Lyon Mont Blanc Lyon en vélo alpinisme

(réalisé) share(partager)
Tenter l'ascension du Mont Blanc en partant de Lyon, à la force du mollet jusqu'au bout, et en bivouac même en haute montagne ? Le défi inclut évidemment le retour de la même manière !
vélo de randonnée / alpinsime
Quand : 25/09/17
Durée : 8 jours
Distance totale : 541.4km Dénivelées : +10544m / -9380m
Alti min/max : 130m/3820m
Carnet créé par louprad le 23 oct. 2017
modifié le 25 oct. 2017
146 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : Section 3 (mise à jour : 25 oct. 2017)

Distance section : 273.3km Dénivelées section : +1790m / -3006m
Section Alti min/max : 258m/1389m

Description :

Le fichier GPX de Bionnassay à CLuses est très approximatif mais la route n'est pas compliquée.
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : 25 oct. 2017)

CR Vidéo disponible https://www.youtube.com/watch?v=nprkrLZF3LE&t=15s

Jour 6 : La route se descend aussi vite que le burger du resto à Saint Gervais !
Il est l'heure de se quitter, je profite d'avoir un peu de lien avec la modernité pour ré-étudier ma route : j'ai plus de GPS, et pas de carte routière, et les magasins sont parfois fermés. Je décide de faire la solution de facilité : je vais descendre jusqu'à Genève puis prendre la Via Rhôna, piste cyclable qui me mènera à Lyon.
Après avoir bien roulé jusqu'à Cluses (j'ai plein de globules rouges !), je fais le plein d'eau et petit apéro impromptu chez des inconnus, puis je prends l'eau au bivouac : il pleut à fond ! Ca condense dans la tente, ça goute sur le duvet.
Jour 7 : dans les délires de la nuit, je m'imagine qu'en mettant un bon coup de mollet, je vais faire les 200km et quelques en une journée. Il est sensé faire beau, mais avec ce qu'il a plu, c'est surtout de la brume que j'affronte ! J'arrive vers 10h30 à Genève, découvre les offices luthériens, et réalise que si je ne mange pas beaucoup et régulièrement, je n'avance plus : je n'ai plus de réserves, les magasins sont fermés, je n'arrive pas à sortir de Genève, j'en ai ras le bol. Allez le 7eme jour c'est repos ! Je me fais une bonne sieste au soleil, en faisant secher le duvet, l'appel à un ami qui fait du bien, la journée se termine avec quand même pas mal de kilomètres au compteur et quelques beaux points de vue, notamment vers Bellegarde.

Section 3
Section 3
J'arrive enfin à Lyon, attendu place Bellecour par ma femme et des amis ; tout le monde me demande si je suis pas déçu de pas avoir fait le sommet, mais non : je suis fier de cette incroyable aventure, et j'ai très envie de la retenter mais avec des compagnons pour toute la route !
La montagne a cette grandeur de nous apprendre à être humble sans être humiliante.



Commentaires
share posté le 24 oct. 2017

Baunoi
Martinet
(32 messages)
Inscription : 16/10/17

Message privé
Chapeau bas ! et bravo d'avoir su t’arrêter au bon moment...
Seule la démarche compte et non le but ... St Ex
share posté le 30 oct. 2017

Marilou
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 30/10/17

Message privé
Tellement fier de toi ! Et merci de l'avoir partagé.

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53