Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
essai du Sevylor k109d 3
(partager)
posté le 06 sept. 2007

bricolo31
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/09/07

Message privé
Bonjour à tous !

je vous annonce la venue de trois nouveaux kayakistes sur k109d...

Suite à la lecture de ce passionnant forum, nous avons franchi le pas. Et en juste retour, je vous propose un récit de notre premier essai ...

Tout d'abord notre petite famille (mari, femme et fils de 5 ans) n'est pas débutante en kayak, et nous pratiquons en rivière (Lot, Célé, Dordogne, Garonne, Isle, ...). Ne pouvant pas pratiquer quand nous le voulions (pas propriétaires des bateaux), nous avons acheté le gonflable 3 places de sevylor.

L'impression est assez "plastoc" au départ. Mais le gonflage est aisé, et il tient bien la pression (testé sur 3 semaines). Il y a deux sortes d'embouts qui sont nécessaires au gonflage. Les cordelettes pour le porter (avant et arrière) sont biens. Les sièges corrects. Le tout se range facilement dans le carton d'origine à condition d'avoir une pompe qui dégonfle.

Sur l'eau, le bateau se manoeuvre facilement. Il ne tient par contre pas très bien le cap et il faut le ramener sans arrêt dans l'axe (voir si la dérive en option améliore cela). La faible pression de gonflage le fait se déformer sensiblement si l'on met un adulte à chaque extrémité et un enfant au milieu, ce qui ne doit pas aider à manoeuvrer. Sur la Garonne avec un bon niveau d'eau (20 août), il nous était impossible de remonter le courant. Ce bateau est "lourd" sur l'eau et a une grande inertie. Par contre, il est extrèmement stable, et autorise quelques sacs de bagages sous les pontages avant et arrière. Il est d'ailleurs judicieux de remplir l'arrière pour caler le siège. Sinon, ce dernier glisse vers l'arrière et les valves peuvent gêner le "barreur". Dans le courant, il est très stable, mais casse un peu les sensations en se déformant (faible pression de gonflage). L'aspect plastique ne rassure pas, mais nous avons souvent "raclé" sans que le fond du bateau n'ai au bout du compte une seule marque.

Nous en sommes donc contents et le domaine des possibles semble intéressant avec les rivières marocaines en ligne de mire l'année prochaine.

Au plaisir, et bon "surf" ...
posté le 06 sept. 2007

bricolo31
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/09/07

Message privé
... et deux petites précisions :

- nous avons quand même parcouru 14 km en 2 heures

- les témoins de gonflage : super, on peut contrôler la pression, et ajuster (si on a pris la pompe ;) ) lorsqu'on s'arrête sur une ile au soleil ou autre ...
posté le 07 sept. 2007 mis à jour le 07 sept. 2007

ADAGIO
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 05/08/07

Message privé
Bonjour,
Si j'en juge par mon SOLAR, nul doute que la dérive apportera une solution définitive à la tenue de cap. Mon premier essai SANS dérive (pour voir), était catatrophique, le kayak était incontrôlable et faisait des ronds dans l'eau. AVEC la dérive, miracle, plus aucun problème, le kayak se contrôle parfaitement. C'est incroyable ce que ce petit appendice peut changer le comportement de l'engin. Seul (petit) inconvénient, c'est cet appendice qui touchera le fond en premier, avec risque d'arrachement si le choc est trop violent. Donc, vigilance dans les eaux peu profondes.
Bonnes balades. Marc
posté le 07 sept. 2007

bricolo31
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/09/07

Message privé
Bonjour,

je vais refaire un essai en mettant le fiston devant, ce qui donnera une forme plus droite au bateau et le rendra peut être plus facile à diriger...

sinon ce sera la dérive (faite maison !).

A bientôt.
(partager)
Remonter