Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Descente du fleuve Approuague à aprtir de Saül en Guyane Française 3
(partager)
posté le 02 juin 2009

petitscarabe
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 02/06/09

Message privé
Bonjour,

Nous sommes 4 amis qui avons une expérience de randonnées en milieu isolé et une petite expérience de descente.

Nous souhaitons descendre avec des canoës gonflables en Guyane Française une rivière (crique calebasse) qui se jette dans un fleuve (Approuague) sur 270 km soit à peu près 17 jours d'autonomie complète.

Les caractéristiques de la descente sont les suivantes et donc les exigences du canoe qui en découlent:

- 2 jours de marche en milieu forestier sous 30° donc necessité d'un poids de 20 kgs.
- descente estimée à 17 jours sans ravitaillement possible, donc charges de 200 Kgs sur le canoe, minimum.
- niveau 2 avec passage classe 3, donc aisance dans les rapides
- des branchages qui risquent de mettre à mal le canoe sur le haut du parcours, donc resistance importante aux accros et à la chaleur
- la fin du parcours est tranquille donc necessité d'un canoe rapide.

Mes questions sont les suivantes:

- Si quelqun a déjà réalisé cette descente, merci de m'en informer pour parler des détails: sauts à contourner, durée précise de la descente...

- Quels canoës seraient les plus adaptés: Gumotex K2, batava, solar 405, Aqua design modèle explorer ?

Merci de vos réponses.
posté le 03 juin 2009 mis à jour le 03 juin 2009

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
petitscarabe :
...
Nous souhaitons descendre avec des canoës gonflables en Guyane Française une rivière (crique calebasse) qui se jette dans un fleuve (Approuague) sur 270 km soit à peu près 17 jours d'autonomie complète....

- 2 jours de marche en milieu forestier sous 30° donc necessité d'un poids de 20 kgs.
- descente estimée à 17 jours sans ravitaillement possible, donc charges de 200 Kgs sur le canoe, minimum.
- niveau 2 avec passage classe 3, donc aisance dans les rapides
- des branchages qui risquent de mettre à mal le canoe sur le haut du parcours, donc resistance importante aux accros et à la chaleur
- la fin du parcours est tranquille donc necessité d'un canoe rapide.
......
- Si quelqun a déjà réalisé cette descente, merci de m'en informer pour parler des détails: sauts à contourner, durée précise de la descente...

- Quels canoës seraient les plus adaptés: Gumotex K2, batava, solar 405, Aqua design modèle explorer ?
....

Bonjour,

Vous pouvez allez sur mon site et voir le récit de la descente de la crique Calebasse & du fleuve Approuague que nous avons fait en 2002.
voici l'adresse directe de la première page du récit : http://guyaneaventure.free.fr/calebasse/recit1.htm.
Vous pouvez aussi aller sur le lien suivant, en avant première, http://guyaneaventure.free.fr/video/videos2002-2003.htm
C'est une page que je m'apprête à mettre en ligne avec la video "Le Grand Chablis" qui relate la même expédition.

Il me semble que ce parcours est très risqué avec des gonflables. La crique Calebasse n'est quasiment jamais empruntée et de ce fait les chablis (arbres tombés) sont très nombreux, il faut parfois porter les bateaux par dessus les arbres couchés et ce quelquefois a plus de trois ou quatre mètres de hauteur. Parfois il faut tailler à la machette un tunnel sous l'enchevêtrement végétal. Notre progression sur cette partie du parcours, était d'environ 2 km par jours en partant le matin vers 8 h et arrêt le soir entre 17 et 18 h.

Sur le fleuve en ce qui concerne les rapides, en général pas de grosses difficultés, à saut "Grand Kanori" (19 mètres de dénivelé)il faut s'arrêter en haut du saut en rive droite et porter tout le matériel en bas du saut, par le layon qui doit toujours exister. Le saut le plus dangereux est le grand Machicou, ou il faut être très prudent : Il s'étend sur plusieurs km et est composé de plusieurs marches. Il m'est difficile de vous conseiller un passage car il s'étend en plusieurs ramifications.

Sur la fin du parcours, le fleuve ressent l'influence des marées et est bordé de mangroves, il est difficile de trouver des places de bivouacs.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
posté le 08 juin 2009 mis à jour le 08 juin 2009

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Salut Cariacou mais question idiote si tu descend une rivière comment fais-tu pour remonter ? Etant donné qu'il y a peu de pistes forestières en Guyane

Cariacou :
Vous pouvez allez sur mon site et voir le récit de la descente de la crique Calebasse & du fleuve Approuague que nous avons fait en 2002.
.

Ahhh trop terrible ! :)
posté le 08 juin 2009

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
khutzeymateen :
Salut Cariacou mais question idiote si tu descend une rivière comment fais-tu pour remonter ? Etant donné qu'il y a peu de pistes forestières en Guyane

Cariacou :
Vous pouvez allez sur mon site et voir le récit de la descente de la crique Calebasse & du fleuve Approuague que nous avons fait en 2002.
.

Ahhh trop terrible ! :)

En ce qui concerne la Descente de la Crique Calebasse et du fleuve Approuague, nous partons de Saül au centre de la Guyane, rejoignons à pied la rivière (2 jours de marche), faisons la descente jusqu'à Régina sur le Fleuve Approuague. C'est ici que s'arrête la balade, il n'y a pas de rivière à remonter. Les bateaux restent dans la bande côtière.
Une fois nous avons remonté les bateaux depuis St Jean du Maroni, jusqu'à Saül (ce fut une expédition a part entière). Pour ce faire nous avons mis les canoës sur une pirogue jusqu'à Maripasoula. Ensuite nous avons équipé les canots d'un petit hors bord pour remonter les criques Inini et Limonade.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
(partager)
Remonter