Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Stabilite/securite d'un kayak pliant 9
(partager)
posté le 06 janv. 2010

yann_in_tokyo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/01/10

Message privé
Bonjour a tous,
Je suis en train d'envisager l'achat d'un kayak de mer pliant pour des navigations de plusieurs jours/petites expes cotieres en mer temperee/froide (hokkaido, nord pacifique).
Mon choix actuel se porterait plutot vers la marque Weyland pour des raisons de budget.
Je ne suis pas encore decide sur le modele : monoplace (harpoon 1) ou biplace (amazon 2).
Question a ceux d'entre vous qui auraient essaye les 2 : y-a-t-il une difference sensible en terme de stabilite/possibilite de se retourner entre le modele monplace et le modele biplace ?
et d'une maniere generale, dans le cadre d'une navigation cotiere (cote rocheuse type bretagne nord), a partir de quelle condition de mer (houle 1m, 2m... etc...) considerez vous que ce type de kayak devient dangereux en terme de possibilite de chavirage ?
Merci beaucoup de vos avis, et merci a tous ceux qui ont deja poste enormement d'infos super utiles sur ce forum.
Yann
posté le 06 janv. 2010

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
Bonjour,
de réputation les weyland sont de bons kayaks, mais une question me taraude l'esprit : As tu déjà fait du kayak ?
Sinon peux tu mettre une partie de ton budget dans une cotisation à un club de kayak japonais et découvrir ainsi les techniques de base.
Pour répondre à ta questions, en bretagne une houle de 3m peut être sympa si elle est longue, régulière et non déferlante, par contre passer un cap avec des vagues croisées de 60cm peut être très dangereux.
une vague de 10 cm peut être chavirante si tu te penche du mauvais coté au mauvais moment, c'est l'avantage de l'expérience.
posté le 06 janv. 2010

yann_in_tokyo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/01/10

Message privé
Philou, merci de ta reponse.
Pour repondre a ta question et mettre fin a ton taraudage : oui j'ai fait pas mal de kayak de riviere, et un peu de kayak de mer sur un petit kayak en fibre tres leger et sur lequel il suffisait effectivement de se gratter l'oreille au mauvais moment pour se retrouver la tete en bas ;) mais rien de grave, c'etait dans une mer a 25C et avec un kayak pour lequel il etait tres facile d'esquimauter.
Par contre jamais fait d'expe dans des coins un peu perdus et dans des mers froides, et je ne me rends pas compte de la difficulte a remettre d'aplomb un kayak de 5m et qq avec 50kg de matos a bord, d'ou ma question.
Concernant les conditions de mer, il ne m'a pas echappe non plus qu'une deferlante de 50cm est plus difficile a negocier qu'une houle lonque de 3m, la question que je me pose est la suivante : sachant que je prevois de partir pour un raid de 3jours/100km autour d'un cap par exemple, et que la meteo, en tout cas au japon, va me donner comme indications le vent et la houle au large, a partir de quelle hauteur de houle je vais considerer que les aterrissages/passages de zones en courant croise, etc... vont devenir dangereux a negocier dans une config generale de cote rocheuse.
Question peut-etre trop theorique, evidemment tout ca depend d'autres facteurs, etc, etc...
Et puis si tu connais un bon club de kayak sur Tokyo, n'hesite pas a me passer les coordonnees !
Arigatou
posté le 06 janv. 2010

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
Bonjour Yann,
désolé d'avoir été un peu "cru" mais ta question me donnait l'impression d'un débutant néophyte qui débutait.
Je suis maintenant rassuré (et d'autres que moi d'ailleurs) sur ton niveau. Du coup je ne sais quoi te répondre sinon qu'en k2 celui qui est devant en prends plein la figure sur une vague un peu haute.
Quant à trouver un club de kayak sur tokyo,je pense que tu es mieux placé pour les trouver,mais cela doit exister car il y a des vidéos sur internet.
Bonne recherche et surtout bonne navigation.
posté le 06 janv. 2010

yann_in_tokyo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/01/10

Message privé
Merci Philou, je pense que ma question initiale etait tout simplement mal formulee, mais je ne suis clairement pas un grand kayakiste non plus, surtout de mer !
Je reprends donc la question : pour une utilisation SOLO sur des raids de qq jours, y-a-t-il une difference significative en terme de stabilite entre un kayak mono type Weyland Harpoon par rapport a un kayak biplace type Amazon 2 utilise en solo ? Etant entendu qu'un kayak biplace permettera d'embarquer a l'occasion une deuxieme personne, mais va peser 10kgs de plus et sera donc plus complique a transporter a terre/mettre a l'eau, etc quand je serai seul...
Si toi ou d'autres ont eu l'experience des 2 bateaux, ca m'interesserai bcp d'avoir votre opinion car il me parait important de minimiser les risques de dessalage dans un raid solo dans des eaux un peu froides...
Bonne navigation a toi aussi.
posté le 06 janv. 2010

e20100
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 10/12/09

Message privé
bonne stabilité avec les stabilairs lateraux, rien de comparable avec un kayak de riviere...
n'imagine meme pas pouvoir esqimoter sur un biplace ( et je pense que ce sera dur dur sur un monoplace chargé...)
Si tu es sûr d'en faire toujours seul choisi un monoplace, le biplace va etre trop lent et lourd (imagine toi faire du tandem seul : c'est possible mais tu montras pas un col...)
sinon, en general (sauf courants croisés,phenomene de marrée, cap à passer...) quand il y a des vagues, c'est qu'il y a du vent et si tu peine à remonter face au vent c'est qu'il est souvent temps de s'arreter...
posté le 07 janv. 2010

yann_in_tokyo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/01/10

Message privé
Donc pas de gain significatif en stabilite pour le biplace, par contre on perd en vitesse, manoeuvrabilite, etc... en utilisation solo. C'est clair, merci pour la reponse !
posté le 07 janv. 2010 mis à jour le 07 janv. 2010

Cyril59
Martinet
(45 messages)
Inscription : 21/06/08
Lieu : Marcq en Baroeul

Message privé
Bonjour,

J'ai déjà fait des essais en bord de plage pour tester la stabilité de mon nautiraid 460.

En me laissant chavirer par les vagues, je me suis retrouvé soit directement expulsé (l'hiloire est assez grande et dans le basculement les genoux viennent appuyer sur la jupe qui s'enlève toute seule), ou alors a flotter sur la tranche ( le kayak se plante dans l'eau sur sa tranche et le gilet empèche le corp de s'enfoncer).

Pour avoir fait du bi-place sur des belougas au Spitzberg, on n'a pas essayé le chavirage vu la température de l'eau ca ne motive pas... mais on s'est retrouvé un jour à devoir faire demi-tour suite à un début de coup de vent. il y avait une bonne petite houle, mais les kayaks tenait bien la mer et personne dans le groupe (pas forcément des pros du kayak) n'a chaviré. Et de toute facon dans les eaux froides la combinaison étanche est un investissement vital.

Le chargement du kayak joue un rôle aussi et la coque plus anguleuse d'un pliant doit améliorer sa stabilité.
Nautiraid 460 Expé Alu, Nautiraid 390, Speed-Sail et Rando à la journée. Dans les régions Nord, Picardie, Normandie et Champagne et +.
posté le 09 janv. 2010

marco le breton
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 09/01/10

Message privé
Salut yann,
Je pense que l'investissement sur un K2 alors que tu va faire plus souvent du kayak tout seul n'est pas significatif sur le gain de stabilité, car tu vas perdre en maniabilitée au vu de la longeur de celui-ci et puis en terme de retournement avec un deux place ni pense même pas.
Pourquoi veux tu investir dans un démontable? pour le gain de place je pense...mais si tu as la possibilité de stocké un kayak non démontable investie dans un kayak fibre du style Belougua de chez "plasmor" ou Gulfspirit de chez "tahe mari" tu y gagneras en sécurité, stabilité, et vitesse.
Bien amicalement marcoCyril59 :
Bonjour,

J'ai déjà fait des essais en bord de plage pour tester la stabilité de mon nautiraid 460.

En me laissant chavirer par les vagues, je me suis retrouvé soit directement expulsé (l'hiloire est assez grande et dans le basculement les genoux viennent appuyer sur la jupe qui s'enlève toute seule), ou alors a flotter sur la tranche ( le kayak se plante dans l'eau sur sa tranche et le gilet empèche le corp de s'enfoncer).

Pour avoir fait du bi-place sur des belougas au Spitzberg, on n'a pas essayé le chavirage vu la température de l'eau ca ne motive pas... mais on s'est retrouvé un jour à devoir faire demi-tour suite à un début de coup de vent. il y avait une bonne petite houle, mais les kayaks tenait bien la mer et personne dans le groupe (pas forcément des pros du kayak) n'a chaviré. Et de toute facon dans les eaux froides la combinaison étanche est un investissement vital.

Le chargement du kayak joue un rôle aussi et la coque plus anguleuse d'un pliant doit améliorer sa stabilité.
Prendre son temps, choisir le meilleur, savourer chaque instant.
posté le 10 janv. 2010

yann_in_tokyo
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/01/10

Message privé
Bonjour Marco et Cyril, merci pour cette reponse.
Effectivement, je me rends compte a travers les reponses que sur la base d'une utilisation principalement solo, il y a trop d'inconvenients a utiliser un biplace (transport, maniabilite...) pour un gain de stabilite faible ou nul.
Par contre je veux un demontable car 1 j'ai tres peu de place chez moi (j'habite tokyo!) 2 je compte l'emmener par avion pour des petits raids/expes vers Hokkaido, puis eventuellement plus au nord (mer d'okhotsk, spitzberg, etc...). Ce qui plaide d'ailleurs egalement en faveur du K1, vu le prix des surcharges de poids sur longue ligne.
Yann
(partager)
Remonter