L'ile de Cres et Losinj en kayak en Croatie

(réalisé) share(partager)
Août 2017, pour une première expérience en kayak de mer, nous décidons de partir pagayer au nord de la Croatie, autour de l'île de Cres et de Lošinj.

L’équipe : 2 adultes, 2 adolescents, Noé 15 et Hugo, 17 ans, et un chien Joon, un Berger Blanc Suisse de 3 ans.

Ce topo est organisé en 4 sections (de la ville de Cres à Osor, de Osor à ville de Mali Lošinj, le tour de la partie sud de l’île de Lošinj, et de la ville de Mali Lošinj à Merag).

Quelques chiffres
  • Distance parcourue : 214 km.
  • Durée  : 20 jours (dont 6 journées à l’arrêt).
  • Moyenne journalière (jours pagayés) : 15 km.
  • Plus grande traversée effectuée : environ 5 km. 
  • Consommation moyenne d’eau potable : environ 2,5 litres par jour et par personne et 3 litres pour le chien.


Complément de l’article “Iles de Croatie, au fil de l‘eau” paru dans Carnets d’Aventures n°51, Avril-Mai-Juin 2018.
kayak de mer / kayak gonflable
Quand : 04/08/17
Durée : 20 jours
Distance totale : 214km Dénivelées : +222m / -202m
Alti min/max : 0m/24m
Carnet créé par Anne le 03 sept. 2017
modifié le 01 déc.
486 lecteur(s) - 12
Vue d'ensemble

Le topo : Le matériel (mise à jour : 01 déc.)

Description :

Liste non-exhaustive du matériel
  • Quatre kayaks (deux gonflables Seawave de Gumotex et deux démontables Grand Narak de Nautiraid),
  • Cinq pagaies (Grey Owl, Alpine Paddle et Select / prévoir une pagaie de secours),
  • Des gilets de sauvetages pour nous et le chien, ainsi que le matériel de secours,
  • un gonfleur à main pour les Seawave,
  • trois tentes pour que chacun ait son espace, 
  • quatre hamacs, 
  • des sacs étanches, 
  • un réchaud à bois (permet de faire mijoter les légumes), 
  • 2 vaches à eau de 10 litres et des bouteilles. Nous prenions l'eau aux douches, en utilisant la casserole pour récolter l'eau,
  • le tarp pour se protéger du soleil à midi,
  • masques, palmes et tubas, 
  • des jeux de société, 
  • du matériel de pêche (technique à améliorer pour la prochaine fois !),
  • un panneau solaire, indispensable pour recharger les portables et l'appareil photo,
  • un APN étanche,
  • une liseuse pour emporter plein de livres,
  • de la crème solaire et surtout des hauts à manches longues anti-UV,
  • des chaussures pour aller dans l'eau (oursins) et une paire pour randonner autour du bivouac.

 

Le choix du matériel de navigation
Quand on parle de voyage-aventure, le choix du matériel est primordial. Nos contraintes étaient multiples. Nous 4, le chien de 46 kg avec ses croquettes et son eau, notre nourriture, l'eau pour 4 jours, le matériel de bivouac et nos vêtements devaient rentrer dans nos bateaux. De plus, d'après notre expérience, le plaisir d'être seul à bord s'imposait. Nous avons fait le choix de 4 kayaks de mers avec gouvernail et jupe pour pouvoir naviguer par mer agitée et avec du vent. Le chien devait être transporté avec confort et sécurité. Le matériau de la coque devait donc être suffisamment solide pour résister aux griffes lorsque Joon voulait sauter ou plonger dans l'eau. Nous avions déjà deux Gumotex Seawave gonflables avec jupes et gouvernail utilisés lors d'un précédent voyage. Parfait pour Hugo et Noé ! Nous rêvions depuis longtemps de kayaks pliables Nautiraid Narak 550 biplace qui se transforment aisément en monoplace selon les besoins de nos projets.


Le compte-rendu : Le matériel (mise à jour : 01 déc.)

Toute la troupe à Osor
Toute la troupe à Osor
Les 2 Seawave de Gumotex et les 2 Narak de Nautiraid
Les 2 Seawave de Gumotex et les 2 Narak de Nautiraid
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53