Vers l'est sans retour prévu

par Ima dans Suivi voyageurs 24 Feb 439 readers Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

Je n'ai aucune idée du temps que ça prendra, ni du futur… Je sais simplement que j'ai vendu tout ce que je possédais et que je suis parti, le 15 octobre 2017, avec mon vélo et mon matériel de bivouac, vers l'est et sans retour prévu.
Je vous en dis un peu plus ci-dessous, et si ça vous dit de voir les expériences et analyses que j'entreprends. Et surtout d'échanger. C'est par là que ça se passe :
- Mon carnet sur Mytrip 
- Ma page Facebook

Ima

Vers l'est sans retour prévu

Je vais essayer de communiquer un peu sur le choix de vie que je viens de faire.
Je suis donc parti le 15 octobre. Après un test de 6 mois l'année dernière. Je suis uniquement rentré pour "faire les choses bien" afin de repartir sans contrainte ni limite de temps.
C'est à mon sens la meilleure façon de s'écouter. D'apprendre sur soi. De vivre librement.
Concernant l'argent. J'ai quelques miliers d'euros de côté. Mais je budgète un mois de vie à maximun 250 euros. Histoire de développer ma créativité, l'alternative. Et, encore une fois, à mon sens, ne pas m'abrutir en sortant uniquement ma carte bleue.
Je suis, pour les premiers mois, à 100 euros. Mais je me la joue un peu "à la dure". Pour à la fois voir ce qu'il est possible de faire, pour l'expérience. Mais aussi visiblement pour me rassurer psychologiquement face à l'argent.
C'est quand même "ma vie", donc j'ai pour cuisiner correctement. Légumes, huile d'olive… réchaud à bois avec poêle casserole etc.. bref, passons les détails.

Vers l'est sans retour prévu

Parallèlement, je fais du trading. J'aime l'expérience, comprendre. Et cette activité me fait énormément grandir. Je me confronte à moi-même. À mes croyances, mon acceptation, mon champ des possibles concernant l'argent entre autre. Ça peut sembler fou, mais c'est simplement une ouverture d'esprit et une acceptation. Tout est financier, tout est interconnecté. Tout le monde "profite ou non" et spécule à sa façon. Mais souvent bien plus concrètement (une maison qui a pris de la valeur, etc.).
L'enjeu de cette activité est pour moi d'arriver réellement à accepter les "deux mondes" qui en sont évidement qu'un.

Une anecdote. Durant mon test de 6 mois, j'ai un seul remord. Avoir jugé et refusé l'hospitalité d'un riche, vraiment très riche Marocain. Je me suis rendu compte alors que le problème était que je me jugeais moi-même à travers lui. Oui, riche Européen que je suis… On est tous le riche ou le pauvre de quelqu'un in fine. J'ai alors compris que je ne peux juger et en vouloir à plus riche que moi. Ce problème est personnel. Je dois uniquement le régler avec moi-même. Je ne referai plus cette erreur, et je m'ouvrirai aux gens beaucoup plus riches que moi à l'avenir.

Tout est expérience. Tout est compréhension.
À titre personnel, je désire vivre simplement, comprendre autant moi-même que les autres et la société. Pour ce faire, une prise de recul est nécessaire. Afin de s'éloigner des pressions sociales, des normes… de la place de "l'argent roi" et de m'ouvrir le plus possible pour agrandir mes normes/ croyances…
Mais la réalité et la place de l'argent est bien réelle. Certains en font les frais tous les jours. Ainsi, j'aimerais à terme être un vase communiquant. Mais j'ai du lourd boulot sur moi encore à exécuter. Je m'y applique...

Si ça vous dit de voir les expériences et analyses que j'entreprends. Et surtout d'échanger. C'est par là que ça se passe :
- Mon carnet sur Mytrip 
- Ma page Facebook
 

Vers l'est sans retour prévu
Commentaires