BikePacking vs CycloTouring ou comment 4 amis partirent à l'aventure !

(réalisé) share(partager)
6 jours au départ de la maison (Chorges), pour une cyclo-itinérance dans les somptueux paysages des Alpes du Sud.
Un parcours alternant routes peu fréquentées et pistes forestières, à altitudes variées.
Des protagonistes aux allures hétéroclites, Lolo et Cath en bikepacking, Nico et Marine en cyclotouring, à la découverte des joies du voyage à vélo !

à Julie
vélo de randonnée
Quand : 23/08/21
Durée : 6 jours
Distance globale : 302km
Dénivelées : +8115m / -8103m
Alti min/max : 640m/2657m
Carnet créé par Marinette05 le 06 oct.
modifié le 13 nov.
Coup de coeur ! 418 lecteur(s) - 7

Les sections de ce carnet :

  1. 43.3km d+ 1278m
    mise à jour : 14 oct.
  2. 54km d+ 1374m
    mise à jour : 14 oct.
  3. 44.9km d+ 1447m
    mise à jour : 13 nov.
  4. 75.3km d+ 1636m
    mise à jour : 13 nov.
  5. 25.2km d+ 1545m
    mise à jour : 13 nov.
  6. 59.1km d+ 835m
    mise à jour : 13 nov.

La carto de l'ensemble du carnet :

Ma position
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Section 1

Nous partons de la maison, sur les routes et chemins que nous connaissons bien, sourires aux lèvres et cuisses encore fraîches à l'assaut du col Lebraut.
La première partie de l'itinéraire nous mène de la croix des prés à la boulangerie d'Espinasses, par les pistes du Mont-Colombis.
Ravitaillement au bord de l'eau, sur les berges de la Durance, avant de reprendre la route pour la montée des gorges de la Blanche, direction Seyne les Alpes.
Nous sommes fin août et cette petite route touristique ... voir la section

Section 2

Petit déjeuner avalé, bivouac replié, nous nous élançons, optimistes en direction du col du Fanget et des Clues de Barles.
La pluie nous rattrape rapidement, dans la montée au col, nous permettant d'arriver bien humides au sommet ;).
De là, une longue et belle descente dans les clues de Barles nous attend, agréable chevauchée au cœur de formations géologiques étonnantes. Pas besoin de pédaler, il suffit de se laisser glisser et de profiter du paysage.
Nous traverserons la Bléone à Marcoux, pui ... voir la section

Section 3

L'étape débute par une traversée sauvage sous le Cheval Blanc, entre ravines, parterres de lavandes et petits cailloux blancs (donnant son nom au cheval).
Un peu de poussage à la descente et à la montée pour franchir une première ravine, puis sur quelques raidillons de piste nous donnent l'occasion de comparer nos deux styles d'harnachement.

Le col de Séoune clôture cette première partie d'étape et nous nous laissons rouler sur Thorame-Basse, ou nous profiterons du premier restaurent croisé ... voir la section

Section 4

C'est LA grosse étape de notre itinérance. Malheureusement, la haute vallée du Var est très mal pourvue en boulangeries et autres lieux de gourmandise. Adios, le petit déjeuner.
Pas question de sortir la popote en pleine ascension du col de la Cayolle, cacahuètes et bonbons colorés viendront nous apporter l’énergie nécessaire pour atteindre notre objectif du jour.
C'est aussi l'étape ou la circulation motorisée est la plus importante du périple. Nombreux sont les badauds qui viennent promener l ... voir la section

Section 5

Départ matinal pour cette belle ascension. Nous nous sommes mis la pression avec le Parpaillon.
Une montée principalement sur de la piste, plein sud... l'étape de la veille a été dure et nous fait douter de nos capacités.
Finalement nos jambes nous portent aisément. Le petit déjeuner avalé fait sans doute toute la différence avec l'étape à jeun (ou presque) de la veille.
Nous arrivons sans encombre au tunnel. Un dernier pique nique face aux magnifiques hautes vallées des Alpes de Hautes Proven ... voir la section

Section 6

Le givre s'est invité pendant la nuit. Nous sommes fin août et les températures peuvent déjà être très fraîches en altitude.
Nos charmantes (bruyantes) voisines sont très intriguées par notre campement et nos étranges montures. Nous laissons le soleil arriver et prenons ainsi le temps pour plier le campement.
Longue descente jusqu'à Embrun, nous hésitions à prendre le train, mais quoi de plus plaisant que de boucler un trip intégralement. La route des Puy nous portera finalement jusqu'à la mais ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°66