La Sardaigne à vélo entre père & fils

(réalisé) share(partager)
Pédaler sous un beau soleil méditerranéen, à mi-chemin entre l’Europe et l’Afrique, humant les douces odeurs d’eucalyptus et d’olivier tout en profitant de magnifiques panoramas sur des côtes rocheuses et montagneuses … Tel est le projet 2019 de Didier, cyclovoyageur landais. Petite particularité pour cette nouvelle aventure : son fils aîné, Loïc, va l’accompagner pour son premier biketrip. Loïc, c’est moi, jeune ingénieur de 25 ans qui s’apprête à découvrir le monde de la randonnée à vélo. Année après année, j’ai toujours suivi les voyages de mon père par conversations familiales WhatsApp pendant que je terminais mes études et que lui parcourait le littoral atlantique le long de la Vélodyssée,  le Lot et le Tarn ou encore la Dordogne. Aussitôt installé en région parisienne avec un poste d’ingénieur débutant, je me lance ! Je commence à préparer mes premières vacances d’été en tant que jeune travailleur : ce sera deux semaines à arpenter le littoral sarde. Et en mai 2019, malgré un accident avec une voiture alors que je circulais à vélo trois mois avant le voyage, c’est bien sur le ferry à Toulon que j’embarque avec mon père (avec un vélo tout juste réparé !). Direction Porto Torres, au Nord-Ouest de la Sardaigne !
Parce que c'est une opportunité trop rarement donnée de se retrouver avec soi-même, le voyage à vélo est une magnifique façon de découvrir de nouveaux paysages. Le relief sarde bien plus escarpé que je ne le croyais m'a permis de réaliser que la véritable beauté de la nature reposait dans la façon que l'on avait de l'aborder. C'est de ce cheminement de pensée et de sentiment le long des côtes de la Sardaigne dont parle notre récit. 
vélo de randonnée
Quand : 18/05/19
Durée : 14 jours
Distance totale : 1083.7km Dénivelées : +8641m / -8630m
Alti min/max : 19m/987m
Carnet créé par Loic4057 le 31 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Les seules façons d'atteindre l'île méditerranéenne sont la voie des airs ou de la mer. Des ferries partent régulièrement de Toulon en saison, et une à deux fois par semaine en dehors de celle-ci. Le port ne se trouve pas très loin de la gare à vé...
64 lecteur(s) - 1

Le topo : Section 1 (mise à jour : 01 sept.)

Distance section : 1083.7km Dénivelées section : +8641m / -8630m
Section Alti min/max : 19m/987m

Milieu traversé :

Environnement : [côte] Biotope : [maquis]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 01 sept.)

Après une côte coriace sous un soleil de plomb, nous admirons la baie de Buggerru coincée entre mer et montagnes
Après une côte coriace sous un soleil de plomb, nous admirons la baie de Buggerru coincée entre mer et montagnes
La plage à l’entrée d’Alghero le soir tombé nous offre un agréable moment de détente
La plage à l’entrée d’Alghero le soir tombé nous offre un agréable moment de détente
La route du littoral entre Alghero et Bosa, longue de 46 kms est l’une des plus belles de Sardaigne
La route du littoral entre Alghero et Bosa, longue de 46 kms est l’une des plus belles de Sardaigne
Bloqués par un trou d’eau … ! Heureusement que nous sommes en vélo. Les motards et camping-cars ont dû trouver un autre chemin !
Bloqués par un trou d’eau … ! Heureusement que nous sommes en vélo. Les motards et camping-cars ont dû trouver un autre chemin !
Papa sur les chemins caillouteux de la SP4 au départ d’un nouveau jour ensoleillé
Papa sur les chemins caillouteux de la SP4 au départ d’un nouveau jour ensoleillé
La mine de Naracauli nous apparaît comme sculptée dans la roche de la montagne
La mine de Naracauli nous apparaît comme sculptée dans la roche de la montagne
Les routes du Sud de la Sardaigne à fleur de montagnes
Les routes du Sud de la Sardaigne à fleur de montagnes
La costa del Sud reste l’un de mes souvenirs préférés par la beauté de ses petites criques aux eaux bleu turquoise
La costa del Sud reste l’un de mes souvenirs préférés par la beauté de ses petites criques aux eaux bleu turquoise
Si nos yeux n’ont eu de plus grand plaisir que les eaux claires des côtes sardes, nos papilles, elles, n’ont fait de plus belle rencontre que ces quatre grosses oranges du petit verger de San Priamo !
Si nos yeux n’ont eu de plus grand plaisir que les eaux claires des côtes sardes, nos papilles, elles, n’ont fait de plus belle rencontre que ces quatre grosses oranges du petit verger de San Priamo !
Passage du sommet du col de Genna Silana (1017 m) … dans les nuages et sous 11,5°C !
Passage du sommet du col de Genna Silana (1017 m) … dans les nuages et sous 11,5°C !
La Costa Smeralda (la Côte d’Emeraude) porte désormais bien son nom !
La Costa Smeralda (la Côte d’Emeraude) porte désormais bien son nom !
Au Nord de la Costa Smeralda, la côte offre de magnifiques lieux de bivouac dans la garrigue, au bord de rochers polis par l’eau de mer
Au Nord de la Costa Smeralda, la côte offre de magnifiques lieux de bivouac dans la garrigue, au bord de rochers polis par l’eau de mer
On se croirait dans un rêve … La couleur des eaux de l’archipel de la Maddalena n’a pas fini de nous séduire. Sans aucun doute l’endroit le plus beau de Sardaigne à nos yeux !
On se croirait dans un rêve … La couleur des eaux de l’archipel de la Maddalena n’a pas fini de nous séduire. Sans aucun doute l’endroit le plus beau de Sardaigne à nos yeux !
La ville de Castelsardo et son château, perché sur son promontoire. Une des plus belles villes de Sardaigne (de l’extérieur comme de l’intérieur en plus) !
La ville de Castelsardo et son château, perché sur son promontoire. Une des plus belles villes de Sardaigne (de l’extérieur comme de l’intérieur en plus) !
La dernière soirée passée sur le port de Porto Torres nous offre le plus beau coucher de soleil de notre voyage. Nous regardons avec nostalgie les ferries rentrer au bercail ...
La dernière soirée passée sur le port de Porto Torres nous offre le plus beau coucher de soleil de notre voyage. Nous regardons avec nostalgie les ferries rentrer au bercail ...
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56