Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
accoster par gros rouleaux 13
(partager)
posté le 18 juin 2007

goeland
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 05/09/06
Lieu : Chamonix

Message privé
hello!
c'est quoi votre super technique pour accoster sur une plage quand y'a de monstres rouleaux (en kayak biplace)? nous on a testé un peu tout, beaucoup bu la tasse, bien rempli notre kayak... :D
posté le 18 juin 2007

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
Il n'y a pas de super techniques, il faut être agile et rapide :
a) les gros rouleaux ne sont pas trop gros : préparer son arrivée en retirant sa jupette, profiter au maximum de la vague mais en se penchant en arrière pour freiner le kayak, sauter à l'eau (toujours entre le kayak et la vague), agripper le kayak et le porter le plus haut possible.

b) les rouleaux sont vraiment tres gros, avant la plage faire demi tour pour se mettre face aux vagues et pouvoir anticiper (relever le gouvernail à fond) se laisser porter et le moment venu être aussi agile que pour la solution a

c) passer son chemin. C'est vachement marrant d'avoir descendu les kayaks de la remorque, s'être équipé, porter sur la plage et se dire que non, pas sage de partir donc tout remonter:D
posté le 19 juin 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Comme vous le savez, les vagues font des séries, des grosses puis des petites. Le mieux c'est d'essayer d'accoster en utilisant les petites ;) pour ça moi je me mets à la distance de la plage qui me permet de ne pas me faire embarquer par les plus grosses vagues, je reste cul au large et je rétropagaye pour éviter de partir avec les vagues trop grosses.
Quand les vagues sont plus petites j'accélère pour me rapporcher du bord, éventuellement je surfe une vague pour arriver avec elle sur le bord, mais si c'est trop fort ou que ça brise juste sur le bord, j'essaye d'arriver sur le dos de la vague. Au surf on peut se servir de la pagaie comme d'un gouvernail, mais dès qu'il commence à se mettre en travers, ce qui arrive souvent, et qu'on se retrouve alors parallèle à la vague il faut se pencher vers elle et ancrer sa pagaie au plus loin derrière la vague, ça peut éviter de se retourner...
Voila, bons futurs accostages ;)
Et pourquoi pas ?
posté le 19 juin 2007 mis à jour le 19 juin 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
oui, surtout ne pas se retourner... une fois lancé ;)

pareil qu'Olivier, j'attends la ptite vague et j'accélère commeun bourirn pour atteindre la rive tres rapidement.

Je garde la pagaie active pour éviter la mise en travers et les surfs intempestifs.
posté le 19 juin 2007

goeland
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 05/09/06
Lieu : Chamonix

Message privé
merci pour vos réponses!
en fait, que vous abordiez la plage en marche avant ou marche arrière, ça ne vous paraît pas un bon plan de se mettre à l'eau (enfin que l'un des 2 se mette à l'eau dans le cas d'un bi) avant le sprint (crash?) final, histoire de tirer tt de suite sur le bateau une fois sur le sable
posté le 19 juin 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Le truc c'est que si tu sors du bateau il va se remplir d'eau dans les vagues et là il devient complétement incontrolable, très difficile à sortir et il a plus de chance de se casser... Après il y a surement moyen de trouver des raffinements à ta technique et qu'au final ça marche pas mal mais en ce qui me concerne je préfère rester dans mon kayak :)
Et pourquoi pas ?
posté le 19 juin 2007

paleo_bruno
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 16/06/07

Message privé
Je pense qu'il faut distinguer deux types de vagues, et du large elles se reconnaissent à leurs crêtes :
Celles qui viennent mourir sur la plage, même fortement, mais intactes. Elles permettent de "beacher" (pardonnez-moi ce mot) en arrivant sur leur crête (tout le poids sur l'arrière). Ardu mais ça peut passer, peu respectueux du matériel.
Celles qui se brisent avant, quand c'est au large, on dira "déferlent", et qui forment une écume qui ne porte pas. Dans ce cas, il ne faut pas espérer gouverner avec quoi que ce soit et l'embarcation se mettra en travers ou non. Cela se joue avant. Il peut être prudent, pour soi et le matériel, d'arriver en nageant en maintenant la pointe arrière dans l'axe le plus longtemps possible et de s'occuper de soi dès qu'on le peut...
S'il y a un port pas très loin, ne pas hésiter.
posté le 20 juin 2007

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
La solution de se mettre à l'eau avant l'arrivée est proposée dans un bouquin de kayak, je pense que tu as moins de possibilité de diriger ton kayak en nageant, qu'à bord avec ta pagaie, car tu peux jouer sur la gite ou ton appui.

les rouleaux ne sont jamais faciles à négocier, même avec de l'expérience, personne n'est à l'abri d'une mauvaise manoeuvre qui fout tout en l'air ( à l'eau). Au pire tu peux essayer de mettre une ancre flottante à l'eau pour te ralentir, mais cette solution te fait perdre toute liberté de manoeuvre.
attendre les vagues moins fortes est une bonne décision et surtout se tenir pret à bondir tres vite.
posté le 20 juin 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
oui cela m'arrive aussi de sortir du bateau et le pousser dans la vague pour qu'il s'échoue tout seul correctement.
posté le 21 juin 2007

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
S'il s'agit de rouleaux qui cassent tout près du rivage (shore break) parce que la pente de la plage est raide, il vaut en effet peut-être mieux se mettre à l'eau avant. En K2 l'un des équipiers gagne la plage, pendant que l'autre retient le bateau. L'équipier à terre se tient prêt à tirer le bateau sur la plage et surtout à l'enpêcher de redescendre quand la vague de ressac se retire. Cette manoeuvre suppose un ressac modéré, une plage de sable fin et une mer à bonne température. En cas de gros shore-break, le risque de casse est élevé et comme il a été dit précédemment il est préférable d'aller accoster ailleurs.
Pour les vagues longues sur un rivage en pente douce, on peut espérer surfer et terminer en appui dans la face de la vague (en K2 çà demande de la coordination). Le risque en cas de chavirage et d'évacuation du bateau, c'est qu'il se transforme en missile et qu'il aille percuter d'autres embarcations ou les personnes qui barbotent près du bord. Il faut donc rester accroché par une ligne suffisammment élastique pour amortir les secousses.
Question à Goeland : sur quel type de K2 navigues tu ?
Et au fait tu ne devais pas faire une croisière dans l'archipel de Stockholm ?
posté le 21 juin 2007

goeland
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 05/09/06
Lieu : Chamonix

Message privé
hello Gaelounet,
on navigue avec un k2 amaruk de necky, et on revient d'un super trip en corse:)! on a eu du vent et de la mer formée et qques accostages sur des bons rouleaux, et c'est vrai qu'avec un k2 chargé au taquet pour un raid, tout devient vite compliqué (bcq d'inertie, etc...). Pour nous la meilleure solution a été l'approche cul à la plage et mise à l'eau d'1 des 2... le pb comme le dit Olivier c'est la grande probabilité d'embarquer de la flotte dans le cokpic vide. Mais c'est vrai qu'en cherchant un peut on trouve souvent un abri moins exposé qu'une belle plage type "jour le plus long"!;)
Pour l'archipel de stockholm, c'est en effet une destination qui est tt en haut de notre "liste", on devait y partir cet année, mais ça a pas fait!... peut-être cet automne ou au printemps suivant!
posté le 21 juin 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
et on revient d'un super trip en corse :)

Mets nous quelques photos dans la section récit, ça fait toujours plaisir de voir des photos de nav' en Corse :)
Et pourquoi pas ?
posté le 21 juin 2007

goeland
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 05/09/06
Lieu : Chamonix

Message privé
hello Olivier!
... pas de photos de cette nav':snif: ... on a voulu tester les capacités de notre carte mémoire à la natation: he bien non, une carte mémoire ne sait pas nager!
pour se venger (on était quand même bien verts sur le coup), on repart en septembre, et toc! et cette fois j'achète un aqua pack pour l'apn, ce qui j'espère nous évitera les manips foireuses!
posté le 21 juin 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
:/ pas cool ça, c'est le genre de truc qui dégoûte... Histoire d'assurer un peu il peut être bien de dupliquer les cartes sur des disques durs portables... voir la discussion sur le stockage nomade
Et pourquoi pas ?
(partager)
Remonter