Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Philosophie du voyage nature
Sécurité sécurité 2
(partager)
posté le 13 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Aujourd'hui j'ai reçu un mauvais coup de fil. Un de mes amis depuis l'hôpital de Tarbes m'a raconté comment il avait fait une chute d'environ quinze mètres en redescendant de la Brèche de Roland vers Gavarnie mercredi dernier. Résultat des courses : jambe gauche dans le plâtre, fracture ouverte sur la droite, une épaule en kit, bassin amoché et les deux poignets cassés. Comme il était parti seul il est resté d'environ 20h à 12h le lendemain dans sa détresse.
Ça pose un problème. C'est quelqu'un qui connaît bien la montagne depuis plus de vingt ans, c'était d'après lui un endroit pas spécialement engagé mais il reconnaît qu'il était fatigué, la météo pourrie, l'heure un peu tardive si prêt du but et je sais que le poids de son sac ne descend jamais sous les vingt kilos. Alors bien dormir, manger correctement, ne pas vouloir à tout prix péter un chrono et porter moins lourd serait je pense une façon d'éviter ce genre d'accidents.
Enfin il en a pour six mois minimum. Je pense qu'en juin 2011 je vais lui faire subir un stage de survie. A moins que se soit lui !
posté le 17 sept. 2010

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Je crois qu'effectivement, ton ami va passer par des vallées et des cols qui lui sont certainement inconnu pour son rétablissement, cette phase de survie pour revivre lui sera certainement des plus douloureuse, sans compter la rééducation. Dans cette douleur quotidienne, il redecouvrira les petits plaisirs de chaques jours, que de savoir juste marcher est déjà un exploit pour beaucoup, pour lui même.
Je ne sais pas si tu es montagnard, je ne sais pas si tu peux l'accompagner dans cette nouvelle aventure psychologique....je ne sais pas tout court.
La seul que j'ai a te dire, c'est que si tu te crois utile, que si il est prêt a t'avoir a ses côtés..... partagez, partagez, partagez du mieux que vous pouvez. Notre force est là.
Tout le meilleure à vous. ;)
posté le 18 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Erön Riog et merci.
C'est un ami de plus de trente ans alors forcément j'y suis plus sensible. Mais au-delà de sa regrettable expérience c'est la notion de sécurité qui est importante. Il y a toujours eu des accidents de montagne mais beaucoup pourraient être évités en observant quelques règles. Je l'ai joint au téléphone assez longuement hier et il reconnaît qu'il a péché par excès de confiance parce qu'il connaît très bien l'endroit mais que la météo était super pourrie, il était fatigué, il était tard et il avait hâte de se mettre à table.
Les sites de randonnée sont souvent fréquentés par des gens qui débutent et c'est très bien. Mais je trouve qu'il faudrait plus mettre l'accent à propos de la sécurité. La vraie. Les trucs simples comme s'avoir renoncer quand on ne voit plus à 5m par un jour de gros brouillard, ne pas aller jusqu'à l'épuisement, dormir et manger suffisamment etc. et évité de penser qu'avec un téléphone portable et un gps on peut tout se permettre. Mon pote avait bien un portable, évidemment déchargé.
Je ne pratique plus la haute montagne depuis quelques années mais ce que j'ai acquis auprès de savoyards ou de pyrénéens en termes de sécurité est toujours à l'ordre du jour dans le Massif Central ou même en Normandie même si le débat peut sembler différent.
En tous cas tu as raisons, j'ai eu l'impression au téléphone qu'il avait recadré certaines choses. Comme il va devoir s'arrêter quelques mois on va avoir l'occasion d'en parler. On n'est jamais d'accord en matière de randonnée et même quand mon amie lui assure qu'il a tord quand il dit par exemple : "des matelas de randonnée de 120 cm c'est pas sérieux question sécurité…" on pense qu'il va falloir l'accompagner. Lui c'est plutôt la randonnée à l'ancienne mais bardé de trucs hight tech et nous c'est plutôt ultra moderne et sans électronique et je reste persuadé que cette démarche est un gage de sécurité.
(partager)
Remonter