Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
Avignon Saint Jacques à vélo 12
(partager)
posté le 08 avr. 2009

Claire RUBAT DU MERAC
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 08/04/09

Message privé
Voilà, je me prépare à rallier St Jacques à partir de chez moi par la route d'Arles (entre le 20 août et fin sept 2009). Pour l'instant, je me prépare toute seule, en m'entraînant le dimanche.
Je me pose la question de l'intérêt de prendre une montre GPS en plus des topos ?
Faut-il s'entraîner beaucoup à faire des montées ? J'aurais à franchir le Col du Somport dans les Pyrénées.
Merci de vos avis éclairés.
posté le 09 avr. 2009

nanette
Sterne arctique
(118 messages)
Inscription : 23/12/08
Lieu : Grenoble

Message privé
Un GPS selon moi, c'est surtout utile pour s'orienter dans le désert, et dans des zones éloignées de la civilisation où l'on risque de se perdre et que cela puisse être un danger. Sinon, il y a des cartes routières et des gens pour indiquer la route ;) Mais bon, tout le monde n'est pas d'accord avec ce principe.

Côté entraînement, lorsque tu arriveras au Somport, tu seras déjà pas mal entraînée. Le Somport est long mais pas très raide sauf sur 1 km (voir profil ici) Mais si tu veux que les côtes paraissent plus faciles, essaie de rouler régulièrement (genre 2 fois par semaine) en condition de voyage (avec bagages) sur des distances et dénivelées croissantes, en y allant très progressivement.

Bon voyage !
"Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité" Antoine de Saint-Exupéry http://transhimalaya.blogspot.com
posté le 09 avr. 2009

Rowel
Sterne arctique
(193 messages)
Inscription : 06/08/07
Lieu : Bessières / Tarn (31-FR)

Message privé
Hello,
tu y vas par la route ou par les chemins ? si c'est par les chemins crois moi une fois au Somport tu ne le verras même pas passer, y'a de quoi s'échauffer avant.

A ce propos équipe toi vraiment light car tu devras pousser / porter sur certains passages. Je connais assez bien la partie entre Montpellier et Toulouse, si tu as des questions... en tout cas c'est magnifique.
Tu prévois de dormir comment / où ?
Allons-y ! A VTT, à ski ou à pieds mais allons-y :)
posté le 11 avr. 2009

esperanto
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 02/11/08

Message privé
Bonjour,

J'ai fait Le Puy en Velay - St Jean Pied de Port en VTT avec sacoches en empruntant au maximum le chemin des pèlerins. En règle générale tous les chemins sont hyper bien balisés et je ne vois pas l'intérêt de s'équiper d'un GPS.

Pour ce qui est de l'entraînement, il se fera tout naturellement au fil des kms. Si tu ne recherches pas l'exploit sportif, il n'y a aucune honte à mettre pied à terre pour gravir une montée un peu trop rude. De plus cela permet de dérouiller certains muscles et de reposer ceux qui ont travaillés précédemment. Après tout dépend du kilométrage que tu envisages de faire par jour.

Pour ma part, je me base sur 50 km/jour, ce qui est très raisonnable et me permet de descendre de VTT pour tout simplement marcher et discuter avec les marcheurs qui sont sur le chemin.

Je repars le 26 avril prochain de St Jean Pied de Port pour aller jusqu'au cap Finisterre via St Jacques de Compostelle. Toujours en VTT.
Je pense que ma première étape St Jean Pied de Port - Roncesvalles va se faire principalement à pied puisque je franchis les Pyrénées.

Si quelqu'un veut m'accompagner pour une ou plusieurs étapes, c'est avec plaisir que je partagerai ces moments de bonheur sur le chemin.

Bon voyage à tous !
posté le 14 avr. 2009

VTT18
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 09/02/09

Message privé
Salut Claire,
En juillet 2008 j’ai parcouru à VTT le chemin d’Arles puis le camino Frances ( 19 jrs 1700 km ). Tu n’auras pas besoin de GPS pour la voie d’Arles car le chemin est balisé GR 653 ( marquage rouge et blanc ) essentiellement en France et par des flèches jaunes en Espagne. Tu trouveras également comme balisage le Logo de l’itinéraire culturel du conseil de l’Europe ( coquille stylisée jaune sur fond bleu ). Attention cependant lors des traversées des grandes agglomérations il faudra rester très vigilant car le balisage est aléatoire. En 2008 il y avait des travaux à la sortie de Toulouse et plus de balisage ( prévoir la boussole ). Je te recommande vivement d’acheter les topos-guides suivant :

- Le Chemin d’Arles ( RANDO éditions )
- Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne ( RANDO éditions )

Tu y trouveras une mine d’informations dont les refuges pèlerins ( pas de réservation en Espagne ). Tu devras acheter « la crédencial » pour accéder aux refuges en Espagne. Je pense qu’il faut l’avoir dès le départ et la faire tamponner aux refuges ( à chaque fin d’étape ). Très bon souvenir !

Je te souhaite un bon pèlerinage !

A+, Claude
VTT / TRAIL / RAID MULTISPORTS que du bonheur
posté le 21 avr. 2009

untelosa
Martinet
(32 messages)
Inscription : 23/03/09

Message privé
l'ai fait 4 fois le camino en vélo en espagne +1 fois le puy en velay----cahors et je peux te dire que tu vas te régaler sauf en France ou le chemin de saint jacques est mal balisé et ou l'accueil est franchement pas du tout à la hauteur. C'est même une honte!!! j'ai même vu un paysan faire payer de l'eau du robinet à un pauvre pèlerin déshydraté! ne parlons pas des soi-disants auberges de pélerins qui sont des hôtels ou la couleur de ta carte bleue est plus importante que l'assistance.Dans un village fatigué, on m'a même refusé une chaise dans la rue, j'étais tellement outré que la chaise à finis sa course contre le mur, la paysanne hurlé à la mort comme une idiote. Une autre fois j'ai traversé le soi-disant chemin quelque part a 200km du puy mal renseigné on m'a envoyé sur une sente très dangereuse ou j'ai failli lourdement chargé verser dans le précipice! il y avait pourtant les marques jaunes, donc au prochain bourg je vais à l'office du tourisme pour leur demander ou passe le chemin----------et la, l'employé sait pas! comme j'insiste elle m'envoie carrément balader. Complètement dégouté je file à la mairie et je rencontre le maire à qui je raconte mon aventure et notamment l'histoire du précipice en lui demandant de pondre un arrêt pour interdire le chemin beaucoup trop dangereux! et la miracle savais vous ce qu'il me dit "c'est pas moi qui ai mis la marque jaune c'est un paysan qui a détourné le chemin pour qu'on passe par chez lui car il en profite pour vendre ses fromages" il y a donc deux chemins. Et moi de lui répondre je vous conseille fortement d'interdire le passage car il y a risque de mort d'hommes et la, fabuleux!!! il me rétorque c'est deja arrivé depuis la préfecture nous à fait mettre un panneau d'interdiction. Ouai sauf que le paysan l'enlève régulièrement . Comment ces gens la n'ont-ils pas finis en prison? je vous le demande. Bref tu auras probablement compris que pour moi la France est a éviter, c'est d'autant plus dommages que les paysages sont plus beau qu'en Espagne mais franchement il y a beaucoup à faire!
si tu passes par le somport tu rejoindras la RTE de saint jean pied de port a "puenta la reina" c'est dommage que tu passes pas par saint jean car il y a une officine qui délivre les "crédancials" que tu feras tamponner tout au long du parcours pour le somport sais pas! évite de demander a certaines organisations en France car on va très souvent te la faire payer----------et oui!!! ou alors on te demandera de faire partie de l'association ce qui est bien entendu contraire à l'esprit du pélerinage-------une honte de plus.
Rassure toi en Espagne ça change du tout au tout et à part la première partie vers le pays basque ou ça craint parfois un peu question accueil mais quand même sans commune mesure avec chez nous, le reste c'est un régal des hospitaliers qui remplissent vraiment leur rôle, des gens affables et une ambiance sur le chemin te dit pas! tout le monde est au service de tout le monde c'est ça l'esprit du "camino" chez eux c'est une véritable institution, il est d'ailleurs à noter que sur ta "crédancial" il est marqué que les autorités civiles ou religieuses te doivent assistance, et crois moi c'est le cas, que ce soit pour les soins ou les auberges ou tu payeras de 3 à 5 euros et parfois rien, le pourboire étant à ta diligence. Bref une très belle aventure tout de même et si t'es comme moi quand tu arriveras à Saint-jacques et juste avant de passer sur la place de la cathédrale tu entendras le son plaintif d'une cornemuse tu ne pourras peut être pas t'empécher mon amie claire, peut être un peu fourbue et fatiguée de verser une petite larme! c'est le moment ou on attend les compagnons de voyage retardataires sur la place, certains viennent de très loin et ressemblent plus a des clochards qu'a des humains mais que c'est bon de se retrouver, et de tomber dans les bras les uns des autres!!!!
c'est ça l'esprit du chemin au delà de toutes invocations religieuses!
Et si tu assistes à la messe des pélerins tu seras peut être comme moi très impressionnée par la ferveur des personnes présentes! c'est l'église telle qu'elle devait être il y a quelques siècles et même si d'aventure on est pas croyant, on est un peu touché par la lumière!
C'est ça l'esprit du chemin! bon voyage mon amie
scorpion rugissant
posté le 22 avr. 2009

esperanto
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 02/11/08

Message privé
Bonjour Claire,

Je suis absolument surpris par les propos de untelosa sur l'hospitalité française. Comme je l'ai écrit dans un précédent message, j'ai fait la partie française du Puy en Velay à St Jean Pied de Port. D'une part, le balisage était super, sauf petit bémol, pour la variante par Rocamadour, et d'autre part la qualité des gîtes et l'accueil des commerçants étaient extraordinaires. J'ai été extrêmement touché par la chaleur des gens rencontrés si bien que pour provoquer ces rencontres je ne réservais pas de gîte à l'avance pour laisser place à la magie de la découverte. Et ne fût que des moments de bonheurs et de partage.
D'ailleurs si tu passes par Moissac, n'oublies pas de t'arrêter au gîte de "La petite Lumière". Tu en repartiras la larme à l'oeil tellement Anne, l'hospitalière, dégage la joie de vivre . Et j'ai plein d'autres adresses d'endroit où j'ai passer des moments merveilleux.

D'ailleurs pour tous ceux que ça interresse son site est: www.lapetitelumiere.org. A ne pas louper !

Bon Camino
posté le 23 avr. 2009

Rowel
Sterne arctique
(193 messages)
Inscription : 06/08/07
Lieu : Bessières / Tarn (31-FR)

Message privé
En lisant Untelosa je ne reconnais vraiment pas du tout les qques expériences que j'ai de la région.
Complètement dégouté je file à la mairie et je rencontre le maire à qui je raconte mon aventure et notamment l'histoire du précipice en lui demandant de pondre un arrêt pour interdire le chemin beaucoup trop dangereux!

J'ai plutot l'impression de lire un fou, si un chemin te semble trop dangereux pour tes capacités (physique, chargement, expérience...) il te suffit simplement de faire demi tour et passer ailleurs. Avec des raisonnements comme celui ci on fermerait tout !

Quand à certaines réactions des riverains du GR65 il faut aussi savoir se mettre à leur place, ce n'est pas tous les jours faciles d'avoir une "autoroute" qui passe devant la maison, déversant son lot d'hommes plus ou moins bien élevés qui croient que tout leur est du (ne te sent pas visé par ces propos Untelosa, cette remarque est générale et pourrait s'appliquer à bcp d'endroits touristiques).
Je connais mal l'Espagne, mais la France étant un pays laïque il ne faut pas non plus croire que tous ceux qui côtoient le chemin (et c'est bien leur droit) sont là pour aider le pèlerin qui veut prier à St Jacques, il est donc normal que les gens vivent aussi de leur travail et ne soient pas nécessairement obsédés par l'idée d'aider généreusement le flot qui passe sous leurs fenêtres.
Ca n'empêche pas les gens de rester aimables et d'aider une personne en détresse.

A ce propos Claire rassure toi le chemin d'Arles est relativement peu fréquenté.
Allons-y ! A VTT, à ski ou à pieds mais allons-y :)
posté le 23 avr. 2009 mis à jour le 26 avr. 2009

untelosa
Martinet
(32 messages)
Inscription : 23/03/09

Message privé
rowel je ne me permettrai jamais de te traiter de fous
maintenant si tu le crois tant pis pour toi!
oui je suis fou de liberté, donc pas des hôtels déguisé en sois-disant auberges de pèlerins et bien souvent d'ailleurs en ai rien a sirer vu que je pratique le bivouac
oui je suis fou en ne voulant pas mourir parce que un pignouf avide de pognon a détourné un panneau pour faire passer de la populace devant chez lui pour mieux la raqueter. Et ma forme physique n'a rien à voir la dedans.
oui je suis fou et je persévère a vouloir garder la spécificité de ce qui fait la valeur du chemin c'est a dire la liberté dans sa plus belle expression c'est a dire aussi l'humanisme, la tolérance de l'autre et l'entraide.
oui je suis fou en m'insurgent contre certaines pratiques qui visent a refuser une simple chaise ou a faire payer un verre d'eau
pour tout cela je persiste et je signe
rowel tu ne connais pas le vrai chemin de saint jacques!
Celui-ci n'as de l'intèret qu'avec une certaine souffrance physique, un engagement personnel et c'est certainement pas en se promenant d'auberges en auberge en faisant tinter sa coquille saint jacques comme une médaille que l'on peut comprendre la vraie valeur du chemin.
En lisant tes propos tu me fais penser à tous les quidams qui font 10km a pied zapent les étapes et font signer leur "crédancial" dans chaque auberges et ceci pour obtenir le diplôme. Ceux la ne sont que des tricheurs, d'ailleurs ils n'abusent qu'eux mêmes, vu que quand ils arrivent on les reconnait tellement facilement, ils sont propres, blanc de peau et leurs chaussures sortent tout droit de la boutique à la mode du coin.
Excuses mais je préfère le pauvre gars comme j'ai vu, qui après 2000km est obligé de faire tenir ses chaussures avec de la ficèle car il a plus les moyens de faire autrement. Celui la je lui donne le droit de parler du chemin
il n'y a rien de mystique la dedans, je suis même assez alaise de te le dire car je ne suis pratiquant d'aucunes religion, par contre et ceci pour une fois, je reconnais des principes de valeur la ou j'en vois, et qu'on le veuille ou nom le "camino" c'est d'abord quelque chose qui fait partie de nos valeurs judéo-chrétiennes. Ceux qui le comprennent pas ce sont ceux qui dénient l'histoire de notre civilisation. Je suis laïque certes mais par contre je sais reconnaitre des valeurs a chaque fois que cela se présente.
Par contre en ce qui concerne la France et le chemin Français je persiste à dire que celui-ci est mal aménagé et de surplus à souvent était inventé par des mercantiles.
bien entendu pour les auberges faut pas en faire une généralité certaines valent bien sur le détour
En outre il est d'ailleurs à noter qu'en Espagne en France sais pas!!! n'ayant fait que le chemin du poy en velay, que pour avoir le droit de se pré-valoir d'être une auberge de pélerin et du titre d'hospitalier il faut avoir fait le chemin je crois au moins deux fois!
Cette mesure est respectée en tous cas en Espagne car seuls ceux qui ont fait le chemin plusieurs fois peuvent comprendre!
Ceux qui ne partent pas plus de 15 jours en autonome ne peuvent pas comprendre non plus, car il faut au moins 15 jours pour s'enlever les oripaux que je qualifierai de "bourgeois" ou si vous préférez d'homme résolument attaché à son petit confort! tout cela à un prix et c'est certainement le prix de l'excellence et pas de la bourse!
scorpion rugissant
posté le 24 avr. 2009

untelosa
Martinet
(32 messages)
Inscription : 23/03/09

Message privé
oui espéranto il semblerait que l'auberge que tu sites vaille le détour http://www.lapetitelumiere.org/
scorpion rugissant
posté le 24 avr. 2009

Rowel
Sterne arctique
(193 messages)
Inscription : 06/08/07
Lieu : Bessières / Tarn (31-FR)

Message privé
untelosa :
oui je suis fou en m'insurgent contre certaines pratiques qui visent a refuser une simple chaise ou a faire payer un verre d'eau
pour tout cela je persiste et je signe

Tu fais bien, je trouve ça honteux de vouloir faire payer de l'eau.

Pour moi la folie c'est de risquer sa vie au bord d'une falaise, St Jacques n'est pas le GR20, si c'était vraiment escarpé alors ça ne pouvait tout simplement pas être le bon chemin, question de bon sens.

rowel tu ne connais pas le vrai chemin de saint jacques!

Si je connais en (bonne) partie physiquement les chemins c'est certain que je n'en connaîtrai jamais la "version 4D". Ca peut choquer mais j'ai passé l'âge de suivre un troupeau en migration sur une autoroute et de me faire tamponner tous les soirs en arrivant à l'étable => second degré, mais bon tu saisiras le concept.

Bref, je préfère suivre mon propre chemin, avec ce qu'il comporte d'engagement physique et personnel. De ce point de vue là j'apporte de moins en moins d'importance aux chiffres et à l'exploit sportif, l'effort sera ce qu'il sera, selon l'envie du jour, mais pas un critère de jugement.

Au passage c'est toujours assez drôle que d'entendre parler du chemin au singulier, alors qu'historiquement j'imagine assez bien qu'il y avait une multitude de traces avec tout juste pour point commun certaines étapes le soir. Mais comme tu le dis c'est plus facile de canaliser son lot de pélerins pour les soulager de qques pièces.

PS : pour ceux qui voudraient aider le pélèrin, le CAF Toulouse recherche des bénévoles pour le centre d'accueil de Moissac
http://pagesperso-orange.fr/clubalpintoulouse/carmel/presentation.htm
Allons-y ! A VTT, à ski ou à pieds mais allons-y :)
posté le 24 avr. 2009 mis à jour le 24 avr. 2009

untelosa
Martinet
(32 messages)
Inscription : 23/03/09

Message privé
rowel en ce qui concerne "les chemins de saint jacques" ils font référence aux écrits "d'aimery pico" qui était un moine du moyen âge celui-ci ne fait allusion qu'a la partie Espagnole a partir de "puenta la reina" et je crois en France la rte du vezelay, tout le reste a été inventé plus ou moins. Cependant il est certains que ceux venant d'italie par exemple sont passé par Arles. Pour le puy en velay c'est plus compliqué mais comme il éxistait a 50 km au nord une abbaye très importante on a supposé que les germaniques passaient par la car il faut pas oublier qu'a l'époque les pèlerins sautaient d'abbaye en abbaye!
Il est d'ailleurs amusant de constater qu'en Espagne il éxiste les ruines d'une ancienne commanderie ou il y a encore les niches dans lesquelles les moines laissaient des vivres car le monastère fermait ses portes a partir d'une certaine heure et ceci était fait pour les retardataires! c'est pour cela en partie qu'il faut garder l'esprit du chemin c'est a dire l'entraide qui fait partie de la particularité du "camino"
Par contre j'ai du mal à comprendre que certains veulent faire partir les chemins n'importe ou. Il y a la une récupération systématique d'un bon principe qui est souvent récupéré par les conseils généraux. Ainsi a Perpignan ma ville, le CG a décidé d'ouvrir une maison de pélerin il existe même un hébergement à la sous préfecture Prades!
La je dit non!!! pourquoi? parce que à l'époque les migrants ne traversaient pas les pyrénnées en travers, il ne faut pas oublier qu'a l'époque il y avait des ours et des bandits de grand chemin, sans compter les obstacles naturels. Il est d'ailleurs a noter que jusqu'à l'extermination de l'ordre les templiers ces moines guerriers étaient les garants de la sécurité pas seulement pour saint jacques mais également pour la terre sainte jérusalem. Cependant j'ai rencontré un archéologue qui était responsable de fouilles au "perthus" à la frontiére actuelle de l'Espagne et qui a trouvé dans des tombes la coquille saint jacques et un bâton de pelerin, il semblerait donc que certains soient quand même passé par cet endroit pour rejoindre "montserrat" au nord de barcelone, ensuite la RTE est plus facile.
Il y a cependant des hérésies de l'histoire car on est pas sur du tout que l'apotre Saint Jacques soit effectivement enterré à Compostelle car ses restes ont été découverts plusieurs siècles après et sur la foi d'un évèque peut être en mal de considération, d'ailleurs rôme est très prudent à ce sujet.
Est-ce cela l'important? certainement pas,car véracité ou pas il èxiste un esprit sur le chemin qu'il faut à tout prix conserver. Autrefois les pélerins partaient avec la foi chevillé au ventre, pour cela ils soufraient et parfois en mouraient il est d'ailleurs amusant de constater qu'il éxiste une "bulle papale" qui absout des pêchers tout pélerin qui arrive a destination, on peut même supposer que c'était un moteur puissant pour partir (cette bulle n'a jamais été abrogée) c'est pour cela que j'ai fait le chemin 5 fois-----------------non je plaisante!
Tu comprendras aisément que je suis attaché aux traditions du chemin au delà de toutes invocations religieuses, et que je m'insurge contre toutes les déviances quel qu'elles soient.
"les marchands ont envahis le temple" c'est dans le nouveau testament! personne n'a le droit de récupérer l'idée du chemin a des fins personnelles et bassement mercantiles, par contre tout a chacun à le devoir par respect dû à nos grands anciens de garder quand même une certaine spécificité qui en fait sa valeur croyant ou pas, sportifs,laïque, athée ou autre.
Voir mes photos du chemin dont le thème est la souffrance, il vous faudra dérouler le menu et aller sur les photos du chemin car j'ai 1000 photos d'autres thémes
http://www.nicephore66.info/gallerie.php?action=8&numPhoto=479&Photographe=37A
scorpion rugissant
posté le 06 juil. 2011

Sagel
Martinet
(43 messages)
Inscription : 29/03/10
Lieu : Arles

Message privé
Bonjour,

Je souhaite faire le même trajet à peu près en Septembre - via Tolosana à partir d'Arles.
Sauf que, contrairement à beaucoup, j'y vais en VTC et ne suis pas intéressée de passer par les chemins "officiels" ni obligation de tampons, etc. Ce sera camping sauvage pour ma part.

Bref, je suivrais vaguement le chemin mais n'y suis pas forcément attachée s'il y a d'autres choses à voir à côté ou des routes plus indiquées pour plus de plaisir.
Je prends tous les conseils pour la route à suivre pendant la phase de préparation ! :)

PS : j'ai noté les deux bouquins conseillés par VTT18 mais je pense que ce sont plus des bouquins pour VVTistes ?
"Commence par faire le nécessaire puis fait ce qu'il est possible de faire et tu réaliseras l'impossible sans t'en apercevoir" - François d'Assise.
(partager)
Remonter