Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Traversée océanique en kayak de mer 3
(partager)
posté le 26 janv. 2007

oli29
Martinet
(32 messages)
Inscription : 05/10/06
Lieu : Brest

Message privé
Salut les aventuriers !
Voilà une ptite info sur ce qui se passe de l'autre coté du globe. Ils ont peut-être la tête en bas mais il savent manier la pagaie !

[q]Andrew MacAwley est au milieu de sa traversée de 1600 km entre la Tasmanie et la Nouvelle Zélande, dans une des mer les plus dures du monde. C'est un authentique exploit à la manière des premières Transats ou tour du monde en solitaire, quand on ne savait pas encore que c'etait possible.
Voir l'interview d'Andrew ici (et c'est en Français)[/q]
Visitez lekayaketlamer.com, actus et blog sur le kayak de mer
posté le 26 janv. 2007

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Impressionant !!!
Et pourquoi pas ?
posté le 09 févr. 2007

Loïc Thomas
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 29/05/06

Message privé
Ouais, impressionnant, mais s'il faisait la traversé en planche à voile, en pédalo, à l'aviron, cela ne serai pas très diférent. Je veux dire par là que ce genre d'exploit n'apporte rien au kayak, c'est un peu au kayak ce que l'ascencion d'un building sans prises aux vitre lisses est à l'alpinisme....
Le kayak reste une embarcation cotière avec laquelle on peut envisager des traversées, les inuits aléoutes en faisaient bien (et sans GPS !), mais c'est tout de même plus proche de la loutre de mer que du dromadaire. Je n'ai rien contre ce genre de projet, c'est même très bien, mais...moi je m'emmer.. lors des travsersées en kayak et elle sont beaucoup plus courtes !
Contrairement à un voilier, lors d'une traversée, en kayak on reste complètement sujet au temps qui passe, à des limites définies qui ne sont pas différentes que celles que l'on a imaginé avant de partir, on est un galérien, qui pagaye. Alors on peut aimer pagayer certe...mais pour faire quoi et aller où ? Oui à la traversée lorsqu'elle a un sens et qu'elle est nécéssaire (rejoindre un archipel, une île dont on va faire le tour...).
Le kayak ne sera jamais la meilleur embarcation pour effectur des traversées au large, par contre c'est une des meilleur pour la navigation côtière.

Qu'en dites-vous ?
posté le 13 févr. 2007 mis à jour le 13 févr. 2007

oli29
Martinet
(32 messages)
Inscription : 05/10/06
Lieu : Brest

Message privé
Après un appel de detresse jeudi, on retrouvé le kayak d'andrew vide. Les recherches ont étés arrétés hier.
On peut donc considérer andrew comme définitivement perdu en mer.
Plus de détails sur mon blog à cette adresse.

Pour Loic, voilà la traduction d'un article de mon ami Michael que j'ai traduite (et qui est aussi dans l'article suscité) et dont je partage l'esprit

Évidemment, certains pourrons dire que cette traversée était bien trop risquée et qu’il n’aurait jamais du de retrouver labas. Cependant les challenges de ce type ne sont pas vraiment volontaires. Ils s’imposent à vous jusqu’à ce que vous les réalisiez.
Andrew l’a fait et nous devons nous en réjouir. J’espère qu’il sera retrouvé et que nous apprendrons pourquoi il a été séparé de son kayak.
Mais si les nouvelles sont moins bonnes, nous ne devrons pas oublier que si il n’y avait pas eu des audacieux au cours de nos milliers d’années d’histoires, nous vivrions toujours dans les arbres au dessus des prairies et nous en serions encore à se demander si il est possible de descendre pour changer d’arbre.
Peut être ne serions nous pas là du tout, beaucoup d’espèces n’ont pas vécues aussi longtemps.

A chaque foi que quelqu’un comme Andrew a le courage d’essayer quelque chose de nouveau, c’est nous tous qui allons de l’avant, même juste un peu.
Ça ne signifie pas que nous devons prendre des risques et que c’est merveilleux, mais simplement que ces personnes nous prennent avec elle pour aller un peu plus loin.
Pour la grande majorité, c’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui, sans prendre beaucoup de risques, à vivre tranquillement nos vies.
Nous sommes les bénéficiaires des risque-tout qui nous ont précédés.

Il y a un reportage sur la traversée précédente d'Andrew dans "This is the sea 3" de Justin Curvengen qui va sortir très bientot
Visitez lekayaketlamer.com, actus et blog sur le kayak de mer
(partager)
Remonter