Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
la boudeuse
(partager)
posté le 03 mai 2007

yvanquoi
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 20/12/06
Lieu : toulouse

Message privé
La Boudeuse navigue depuis 3 ans autour du monde. Après une circumnavigation de 3 années sur trois océans, l'équipage de La Boudeuse, un trois-mâts d'exploration bastiais, a hissé l'étendard à tête de Maure devant la demeure où mourut Napoléon en 1821. Un clin d'oeil au Corse le plus connu au monde.


L'équipage de La Boudeuse, le trois-mâts d'exploration dont le port d'attache est Bastia, a symboliquement hissé, la semaine dernière, l'étendard à tête de maure, devant la demeure où mourut Napoléon, le Corse le plus connu au monde, en 1821. Après une circumnavigation de trois années, à la rencontre des "peuples de l'eau", sur les deux hémisphères et trois océans, la goélette commandée par Patrice Franceschi, a jeté l'ancre quelques jours dans l'île de Sainte-Hélène (Atlantique sud) où le "général Bonaparte" -comme l'appelaient les Anglais qui n'ont jamais reconnu l'empire- fut exilé de 1815 à sa mort. "C'est la première fois qu'un bateau corse vient à Ste-Hélène, a indiqué Patrice Franceschi. Envoyer les couleurs de "l'île de beauté" devant la maison de l'empereur est un acte symbolique."

On n'accède que par la mer dans le dernier exil napoléonien. Il faut ensuite entrer dans les terres par une petite route sinueuse dans un paysage montagneux pour atteindre Longwood, un petit bourg d'une trentaine de foyers où se tient l'ancienne demeure, prison dorée, mais humide et battue par les vents de sud-est, de Napoléon. Depuis 1858,la maison est propriété de l'Etat français. "Un guide nous a ouvert spécialement les portes de Longwood, raconte Franceschi. Pièce après pièce, dans le silence total des lieux, nous découvrons la petite salle de billard, lieu de réception des rares visiteurs, le cabinet de travail où l'empereur dictait ses mémoires, la salle à manger, le salon où fut dressé la chambre mortuaire sur le lit de camp d'Austerlitz".

Avant de regagner La Boudeuse, ancrée devant les falaises de Sainte-Hélène, son équipage a hissé au mât de Longwood, auprès du drapeau français, le pavillon corse, tout effiloché par les vents hauturiers après avoir flotté autour du monde pendant trois ans, au faîte de la goélette. Après une ultime escale aux îles du Cap Vert, le grand voilier est attendu le 20 juin à Bastia d'où il avait pris la mer le 4 juillet 2004. Pendant l'été, la goélette fera le tour d'une douzaine de ports français, le long des côtes méditerranéenne et atlantique, pour raconter son grand voyage autour du monde. La Boudeuse devrait enfin en août, prendre plusieurs mois de repos à ... Paris, sur un quai de Seine.

http://www.laboudeuse.org
Conseil bouquin: Longue marche de Bernard Olivier "il ne faut pas rajouter des années à sa vie,mais plutôt essayer de rajouter de la vies à ses années" JF Kennedy
posté le 12 oct. 2007

yvanquoi
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 20/12/06
Lieu : toulouse

Message privé
BON PLAN:

La Boudeuse navigue depuis 3 ans autour du monde. Après un tour du monde de trois ans, la Boudeuse a jetée l'ancre dans la Seine et ouvre sa passerelle aux visiteurs. Dès le 15 octobre, l'équipage partagera ses anecdotes et trésors de voyages.

Faire le tour du monde sans quitter la ville de Paris, c'est possible. A partir du 15 octobre, la goélette La Boudeuse invite le public à son bord pour partager sa moisson culturelle, après un tour du monde de trois ans. Le navire de 46 mètres de long est amarré depuis le début du mois de septembre sur le quai de Seine, en face de la Grande Bibliothèque François Mitterrand.

Les 24 femmes et hommes d'équipage, commandés par Patrice Franceschi serviront de guide au public. Ils feront part de leur "rencontre des peuples de l'eau" dans des îles perdues, sur les berges de fleuves oubliés ou le long de côtes délaissées et disséminées entre l'Amérique du Sud, le Pacifique, l'Asie et l'Afrique. Mené avec les 700 m2 de voile gonglés par le vent, ce périple long de 50 000 milles nautiques (près de 100 000 km), a été bouclé en trois ans (de juillet 2004 à juin 2007).

Faire découvrir des peuples oubliés

"La vocation de La Boudeuse à Paris, avant de repartir vers de nouvelles aventures autour du monde, est de présenter et faire partager au grand public cette formidable navigation au long cours et de lui faire découvrir ces peuples oubliés, leur quotidien, leur culture, leur art et artisanat", indique le Capitaine Patrice Franceschi. Il souligne également que "c'est la première fois depuis deux siècles qu'un navire traditionnel comme celui-ci réalise un tel périple".

Un "village des peuples de l'eau" sera érigé à la fin du mois de novembre, sur le large quai d'amarrage du navire. D'une superficie de 350 m², il comportera une salle de projection pour présenter les huit films de 52 mn, déjà diffusés par TV5, un musée et un atelier de matelotage.

Comment visiter la goélette La Boudeuse ?

Les visites sont gratuites
Début : le 15 octobre
Condition : s'inscrire au préalable sur le site www.la-boudeuse.org
Jours et horaires : les mercredis, samedis et dimanches de 10h à 19h
Durée : une heure
Groupe : une quinzaine de personnes au maximum

petite vidéo:
http://video.google.fr/videoplay?docid=-1532379552272736462&q=la+boudeuse&total=16&start=0&num=10&so=3&type=search&plindex=3
Conseil bouquin: Longue marche de Bernard Olivier "il ne faut pas rajouter des années à sa vie,mais plutôt essayer de rajouter de la vies à ses années" JF Kennedy
(partager)
Remonter