Accueil des forums
Questions aux auteurs des articles 3

HS3 - VEco : Un voyage à vélo, une prise de conscience...

share(partager)
share posté le 13 Apr 2008

Olivier
Caribou
(2192 messages)
Inscription : 4/27/06

Message privé
Vos questions à Matthieu
Et pourquoi pas ?
share posté le 14 Apr 2008 mis à jour le 14 Apr 2008

yvanquoi
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 12/20/06
Lieu : toulouse

Message privé
Je suis d'accord avec Matthieu sur pas mal de choses dans l'article, mais sur la question "quel est l'impact des assocs humanitaires?" je suis en déssacord sur le sujet pris mais pas sur le fond.

le sujet de l'éducation n'est pas à négligé comme même, il faut bien que le peuple est une chance d'être éduqué, sinon cela se résume "à qu'ils restent dans la "merde""!
Après pour les autres formes d'assoc., il ne faut pas bien sûr trop rentré dans l'engrenage de l'assistanat.

Passage d'Olaf CANDAU en éthiopie (Un an en cavale) :
Chacun de nous se souvient des "1 kg de riz pour l'éthiopie" collectés dans les écoles - le riz: l'aliment des pauvres, l'aliment pour les pauvres! - Eh bien d'une part, les Ethiopiens ne mangent pas de riz seulement du teff, et d'autre part, ils attendent maintenant leur dessert. Les Chinois leur cultivent la canne à sucre, l'Union Européenne leur installe l'électricité, le téléphone; les Japonais leur des routes, les Américains leur distribuent leurs denrées, et de vaillantes ONG viennent labourer leurs terres avec des tracteeurs Massey Fergusson ou aménager leurs puits. Fantastique. Quelle générosité !"

"Les gamins se sont habitués à recevoir stylos, bonbons et argent depuis la fenetre entrouverte d'un 4x4 , qui ralentit alors pour pouvoir photographier l'inoubliable bouille de l'enfant avec ses cadeaux, petits chéris..."

Alors quel est l'impact des associations humanitaires ?
Conseil bouquin: Longue marche de Bernard Olivier "il ne faut pas rajouter des années à sa vie,mais plutôt essayer de rajouter de la vies à ses années" JF Kennedy
share posté le 19 Apr 2008

mattmonc
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 4/14/08

Message privé
yvanquoi :
Je suis d'accord avec Matthieu sur pas mal de choses dans l'article, mais sur la question "quel est l'impact des assocs humanitaires?" je suis en déssacord sur le sujet pris mais pas sur le fond.

le sujet de l'éducation n'est pas à négligé comme même, il faut bien que le peuple est une chance d'être éduqué, sinon cela se résume "à qu'ils restent dans la "merde""!
Après pour les autres formes d'assoc., il ne faut pas bien sûr trop rentré dans l'engrenage de l'assistanat.

Passage d'Olaf CANDAU en éthiopie (Un an en cavale) :
Chacun de nous se souvient des "1 kg de riz pour l'éthiopie" collectés dans les écoles - le riz: l'aliment des pauvres, l'aliment pour les pauvres! - Eh bien d'une part, les Ethiopiens ne mangent pas de riz seulement du teff, et d'autre part, ils attendent maintenant leur dessert. Les Chinois leur cultivent la canne à sucre, l'Union Européenne leur installe l'électricité, le téléphone; les Japonais leur des routes, les Américains leur distribuent leurs denrées, et de vaillantes ONG viennent labourer leurs terres avec des tracteeurs Massey Fergusson ou aménager leurs puits. Fantastique. Quelle générosité !"

"Les gamins se sont habitués à recevoir stylos, bonbons et argent depuis la fenetre entrouverte d'un 4x4 , qui ralentit alors pour pouvoir photographier l'inoubliable bouille de l'enfant avec ses cadeaux, petits chéris..."

Alors quel est l'impact des associations humanitaires ?

Salut Yvan,

En fait, je ne suis pas spécialiste du tout des associations humanitaires, je relatais dans cet article juste quelques réflexions écrites dans mon carnet de route et je ne peux répondre à la question "quel est l'impact des associations humanitaires" en quelques lignes sans vraiment connaitre le milieu.
Ce qui est sûr, c'est que l'on ne se pose jamais suffisamment la question avant d'agir pour une cause.

Bien à toi.
share posté le 27 Apr 2008

gilbert corbières
Martinet
(46 messages)
Inscription : 1/28/08
Lieu : Aude

Message privé
"...on ne se pose jamais suffisamment la question avant d'agir pour une cause..."
et si je peux me permettre, tout simplement avant d'agir...( regardons dans notre vie quotidienne et regardons les réactions à nos achats, notre alimentation, notre manière de " non penser" éconduits que nous sommes par nos dirigeants, penseurs à la mode ou autres...

j'ai été trés marqué par tes articles matthieu et en bien, du moins je l'espère!!!

A trés bientôt, gilbert.
share(partager)
Remonter