Tous les chemins mènent en Bretagne...

(réalisé) share(partager)
1800 km de plaisir à vélo. Voies vertes et véloroutes de l'Auvergne à la Bretagne en faisant un petit détour par le sud.
Plus de photos et de carnets de routes sur mon blog Latitude 45°
vélo de randonnée
Quand : 21/08/16
Durée : 21 jours
Distance globale : 1858km
Carnet créé par pattes_de_poulet le 21 févr. 2017
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Accès à Lavoûte/Loire en TER par la vallée de la Loire depuis Le Puy-en-Velay ou Saint-Etienne.
420 lecteur(s) - 5

Les sections de ce carnet :

  1. 132km
    mise à jour : 21 févr. 2017
  2. 363km
    mise à jour : 21 févr. 2017
  3. 266km
    mise à jour : 21 févr. 2017
  4. 467km
    mise à jour : 21 févr. 2017
  5. 494km
    mise à jour : 21 févr. 2017
  6. 138km
    mise à jour : 21 févr. 2017

La carto de l'ensemble du carnet :

Voir ma position
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Section 1

La Via Fluvia et la Dolce Via

La première journée se termine mal. À seulement deux kilomètres de son terme, je casse le levier de frein arrière en appuyant mon vélo contre une barrière.

Le voyage avait pourtant bien commencé. Sur le quai de gare de Lavoûte-sur-Loire, je fixe mes bagages et la remorque à mon vélo et, accompagné de mon chien Elvis, je prends la direction de Tence en empruntant la Via Fluvia. Trait d’union entre les fleuves Loire et Rhône, elle traverse le Pays des ... voir la section

Section 2

La Via Rhôna

Je longe donc le Rhône au plus près. En amont de Montélimar, barrages et centrales nucléaires jonchent son lit. Il ne dévoile pas vraiment son aspect sauvage. Ce dernier est plutôt à rechercher dans les bras morts et affluents. D’ailleurs, la confluence avec la Drôme est une belle réserve naturelle peuplée de diverses espèces d’oiseaux (hérons, canards, mouettes, rapaces, …). En aval, les berges deviennent pentes douces où se développent les plantes aquatiques. Le vi ... voir la section

Section 3

Le canal du Midi

Je quitte le flot des véhicules et tous ses désagréments à la sortie d’Agde pour m’engager maintenant sur l’itinéraire du canal des deux mers (canal du Midi puis canal de la Garonne). Moi qui pensais que le chemin de halage serait une piste cyclable très (trop) roulante, j’ai le plaisir de découvrir un vrai chemin voire parfois un sentier. Et disons-le tout de suite, pour parcourir le canal du Midi, oubliez le vélo de ville et le jean’s ; le sentier est jonché de ... voir la section

Section 4

Le canal de la Garonne

Dans le village de Montech, j’observe l’ingénieux système de pente d’eau permettant aux bateaux de franchir l’équivalent de cinq écluses en deux fois moins de temps. Deux motrices diesel poussent en montée ou retiennent en descente un triangle d’eau sur lequel flotte un bateau. Je franchis ensuite le pont-canal de Moissac et longe le Tarn qui va se jeter plus loin dans la Garonne. Alors que je roule à vive allure, j’aperçois un héron cendré sur le bord de l ... voir la section

Section 5

La Vélodyssée

À partir de Royan, le canal des deux mers laisse place à la Vélodyssée qui devrait me conduire… jusqu’en Bretagne ! Aux abords de Rochefort, je traverse une nouvelle zone de marais où vit un groupe d’ibis sacrés. Ces oiseaux, originaires d’Egypte, se sont échappés d’un zoo breton il y a plusieurs années. Depuis, ils colonisent petit à petit la côte atlantique. J’observe aussi un vanneau huppé, des cygnes et des mouettes. Puis je fais le tour de l’arsenal maritime de ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60