Norvège à ski family (partager) Vue d'ensemble

Un petit coup de fil imprévu il y a quelques mois et nous voilà aujourd'hui sur la route pour les Alpes Scandinaves. Sylvain et Sandrine nous avaient déjà fait le coup presque 20 ans plus tôt pour nous proposer un tour de voilier à Noël dans les îles anglo-normandes. Alors repartir avec eux et avec nos ados pour du ski de randonnée en Norvège, il n'y avait pas à hésiter. 
ski de randonnée / escalade
(réalisé) Quand : 09/04/16 Durée : 15.0 jours
Carnet créé par Familyfrompassy le 11 avr. 2016 modifié le 25 avr. 2016
768 lecteur(s)
(9 personnes aiment ce carnet)

Le compte-rendu : Section 2 (mise à jour : 24 avr. 2016)

Svartvassbu, the tiny nordge Hut !
Svartvassbu, the tiny nordge Hut !
Un poêle qui ronronne.
Un poêle qui ronronne.
Montée à l'épaule du Gjuratinden 1550 m.
Montée à l'épaule du Gjuratinden 1550 m.
Descente du Nyheitinden 1598 m.
Descente du Nyheitinden 1598 m.
Sommet du Gjuratinden 1771 m.
Sommet du Gjuratinden 1771 m.
Descente du Gjuratinden.
Descente du Gjuratinden.
De retour d'un petit raid de 3 jours en étoile depuis la cabane Svartvassbu, nous voilà douchés et prêts pour aller boire une bière à Andalsnes. Nous avons fait 3 jolies ascensions depuis ce miniscule refuge.  Nous sommes entourés à perte de vue de sommets enneigés. 
Fin de journée sympa à l'hôtel Aak,  mais nuit au camping,  (en cabane quand même).
Fin de journée sympa à l'hôtel Aak, mais nuit au camping, (en cabane quand même).
Suite aux conseils d'erik Og, nous sommes partis pour une randonnée au Skarven, qui est une grande classique du coin avec vue sur le Fjord.  L'ambiance est effectivement incroyable sur l'arête finale où la pente plonge sur la mer. De nombreux parents emmènent leurs enfants en portant leurs skis tandis que les petits grimpent en ski de fond équipés d'une peau.
Les maisons d'Endalsnes sont bien accueillantes et décorées façon "kitch classe".
Les maisons d'Endalsnes sont bien accueillantes et décorées façon "kitch classe".
Port D'Endalsnes.
Port D'Endalsnes.
Cabane de montagne.  Le luxe et pas d'effets indésirables de l'altitude.
Cabane de montagne. Le luxe et pas d'effets indésirables de l'altitude.
Montée au Skarven 1048 m.
Montée au Skarven 1048 m.
Descente du Skarven.
Descente du Skarven.
Une neige de printemps trop facile à descendre.
Une neige de printemps trop facile à descendre.
Ski en forêt clairsemée.
Ski en forêt clairsemée.
Le Trollwegen est une paroi de la région d'Endalsnes. 1800 m de face granitique verticale en font la falaise qui présente le plus de dénivelé en Europe.  De l'autre côté de ce géant se trouve la vallée du Trolltinden encaissée elle aussi, et venant buter contre un cirque glaciaire. Une route ouverte l'été serpente dans cette montagne et permet d'atteindre une zone propice au ski. C'est ce secteur qui fait l'objet de notre sortie du jour. 
A la recherche des Trolls.
A la recherche des Trolls.
Paroi du Trollstinden.  La route ouvre au mois de juin et permet d'accéder à une belle série de sommets.
Paroi du Trollstinden. La route ouvre au mois de juin et permet d'accéder à une belle série de sommets.
Vue sur le Storgrovfjellet 1629 m.
Vue sur le Storgrovfjellet 1629 m.
En descendant l'arête Est du Finnan 1786 m.
En descendant l'arête Est du Finnan 1786 m.
Dernières pentes skiables avant de rejoindre la route. Le Stigbothornet 1583 m en arrière plan.
Dernières pentes skiables avant de rejoindre la route. Le Stigbothornet 1583 m en arrière plan.
Une paroi de légende,  le Trollwegen.
Une paroi de légende, le Trollwegen.
Nous reprenons la route le lendemain pour rejoindre Oppdal où nos amis ont rendez-vous avec des connaissances.  Sur la route qui longe les Fjords nous aimerions flâner et prendre davantage de photos. Nous pénétrons ensuite dans les terres et les montagnes du Sundalen où nous croisons un ensemble de vieilles bâtisses magnifiquement conservées. 
À Oppdal nous faisons quelques courses dans de grands magasins groupés en Mall. L'hiver, ils doivent être le lieu de rencontres des habitants dans ce climat froid. Vers midi,  les écoliers font une courte pause et sortent déjeuner.  Les cours reprendrons vers 12h45 pour finir vers 15h. Il n'y a pas d'enceinte autour des bâtiments et sur les centaines de vélos garés en vrac contre les boulots, seule une minorité est cadenassée.
Invités par les connaissances de nos amis,  nous allons rester à Oppdal quelques jours dans une jolie maison.
Cabanon de pêcheurs.
Cabanon de pêcheurs.
Cabanon face à Andalsnes.
Cabanon face à Andalsnes.
Profitant d'une journée de temps médiocre, nous allons dans le Dovrefjel à une 20aine de km au sud d'Oppdal, pour essayer d'observer des boeufs musqués. De nombreuses traces sont visibles dans la neige et nous remontons une crête face au vent.  Deux spécimens se laissent approcher à une distance respectable (200 m selon nos amis norvégiens). Mais la curiosité est plus forte et nous avançons jusqu'à une 20aine de m, quand l'un des animaux se met à souffler fort des naseaux, nous préférons alors arrêter de jouer aux paparazzi... 
Dernier jour de randonnée avant le retour vers la France. Nous pénétrons dans la vallée d'angardsvatnet à 30 mn D'Oppdal. Notre objectif n'est pas clairement défini mais malgré la chute de neige en cours, nous comptons sur l'éclairci prévue sur le site yr.no... C'est le Grafjelet qui retient notre attention et le beau temps est revenu au moment du départ. Nous traversons un lac gelé sur 1km puis grimpons sur une crête boisée où nous observons quelques groupes de lagopedes. Le vent souffle fort plus haut, permettant à Bruno de sortir sa voile de kite mais apportant aussi de gros nuages qui feront avorter notre ascension. 
Retour à Oslo pour prendre le Ferry de nuit et rouler toute la journée et une partie de la nuit du lendemain. 
Section précédente
Commentaires