Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
Réchaud à bois mouillé 26
(partager)
posté le 06 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
En attendant de commander le numéro 11 pour faire mon choix, j'ai une petite question concernant les réchauds à bois.
Mon inquiétude se porte surtout sur la météo. Quid des jours glorieux où l'on ne trouve que du bois mouillé ? Est-ce qu'il est possible de l'utiliser sans forcément avoir de réchaud ventilé ou faut-il forcément un modèle ventilé (Sierra, Woodgas, ..)

Merci d'avance de vos lumières !

M
posté le 07 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Mb
Avec un réchaud doubles parois "home made" et du bois un peu humide ça fonctionne. C'est juste un peu ennuyeux à faire démarrer. Et puis, ce n'est peut-être qu'une impression, ça fume plus.
Evidemment un réchaud à bois c'est tentant, ça fonctionne très bien (à peu près comme un bleuet avec une cartouche neuve), c'est léger, économique, écologique etc. Mais ça demande plus de travail et d'attention et ça n'a de réels intérêts que dans des endroits ou se procurer du bois mort n'est jamais un problème. Je vais souvent en Normandie dans les forêts du Domfrontais, là c'est parfait, il n'y a qu'a se baisser pour ramasser du carburant et comme parfois c'est humide en Normandie (!) j'ai pu faire quelques essais avec mon "proto" et du bois pas vraiment sec. Ça fonctionne et pour allumer, le mieux que j'ai trouvé c'est des copeaux de trucs pour les barbecues et des brindilles en petite quantité, puis un peu plus, puis des morceaux plus gros et surtout, tant qu'on a besoin du réchaud ne pas le laisser s'éteindre. Avec du bois bien sec ça ne pose aucun problème. J'ai essayé de chauffer du bois humide dans une popote, je me suis enquiquiné pour pas grand chose !
C'est sûr que c'est moins évident que le gaz, mais c'est tellement plus fun. Comme c'est assez récent pour moi j'emporte encore un réchaud à alcool au cas où mais l'année prochaine…
posté le 07 sept. 2010

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Ca marche en s'employant un peu. Cet été on était en Norvège.
On a fait fonctionner le réchaud à bois à peu près tout le temps. Même un jour où il avait plu 24H d'affilée, tout était trempé.
On a fendu du bois pour récupérer le coeur un peu moins humide et une fois parti, ça a bien marché (c'est mieux avec du résineux fendu en conditions de pluie car la résine entretient bien le feu). Avec un réchaud à bois puissant ça marche mieux, car une fois parti, il fait sécher le bois qu'on ajoute. On avait le Kuenzi qui est plutôt puissant.
Et pourquoi pas ?
posté le 07 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
Hello,

Merci Dominic et Olivier pour vos conseils.

Bon, j'ai commandé le CA n°11 pour me faire une idée, mais je crois que je vais partir sur une réalisation perso pour l'instant. En tout cas, l'avis d'Olivier à l'air pas mal tranché sur le Kuenzi, donc je le note au cas ou mes expérimentations foirent (vu mes qualités de bricoleur, c'est un issue à ne pas exclure...).

Tiens d'ailleurs, qu'est devenu le "Réchaud à bois : Proto 1" ? Ça m'avait l'air assez prometteur non ?

A+

Michel
posté le 07 sept. 2010

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Non non pas tranché sur le Kuenzi, c'est juste celui qu'on avait, et il est plutôt puissant pour un non ventilé, et pour le kayak il est pratique car pliant. Mais il y a aussi d'autres modèles très bien. On fait justement un test réchauds à bois dans le n°22...
Et pourquoi pas ?
posté le 07 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
Sérieux ? Argh... le cliff hanger qui tue ! Je suis bon pour les boites de conserve en attendant l'année prochaine :D

Je reviens sur ton proto, le verdict ?

M
posté le 07 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Mb
Pour mon réchaud je me suis beaucoup inspiré de la réalisation de mad http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=10525 mais à la perceuse, pas au couteau ! Ça fonctionne vraiment très bien. Néanmoins il y a des points négatifs : le support de popote, la chambre de combustion vraiment très petite et surtout la stabilité dés lors qu'on met une popote de 1L dessus (essais en randonnée toujours effectués avec celle du mini Trangia. 850 ml)
Ce qui me fait penser qu'il faudrait trouver une solution pour un réchaud du même genre, toujours doubles parois, moins haut et d'un diamètre plus grand. Une chambre de combustion légèrement plus grande, toujours démontable et une paroi externe incluant le support de popote et un système pour une bonne stabilité. Le tout pour 100g max. C'est pas gagné mais bon !
posté le 08 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
Dominic,

Je suis allé sur le fil en lien, et c'est vraiment impressionnant. C'est devenu une véritable industrie. J'imagine que tu es le domi33 à l'origine du proto, un grand bravo.
J'ai deux questions cependant, et tu pourra surement m'éclairer :
- Quid d'un foyer en alu ? Est-ce que ça n'a jamais été fait pour des raisons de matière première (i.e., pas de boite qui va bien) ou techniques (un foyer en alu ne supporterait pas la chaleur) ?
- Est-ce qu'une version à air pulsé apporterait un plus, ou est-ce qu'une injection d'air mécanique nuirait au système de "post-combustion" naturel ?

Programme de cet AM : les rayons du supermarché avec un mètre ruban et un aimant :D

Merci et a+,

M
posté le 08 sept. 2010 mis à jour le 08 sept. 2010

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
mb :
Dominic,
Je suis allé sur le fil en lien, et c'est vraiment impressionnant. C'est devenu une véritable industrie. J'imagine que tu es le domi33 à l'origine du proto, un grand bravo.
J'ai deux questions cependant, et tu pourra surement m'éclairer :
- Quid d'un foyer en alu ? Est-ce que ça n'a jamais été fait pour des raisons de matière première (i.e., pas de boite qui va bien) ou techniques (un foyer en alu ne supporterait pas la chaleur) ?
- Est-ce qu'une version à air pulsé apporterait un plus, ou est-ce qu'une injection d'air mécanique nuirait au système de "post-combustion" naturel ?

Programme de cet AM : les rayons du supermarché avec un mètre ruban et un aimant :D

Non, domi33 a fait un réchaud à bois avant le RABUS : Réchaud Domi33

Le modèle que j'ai proposé (RABUS) a l'avantage de se construire en quelques minutes avec un simple couteau. Il a d'ailleurs été amélioré par Achille sur le forum de David Manise - voir ce fil : RABUS-amélioré, les améliorations étant surtout les trous en "ailette" à la base de la chambre de combustion et le support de popotte.

La chambre extérieure peut être en alu, mais le foyer non : il fondrait ou se déformerait trop rapidement.

L'air pulsé est un plus pour la facilité d'allumage et la puissance, mais un énorme moins pour le poids, la facilité de combustion, et la nécessité de piles ...

Je pense qu'un RABUS un peu plus bas, mais plus large, serait très bien. Mais le réchaud de Domi33, quoiqu'impossible à fabriquer sans outils, est bien.


Bons bricolages ;) ...
NB : si on s'en sert vraiment en rando, il faut absolument prévoir un sac de transport pour ne pas tout cochonner. J'utilise les petits sacs en toile que les compagnies d'aviation donnent parfois.
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 08 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
Ha oui désolé mad, j'ai mélangé les liens, je parlais efefctivement du fil que tu cites (Domi33).
Ok pour le foyer. Quand à la possibilité de ventiler le truc, on verra. De toutes façons, 10m pour un litre, c'est vraiment pas mal déja. Disons deux fois plus que mon pocket rocket. Et ça laisse le temps de partir à la chasse aux brindilles !
Je vais me pencher sur le RABUS-amélioré aussi. Ça m'irait pas mal : aucune compétence en brico et impatient :P

Merci pour tous vos conseils !

M
posté le 09 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Salut Mb
Désolé, je ne suis pas Domi 33 ! Par contre c'est vrai que son réchaud a l'air vachement abouti. Mais pour moi le réchaud à bois c'est très récent et le modèle de mad à l'avantage d'être simple à réaliser et relativement performant. De plus ce mad est toujours de bon conseil (à part le couteau ! ) et ses arguments concernant l'air pulsé sont imparables. De plus, arrêtons d'utiliser en randonnée des trucs nécessitant de l'électricité ne serait-ce que des piles. Sinon pourquoi pas un réchaud électrique avec panneaux solaires pendant qu'on y est !
Pour revenir au sujet du fil, ça fonctionne même avec du bois humide, gorgé d'eau je ne sais pas, jamais essayé. En guise de parevent, le fond d'une barquette à congélation plié en z et pour le transport, personnellement c'est dans une popote mais une fois de plus, l'idée de mad est excellente, d'abord dans un sac et le tout dans la popote ça évite de devoir la nettoyer avant de cuisiner dedans ou d'y manger. Ce n'est pas un problème d'efforts, c'est juste pour la consommation d'eau !
posté le 29 sept. 2010 mis à jour le 29 sept. 2010

Ollé Ollé
Etourneau
(67 messages)
Inscription : 05/10/08
Lieu : Oloron Ste Marie (64) France

Message privé
mb :
En attendant de commander le numéro 11 pour faire mon choix, j'ai une petite question concernant les réchauds à bois.
Mon inquiétude se porte surtout sur la météo. Quid des jours glorieux où l'on ne trouve que du bois mouillé ? Est-ce qu'il est possible de l'utiliser sans forcément avoir de réchaud ventilé ou faut-il forcément un modèle ventilé (Sierra, Woodgas, ..)

Merci d'avance de vos lumières !

M

pour revenir à une partie de la question, pour allumer un feu tu peux emporter un couple réchaud bois / réchaud alcool (genre P3RS); les jours très humides soit tu utilises le réchaud à alcool, soit tu arroses d'un peu d'alcool les brindilles de ton réchaud à bois pour le faire démarrer (brindilles mortes prélevées sur le tronc d'un arbre, et pas ramassées sur le sol mouillé)

Pour allumer, il y a aussi l'amadou bien sur, en plus de l'alcool ou séparément, le coeur du champignon doit rester sec (cf /voyage/viewtopic.php?id=390)

enfin tu peux utiliser un peu de gel Hydro-alcoolique, tres bon combustible, qui sert de toute façon aussi (ou surtout) à désinfecter les mains quand tu ne peux les laver au savon
[modif : orthographe]
"La terre nous en apprend plus sur nous que tous les livres. Parce qu’elle nous résiste. L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle." Antoine de Saint-Exupéry
posté le 29 sept. 2010

mb
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/09/10
Lieu : Rhône

Message privé
Merci à tous pour vos conseils !

J'ai donc fabriqué un "domi33". Ca marche plustôt pas mal, même si les temps ne sont pas optimums : 15 minutes environ pour 1L.

J'ai utilisé une grille de ventilateur PC pour le fond du foyer. Je pense que l'idée est bonne, mais elle j'ai l'impression qu'elle est trop haute : les flammes s'étouffent parfois, et reprennent quand je soulève la popote. Mais bon, pour 2€ d'investissement et 64g, c'est un bon début !

Le réchaud rentre largement dans un pasta pot 1L de chez ArkLight, il reste même de la place pour y caser un allume feu, genre coton+vaseline, esbit, ... et mettre une petite réserve de bois.

Merci urbanlog pour les astuces. J'ai déja essayé le gel hydro alcoolique, mais je trouve que ce n'est pas top : la durée de combustion est vraiment très faible (ça dépend probablement de la marque).

Voila quelques photos, en attendant un test grandeur nature à la toussaint.
posté le 29 sept. 2010

tosca
Etourneau
(97 messages)
Inscription : 07/11/08
Lieu : Cévennes

Message privé
urbanlog :
pour revenir à une partie de la question, pour allumer un feu tu peux emporter un couple réchaud bois / réchaud alcool (genre P3RS); les jours très humides soit tu utilises le réchaud à alcool, soit tu arroses d'un peu d'alcool les brindilles de ton réchaud à bois pour le faire démarrer (brindilles mortes prélevées sur le tronc d'un arbre, et pas ramassées sur le sol mouillé)

Pour allumer, il y a aussi l'amadou bien sur, en plus de l'alcool ou séparément, le coeur du champignon doit rester sec (cf /voyage/viewtopic.php?id=390)

enfin tu peux utiliser un peu de gel Hydro-alcoolique, tres bon combustible, qui sert de toute façon aussi (ou surtout) à désinfecter les mains quand tu ne peux les laver au savon
[modif : orthographe]

Autre piste, que j'ai utilisée à de nombreuses reprises au Québec, en toutes saisons (en traîneau à chiens l'hiver, comme en canoë l'été) : la bougie. Ca a entre autres comme avantages de ne pas fuire ou couler, de ne pas p ... arfumer, la flamme est plus durable que celle d'un briquet ou d'une allumette, la cire facilite l'allumage des combustibles humides, etc.
Là-bas j'utilisais des bougies standard "de ménage".
En rando, j'ai toujours quelques petites bougies d'anniversaire avec un mini-briquet dans la trousse de secours.
Photographe en Cévennes : ma galerie photos Cévennes Plurielles : parcourez les Cévennes à ma façon
posté le 29 sept. 2010 mis à jour le 29 sept. 2010

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Pour allumer un réchaud récalcitrant, une boulette de PQ imbibé d'huile sous le foyer :D !
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 29 sept. 2010

Ollé Ollé
Etourneau
(67 messages)
Inscription : 05/10/08
Lieu : Oloron Ste Marie (64) France

Message privé
mad :
Pour allumer un réchaud récalcitrant, une boulette de PQ imbibé d'huile sous le foyer :D !

je suis bête :p, j'utilisais le PQ à tout autre chose :D
merci l'erreur sera réparée lors du grand départ de printemps ;)
"La terre nous en apprend plus sur nous que tous les livres. Parce qu’elle nous résiste. L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle." Antoine de Saint-Exupéry
posté le 29 sept. 2010

tosca
Etourneau
(97 messages)
Inscription : 07/11/08
Lieu : Cévennes

Message privé
Le PQ n'est pas trop un problème :D
l'huile, par contre, ça n'est pas le genre de choses que je trimballe dans un sac à dos !
Photographe en Cévennes : ma galerie photos Cévennes Plurielles : parcourez les Cévennes à ma façon
posté le 29 sept. 2010

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
tosca :
Le PQ n'est pas trop un problème :D
l'huile, par contre, ça n'est pas le genre de choses que je trimballe dans un sac à dos !

urbanlog :
mad :
Pour allumer un réchaud récalcitrant, une boulette de PQ imbibé d'huile sous le foyer :D !

je suis bête :p, j'utilisais le PQ à tout autre chose :D
merci l'erreur sera réparée lors du grand départ de printemps ;)

Pour le PQ, moi aussi, il m'arrive de m'en servir pour autre chose (me moucher, arrêter une hémorragie, etc.).
Quant à l'huile (d'olive), c'est vraiment un élément de cuisine MUL - en particulier avec le gari, et même les pâtes ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 30 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
mad :
…il m'arrive de m'en servir pour autre chose (me moucher, arrêter une hémorragie, etc.).
...

Décidément Mad, tu est le roi du "guérit tout" Ça c'est bien ! Celui des réchauds aussi, ça c'est mieux !
posté le 30 sept. 2010

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
si vous cherchez un autre allume feu, sortez accompagné d'une femme et elle aura surement du coton à démaquiller, c'est aussi très efficace.
Le coton Hydrophile marche aussi très bien, c'est compressible, léger .

En dehors du site de kuenzy comment peux t-on acheter ce modéle de réchaud à bois, je désire compléter ma kelly kettle par un autre réchaud.
posté le 30 sept. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
Soyons clairs, c'est pour dire une connerie ! C'est vrai qu'une femme en randonnée ça a du bon mais parfois c'est lourd ; surtout si elle transporte son beauty case et que c'est nous qui portons. C'est pour ça que je trouve qu'il est bon de les mener à la baguette. Ça me rappelle une amie qui pour cinq jours dans les Pyrénées avait emporté de quoi se maquiller durant un an. Un endroit où il n'y avait personne à séduire à part moi. Mais c'était déjà fait.
Plus sérieusement, pour allumer le feu dans un réchaud à bois mouillés le truc pour barbecue ça fonctionne vraiment très bien. Les plaquettes de Esbit aussi j'imagine mais on en trouve nul-part. Par contre je ne suis jamais arrivé à faire démarrer mon Rabus avec un Coton-Tige et de l'huile d'olive et pourtant il paraît que c'est possible.

Ps : Je m'excuse profondément auprès de la gent-féminine. Ce n'est que vraiment pour raconter des bêtises. On vous aime comme vous êtes et à 3000m on a d'autres chats à fouetter. Alors le maquillage…
posté le 01 oct. 2010

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Dominic :
... Par contre je ne suis jamais arrivé à faire démarrer mon Rabus avec un Coton-Tige et de l'huile d'olive et pourtant il paraît que c'est possible…

Hé, je n'ai jamais parlé d'un coton-tige, mais d'un morceau de PQ imbibé d'huile - pas forcément d'olive d'ailleurs, quoique ce soit ce que j'utilise ;) ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 01 oct. 2010

Bixente
Milan noir
(350 messages)
Inscription : 08/05/08
Lieu : Hasparren (64)

Message privé
mb :
Quid des jours glorieux où l'on ne trouve que du bois mouillé ?

Je m'étonne un peu que ceux qui t'ont répondu n'aient pas apporté cette réponse, mais outre les conifères qui peuvent produire une réaction exothermique même mouillés, il y a également l'écorce de bouleau, utilisé depuis des lustres pour allumer les feux.
Comme le Bouleau est une plante pionnière, on peut trouver des boulaies un peu partout en Europe et ailleurs. En plus c'est une famille de plantes que l'on peut facilement reconnaitre, sans avoir son Delachaux&NIestlé dans le sac.

Bonnes balades

Ps: même si je ne suis pas favorable à prélever les écorces sur le vivant, cela peut néanmoins sauver des vies (humaines) s'il n'y a pas trop d'écorces disponible sans toucher au cambium (de l'arbre).
Bixente
posté le 01 oct. 2010

Dominic
Martinet
(41 messages)
Inscription : 18/12/09

Message privé
mad :
Dominic :
... Par contre je ne suis jamais arrivé à faire démarrer mon Rabus avec un Coton-Tige et de l'huile d'olive et pourtant il paraît que c'est possible…

Hé, je n'ai jamais parlé d'un coton-tige, mais d'un morceau de PQ imbibé d'huile - pas forcément d'olive d'ailleurs, quoique ce soit ce que j'utilise ;) ...

Hé, t'es pas visé du tout. C'est juste qu'il y a des gens qui disent que c'est possible. Mais dès demain j'essaye avec du PQ. Déjà que tu donnes les plans presque parfaits d'un réchaud génial, après c'est vrai que parfois c'est plus difficile à allumer qu'un Stormy ou un Primus Express mais ça fonctionne tellement bien que je me suis même dit que quand le mien sera au top, j'en fabrique un deuxième. Il sera un peu plus lourd à cause de la peinture mais estampillé "Rabus from Mad" "Designed by Louis" et je te l'envoi. Un vrai collector. Va donc savoir, si on en fabrique quelques dizaines ? J'ai un copain encore ferronnier en Normandie. Presque sûr qu'il aimerait, ça le changerait des portails. Pour l'instant je bute sur la stabilité et le support de popote mais dans ma cuisine, avec 18° environ et de l'eau à 12, un demi litre d'eau bouille en un peu moins de 10 mn. Certains diront que c'est lent mais en randonnée je ne suis jamais pressé. Faut que j'essaye en mouillant le bois. J'y retourne immédiatement !
posté le 01 oct. 2010 mis à jour le 01 oct. 2010

tosca
Etourneau
(97 messages)
Inscription : 07/11/08
Lieu : Cévennes

Message privé
Bixente :
... il y a également l'écorce de bouleau, utilisé depuis des lustres pour allumer les feux.
Comme le Bouleau est une plante pionnière, on peut trouver des boulaies un peu partout en Europe et ailleurs.

Au Québec, effectivement, on utilisait systématiquement de l'écorce de bouleau pour démarrer le feu ; elle se détachait très facilement en grands copeaux.
Mais je n'ai jamais retrouvé l'équivalent par ici : l'écorce de "nos" bouleaux (espèce différente ?) ne paraît pas "venir" comme ça.

En Finlande, on avait plutôt pour habitude de détailler un gros morceau de bois au couteau en "allumettes" ; en plus, passée la périphérie, on trouvait généralement du bois presque sec.
Voir sur cette photo, par exemple.
Photographe en Cévennes : ma galerie photos Cévennes Plurielles : parcourez les Cévennes à ma façon
posté le 31 déc. 2010 mis à jour le 31 déc. 2010

Camaro
Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 31/12/10

Message privé
En voyage, on n'est jamais sûr du combustible d'allumage que l'on va pouvoir trouver (écorce de bouleau, bois gras, amadou, etc).
Alors j'utilise un truc qui m'a été donné par un randonneur : un taille-crayon.
Un simple taille-crayon en alu, avec deux diamètres différents. C'est léger et solide.
Il suffit de prendre une petite branche de bois mort, plus ou moins droite, même fortement mouillée par la pluie.
J'utilise le taille-crayon pour faire des copeaux (les plus longs possibles) que je récupère dans un petit sachet.
Ceci permet d'accéder au coeur de la branchette, qui lui est bien sec.
Ca s'allume très bien au briquet et ça brûle assez longtemps pour allumer les brindilles que l'on pose dessus.
posté le 01 janv. 2011

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Pas idiot :)
Et pourquoi pas ?
(partager)
Remonter