Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Canoe bivouac en région Centre 13
(partager)
posté le 19 août 2010

Outdoorsman
Martinet
(17 messages)
Inscription : 02/06/10
Lieu : Prélenfrey - Isère

Message privé
Cet été j'ai fait 3 sorties de 2 jours en canoë dans le Berry (36 et 86). C'est plus de la ballade tranquille que de l'extrême mais le coin est très sauvage. Ces parcours peuvent être réalisés avec des enfants avec les précautions d'usage. Je vous fais un petit compte rendu pour vous donner des idées de sortie.

1/ Anglin et Gartempe : de Concremier à Vicq sur Gartempe. Environ 25km

L'anglin est une rivière très sauvage. Elle est étroite (20m) et ses rives sont bordées d'arbres ou de prairies. On a très vite une impression de dépaysement et d'isolement.
Fin juillet, la rivière manquait un peu d'eau. Il a fallu descendre du canoë à maintes reprises pour passer les "maigres" heureusement courts. Quelques petits barrages sont aussi à franchir, à pieds.
La rivière est parfois encombrées de nénuphars ce qui ajoute au caractère sauvage mais ne facilite pas la progression.
Nous avons bivouaqué à Mérigny qui se trouve à mi-chemin du parcours. De nombreuses zones de bivouac se présente tout au long du parcours.
En 2 jours, nous n'avons rencontré personne sur la rivière.

2/ Gartempe et Creuse : d'Antigny à Lésigny. Environ 50km

La Gartempe ressemble beaucoup à l'Anglin par son coté sauvage bien qu'elle soit un peu plus large. Il y a aussi plus d'eau, donc pas de maigre et un peu plus de courant. Là encore de petits barrages à franchir mais qui sont quasiment tous équipés de rampe à canoë. Ces rampes devront toutefois être prises avec précaution : mal entretenues, elles sont parfois encombrées de rochers et de déchets divers (parpaing, morceaux de métal). Il faudra donc systématiquement repérer le passage, à pieds, avant de s'y engager. Ne pas oublier de regarder la réception pour voir s'il n'y a pas un gros caillou ou un retour de courant traitre.

Sur l'une de ces rampes, nous avons chaviré. Elle était cassé dans sa partie basse et l'eau, au lieu d'aller tout droit, se déversait par le coté. Nous n'avons pas réussi à redresser le canoë et avons fait un tonneau. Bien que nous ayons prévu cette éventualité, nous avons fait preuve de négligence : nos sandales que nous avions posées au fond du canoë n'était pas arrimées et ont été éjectées du bateau. Elles ont coulé et on ne les a jamais retrouvées. Cet incident est l'occasion de rappeler que, même sur un rivière tranquille, il faut partir du principe que l'on va chavirer; tout doit être arrimé dans le bateau, le gilet porté en permanence. Autre leçon : avoir du matériel qui flotte. Il est emporté par le courant mais on a de forte chance de le retrouver plus loin alors qui si le fond est vaseux, c'est perdu. Je pense aux chaussures (les sabots de type Croc me paraissent maintenant l'idéal), aux lunettes (penser à mettre un bandeau flottant), les pagaies, etc...
Pour l'anecdote, j'avais dans la poche de mon gilet mon Samsung B2100, il a parfaitement supporté le bain forcé.

La Creuse est beaucoup plus large et parfois un peu monotone après la Roche Posay. Étonnamment, elle se rétrécie un peu plus et redevient plus sympa.
Comme pour l'Anglin, les zones de bivouac ne manquent pas et on pourra même se ravitailler dans les villages traversés.
Là encore, nous étions les seuls sur l'eau tout au long du parcours.

3/ Indre : de Buzançais à Chatillon sur Indre. Environ 30km

C'est la plus sauvage des trois rivières décrites ici : très étroite et très tortueuse, il faut s'attendre à tous sur cette rivière très peu parcourue. Les maigres où il faut descendre du bateau sont nombreux mais c'est surtout les arbres barrant complétement la rivière qui sont le plus gênants : là, c'est opération démerde ! Tantôt on fait un portage par la rive quand elle n'est pas trop embroussaillée, tantôt on passe par dessus l'arbre dont il aura fallu couper quelques branches à la scie pour s'ouvrir un passage. Du vrai 4*4 quoi.
Évidemment, on était les seuls à naviguer. Coté bivouac, pas de problème, les coins ne manquent pas.

Quelques généralités :

- il y a de nombreux pêcheurs sur les rives de ces rivières et il est important de partager l'espace en bonne intelligence. Se signaler avant d'arriver sur eux, passer derrière eux quand ils sont dans la rivière, parfois savoir attendre quelques instant avant de passer.
- on va vu beaucoup d'oiseaux tout au long de ces parcours dont parmi les plus remarquables : guêpiers d'Europe, hérons cendrés, pourprés et bihoreaux, martins pêcheurs, milans noirs, chevaliers guignettes et culblanc, lotiots, ...
- pour le bivouac, choisir des coins hors rives aménagées et ne pas laisser de traces (on a pas fait de feu).
On trouve aussi des campings le long de ces parcours.

Coté matos :

- Canoë gonflable GUMOTEX Scoot avec gonfleur et kit de réparation embarqués
- gilet d'aide à la flotabilté
- lunettes de soleil, crème solaire, chapeau, lotion anti-moustiques
- petite pharmacie
- pour le bivouac : tarp D4, tapis de sol en mousse, sac de couchage
- nourriture : que du froid. On a pas pris de réchaud donc pas de couvert ni popote
- eau : 3 litres par jour et par personne conditionnés en bidons de 5 litres
- outils coupants : scie pliante, SAK et lame fixe
posté le 19 août 2010

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
bonjour

Le sujet m'intéresse;
la région centre est dans mes projet futur, notamment la Gartempe de Chateauponsac (où plus haut si c'est possible) jusqu'à la Creuse où plus bas la Vienne qui elle aussi est dans mes projets, ainsi que la Creuse.
Je suis donc preneur de toutes les infos sur ces cours d'eaux, et en particulier sur les possibilités de navigation au plus près de leur source.
Merci pour les infos.
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 20 août 2010

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

J'ai pratiqué plusieurs fois chacune de ces rivières , toujours en avril-mai et en club (sauf une fois la Creuse en Juillet , mais le niveau souvent bas oblige à porter entre les cailloux)
Avec souvent un bon niveau d'eau au printemps , ce sont des rivières plutôt rapides et techniques :à déconseiller formellement par trop fort niveau à la limite de la crue !
Pour notre groupe , la reconnaissance s'effectuait en kayak par un membre très expérimenté et connaissant bien la rivière car la rive est souvent très végétalisée (et en propriété privée). Avec un bon niveau , le gonfalble ne me parait pas idéal dans les drossages.

Sur la Gartempe, par un bon niveau dans le goulet de Bessines , il y a un train de vagues de 1 m sur 300 m ! Le gonflable serait ici mieux adapté que le 158 avec laquel j'ai réussi à passer en solo !
Tout ceci pour bien préciser que chaque rivière , surtout les plus petites , est complètement transformée suivant le niveau d'eau. Se renseigner pour ces rivières au club de Le Blanc.

Bonnes descentes de fin de saison .... jusqu'à octobre!

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 22 août 2010

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Merci Claude pour ta réponse, peux tu m'en dire un peu plus, d'où à où as tu navigué ces rivières , y a t'il des barrages infran?
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 22 août 2010

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,
Je n'ai pas le souvenir précis des sections ou j'ai navigué , il faudrait que je pose la question au membre du club de l'époque. Je n'ai jamais rencontré d'infran , j'ai tout de même percé le Old town DISCOVERY 158 dans un passage de roue de moulin de l'Anglin (fer à béton !) Réparation d'urgence avec de la pâte à mâcher de marque connue , puis avec de la résine souple ensuite. Ces petites rivières sont très excitantes à descendre , mais les portions intéressantes ne sont pas très longues : 3 jours environ par rivière.
Les parcours sont sur les dépliants du club du Blanc.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 17 juin 2011

JM44
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 21/11/07
Lieu : 86170 Neuville de Poitou

Message privé
Je me permets de relancer cette discussion car habitant la Vienne, il est certain que les rivières environnantes se prêtent tout à fait à la rand'eau (j'adore ce terme ;) ).
Si je concrétise mon achat de canoé, je ne manquerais pas de vous faire partager mes sorties ;)
posté le 24 juin 2015

Vinceletrèsgrand
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 24/06/15
Lieu : Isère - Saint Pierre d'Allevar

Message privé
Bonjour,

en tant qu'ancien membre du club de canoë kayak de la ville de Le Blanc, j'ai une assez bonne connaissance des parcours rivières autour du club, Creuse, Anglin, Gartempe, Claise...

Si vous avez besoin d'infos, n'hésitez pas.
posté le 25 juil. 2015

surlarivière
Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
:) je pratique déjà la rand'eau sur le cher
je cherchais à partager avec un coéquipier(e)
j'ai un sevylor colorado depuis 2007
j'ai fait mon premier randeau 3 jour cette année avec mon chien mais parfois deux bras pour franchir certain obstacles ne serait pas du lux
le cher est tranquille en cette saison mais pas toujours assez de fond ce qui ne nous décourage pas au contraire nous aimons prendre tout notre temps ....
http://surlariviere.skyrock.com/
posté le 25 juil. 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

J'ai lu le compte-rendu sur f.... , j'ai bien aimé le style (en plus c'est un parcours que j'ai déjà pratiqué)
Je n' habite pas loin du Cher , je le descend assez souvent en canoë , j'y pratique la photo avec les oiseaux comme sujet principal.
Je suis disponible jusqu'à mardi 28 , j'aime bien la portion à partir de Villefranche sur Cher jusqu'à Seigy , il y a encore assez d'eau car cette rivière se fraye un lit moins large lorsque le débit se réduit.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 25 juil. 2015

surlarivière
Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
bonjour Claude

perso je me décide en fonction de la météo c'est elle qui fait la loi

je n'ai pas fait apres villeneuve sur cher mais avant (sauf deux passage entre quincy et preuilly et vers st thorette)
j'ai fait également vers Châtre sur cher (moins sympa trop grand )

j'adore les oiseaux et d'ailleurs ce fût ma première motivation de pouvoir les observer quand personne ne vient nous embêter bon parfois avec ma miss c'est pas toujours simple mais une fois qu'elle a nagé un bon moment elle s'installe pour la sieste dans le canoé

quand tu parles d'avoir lu le compte rendu parles tu de mon blog?
http://surlariviere.skyrock.com/
posté le 25 juil. 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
En amont de Châtres , c'est le seul endroit ou il y a un barrage dans notre région , je n'embarque qu'après ce barrage.
J'aime bien la région de Ste Thorette , c'est mon pays d'origine : en 1954 je me baignais déjà sur la plage juste avant le pont.
C'est bien sur le blog que j'ai lu les récits de navigation. Je n'ai pas de blog , je transfert pas mal de photos sur mon espace ACDSee.
Moi aussi je regarde la météo : pas de pluie , pas trop de vent (que je préfère à l'est).
Pour la photo d'oiseaux , j'ai équipé mon canoë avec un petit moteur électrique qui me permet une approche silencieuse sans le mouvement de pagaie. Dernièrement , j'ai même réussi à bien approcher et photographier un martin pêcheur tout en descendant. A Seigy et probablement à Selles sur Cher , il y a même des guêpiers.
A une prochaine sur cette rivière.
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 25 juil. 2015 mis à jour le 25 juil. 2015

surlarivière
Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
pas simple de trouver un coéquipier

les motivations ne sont pas toujours les mêmes
et en plus pas facile de faire confiance sans connaitre ....mais bon je trouverai bien un moyen
c'est pas la première fois que navigue seule et j'aime bien aussi être seule
alors je déchargerai pour franchir les barrages parce que il y en a quelques uns tout de même sur mon parcours ....et parfois de bon dénivelé (10 mètres)
je prefère les franchir quand le niveau est bas !!! ;)
j'ai vu pleins d'oiseaux le troisième jour de mon test
et un que je n'ai pas su identifié (style j'ai cru au chevalier sylvestre mais il volait trop haut à la cime des arbres et il a une forme en vole qui fait penser à un " ange "mais marron avec une ligne blanche longitudinale sur l’extrémité de la" queue " bon je cherche
nous avons croisé des milans des buses (un aigle pêcheur peut être pas facile à contre jour pas sûr )
le sens du vent et un ennemi ou bien un allié pour les observer reste que la tombée de la nuit c'est top
mais c'est incompatible avec l'instalation du bivouac (me prend trop de temps 2 heures)
http://surlariviere.skyrock.com/
posté le 26 juil. 2015

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

surlarivière :

pas facile de faire confiance sans connaitre


Pour connaitre il faut commencer par faire connaissance ...

J'ai eu une fois la peur de ma vie en canoë.
Du côté de Villeneuve sur Cher je me suis retrouvé bien involontairement à surprendre une adepte du bronzage alors que j'avais pas mal de difficultés à naviguer entre les rochers avec peu d'eau et mon canoë surchargé. La plagiste solitaire s'est revêtue en précipitamment ce qui a provoqué une réaction agressive de son énorme bouledogue qui est venu m'attaquer ... Je n'avais que ma pagaie pour me défendre , j'en avais surtout besoin pour m'échapper de cette situation dangereuse car la maîtresse ne parvenait pas à rappeler son molosse : le danger n'est pas souvent là ou on l'imagine...

Seul je ne bivouaque pas sur le Cher , il y a assez de campings en bordure de rivière pour assurer une bonne douche après l'effort et une nuit tranquille.

Le franchissement d'un barrage en solo demande quelques précautions , en dehors d'un franchissement en canoë que je ne commenterais pas , il faut être attentif à tout ce qui peut gâcher la descente (une cheville tordue dans les rochers par exemple).
J'arrête là des conseils qui sont généralement très peu suivis , dernièrement j'indiquais que je n'étais pas du tout adepte de la nourriture lyophilisée ni de l'eau de Loire filtrée et traitée , le randonneur a changé d'avis seulement en cours de route ...

Bonne randonnée en solo , pour les oiseaux du Cher je n'ai pas réussi à insérer mon lien pour les visionner sur ce forum.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 26 juil. 2015

surlarivière
Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
AH oui !! le bouledogue n'a pas apprécié d'être surpris j'imagine
c'est sur que sans mon chien je ne le ferai pas seule et effectivement il y a des camping faut il encore bien gerer son temps c'est pas mon point fort ce type de logistique
mais j'y avais pensé mais peut être pas tout les soirs sur que une bonne douche bien chaude cela s'apprécie!! je ne pratique pas le naturisme ...euh trop pudique pour cela :8
et j'ai déjà pensé que si je me tordais la cheville ....(j'ai une pharmacie et ancienne gym ce ne serait pas la première fois mais cela stopperai net " l'aventure " )

j'ai rien contre les conseils temps qu'il ne me prive pas du plaisir de découvrir (je ne veux pas savoir à l'avance ce qui m'attends)

j'ai hate de voir tes photos mon appareil est vraiment rudimentaire mais cela me permet de faire des petits reportages et de me souvenir...
parfois de passage ou d’anecdote


je n'ai toujours pas fini mon dernier compte rendu :(
j'ai envie de poursuivre cet été j'attends un passage pluvieux ou de l'orage (chouette c'est maintenant) puis une accalmie je regarde les températures jamais en dessous de 24 degres (faut pouvoir sécher un peu le soir )
(pour qu'il y ait un peu d'eau (30 cm suffise ) et il me faut une astuce pour débarquer mon materiel vite sans tout perdre !! et surtout le faire avant que ce soit trop tard! (et prendre la décision au bon moment c'est à dire ....avant l'avarie!!


c'est plus facile à prendre comme décision quand on remonte le courant en premier puis qu' on le redescend que lorsqu'on ne peut plus anticiper ....

je n'ai rien contre se rencontrer Claude ton experience me semble riche en enseignement
c'est vrai que fifille sur l'eau est plus réactive ( pas l'habitude de voir des pipède là! ....mais je l'attache en longe au bateau si je peux anticiper )

c'est à dire pas de mecs cachés....) .....hein les mecs je rencontre plus d'hommes que de femme sur l'eau des pêcheurs la plus part du temps j'évite le Dimanche aussi trop ....de monde
et le mois aout c'est pas le mieux non plus mais au moins on peut demander son chemin!! :D ou se faire inviter à l'apéro!!

j'aurai peut être du l'appeler Awax ma miss un vrai radar .....sur patte et ses sens sont encore plus aiguisées la nuit
de fait je dors tranquille..........

mais je peux comprendre ta frousse j'imagine le stress générale en plus .....ça n'a pas du aider
(ça me fait rire mais sur le coup j'imagine bien que non remarque cela aurait pu faire sketch à la benihill....)
http://surlariviere.skyrock.com/
(partager)
Remonter