Traversée du Vercors en Vélo-Pulka

(réalisé) share(partager)
Petite expérience d'autonomie dans le Vercors. L'idée est de partir de chez moi (Grenoble) et d'y revenir quelques jours plus tard. jusque la rien d'anormal mais pour ce faire, j'ai construit ma propre remorque / pulka / cabane ... Barque.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
Précisions : Pour se rendre au départ (sans vélo j'entends), mes collègues de fortune (plutôt que d'infortune) ont pris le train Grenoble-Gap (qui es en danger!!) arret à Clelles puis stop jusqu'à Chichilianne. A l'arrivé, de Corrençon-en-Vercors, ils ont co-...
ski de randonnée / vélo de randonnée barque
Quand : 23/02/18
Durée : 3 jours
Distance totale : 159.7km Dénivelées : +2994m / -3022m
Alti min/max : 187m/1841m
Carnet créé par pamplemousse le 18 nov.
modifié le 27 nov.
466 lecteur(s) - 8
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Section 1 (mise à jour : 18 nov.)

Distance section : 79.5km Dénivelées section : +2117m / -637m
Section Alti min/max : 187m/1643m

Description :

Départ matinal de Grenoble (6h) pour une grosse journée.

Direction Col de Menée par Monestier de Clermont à vélo. Après le col, on Bascule coté Drome puis au milieux de la descente, prendre la D515 direction Bénevise et le vallon Combau. Aprés la grange de Rachier (gardé), fini le vélo, on passe sur les skis.
Petite montée (de nuit pour nous en tractant la pulka) jusqu'à la cabane de l'Essaure.

Partie Vélo: 80km, 2000m D+
Partie ski: 2km, 300m D+

Variante, si vous allez direct en train à Clelles, un ptit coup de Stop jusqu'à Chichilianne puis prendre ouest en suivant les panneaux "Pas de l'Essaure". pas pratique en ski car raide dans la fôret.
carte

Milieu traversé :

Environnement : [montagne] Biotope : [neige]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 18 nov.)

Le ski de randonnée est un sport magnifique. (j'aurais pu m’arrêter la mais je vais pousser un peu plus loin le raisonnement)

la pratique la plus commode, vous en conviendrez est celle qui consiste à poser la voiture au parking, aller retour au sommet et retour à la maison pour le goûter. A la limite une boucle peut dans certains cas remplacer l'aller retour. Mais dés qu'il s'agit d'une traversée, la chose se complique grandement.
C'est pourquoi, après plusieurs tentative plus ou moins fructueuses de transports de vélo à dos de moi en Chartreuse et dans Belledonne, j'ai décidé de prendre les choses en main en fabriquant un magnifique model de Pulka/Remorque.

Et voici les Aventures de Pulki la pulka:
Après plusieurs mois de sciage, vissage, collage, Ponçage, grattage (à cause de la fibre de verre, ça démange ce truc c'est une horreur) et autres remue méninges, Pulki la pulka est enfin prête pour me servir de fidèle destrier à travers les hauts plateaux du Vercors. Pas le temps pour le moindre test, espérément elle roulera et elle glissera.

J1
Vélo:
Départ de Grenoble vendredi à 6h (soit 5h plus une heure de retard) avec Vivien et sans Vinchy (panne de réveil). Pulki roule parfaitement mais en impose un peu, 1,80m de long pour 85cm de large avec les roues. Après m'être pris quelques trottoirs, nous voila partis vers le Vallon Combau au sud du Vercors.
les toutes premières pentes en direction de Monestiers me rappellent que je suis entrain de tracter un cercueil d'une 50aines de kilos, après 164m de dénivelé sur les 1900 prévu à vélo, les jambes brûlent et le compteur kilométrique peine à passer au dessus des 6 km/h. C'est pas gagné pour le projet de traversé mais ça permet au moins à Vinchy de nous rattraper sans avoir besoin de forcer son talent outre mesure.
Mais bon an Mal an, les kilomètre défilent et nous finissons par arriver sur les pentes du col de Menée. Arrêté par des gendarmes curieux de savoir quel était cet engin, nous apprenons que le soleil sévit dans la drome. Effectivement, le passage du col nous offre nos premiers rayons de soleils après 9h passé dans le blizzard Iserois. De la, je vous passe le laïus sur les crampes et donc, plus qu'à remonter le vallon de Combeau passer du mode remorque au mode Pulka et charger le vélo dessus...
Ski: 
Il ne reste que 250m de dénivelé pour rejoindre nos 3 compères à la cabane de l'Essaure (ils ont pris le train jusqu'à Clelles et vont m'accompagner sur les haut plateaux). Hélas, j'ai mis environ 15 minutes à parcourir les 10 premiers mètres (certes gelés et raide). C'est à ce moment que j'ai mis au placard un petit bout des mes principes voulant que je tracte tout moi même dans un désir d'autonomie.
Vivien m'a aidé à tirer l'engin jusqu'à la cabane que nous atteignîmes à 20h30 et ou une Tartiflette nous attendait.
Section 1
Fin de la fabrication de l'engin
Section 1
Premiers mètres, quelques ennuis mécaniques.
Section 1
Montée au col de Menée, ça caille. et c'est raide.
Section 1
Bascule coté Drome, soleil salvateur
Section 1
La fine équipe.
Section 1
La température remonte!!!
Section 1
Section 1
Magnifique village de Bénevise
Section 1
Vallon Combau, très joli.
Section 1
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53