Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Test matériel
Petit topo sur l'utilisation d'une chaussure 4
(partager)
posté le 10 août 2009

senechalmontagne
Sterne arctique
(162 messages)
Inscription : 29/03/08
Lieu : 38460 MOIRANS

Message privé
Les Chaussures


Aie, Aie, Aie, pourrait résumer tout ce qu'une chaussures veut dire !!! On pourrait en essayer pendant des heures, trouver chaussure à ses pieds n'est pas facile.

J'ai mon opinion, elle vaut ce qu'elle vaut.... Je ne prétend nullement avoir raison


Pour moi, une chaussures doit répondre à plusieurs critères essentiels et à plusieurs objectifs:

•En premier, elle doit d'adapter à mon pied

•En second, elle doit être utilisée uniquement pour l'objectif, le trek que je lui ai assigné: pour la Vindicator: 5 semaines de marche au MAroc en conditions très variées et donc répondre aux critères de l'objectif

◦Imperméabilité
◦Resistance de la semelle
◦Aération
◦Amorti
◦Tige Haute ou tige Basse
◦Isolation - Chaleur

•En troisième, ne pas regarder le prix (si on en a bien sur les moyens), et aller voir des vendeurs compétents qui marchent, j'ai eu au début de mes encadrement en montagne, la mauvaise idée d'acheter des chaussures low cost, j'ai vu le résultat !!!


Exemple concret, la Vindicator (North Face) pour 5 semaines de marches au Maroc: Tour et ascension du Toubkal, Traversée du haut et Moyen Atlas Central avec un Carrix

1.Pieds Larges
2.Tige basse pour les pistes et sentiers, et les parties à escalader
3.Semelle ultra-résistante à l'abrasion
4.Aération et séchage
5.Amorti pour les parties asphaltées du Moyen Atlas
6.Isolation pour la partie finale du Toubkal à 4167 m d'altitude


Au final, cette chaussure ne m'a pas décue. J'ai passé d'aillleurs enormémént de temps à l'essayer en plusieurs fois au magasin, car mes critères étaient exigeant.

Côté résistance de la semelle, le terrain du Toubkal est du genre super-abrasif, et la semelle est encore en bon état, dans la neige elle tient bien si on maitrise les techniques d'alpinisme...

Côté Aération et séchage après les nombreuses rivières traversées (parfois avec de l'eau jusqu'a la taille), la chaussure séchait en 1h30 en moyenne et en juin il ne faisait pas super chaud !!!

Côté amortit, le résultat est bon, même apres 44 km de marche (en une journée) de route départementale pourrie du Côté d'Azrou....

Côté isolation, dans 30 cm de grêle, j'ai eu un peu froid, mais aucune gelure !!!

Bref un bon modèle, qui a tenu ses promesses. Je la termine au travail tout les Jours



Bises, lolo
On est jamais perdu, mais momentanément dans l'incertitude.
posté le 23 août 2009

sagger
Hirondelle
(14 messages)
Inscription : 13/02/08

Message privé
Un point intéressant que tu sous-entend, est la durabilité de la chaussure, le kilométrage tous terrains confondus envisageable de parcourir avec.

J'ai lu quelque part que les Poussin pour Afrika Trek n'avaient utilisé que quelques paires de chaussures chacun (quelqu'un qui a lu leur aventure pourra me confirmer là-dessus?).

Pour ma part, j'avais acheté chez Go Sport une paire de Trezeta Trek V. Après 1000km, la semelle Vibram est encore en bon état et pourrait sans doute en faire 1000 autres, mais au niveau de la pliure des orteils, la fatigue a percé et déchiré le mesh et par endroit le nubuck de la chaussure. Le pare-pierre commence également à se détacher. Elles ne sont absolument plus imperméables, et je ne les reprendrai pas pour une longue randonnée de peur qu'elles ne me lâchent au milieu...

Quand à toi, tu déclares "terminer" tes chaussures en les mettant au travail au quotidien. Si j'ai bien compris tu es encadrant en montagne; je me demandais, pour toi, à quelle durée de vie peut on s'attendre de la part d'une paire de randonnée?
posté le 24 août 2009

senechalmontagne
Sterne arctique
(162 messages)
Inscription : 29/03/08
Lieu : 38460 MOIRANS

Message privé
Bonjour,
et merci de ton message, si je suis accompagnateur en montagne, je travaille aussi comme vendeur au vieux campeur (je précise par honnêteté, que nous n'avons pas d'intéressement sur les ventes et que je traville à la librairie voyages/carthotèque). C'est donc en travaillant au vieux campeur que je les termine, comme on est toujours debout !!!

Quand à la question, pour moi, de la durée de vie d'une chaussure:
- 3 mois max en encadrement professionnel et impossible de les terminer ailleurs car elles sont explosées.
- 1 trek/"expé" en vacances perso sachant que là, je les termine au travail, durée supplémentaire alors de deux/trois mois....

Comme je le dis toujours, du moment que la chaussure réussit son objectif, je suis content, sachant que je ne roule pas sur l'or. Je peux très bien avoir des vêtements pas top, mais les chaussures sont trop importantes pour ma marche et la qualité de mes pieds.

Bisous lolo
On est jamais perdu, mais momentanément dans l'incertitude.
posté le 24 août 2009

Frederic
Martinet
(19 messages)
Inscription : 31/05/07

Message privé
senechalmontagne :
, je travaille aussi comme vendeur au vieux campeur

Il faut leur signaler que certaines marques donnent le poid par chaussure ( genre montrail) dans ce cas le vieux donne ce poid pour la paire !!!!
posté le 24 août 2009

senechalmontagne
Sterne arctique
(162 messages)
Inscription : 29/03/08
Lieu : 38460 MOIRANS

Message privé
Je fait remonter l'info, effectivement.

Et si on pouvvais se mettre d'accord sur une seule norme de pointure se serait cool aussi, car en fonction des marques c'est jamais la même chose.... Mais bon, je chipote pas, les trois normes sont indiqués dans les chaussues...
On est jamais perdu, mais momentanément dans l'incertitude.
(partager)
Remonter