construction navale (c'est le premier) pour que cela ne comporte pas de risques d'erreur. Ensuite, même si je n'en suis qu'au prémisces, j'ai beaucoup navigué sur la toile et l'impression que j'en retire c'est que souvent les constructeurs amateurs qui se perdent dans des modifications sans fin n'aboutissent pas. Je me vois mal expliquer à ma moitié qu'après tant d'investissement et d'invectives, finalement j'abandonne le tat de bois merdique au fond du garage. Enfin mon inexpérience pourrait m'amener à des changement d'assiette préjudiciable à l'équilibre et l'hydraudinamisme de la coque ce qui ruinerait les efforts consentis.
Je suis aussi conscient que mon choix ne sera jamais qu'un compromis entre tous les critères de mon cahier des charges. Tout comme il convient de savoir à l'avance que ce choix à un coùt, mais que la revente en cas d'erreur sera laborieuse pour ne pas dire impossible. La mise en voile n'est pas dans mes moyens cette année, mais est réalisable ultérieurement. J'en suis actuellement à une estimation, armement compris, de 2 500 euros avec un travail de près de cent heures à effectuer vernis et peinture compris (les temps de sêchage aussi). Voilà, j'espère avoir tout dit. A bientôt j'espère.
Pour ce qui est de l'utilisation j'attend aussi des commentaires et des conseils sur la faisabilité: cannotage sur plan d'eau dans l'est de la France lesquels? L'assurance. L'immatriculation est-elle nécessaire? Un chien même très sage est-il toujours le bien venu? Où mettre à l'eau? Règlements municipaux ou lois éventuels? Arnaques possible? Accès aux écluses? Comment se renseigner? Car là j'ai jamais pratiqué...
posté le 09 févr. 2011

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Mon sujet n'a pas interressé grand monde, un doris est trop éloigné de vos canoés et kayacks habituels. Je vous signale toutefois son évolution. Après une grande introspection avec nous même (silence oblige), nous avons décidé de revoir notre projet à la baisse. Plutôt que le Skerry, nous venons de commander le kit du Doris 12, d'une longueur de 3,66, 1,20 de large avec un tirant d'eau de 0,10m pour un poid de 30 kg. Ce "canote" nous autorisera les promenades que nous espérons sans les difficultés de transport qu'un Skerry de 45 kgs nous promettait. Bien entendu notre prétention à une nage à deux est abandonnée...
Lorsque nous attaquerons la fabrication, je ferais parvenir éventuellement des photos (si ça interresse quelqu'un). Pour nous qui ignorons tout de l'époxy, l'aventure commencera par la fabrication...

A plus et bonnes aventures à tous.
posté le 09 févr. 2011

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
MichMich :
Mon sujet n'a pas intéressé grand monde, un doris est trop éloigné de vos canoës et kayaks habituels.

Et bien tu vois, ce n'est pas tout à fait vrai, puisque j'ai un doris et que surtout je t'avais répondu après avoir bien réfléchi. Mais comme tu faisais les réponses à tes questions, je n'avais pas approfondi. Et je pense que d'autres ont réagi pareil.
Bonne construction du Doris 12, et nous espérons que tu nous feras parvenir des photos au fur et à mesure de ses progrès. Et si tu as des problèmes, je suis sûr qu'il y aura des gens pour te conseiller :) !
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 10 févr. 2011

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Merci Mad. je reconnait que j'ai été trop affirmatif dans ma réponse et que cela n'attire pas le dialogue.
posté le 09 juil. 2011 mis à jour le 09 juil. 2011

Nomade en mer
Etourneau
(81 messages)
Inscription : 26/07/10
Lieu : Namur
Belgique

Message privé
Et pour la réalisation c'est ici
Ni course, ni défi, ni extrême, Mais changer mon mode de vie… dans le respect de la nature et des hommes.Monture et Embarcation: Wheelie IV Traveller + remorque Cyclone, Canoë Nautiraid rando 450 et Windrider 17 :) En route pour Cap Nord, au départ
(partager)
Remonter