Tour de la forêt de Fontainebleau à VTT

(réalisé) (partager)
Le projet initial : deux jours de VTT dans un endroit immense et suffisamment sauvage "à portée de RER", c'est à dire le tour de la forêt de Fontainebleau, au départ de la gare RER de Melun et avec hébergement en route (soit un peu plus de 80km).
Précision : la "trace" c'est celle qui se trouve déjà dans Open Cycle Map.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train Précisions : trajet domicile-départ de la rando en RER
VTT
Quand : 19/03/16
Durée : 1 jours
Carnet créé par François91 le 23 nov. 2015
modifié le 28 mars 2016
641 lecteur(s)
(2 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Section 1 (mise à jour : 28 mars 2016)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 28 mars 2016)

prêt pour le départ, avec un petit clin d'œil à Carnets d'Aventure...!
prêt pour le départ, avec un petit clin d'œil à Carnets d'Aventure...!
Donc en ce début de week-end j'arrive à Melun (Seine-et-Marne) en RER, avec mon vélo et le sac à dos contenant la nourriture pour deux jours, les affaires de rechange et un simple drap (j'ai réservé dans un gite d'étape situé dans un village en bordure de la forêt).
Le temps est froid et humide, le ciel est couvert.

Après quelques kilomètres en ville j'entre dans la forêt, je repère l'itinéraire VTT tracé (discrètement) par l'ONF, qui ne veut pas que les VTT circulent n'importe où dans cette forêt domaniale.
à la jonction de deux itinéraires tracés par l'ONF
à la jonction de deux itinéraires tracés par l'ONF
S'enchainent de nombreux kilomètres assez roulants jusqu'au charmant village de Barbizon, autrefois très apprécié des peintres parait-il.

C'est roulant, les kilomètres défilent facilement, je m'arrête donc boire un café dans le village
des chaos rocheux caractéristiques de Fontainebleau
des chaos rocheux caractéristiques de Fontainebleau
C'est reparti, l'itinéraire commence à monter sérieusement, dans ce secteur sud-ouest de la forêt comportant un peu plus de dénivelée.

Heureusement il n'a presque pas plu ces derniers jours, la terre sableuse de Fontainebleau est restée assez sèche.
un point de vue élevé, des mares d'eau de pluie...un paysage sauvage en Ile-de-France
un point de vue élevé, des mares d'eau de pluie...un paysage sauvage en Ile-de-France
Il n'y a quasiment personne sur les chemins, c'est samedi et le temps n'est pas du tout engageant...!
pas mal de chemins larges et roulants
pas mal de chemins larges et roulants
Au fil des kilomètres je me rapproche du village où se trouve le gite d'étape repéré. Il est à peu près à l'opposé de mon point de départ (et c'est le seul...), je savais que ce serait une petite 1ère journée mais je ne pensais pas arriver si vite...!

A l'endroit que j'avais repéré sur la carte je quitte la forêt et me dirige vers le village, rejoins le gite d'étape.
C'est l'heure du déjeuner, je sors mon pique-nique du sac à dos.

En mangeant je réfléchis : l'itinéraire total représente une grosse journée de VTT mais c'est quand même bête de rester toute une après-midi à attendre, juste pour repartir le lendemain...!

Et c'est là que je change mon projet ! J'avais pas mal surestimé le temps nécessaire, ça reste quand même assez roulant...Délaissant l'hébergement prévu je remballe alors mes affaires et reprends la route !!
loin de tout...à 50 km de Paris.
loin de tout...à 50 km de Paris.
Rentrant à nouveau dans la forêt je retrouve l'itinéraire et poursuis le Tour.
A nouveau les kilomètres défilent, les chemins succèdent aux sentiers larges (les VTT sont interdits sur les sentiers étroits !).
Mais l'accumulation de la distance commence à se faire sentir, les jambes tirent un peu.

Un peu avant Fontainebleau il y a une petite gare (enfin la civilisation !) qui me permet de me mettre à l'abri du froid humide.
Je commence à fatiguer, un goûter s'impose (j'ai plusieurs repas d'avance dans mon sac à dos !).

Un dernier effort... les longs chemins rectilignes s'enchainent, la forêt est nettement plus plate...

Davantage de promeneurs, c'est l'après-midi et on sent que la grande ville n'est pas loin !
de la mousse partout, une ambiance humide et froide !
de la mousse partout, une ambiance humide et froide !
Avec ce temps gris, la clarté diminue rapidement; je ne voudrais me retrouver dans l'obscurité en forêt !

Enfin j'arrive en fin d'après-midi au point de départ de la rando...ouf ! je suis bien fatigué !

Quelques kilomètres encore et c'est la grande ville, la circulation, le bruit...!

A moi le RER et le retour à la maison...

Conclusion : "l'aventure" de deux jours à VTT en autonomie alimentaire, avec le strict minimum d'affaires, un sac à dos le plus léger possible, s'est transformée en une longue journée de vélo...!
J'avais surestimé le temps nécessaire à ce Tour mais c'était quand même une expérience intéressante pour la "démarche d'allègement" qui amène à ne prendre que l'essentiel et permet une certaine autonomie...le tout en région parisienne !
Commentaires