4 invités en ligne

Les sacoches, c'est bidon !

par Louis et Margot
21 déc. 2023
mis à jour 16 févr.
397 lecteurs

Imaginer et/ou fabriquer son propre matériel, améliorer celui conçu par d'autres – parce qu'on ne trouve pas son bonheur parmi l'offre d'équipements proposée par les fabricants, ou bien simplement par curiosité ou par jeu – nous vous parlons bricolage et système D dans cette chronique. Louis et Margot l’inaugurent avec classe en nous présentant, sous toutes ses coutures, leur Bike Bucket DIY, jolie alternative aux sacoches de vélo qu'on trouve sur le marché.

Nous sillonnons les routes du monde depuis trois ans maintenant et sans interruption. Adeptes de voyages alternatifs en tout genre, nous avons d’abord parcouru 76.300 km en autostop et à pied, de l’Afrique à l’Asie du Sud-Est en passant par le Moyen-Orient et l’Asie centrale. En Malaisie, nous avons rangé nos pouces pour poursuivre l’aventure à coups de pédale. Équipés de deux bicyclettes et de seaux (buckets), nous pédalons désormais au cœur des Amériques, avec déjà quelques milliers de kilomètres au compteur depuis l’Asie et l’Océanie.

Pourquoi des seaux ?

Passer de l’autostop en sac à dos au voyage à vélo, c’est un peu comme déménager du studio au F3. La capacité des bagages est multipliée par deux, ce qui nous permet de transporter davantage : de la nourriture, du bon café, un réchaud, des outils pour les vélos ainsi que du matériel de camping plus confortable. Nous avons aussi fait le choix de garder nos deux sacs à dos de randonnée pour pouvoir les utiliser si l’envie de voyager quelques jours à pied nous prenait. Il fallait alors trouver une solution pour caler tout ce matériel supplémentaire sur les vélos. Ayant déjà dépensé une coquette somme pour de solides vélos neufs, nous nous sommes mis en quête d’alternatives aux traditionnelles sacoches étanches de cyclovoyage, dont la paire ne se dégote que difficilement en dessous d’une centaine d’euros. Il nous fallait quelque chose d’économique et de solide pour les milliers de kilomètres qui nous attendaient.

... et la suite ?