Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
Lidel se met au vert 5
(partager)
posté le 11 sept. 2010 mis à jour le 11 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
En ce moment dans les magasins Lidel il y a des choses qui peuvent intéresser les randonneurs. Comme j'avais besoin de remplacer un poncho je me suis dit "pourquoi pas" Il avait l'air tout à fait bien et je suis ressorti en acheter un deuxième et une lampe frontale.

Pour les ponchos 347g le modèle femme. pas mal de trucs pour l'utiliser comme tarp poncho. Pas encore testé mais ça à l'air de le faire. Le tissus semble être de qualité et la finition plutôt bonne. Pas pesé le modèle homme mais aucun problème avec un sac de 50L. Ça protège jusqu'aux genoux mais je ne mesure que 1,76m. En général ce qu'ils vendent n'est pas de mauvaise qualité. J'ai une veste coupe-vent achetée chez eux et elle rempli très bien ses fonctions pour très peu chère et 72g. Espérons que ces ponchos ne soient pas des saunas. Je ne pense pas, mais bon.

Par contre les frontales, il faut mieux les oubliées, 122g avec les trois piles nécessaires comparé au à peu près 30g d'une Black Diamond Ion 2 ce n'est pas vraiment terrible. En plus, question éclairage, c'est pas génial non plus. Disons qu'on peut lire un bouquin la nuit, certainement faire sa popote dans le noir mais marcher dans l'obscurité… Même la traversée de mon immense appartement de 45 m2 la nuit dernière ne s'est pas faite sans mal !
posté le 11 sept. 2010

Jacques_L
Martinet
(23 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : Vaulx en Velin

Message privé
Dominic :
En ce moment dans les magasins Lidel il y a des choses qui peuvent intéresser les randonneurs. Comme j'avais besoin de remplacer un poncho je me suis dit "pourquoi pas" Il avait l'air tout à fait bien et je suis ressorti en acheter un deuxième et une lampe frontale.

Pour les ponchos 347g le modèle femme. pas mal de trucs pour l'utiliser comme tarp poncho. Pas encore testé mais ça à l'air de le faire. Le tissus semble être de qualité et la finition plutôt bonne. Pas pesé le modèle homme mais aucun problème avec un sac de 50L. Ça protège jusqu'aux genoux mais je ne mesure que 1,76m. En général ce qu'ils vendent n'est pas de mauvaise qualité. J'ai une veste coupe-vent achetée chez eux et elle rempli très bien ses fonctions pour très peu chère et 72g. Espérons que ces ponchos ne soient pas des saunas. Je ne pense pas, mais bon.

Par contre les frontales, il faut mieux les oublier, 122g avec les trois piles nécessaires comparé au à peu près 30g d'une Black Diamond Ion 2 ce n'est pas vraiment terrible. En plus, question éclairage, c'est pas génial non plus. Disons qu'on peut lire un bouquin la nuit, certainement faire sa popote dans le noir mais pas marcher dans l'obscurité… Même la traversée de mon immense appartement de 45 m2 la nuit dernière ne s'est pas faite sans mal !

Un poncho, cela se réimper, ou sur-imperméabilise au silicone...
Les D4 comme les Lidl.
Ceci fait, c'est impeccable, plus rien ne mouille. Le fond de sac à emmener toujours.

Les ponchos-pélerines Lidl années 2009 et 2010 sont intelligemment coupés, avec manches, mais aérés par les fentes entre les velcros.
On y perd que comme bâche à tendre, c'est trop étroit, et qu'on ne peut pas les assembler comme on assemble des ponchos rectangulaires à grosses pressions, comme les BW ou les Miltec.

D'une année sur l'autre, les offres Lidl varient en qualité, tissus, enduction. Dans la livraison de cette année, les housses moto font d'honnêtes "bothy bags" à 10 roros. Celles de l'an passé (à 9 roros) sont inutilisables, par la puanteur qui se dégage de l'enduction interne, bien que laissées des mois à s'aérer sur le balcon. Pas très imper, mais si on en assemble 2 par les coutures intérieures, ça fera un abri de survie voire bivouac d'extrémité, pas idiot du tout. Juste coudre une manche à air.

Les vestes de trek imper-respi sont bien accessoirisées mais lourdes.
Les vestes "soft-shell" ? Bôf ! Très peu accessoirisées, pas de poches fermantes si on prend le capuchon, l'invitation pour la pluie ou la neige. Et les coloris discrets sont bien trop rares.

Les frontales de jeudi dernier semblent à déconseiller, mais une autre année, j'ai eu une toute simple, non orientable, à un seul mode, qui est une de mes meilleures.
Les astrams (astronomes amateurs) ont des frontales bicolores. Ils n'utilisent la lumière blanche que pour tout replier et ranger dans la voiture. Le lumignon rouge pour parfaire les réglages ou changer d'oculaire sans se bousiller la précieuse opsine des bâtonnets. Mais où trouver une frontale bicolore à prix doux ?
Réglé : par les lumignons rouges pour cyclistes de Lidl. Et en plus on a deux dans le carton. Juste que les modes clignotants sont un agacement sans intérêt pour nous.
Les enfants sont la fleur de la vie, et la raison de notre combat. A.C. (1924-1973).
posté le 12 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Oui, tu as raisons, on peut imperméabiliser un tissus avec du silnet ou moins cher encore, un mélange de truc pour joints de salle de bain du genre Rubson délayé avec du withe spirit mais toujours à l'intérieur. C'est comme ça que je fais sur mes deux tarp et l'eau n'est encore jamais passée à travers les coutures.
Le fait que ce soit un peu étroit n'est pas un vrai problème dés lors que l'on a des sursacs très imperméables quitte à ce qu'ils ne soient pas très respirants.
J'ai vraiment hâte d'essayer ça en guise d'abris pour des week-end de deux trois jours. En terme de poids, si ça fonctionne, ce serait bien. Ça fait une solution de couchage à 1,5 kg parfaite en bonnes saisons avec un matelas http://www.auvieuxcampeur.fr/nos-produits/couchage/matelas-mousse/light-plus.html recoupé aux alentours de 120 cm, un sursac http://www.auvieuxcampeur.fr/nos-produits/couchage/sursac-et-abri-de-bivouac/bleau.html (le poids sur ma balance avec son sac de transport, 254g) et un sac de couchage http://www.triplezero.fr/ficheprod.php?p=15&Ll=1280 vraiment très performant qu'il fasse un peu chaud ou un peu froid.
Bien sûr on peut faire encore plus léger, tout aussi confortable, si le terme confort à encore un sens, mais je ne parle que de ce que je possède.
posté le 12 sept. 2010 mis à jour le 12 sept. 2010

Jacques_L
Martinet
(23 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : Vaulx en Velin

Message privé
Dominic :
Oui, tu as raisons, on peut imperméabiliser un tissus avec du silnet ou moins cher encore, un mélange de truc pour joints de salle de bain du genre Rubson délayé avec du withe spirit mais toujours à l'intérieur. C'est comme ça que je fais sur mes deux tarp et l'eau n'est encore jamais passée à travers les coutures.

J'ai toujours siliconé à l'extérieur, côté tissu, et non côté enduction. Du coup l'extérieur n'est plus mouillable du tout.
Inconvénient potentiel : taches blanches de gel désolvanté, partout où j'avais laissé une surépaisseur non essuyée ou "bouchonnée" avec un autre pan du vêtement. Il faut faire très attention à ne laisser trainer aucun excès du sirop de silicone.

Sur un autre site, "Bison" expliquait, à propos de pélerines fines et bon marché de D4, de tissu très comparable :
* imperméabilité = 0,5, mais ça se corrige au silicone,
* respirabilité = 0, mais ça se gère.

Concernant les taches blanches de gel désolvanté, qui gâtent l'aspect, la solution que j'ai fini par trouver est de les graisser à la graisse à chaussures. Pas essayé encore, mais ça devrait marcher aussi, le cirage incolore à chaussures. L'hydrofugation demeure, et pores remplis, le milieu retrouve son homogénéité d'indice de réfraction, les taches deviennent transparentes, juste une peu plus sombres. Ne procéder à ce graissage que quand le chantier est entièrement terminé et bien séché de quatre jours.

Il y a deux ans, on trouvait encore chez D4 de la graisse à coton, style Barbour, mais j'ai épuisé leur stock, et ils n'en font plus. C'est très proche de la graisse à cuir, qu'on trouve encore chez C*sto.

Il faut deux couches de silicone pour rendre imper à suffisance un smock des surplus britanniques, trois couches pour les parkas camouflées de la Bundeswehr. C'est le prix à payer pour conserver cet excellent camouflage steppe, tout en laissant dehors les pires radées. Deux couches pour les hauts et fonds de sacs à dos.
Les enfants sont la fleur de la vie, et la raison de notre combat. A.C. (1924-1973).
posté le 13 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Jacques_L
Je ne parlais que des coutures et comme on m'a appris comme ça et que ça fonctionne bien… Mais c'est vrai que certains fabricants vont jusqu'à enduire le recto et le verso de leurs tissus.
Pour la graisse à coton style Barbour, essayes peut-être les magasins de moto. Il y a trente ans on utilisait presque tous des Barbour et comme c'était très efficace contre la pluie il se peut que ça existe encore donc forcément la graisse. Par contre ça sali pas mal. Je me souviens de certaines qui n'ont pas vraiment appréciées !
posté le 18 sept. 2010

Jacques_L
Martinet
(23 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : Vaulx en Velin

Message privé
Jacques_L :
Il y a deux ans, on trouvait encore chez D4 de la graisse à coton, style Barbour, mais j'ai épuisé leur stock, et ils n'en font plus. C'est très proche de la graisse à cuir, qu'on trouve encore chez C*sto.

J'ai honte d'avoir donné la référence C*sto, quand la même quantité est trois fois moins chère, voire neuf fois moins chère, chez D4, au rayon équitation, marque Foug*nz*.

Pas de retour d'expérience encore. Un peu de patience.

Le cirage incolore testé (Gregor Chemie) est modérément efficace sur les taches de gel désolvanté.
La graisse à cuir Foug*nz* à 4,5 roros les 500 g rend transparentes les pires taches blanches de gel de silicone désolvanté. Et la non-mouillabilité est excellente.
Les enfants sont la fleur de la vie, et la raison de notre combat. A.C. (1924-1973).
(partager)
Remonter