Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
conseils pour St-Jacques de compostelle 5
(partager)
posté le 27 juin 2008

Eiphos
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 30/04/07
Lieu : Chamonix

Message privé
Bonjour,

nous sommes 3 étudiants nous préparant à marcher sur El Camino Francès, une partie du chemin de St-Jacques de Compostelle, durant tout le mois d'août, à partir de Roncevaux.

J'aimerai néanmoins avoir les avis de personnes ayant déjà effectué ce voyage: la chaleur est-elle supportable, est-il vrai qu'on trouve des gîtes tout le long du chemin, en quoi consistent également les avantages d'être "pélerin" (même sans démarche spirituelle), etc?

Et aussi quels sont vos meilleurs souvenirs et les conseils que vous donneriez?

Merci!
"Prend le souffle de l'aube nouvelle et fais-le tiens. Cela te donnera la force." HOPI
posté le 28 juin 2008

cagouille17
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 03/05/08

Message privé
Bonjour,

Nous avons suivi le camino frances en vélo en revenant de St Jacques fin septembre début octobre 2007. A cette époque, le nombre de pélerin sur le chemin est encore impressionnant (10 pèlerins comptés au 100 m). On imagine combien il peut y en avoir en Août. Certaines portions du chemin doivent paraitre interminable en plein cagna. De plus nous avons eu l'impression que le pèlerin est attendu. Et en octobre, les auberges pour pèlerin étaient encore bondées.
A l'aller, nous avions suivi le camino del norte, qui suit la côte. Il est bien sur un peu plus difficile, car avec plus de dénivelé, mais nous a semblé beaucoup plus agréable que le camino frances, et surtout beaucoup moins fréquenté. On a toujours trouvé des places en auberge (c'était en septembre il est vrai.) Mais si c'était a refaire, à pied cette fois, nous repasserions par le camino del norte.

Qu'entends-tu par être pèlerin. Tout voyageur sur les chemins de St-Jacques est un pèlerin, même sans démarche purement spirituelle. Par contre pour pouvoir bénéficier des hébergements en auberge pour pèlerin, il faut se procurer la crédentiale et la faire tamponner dans les auberges. Ca permet ainsi de justifier du pèlerinage et d'obtenir la compostella (le diplome, quoi...). Tu peux te les procurer auprès des associations jacquaires. (http://www.amis-st-jacques.org/ )

Voilà. Si tu veux plus de renseignements, n'hésite pas.
Et Buen camino.
posté le 29 juin 2008

Eiphos
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 30/04/07
Lieu : Chamonix

Message privé
Ok, merci pour toutes ces infos!

Par "pélerin", justement, je ne savais pas trop le terme que ça recouvrait (sens de pèlerinage seulement ou tous voyageurs confondus).

A propos du "diplôme", comment est-il remis justement, où doit-on aller...
Et peut-on bénéficier des installations sanitaires du gîte, s'il est complet et qu'on dort à côté?
"Prend le souffle de l'aube nouvelle et fais-le tiens. Cela te donnera la force." HOPI
posté le 30 juin 2008

cagouille17
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 03/05/08

Message privé
Salut,

Si la motivation de partir sur les chemins de St-Jacques n'est pas religieuse ou spirituelle, qu'elle est-elle? Je ne crois pas qu'on choisisse d'aller à Compostelle par hasard.(consciemment ou non). En ce sens, je pense que tout le monde est un pèlerin. Au sens pratique, est pèlerin celui qui part avec la crédentiale.
Les auberges pour pèlerin offrent le gite (lit,sanitaires, etc..). Il est quelquefois possible d'obtenir un repas, sinon il est possible de cuisiner. Il y a presque tout le temps des couvertures, mais prévoir drap ou duvet. Le prix n'est pas excessif, quelquefois même c'est "donativo" (on donne ce qu'on veut). Attention, les premiers arrrivés sont les premiers servis, et il n'est pas rare sur le camino frances que les auberges soient complêtes dès le début de l'après midi. Départ très tôt le matin (6h00:( ), pour faire l'étape et arriver avant les autres. C'est plus cool sur le camino del norte.
Chaque soir, faire tamponner sa crédentiale à l'auberge (ou au camping, office de tourisme, hôtel...). A St-Jacques, se rendre à la maison des pèlerins (elle se situe en haut de la rue où se trouve l'office de tourisme, sur la droite) pour obtenir la Compostella.

Je me répète, mais je vous conseille le camino del norte: http://www.campostellae.com/article-5706952.html - http://www.verscompostelle.be/index.html

Buen camino
posté le 30 juin 2008

Eiphos
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 30/04/07
Lieu : Chamonix

Message privé
Salut,

merci, ça m'aura déjà un peu mieux éclairée.
En ce qui concerne notre démarche, elle n'est pourtant ni religieuse ni spirituelle.

Nous sommes 2 athées et un catholique (mais lui-même m'a dit ne pas faire ceci pour la religion), mes compagnons font ce voyage pour voir jusqu'où ils peuvent pousser leurs limites et se prouver qu'ils peuvent le faire, quand à moi je ne crois absolument pas en Dieu, mais j'adore la randonnée, j'ai envie depuis longtemps de parcourir des régions à pied, de rencontrer des gens par ce biais, et surtout de découvrir les richesses naturelles, culturelles et patrimoniales le long du chemin, d'autant qu'il s'agit d'une voie historique en théorie... et j'adore l'Histoire également.

Comme quoi on peut trouver d'autres raisons...;)
"Prend le souffle de l'aube nouvelle et fais-le tiens. Cela te donnera la force." HOPI
posté le 30 juin 2008 mis à jour le 30 juin 2008

cagouille17
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 03/05/08

Message privé
De toute façon, je crois qu'il n'y a pas besoin de trouver des raisons de voyager. La raison du voyage, c'est d'abord et avant tout le voyage.
Pour ce qui est de rencontrer des gens, les chemins de St Jacques, c'est idéal : des gens de tous âges et de toutes nationalités, des 5 continents se retrouvent sur le camino. Nous avons rencontré des personnes qui en étaient à leur 10ème pèlerinage. Nous avons même vu des gens qui vivent sur le chemin. Une certaine façon de vivre une situation difficile de SDF ou d'autres raisons ?...
Alors il n'y a qu'une chose à dire:
BUEN CAMINO :):):)
(partager)
Remonter