Toulouse - Menton par la route des gorges

(réalisé) share(partager)
Voyage à vélo de Toulouse à Menton à travers les terres, dans la nature et les montagnes et surtout par "la route des gorges" avec au programme, la traversée des gorges du Tarn, de l'Ardèche et du Verdon ...
Mais aussi les gorges de l'Agout, du Piaon et les fantastiques gorges de la Daluis ! 
Balade à travers le Sidobre, les causses, les Cévennes, la plaine du Rhône, le Ventoux, le Luberon, la Provence, le Mercantour ....

13 jours de rando dont une journée de repos à mi parcours.
983 kms 
9 bivouacs et 3 gites 
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Départ depuis Toulouse. Facilement accessible à tous types de transport
vélo de randonnée
Quand : 13/09/17
Durée : 13 jours
Distance totale : 933km
Carnet créé par stagrunner le 11 sept.
modifié le 29 sept.
328 lecteur(s) - 7
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Section 2 (mise à jour : 29 sept.)

Distance section : 35.3km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 2 (mise à jour : 29 sept.)

Jeudi 14 septembre

Gorges de l'Agout - Lacaune
46 kms 


Parc du Haut Languedoc


Nuit pas si fraîche et super agréable ! Que l'on dort bien dans le silence de la nature !!!
La route sinueuse se poursuit dans les gorges de l'Agout jusque Vabre ....
La bruine fait son apparition en même temps que la route s'élève. Ça grimpe doucement dans la forêt. Seul le bruit des pneus sur le bitume accompagne le son des premières gouttes sous les arbres.


Section 2
Peu après Lacaze, la route se dresse vers le plateau de Lacaune. La bruine se transforme en pluie, accompagné de belles rafales ! Wouah ça secoue !!! 
Arrivée sur le plateau à 800 mètres d'altitude à Lacaune, trempé .... Besoin de se mettre au chaud ... direction le Bistrot du coin : le globe 
Section 2
Chouette rencontre avec Max, le tenancier depuis plus de 20 ans du globe.

"Oh la, tu viens de Toulouse, mais, je connais moi ! J'y habitais quand j'étais jeune. Oh mais on est mieux à Lacaune !"
Un grand café chaud plus tard, il me demande ce que je fais là en vélo sous la pluie. 
- "Je vais à Menton !"
- "Oh mais t'aime bien t'emmerder pour y aller en vélo ! Combien de temps tu vas mettre ?"
- "Une bonne dizaine de jours"
- "Mais tu sais qu'avec le TGV en 7 heures, c'est réglé et tu te tapes pas la pluie !"
- "Ouais, mais ce voyage lent et sous la pluie, ça m'a permis de te rencontrer !"

Un bon plat du jour plus tard, la pluie redouble et les vêtements ne sèchent pas. Je reste au globe à autant scruter la carte que le ciel. Le temps ne s'arrange pas et ça sent la fin de la journée de vélo. Faut se mettre au sec ! Max me conseille d'aller chez son "copaaiin" Bernie (véridique)  à 2 kms d'ici et qui a des chalets en bois. 

Section 2
Installé au sec, fin de journée relax ... Le froid s'empare du plateau à mesure que l'obscurité apparaît. 
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017