11 invités en ligne
par David Manise
26 mars 2023
175 lecteurs

Le leadership en milieu naturel

Comment construire un groupe solidaire

L’une des choses que je fais depuis longtemps, outre enseigner aux gens à allumer du feu sous la pluie froide et ignoble, ou à anticiper les risques avant de partir en virée, c’est de le faire à plusieurs et de former des gens pour qu’ils emmènent des groupes le faire aussi. Autrement dit, je forme des (très bons) leaders. Et comme c’est désormais un truc que j’ai formalisé et bossé plus concrètement, j’ai évidemment envie d’en faire profiter les copains et les lecteurs de ce noble magazine.
Parce que, vraiment, c’est super utile.
 

C’est super utile parce que le groupe, en milieu naturel, peut être une ressource incroyable ou une source de problèmes majeurs, et qu’un groupe qui fonctionne bien va pencher dans le sens de ramener tout le monde en vie. C’est super utile aussi parce que, qu’on le veuille ou non, chaque groupe a plus ou moins un leader. Et ce leader, qu’il le veuille ou non, détermine souvent la manière dont les choses vont se passer pendant une sortie nature – longue ou courte.
Mon but, dans cet article, est donc de donner quelques outils concrets pour les gens qui se retrouvent – volontairement ou pas – dans une position de leadership en milieu naturel. Que vous soyez organisateur, accompagnateur, guide, ou simplement celui ou celle qui a envie d’organiser un truc dehors, vous êtes de facto le leader du groupe. Et même dans un groupe sans leader ou organisateur désigné, peut-être que vous êtes déjà celui que les gens suivent sans même s’en rendre compte, parce que c’est vous qui leur donnez envie d’y aller. Peut-être que vous êtes déjà celui que les gens viennent voir quand ils ont un doute sur l’itinéraire ou la conduite à tenir. Ou peut-être, simplement, que vous avez envie de vous rendre utile pour que votre groupe de potes fonctionne mieux ensemble sur le terrain. Cet article vous servira.

... et la suite ?